Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 12 Déc 2018 10:47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Sam 26 Mai 2018 03:54 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
L'arrivee au pouvoir d'une nouvelle série de dirigeants au profil inattendu (Trump, Macron...) et la formation de la nouvelle coalition italienne conduit à s'interroger sur la pertinence du vieux clivage droite gauche. C'est le thème d'un intéressant livre de Jerome Fourquet.

Pour vous mettre l'eau à la bouche voici le cœur de sa réflexion

" Vous décrivez dans votre dernier livre l'émergence d'un « nouveau clivage politique central » dans les pays occidentaux, dont notamment Italie. Comment le définiriez-vous ?

Le nouveau clivage que j’ai identifié oppose les Occidentaux sur deux grandes thématiques émergentes : la globalisation économique et les flux migratoires. Ces deux phénomènes et leurs effets se sont considérablement accrus ces dernières décennies.

La poursuite d'une intégration économique mondiale conduit à la désindustralisation, à la délocalisation et à la mise en concurrence de zones de protection plus productives, donc à une polarisation des territoires autour des grandes métropoles.

À cela, il faut ajouter l'augmentation récente des flux migratoires, surtout en Europe. Face à ce changement, on constate deux types de publics : ceux qui sont bénéficiaires de cette nouvelle donne économique, qui s’y sentent à l'aise et qui ne redoutent pas les nouveaux phénomènes ; et un camp d’opposants qui craignent ces mêmes phénomènes et/ou qui en pâtissent. Ce nouveau clivage politique, qui correspond à une évolution socio-économique majeure, pourrait être qualifié d’ouvert/fermé."

http://www.lavie.fr/actualite/monde/en- ... 0370_5.php

Présentation du livre en question par son éditeur

"Brexit en juin 2016, présidentielle américaine de novembre 2016, présidentielle française de mai 2017. Ces scrutins ont mis en évidence un clivage nouveau au sein des démocraties occidentales.
Quelle en est la nature ? Comment expliquer son émergence ? Est-il voué à perdurer ?
Pays par pays, région par région et même ville par ville, Jérôme Fourquet a étudié l’état des industries, du chômage, du dynamisme et du reflux des économies libérales. Des habitants des métropoles globalisées à ceux des vieux bassins industriels, de Londres à Sheffield, en passant par la Rust Belt, l’Irlande du Nord, les terroirs viticoles ou encore la Corse, c’est la nouvelle géographie politique qu’il passe en revue avec, à la clé : tableaux, graphiques et statistiques.
Si Marine Le Pen a échoué dans sa conquête du pouvoir, si Donald Trump a accumulé les couacs, si les conservateurs peinent à conclure la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, le constat est sans appel : la mondialisation des échanges et la hausse des flux migratoires ont donné naissance à un courant national-populiste qui n’est pas près de disparaître.

Directeur du département Opinion et Stratégies d’Entreprise de l’Ifop, Jérôme Fourquet est l’auteur de nombreux
livres sur l’état de la société française. Son dernier ouvrage, À la droite de Dieu, est paru aux Éditions du Cerf."

https://www.editionsducerf.fr/librairie ... au-clivage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Sam 26 Mai 2018 17:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 416
Très intéressante, cette analyse.

Et c'est logique : chaque français peut constater que la mondialisation (c'est à dire la dérèglementation généralisée) a massacré nos industries de main d'oeuvre.

Il était inévitable - et peut-être même sain - que ça débouche sur une expression politique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mar 10 Juil 2018 01:22 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
La nouveauté se limite t elle a l'apparition de nouveaux clivages ?

Marc Lazar va plus loin et identifie à partir de l'exemple italien un nouveau régime politique : un régime dans lequel le peuple choisirait ses dirigeants et dans lequel les dirigeants travailleraient dans le respect des choix du peuple. Avec une certaine angoisse, il nomme ce système la "popolocrazia" ou "peuplecratie"


"Ce qui est certain, c’est qu’une majorité d’Italiens soutient ce nouvel exécutif ainsi que le démontrent tous les sondages. On peut alors se demander si l’Italie ne s’engage pas dans une nouvelle expérience politique. Au début des années 20 du vingtième siècle, elle a inventé le fascisme qui dura plus de vingt ans.

Maintenant, elle se trouve confrontée à ce que j’appelle, avec Ilvo Diamanti dans un livre paru en italien, la popolocrazia (la peuplocratie). Celle-ci résulte de la force des populismes. Leurs idées imprègnent les opinions, leurs thématiques dictent les agendas politiques, leur style est largement repris par leurs adversaires, leur temporalité, celle de l’urgence, s’impose. D’autant qu’ils ont, eux, compris que le numérique constitue une révolution. Nos sociétés sont désormais « désintermédiatisées » et par conséquent, grâce à l’impact des réseaux sociaux, les propositions de démocratie directe et immédiate affirmant la souveraineté du peuple au détriment des règles et procédures de la démocratie libérale et représentative acquièrent une puissance considérable.

Certes, la peuplocratie n’a pas encore complètement triomphé en Italie. Les dispositions et les règles de la démocratie libérale et représentative demeurent bien évidemment. Par ailleurs, la Ligue et le Mouvement 5 étoiles vont devoir résoudre un inévitable dilemme : demeurer fidèle à leur logique de rupture radicale ou être obligé de passer des compromis, de s’institutionnaliser, et, au fond, de se contenter de remplir une fonction tribunitienne. La démocratie parlementaire républicaine a démontré par le passé sa capacité de médiation pour absorber de redoutables chocs et acculturer ses opposants les plus intransigeants. C’est le paradoxe italien, la force de la faiblesse des institutions démocratiques. Toutefois, cette force, à la différence des années 70 par exemple, est moins évidente car le malaise démocratique est bien plus prononcé et ancré, la société davantage désintégrée et clivée. Dans ces conditions, la peuplocratie qui est en quelque sorte une potentialité pourrait franchir un seuil qui s’avérerait décisif.

Or l’Italie a certes ses singularités. Pour autant, elle n’est nullement une anomalie ni un cas exotique. Elle constitue un laboratoire. Ou mieux elle fait office de sismographe qui enregistre la première les secousses telluriques qui bouleversent l’ordre politique. Et dont les répliques se font ressentir dans toute l’Europe. France comprise."

https://www.telos-eu.com/fr/politique-f ... ratie.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mar 10 Juil 2018 01:39 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Quant au philosophe français Marcel Gauchet, il voit dans le phénomène migratoire un axe désormais majeur de notre vite politique :

"Les démocraties européennes semblent impuissantes face à la crise migratoire. Cela vous étonne-t-il ?

Non, car, précisément, ce n’est pas une crise. Une crise, c’est un moment aigu dans des circonstances particulières. Ce à quoi nous assistons n’est, au contraire, que la poursuite d’une tendance de fond qui s’est amplifiée ces dernières années avec les migrations africaines et asiatiques notamment. Cette pression migratoire accrue n’est pas un accident, c’est un problème chronique structurel, un phénomène fondamental qui va troubler l’horizon européen pendant des décennies, bien au-delà de la question ponctuelle de tel ou tel bateau de migrants qui ne trouve pas de port d’accueil."

https://www.nouvelobs.com/monde/migrant ... nnies.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mar 10 Juil 2018 19:11 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 129
Localisation: Lyon
Je suis d'accord avec vous cher Aigle, le thème de l'immigration va devenir central dans les pays riches.
Etre riche n'a pas que des avantages.... :mrgreen:
Cependant en France ce n'est pas absolument garantie, ni en Italie d'ailleurs...
En effet si ces pays font faillite comme au Vénézuela, plus personne ne voudra y immigrer, et le problème de l'immigration sera résolu...
On aura même un problème d'Emigration, comme au Vénézuela ou 4 millions de personnes se sont enfuis à l'étranger sur les 30 millions d'habitants du pays....
Et la faillite de pays comme la France ou l'Italie est fort possible vu leur endettement monstrueux et vu les programmes de dépenses délirants des populistes de tout poil...

Il y a un autre thème qui va devenir central, c'est celui du réchauffement climatique, un problème qui lui n'a quasiment aucune chance d'être résolu....

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mer 11 Juil 2018 00:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 416
Pouzet a écrit:
Il y a un autre thème qui va devenir central, c'est celui du réchauffement climatique, un problème qui lui n'a quasiment aucune chance d'être résolu....

ça on n'en parle jamais mais c'est le pire problème que notre société va subir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mer 11 Juil 2018 01:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 316
Pouzet a écrit:
Je suis d'accord avec vous cher Aigle, le thème de l'immigration va devenir central dans les pays riches.
Etre riche n'a pas que des avantages.... :mrgreen:

Parce que dans les pays dit " riches ", il n'y aurait que des gens fortunés ?
Les populations précarisées en Occident sont le pain béni de la Droite : elle permet de créer une opposition entre " pauvres " et des gens encore plus pauvres qu'eux. Aux USA, un certain Trump a surfé sur ce concept tout simple... C'est juste un exemple.

Pouzet a écrit:
Cependant en France ce n'est pas absolument garantie, ni en Italie d'ailleurs...
En effet si ces pays font faillite comme au Vénézuela, plus personne ne voudra y immigrer, et le problème de l'immigration sera résolu...

Si les pays " riches " se cassent tous la figure économiquement, ce sera tout simplement l'effondrement de cette belle économie mondiale dont on nous a tant vanté les vertus... Car où trouver des consommateurs pour les beaux produits de haute technologie coûteux si tout le monde se retrouve sans le sou ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mer 11 Juil 2018 07:19 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
M'y Lord je ne comprends pas votre position. On considère plutôt en général que les pauvres ont une certaine tendance à voter ... À gauche ... Et l'enrichissement individuel conduit plutôt à voter ...à droite ...

Ou bien pensez vous à ce phénomène très récent qui voit les populations ouvrières frappées par la désindustrialisation anciennement liées au PC voter à l'extreme droite par désespoir ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mer 11 Juil 2018 08:46 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2475
Localisation: Alsace, Colmar
Aigle a écrit:
M'y Lord je ne comprends pas votre position. On considère plutôt en général que les pauvres ont une certaine tendance à voter ... À gauche ... Et l'enrichissement individuel conduit plutôt à voter ...à droite ...



Je suis étonné qu'un observateur de la vie politique comme vous pense cela ... De tous temps, il a existé une droite populaire, et certains, Chirac par exemple, surent mieux l'aborder que d'autres, Balladur... Quant aux bobos, ils se rencontrent dans les beaux quartiers... Dans ma ville, il y a une des plus grande foire éco-bio d'Alsace. Même si le public se la joue "altermondialiste", il n'est pas "populaire", il vient des classes sociales intermédiaires, plutôt cultivés, même s'ils semblent avoir oublié au vestiaire leur esprit d'analyse ... Enfin, celui qui devrait aller de pair avec leur niveau culturel. Parce qu'il s'agit vraiment d'une foire commerciale, ou le commerce est roi, même si on prétend consommer autrement...

Bref, il y a pas mal de pauvres qui votent à droite, et pas mal de riches qui votent à gauche. Et ceux qui regardent de près ce qui se passe dans les urnes le savent bien

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vers de nouveaux clivages ?
MessagePosté: Mer 11 Juil 2018 20:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 316
Il est notoire que l'électorat de Trump était constitué de « petits Blancs », des anciens ouvriers d'usines ruinées ou des ruraux très modestes... Par opposition, aux « élites » cosmopolites et intellectuelles qui soutenaient Hillary Clinton. Deux mondes fondamentalement différents...
Le même constat a été fait en France, où les supporters de Marine Lepen au cours des élections étaient souvent des gens très modestes qui - jadis - votaient pour les communistes ou les socialistes.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com