Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 12 Déc 2017 10:20

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Religion et société
MessagePosté: Mer 20 Mai 2015 17:56 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Kurnos a écrit:
Il n'est pas question de la soumission à Dieu, il est question de la soumission des mécréants à ceux qui croient en un Dieu. On utilise de façon fallacieuse la soumission à Dieu pour soumettre ceux qui ne croient pas à ce Dieu, en leur faisant payer leur infirmité de mécréant, en les humiliant.

Oui, je vous entends, il s'agit de l'autre soumission, répondant à la domination d'un individu ou d'un groupe sur d'autres. En ce qui concerne l'islam, la soumission est initialement celle des musulmans à Jéhovah, même si elle inclut la soumission forcée des incroyants par les musulmans.
Kurnos a écrit:
Il n’y aurait pas de différence entre un salarié occidental et un esclave.

Le salarié dispose de lui-même, mais dans la limite de son indépendance économique. Un esclave ne s'appartient pas.
Kurnos a écrit:
C’est absolument invraisemblable que l’on puisse arriver à endoctriner de la sorte, je suis stupéfait et révulsé. L’endoctrinement sectaire est un art. L’esclavage et la soumission discriminatoire religieuse sont devenues des notions tout à fait respectables.

C'est le fondement de tous les totalitarismes en vogue, que de paraître respectables là où ils s'exercent. Moi, ce qui force mon étonnement est que toute la France conspue l'extrême droite sans s'inquiéter de celle qui s'invite chez les intégristes sunnites. Pourtant, ce n'est pas faute de provocations et agressions "kaffirophobes". C'est comme pour Boko Haram, les acteurs se donnent du mal mais les spectateurs ont des problèmes d'interprétation.
Kurnos a écrit:
Il y a de multiples pages de discussion sur le sujet califat de ce forum, c'est épuisant, usant, déconcertant !

Et oui, d'un côté nous savons dénoncer et condamner les émanations du nazisme, de l'autre nous couvrons d'indulgence celles du bolchevisme ou du wahhabisme et totalitarismes sunnites associés. Ita est.

Les sympathisants du wahhabisme, même idiots utiles, devraient s'inquiéter de ne pas suivre les traces des protestants en leur temps.
Kurnos a écrit:
Pouvez-vous imagier une seule seconde, qu’un d’entre nous deux doive la soumission à l’autre sous prétexte qu’il serait croyant en un Dieu ?
L’un des deux aurait toujours raison de droit divin ? l'autre serait un idiot immature de naissance qui doit obéir ?
C’est de cette soumission gratuite abjecte et révoltante qu’il est question.

Je suppose que la dhimmitude et l’esclavage sont prônés de nos jour par une infime minorité d’individus qui se disent musulmans.

Des sondages d'opinions de soi-disant musulmans résidant en France indiqueraient qu'une majorité préfère la charia à la République.
Kurnos a écrit:
Je le répète : il est question de la soumission discriminatoire divine de naissance, basée sur la foi.

On peut parler de "racisme" religieux. Ça fait des années que des hommes tabassent leurs sœurs en France parce qu'elles ne sortent pas avec de hommes de la bonne religion. Où est SOS Racisme ?
Kurnos a écrit:
A propos de préjugés sur les mots : faites une recherche sur les mots de Kouffar, Kafir.
Cela donne une idée de la considération que l’on porte aux insoumis, a priori, sans aucune autre raison que divine.
Les commentaires sur les forums recruteurs sont édifiants.
Si on se permet des considérations publiques écrites sur Internet sur ce ton cela donne une petite idée du comportement en l’absence de témoin.

Admettez quand même que des partis sont motivés quand une majorité de leurs cibles somnolent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Religion et société
MessagePosté: Lun 1 Juin 2015 03:13 
Hors ligne

Inscription: Ven 17 Aoû 2012 04:37
Messages: 39
Citation:
Des sondages d'opinions de soi-disant musulmans résidant en France indiqueraient qu'une majorité préfère la charia à la République.


Je trouve intéressant que le sondage mette sur même plan charia et république. En fait, cela prolonge un peu plus une question que je me pose depuis un moment : n'y aurait-il pas quelque chose de religieux dans les fondements républicains ?

Je voudrais rappeler que la loi sur la laïcité de 1905 et l'achèvement d'une lutte dans laquelle les franc-maçon se sont montrés particulièrement actifs. Par ailleurs, de nombreuses loges maçonnique demeure totalement réfractaire à l'athéisme. A l'issue d'une discussion avec l'un d'entre eux, qui déplorait justement cette attitude, il en est ressortit que cette loi prenait beaucoup plus de sens sous l'interprétation d'une lutte de pouvoir entre l'Eglise et les "républicains" qu'à travers l'explication usuelle d'un progressisme humaniste.

Je précise aussi que je ne fais pas d'amalgame entre Eglise et religion. Mais je dois bien constater que les croyants sont majoritairement composés de gens qui font de la religion une interprétation qui tend vers l’application de pratiques. La plupart du temps ces pratiques restent confinés dans la sphère privé, ce qui convient parfaitement aux principes républicains, mais on ne peut nier une dérive prosélyte qui souhaite étendre ces pratiques à des domaines toujours plus vaste, quitte à se confronter à la république pour les militants les plus extrêmes.

En somme, il semble que les luttes de pouvoirs reprennent leurs cours, et dans cette "guerre", j'ai souvent l'impression que le camp "républicain" agite un drapeau finalement semblable à celui des croyants. Au fond, les arguments invoqués par les "républicains" viennent questionner les modes de vie, tout comme les croyants qui leur oppose des préceptes religieux. Plus encore, c'est souvent la question de l'identité qui surgit dans les débats, on se rappelle tous du débat sur l'identité nationale, mais aujourd'hui encore les valeurs républicaines sont martelés comme composantes structurelles de la société, et à travers la société, comme composante substantielle du citoyen. Mais la religion propose des réflexions similaires, quoique parfois en opposition, avec des notions d'identités très fortes ( comme le rappelle le mot même de genèse ) où le fait de connaître son passé devient en enjeu spirituel décisif pour l'avenir, et duquel découle un système de valeur à part entière.

Et pourtant, la très grosse majorité des croyants en France provient de religion Abrahamique. De même, dans l'esprit d'un franc-maçon, la république est bien l'allégorie de la reconstruction perpétuelle du temple de Salomon (qui ont d'ailleurs tendance à voir des temples partout, comme De Villepin à la tribune de l'ONU qui parle de "Temple des Nations-Unies).

Aussi, critiquer la république apparaît de plus en plus comme étant le geste révélateur du fascisme. Pourtant, cela me paraît une nécessité dans la mesure où en pointant les points faibles d'une institution on permet son amélioration, un peu comme passer de la 4ème à la 5ème république. Mais aujourd'hui l’exercice de la critique est devenu si difficile que celui qui s'y expose prend le risque d'être taxé d'antirépublicain rétrograde, et de toutes sortes de qualifications plus aberrantes les unes que les autres, un peu comme si on avait peur de faire l'éclairage sur ce qui enlise la société.

Finalement, j'ai tendance à trouver que le fanatisme à revendication religieuse présent un peu partout dans le monde empêche les sociétés de conserver une réflexion seine sur ce qu'elles sont. Et ceci au point même où je constate avec effroi l'apparition de républicains extrémistes réfractaires à toute remise en question, une sorte de mouvement obscurantiste refusant tout débat venant questionner les normes établies.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com