Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 2 Avr 2023 04:54

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Sam 14 Aoû 2021 01:33 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 13 Mai 2006 23:36
Messages: 181
Localisation: Limoges
Geopolis, c’est toujours aussi déroutant de vous lire.

Quelques pages plus haut, vous reprochez (abusivement) au GIEC de se contenter de corrélations pour nous annoncer une relation de cause à effet. C'était même quasiment la seule critique de fond que vous aviez à produire sur leurs travaux :
Geopolis a écrit:
Ce qui nous conduit à la démonstration scientifique. Celle-ci se fonde sur trois types de preuves.

La plus faible de ces preuves est la corrélation. Elle stipule que deux événements concomitants pourraient avoir une relation de cause à effet. C'est sur ce seul type de preuve que fonctionne le GIEC : 1. "L'homme libère du CO2 dans l'atmosphère" ; 2. "Il y a de plus en plus de CO2 dans l'atmosphère." ; 3. "Les températures augmentent." qui est devenu, à cause des années 2001-2013 ou elles ont diminué ou se sont stabilisées : "Le climat se dérègle."

Or une corrélation ne démontre pas la relation de cause à effet.

Dont acte.
Néanmoins :
Geopolis a écrit:
Nos taux de carbone actuels suivent fidèlement les courbes de températures d'il y a plusieurs siècles, depuis des millions d'années,
ça, c’est une corrélation. Et ça aussi :
Geopolis a écrit:
les températures doivent encore augmenter, comme durant les inter-glaciaires précédents. Puis si le taux atmosphérique de carbone suit la courbe des températures d'il y a quelques siècles, alors il continuera d'évoluer ainsi.

Qu’espérez-vous maintenant prouver avec ces corrélations ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 12:54 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1435
Localisation: France
Dupleix a écrit:
Qu’espérez-vous maintenant prouver avec ces corrélations ?

La première est qu'il est prétentieux de prédire un futur climat, local ou global.

La seconde est qu'il est prétentieux, faute de le prédire correctement, d'en imputer les évolutions aux activités humaines.
Arkoline a écrit:
Ceux qui étaient "climato-sceptiques" ne le sont plus. La plupart des climatosceptiques ont changé d'avis ces dernières années.
Il faudrait que Geopolis nous explique ce phénomène.

Cela ressemble au phénomène de raréfaction des hommes en jupe : serait-ce une mode ?
Arkoline a écrit:
Je doute que la Banque mondiale partage votre gout du réchauffement.

Ceci n'est pas un argument : si la Banque mondiale ne goûte plus, par exemple, les profiteroles, je n'aimerais pas m'en passer pour autant.
pierma a écrit:
Les spécialistes du réchauffement espéraient, comme amortisseur, que l'élévation des températures allait accélérer le cycle de l'eau, et donc favoriser le développement de la végétation, avec un effet positif sur la réduction du CO2.

Donc cette vie "plus florissante".

En fait, on a accumulé les mauvaises surprises, en particulier avec les émissions de méthane dues au dégel des permafrosts et la réduction des surfaces gelées qui faisaient miroir, donc diminuaient l'absorption des UV. Et le dérèglement climatique se traduit surtout par des bouleversements locaux (par grandes régions géographiques) qui font qu'une accélération du cycle de l'eau, si elle existe, est très difficile, voire impossible à mettre en évidence.

Depuis quelques millions d'années, nous passons des centaines de milliers d'années d'ères glaciaires à quelques dizaines de milliers d'années en interglaciaires, notre état actuel, nous sommes statistiquement "au milieu" de notre interglaciaire et en "optimum" climatique, c'est-à-dire dans les fourchettes de températures les plus élevées que nous pouvons espérer. Alors soit nous sommes revenus en ère glaciaire dans 10-15.000 ans, ce sera une catastrophe climatique, biologique et humaine (comme les précédentes), elle semble inéluctable, soit nous sommes assez forts pour repousser cette horreur de quelques milliers d'années et ce sera tant mieux, je trouve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 13:02 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1435
Localisation: France
Arkoline a écrit:
Vous venez d'avouer la hausse des températures. Est-ce que vous reniez les thèses de Claude Allègre et autres climato-sceptiques ?

Il n'y a rien à avouer aux températures correctement prises, elles sont telles qu'elles sont. En passant, le GIEC fonde ses hypothèses sur des températures incorrectement prises il y a un siècle, cela est important.
Arkoline a écrit:
Hervé Le Treut est directeur de recherche au CNRS. Les travaux d'Hervé Le Treut portent sur la modélisation numérique du système climatique et la compréhension des perturbations radiatives du climat.
Source : https://www.academie-sciences.fr/fr/Lis ... treut.html

Modélisateur, c'est bien à l'Insee. Cela me rappelle l'introduction des stats en génétiques : les statisticiens généticiens changeaient les arbres évolutifs tous les six mois. ^^ C'est comme les prévisions du GIEC, elles sont erronées depuis trente ans donc les statisticiens bricolent leurs algorithmes pour, à la fois, coller aux réalités mesurées du passé et affirmer un réchauffement dans 20-30 ans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 18:28 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Geopolis a écrit:
Modélisateur, c'est bien à l'Insee. Cela me rappelle l'introduction des stats en génétiques : les statisticiens généticiens changeaient les arbres évolutifs tous les six mois. ^^ C'est comme les prévisions du GIEC, elles sont erronées depuis trente ans.

Comment est-il possible que le réchauffement actuel soit conforme aux prévisions qui ont été faites par le Giec depuis longtemps ? Est-ce une simple coïncidence ? Un coup de chance des experts qui ont créé les modèles ?



Geopolis a écrit:
Modélisateur, c'est bien à l'Insee. Cela me rappelle l'introduction des stats en génétiques : les statisticiens généticiens changeaient les arbres évolutifs tous les six mois. ^^ C'est comme les prévisions du GIEC, elles sont erronées depuis trente ans donc les statisticiens bricolent leurs algorithmes pour, à la fois, coller aux réalités mesurées du passé et affirmer un réchauffement dans 20-30 ans.

Pourquoi parlez-vous du réchauffement dans 20-30 ans au lieu de parler du réchauffement qui est déjà constaté ?



Geopolis a écrit:
Arkoline a écrit:
Ceux qui étaient "climato-sceptiques" ne le sont plus. La plupart des climatosceptiques ont changé d'avis ces dernières années.
Il faudrait que Geopolis nous explique ce phénomène.

Cela ressemble au phénomène de raréfaction des hommes en jupe : serait-ce une mode ?

Alors vous reconnaissez que les climatologues sont aujourd'hui presque tous d'accord pour reconnaître le réchauffement climatique ?



Geopolis a écrit:
Arkoline a écrit:
Je doute que la Banque mondiale partage votre gout du réchauffement.

Ceci n'est pas un argument : si la Banque mondiale ne goûte plus, par exemple, les profiteroles, je n'aimerais pas m'en passer pour autant.

Comment expliquez-vous que la Banque mondiale consacre des financements à l'adaptation au changement climatique et à l'atténuation du changement climatique ?



Geopolis a écrit:
En passant, le GIEC fonde ses hypothèses sur des températures incorrectement prises il y a un siècle, cela est important.

Le réchauffement a déjà commencé. Ce n'est pas une hypothèse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 20:20 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 13 Mai 2006 23:36
Messages: 181
Localisation: Limoges
Geopolis a écrit:
Modélisateur, c'est bien à l'Insee.

Que voulez-vous dire par là ? Quel lien faites-vous entre modélisation et statistiques ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Jeu 19 Aoû 2021 19:01 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Geopolis a écrit:
C'est comme les prévisions du GIEC, elles sont erronées depuis trente ans.

? ? ? ? :o ? ?
Qui a dit qu'elles sont erronées ? Est-ce Claude Allègre qui a dit ça ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2021 10:17 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1435
Localisation: France
Arkoline a écrit:
Comment est-il possible que le réchauffement actuel soit conforme aux prévisions qui ont été faites par le Giec depuis longtemps ? Est-ce une simple coïncidence ? Un coup de chance des experts qui ont créé les modèles ?

Il me semble qu'en 2000-2010, quand la hausse des températures s'est interrompue ou inversée, ils furent à la peine pour réviser leurs prévisions et trouver toutes sortes de théories pour expliquer ce phénomène contraire à leurs théories.
Arkoline a écrit:
Pourquoi parlez-vous du réchauffement dans 20-30 ans au lieu de parler du réchauffement qui est déjà constaté ?

Parce que l'impact en serait plus important s'il se vérifiait.
Arkoline a écrit:
Alors vous reconnaissez que les climatologues sont aujourd'hui presque tous d'accord pour reconnaître le réchauffement climatique ?

Oui et je conteste l'infaillibilité de cette nouvelle science, regroupant des météorologues et des statisticiens.
Arkoline a écrit:
Comment expliquez-vous que la Banque mondiale consacre des financements à l'adaptation au changement climatique et à l'atténuation du changement climatique ?

Pressions politiques, opinions publiques occidentales en premier lieu.
Arkoline a écrit:
Le réchauffement a déjà commencé. Ce n'est pas une hypothèse.

Le problème n'est pas là, il réside dans la relation de cause à effet que le GIEC établit avec le taux atmosphérique de carbone. C'est une hypothèse non démontrée, sur laquelle le GIEC a fondé toute sa légitimité politique.
Dupleix a écrit:
Que voulez-vous dire par là ? Quel lien faites-vous entre modélisation et statistiques ?

La réalité météorologique est trop complexe pour être modélisée en l'état de nos connaissances. Cela va même plus loin puisqu'au niveau atomique, les théories physiques s'accordent pour affirmer l'imprévisibilité des positions des électrons, qui induisent la météo.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2021 10:18 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1435
Localisation: France
Arkoline a écrit:
Geopolis a écrit:
C'est comme les prévisions du GIEC, elles sont erronées depuis trente ans.

? ? ? ? :o ? ?
Qui a dit qu'elles sont erronées ? Est-ce Claude Allègre qui a dit ça ?

J'ai beaucoup de sources à retrouver dans différents fils de discussion, or je ne les ai jamais quand je me connecte ces temps-ci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2021 12:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 892
Geopolis a écrit:
La réalité météorologique est trop complexe pour être modélisée en l'état de nos connaissances. Cela va même plus loin puisqu'au niveau atomique, les théories physiques s'accordent pour affirmer l'imprévisibilité des positions des électrons, qui induisent la météo.

Il n'y a nul besoin de modéliser les atomes et la position des électrons pour modéliser l'atmosphère.

Il y a je ne sais combien d'ordres de grandeurs entre les deux.
(On peut faire une analogie avec les lois de l'électricité : vous pouvez écrire U=RI sans aucune connaissance sur les atomes. La loi implique bien que des électrons soient mobiles - ce qui est le cas également pour la météo - mais c'est une déduction qui va de soi.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Réchauffement climatique, une petite question
MessagePosté: Sam 21 Aoû 2021 16:23 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Geopolis a écrit:
J'adorerais que la Terre se réchauffe de quelques degrés.

Ce n'est pas sérieux d'écrire ça. Il y a un large consensus parmi les scientifiques pour signaler les effets désastreux du réchauffement : « A warning on climate and the risk of societal collapse ».
https://www.theguardian.com/environment ... l-collapse



Geopolis a écrit:
En ce qui concerne le GIEC, il a pendant dix ans tu la baisse puis la stagnation des températures, modifiant son slogan "réchauffement climatique" par "changement climatique", avant qu'une reprise de la hausse des températures lui permette de fanfaronner à nouveau. Jusqu'à quand ?

Est-ce que vous reniez les thèses de Claude Allègre et autres climato-sceptiques ?



Geopolis a écrit:
4. [Les climato-alarmistes] comptent les experts les moins compétents qui soient en la matière : astrophysiciens, météorologues, zoologistes, statisticiens, informaticiens, politiciens, divas du show-biz tandis que leurs adversaires regroupent la majorité des géologues et paléoclimatologues

Alors vous croyez que la majorité des géologues et paléoclimatologues contestent les affirmations de Jean Jouzel et autres "climato-alarmistes" ? ? ?



Geopolis a écrit:
Arkoline a écrit:
Alors vous reconnaissez que les climatologues sont aujourd'hui presque tous d'accord pour reconnaître le réchauffement climatique ?

Oui et je conteste l'infaillibilité de cette nouvelle science, regroupant des météorologues et des statisticiens.

Jean Jouzel n'est ni météorologue ni statisticien. Il est paléoclimatologue.
Claude Lorius n'est ni météorologue ni statisticien. Il est glaciologue.



Geopolis a écrit:
Arkoline a écrit:
Comment est-il possible que le réchauffement actuel soit conforme aux prévisions qui ont été faites par le Giec depuis longtemps ? Est-ce une simple coïncidence ? Un coup de chance des experts qui ont créé les modèles ?

Il me semble qu'en 2000-2010, quand la hausse des températures s'est interrompue ou inversée, ils furent à la peine pour réviser leurs prévisions et trouver toutes sortes de théories pour expliquer ce phénomène contraire à leurs théories.

Restons sérieux. Il est prouvé que l'évolution du climat est conforme à ce qui était annoncé par les modèles.



Geopolis a écrit:
Arkoline a écrit:
Comment expliquez-vous que la Banque mondiale consacre des financements à l'adaptation au changement climatique et à l'atténuation du changement climatique ?

Pressions politiques, opinions publiques occidentales en premier lieu.

Je reste pantoise devant cette explication. Quel est le but de ces pressions politiques ? Quel est l'intérêt à inciter la Banque mondiale à agir de la sorte ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com