Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 2 Avr 2023 05:24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Mer 6 Oct 2021 00:33 
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2021 11:50
Messages: 22
Une thématique est récurrente en France: celle de soupçonner son adversaire politique de faire partie d'une classe hégémonique culturellement, ou d'être "l'idéologie dominante" qui muselle ou renvoie à la marge les autres idéologies.

C'est assez frappant actuellement, et depuis quelques années, dans les médias.

Y a-t-il encore des médias de masse prééminents, et quels sont-ils? Il y a 10 ans, les grandes chaînes de télévision hertziennes telles TF1, les chaînes de France Télévision, et les deux ou trois radios FM les plus écoutées pouvaient être qualifiées de médias de masse et se taillaient la part du lion des audiences. Aujourd'hui, avec la généralisation de la télévision numérique, et la profusion de chaînes, plus l'existence des chaînes Youtube, des podcasts, cet oligopole n'existe plus, ou en tout cas plus de la même façon.

Si on prend l'exemple de présentateurs d'émissions de grande écoute très installées depuis des années: ils sont présentés comme étant la définition de l'idéologie dominante par leurs détracteurs. En retour, des émissions au succès grandissant sur de petites chaînes sont régulièrement présentées comme voulant être artificiellement une idéologie dominante par les anciens "installés".

Il est possible que les deux soient de bonne foi, avec raison mais concernant des périodes différentes. France Télévision surtout (en particulier France 2 et France 5) et dans une moindre mesure les radios de Radio France (France Inter, France Info, France Culture, etc) ont donné le ton à une manière de présenter les choses. Puis a eu lieu une redistribution des cartes qui a en partie pour origine les ambitions de nouveaux groupes de média tels ceux de Patrick Drahi (Altice: BFMTV, RMC) et plus encore Vincent Bolloré. Ce dernier a commencé par s'offrir puis politiquement retourner Canal+, puis avec les chaînes C8 et CNews, a ouvert une tribune continue à ses opinions personnelles.

Finalement, on retrouve bien deux idéologies en confrontation qui semblent persuadées que l'autre est "dominante" ou a en tout cas une volonté de domination, et toutes deux se considèrent comme une poche de résistance étouffée par l'autre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Mer 6 Oct 2021 12:01 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3290
Localisation: Alsace, Colmar
Quel sont les "médias de masse" ? Excellente question. Je vais donner une réponse à 3 étages. Si on regarde du coté des chaines d'infos, force est de constater qu'elles gagnent de l'audience, mais elles ne font que 7% de l'audience générale. Depuis des années, le classement change peu, il est actuellement mené par 4 chaines. BFMTV caracole en tête, suivie de CNews, de LCI, France-Info fermant le quatuor de tête. Audience TV: les chaînes d’info à un niveau record.

Quand on analyse leur contenu, BFMTV et CNews surfent sur une vague qu'on pourrait qualifier de populiste, ils cherchent plus à complaire à leur audience qu'à informer de manière indépendante. Il faut bien comprendre que pour plaire à leur public, et vendre du temps aux annonceurs.

Ensuite, il y a les diverses émissions d'informations à la télé. Avec des audiences plus ou moins disparates, selon les cas. Il y a aussi les radios, de nombreux français s'informant en écoutant la radio durant leurs trajets en voiture.

Et puis... il y a les réseaux sociaux. Ceux-ci ont amplifié un phénomène qui est l'information communautaire. Bref, les réseaux sociaux, du fait de leurs algorithmes nous proposent souvent les informations dont ils pensent qu'elles vont nous plaire. C'est l'une des plus grosses dérives de ces dernières décennies. Dans l'absolu, si je veux être informé, il faut que j'accepte aussi bien les informations qui me conviennent que celles qui ne me conviennent pas. Or, pour augmenter le temps d'audience, de nombreux communicants se sont rendus compte que les gens étaient plus réceptifs quand les informations leurs convenaient. Du coup, le 13h de TF1 s'était transformé en ce catalogue de nouvelles soft qu'en a fait Jean-Pierre Pernaut. Super pour l'audience, mais un échec sur le plan de la pluralité de l'information. Sur Facebook, c'est pire, on a vite fait de se retrouver enfermé derrière une double enceinte. La première, c'est l'IA de FB qui la créé en vous proposant en permanence ce qu'elle perçoit comme étant ce que vous désirez voir. La seconde, c'est la communauté de vos amis. Si tous vos amis sont d'accord avec ce que vous pensez, vous aller vous retrouver dans un environnement très favorable de gens qui vont trouver vos avis intéressants, et c'est très flatteur pour votre égo. Mais nettement moins pour votre sens critique. Le problème est qu'on voit des gens arriver sur certaines pages en étant convaincues que "tout le monde pense comme eux"... Ben oui, tous ceux qu'ils côtoient usuellement. Et lors de certaines émissions, les journalistes aiment tendre leurs micros à certaines personnes qui sont convaincues que "tous les honnêtes gens" pensent comme eux, alors que les sondages montrent qu'ils sont une minorité. Mais, ils se sont enfermés dans une communauté d'information et ils ne reçoivent plus d'avis différents aux leurs.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Mer 6 Oct 2021 13:15 
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2021 11:50
Messages: 22
Je suis d'accord avec votre diagnostic et j'aime l'expression "information communautaire" qui le résume bien. Là où j'émettrais une petite nuance est sur la primauté de la question du "retour sur investissement" financier, et des annonceurs, sur les chaînes de télévision et la radio FM.

La publicité est clairement la priorité avouée d'une chaîne comme TF1 (le fameux "temps de cerveau disponible" à vendre, expression de Patrick Le Lay, PDG de TF1, en 2004).

Sur les chaînes publiques, évidemment la priorité n'est pas la publicité.

Mais pour ce qui est de groupes comme celui de Bolloré, je crois que la priorité est autre. La stratégie fait penser à celle de Rupert Murdoch et plus particulièrement de sa carte blanche à Roger Ailes (créateur de Fox News).

On peut vendre des espaces publicitaires - donc faire de l'argent - en proposant un format d'information assez "neutre", ou penchant à gauche, ou penchant à droite. Dans la grande majorité, il suffit que le ton soit léger, que les présentateurs et présentatrices présentent bien et soient lisses et bien habillés, que l'on parle aux gens d'eux, d'informations très locales, etc. Il peut y avoir la troisième guerre mondiale qui démarre dans les Carpates, si la Drôme est sous l'eau, ce sera le sujet sur la Drôme qui fera le titre principal et prendra les 3/4 du journal.

Pour ce qui est de Bolloré, il a très clairement une donné orientation politique et il ne lésine pas sur l'effort financier pour la soutenir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Mer 6 Oct 2021 16:15 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 539
Il faudrait définir ce que l’on entend par idéologie dominante non ?

Je connais très peu la télévision que je ne regarde presque pas par contre pour la presse écrite si l'on prend un magazine comme Causeur qui ne cesse de critiquer le politiquement correct et prétend se positionner en rupture avec l’idéologie dominante c’est une sacré plaisanterie. Ils sont autant une alternative que Pespi peut l’être à Coca. Croire que l’on brise un tabou parce qu’on ose ch... sur les immigrés et autre musulman islamisé moyennement modéré est assez consternant. Ils sont exactement dans l’air du temps. S’ils proposent un couplet différent des médias mainstream tout le monde se retrouve sur le refrain. A aucun moment ils ne proposent une autre problématique, c’est juste l’angle d’approche qui est différent.

Et surtout le plus ridicule est qu’à l’image d’un des contributeurs comme Bock Côté c’est les premiers à fustiger la gauche qui a oublié ses fondamentaux pour aller sur le terrain du culturel et de l’identitaire… C’est pourtant exactement ce qu’ils font à longueur de revue.

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Mer 6 Oct 2021 18:52 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3290
Localisation: Alsace, Colmar
Moujik Looping a écrit:
Il faudrait définir ce que l’on entend par idéologie dominante non ?


Très bonne question. Et si la bonne définition était celle que chacun des groupes concernés pense qu'elle empêche les gens d'avoir la bonne information. Je travaille dans le nucléaire, et je participe à des discussions sur le nucléaires sur divers supports. Les antinucléaires sont convaincus que l'idéologie médiatiquement dominante est à la main des pros-nucléaire et que c'est pour cela que leurs thèses ne sont pas dominantes. Les pros-nucléaire nucléaire constatent que dans pas mal de médias "mainstream", le journaliste de base, l'animateur lambda (pas ceux qui s'occupent des sciences et des techniques) sont très influencés par les thèses anti-nucléaire et qu'ils n'hésitent pas à le faire savoir et à se présenter comme "écolos". Qui a raison ? e qui est sûr, c'est que la majorité des journalistes et animateurs n'ont pas tellement une sensibilité "pro-science" ou pro-technologie. On pourrait leur coller le terme de bobos sans qu'il dénote.... ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Mer 6 Oct 2021 19:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 389
Localisation: Provinces illyriennes
Observons simplement le fonctionnement de notre société, son organisation économique, sociale et politique.
La réponse se situe autour d'un libéralisme mondialisé, libre-échangiste, monétariste, agressif et fort peu soucieux du progrès de l'Humanité.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Jeu 7 Oct 2021 08:47 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 539
Je vous rejoins entièrement Duc de Raguse. On peut même prendre une focal plus courte. Tout ce qui à trait au tout économique, compris comme la finalité économique de la société, croissance and Co. Le politiquement correct se situe à ce niveau, il est partagé par l'écrasante majorité de la classe politique et médiatique.

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Médias et "idéologie dominante"
MessagePosté: Jeu 7 Oct 2021 13:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 389
Localisation: Provinces illyriennes
Exact. C'est aussi pour cela que la plupart des responsables politiques sont très souvent perçus comme des gestionnaires et des comptables d'une organisation et d'un fonctionnement qu'ils n'ont pas forcément fabriqués et qu'ils ne veulent/peuvent pas/plus changer.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com