Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 20 Sep 2019 04:08

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Mer 28 Aoû 2019 01:18 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 28
Quelles sont et quelles seront les conséquences économiques du Brexit pour l'économie britannique et pour l'économie des pays de l'UE ?

Je sais qu'il existe déjà une discussion sur le Brexit, mais elle ne met pas l'accent sur l'économie.

En ce qui concerne la France, nous avons ici un article :
https://www.liberation.fr/checknews/201 ... ce_1717317
Citation:
Quelles seront les conséquences économiques du Brexit sur la France ?
Par Luc Peillon 4 avril 2019 à 11:19

Bonjour,
Les dix jours à venir devraient être – réellement – décisifs pour l’avenir des relations entre le Royaume-Uni et le reste de l’Union européenne. Après trois refus de l’accord de retrait par la Chambre des communes, la situation est plus que jamais incertaine sur la nature plus ou moins violente du prochain divorce entre l’UE et nos voisins d’outre-Manche : hard Brexit le 12 avril en cas de sortie sans accord, soft Brexit en cas de vote finalement positif sur le texte dans les prochains jours, permettant un départ ordonné du pays le 22 mai.
Hard ou soft, le Brexit aura, quoi qu’il en soit, un impact économique, et notamment sur la France. Différentes études se sont intéressées, depuis quelques mois, à en évaluer les conséquences.

Dans sa dernière note de conjoncture (mars 2019), l’Insee y consacre ainsi un dossier. Concentré uniquement sur les relations commerciales, l’institut fournit différents scénarios (hard ou soft Brexit) liés au rétablissement des droits de douane (de 3,3 à 7,3 points en cas de sortie avec ou sans accord), puis, dans un second temps, à l’instauration de barrières non-tarifaires (contrôle, réglementations…). Avec comme préalable assez logique que les effets du Brexit sur les membres de l’UE sont étroitement liés à l’intensité de leurs échanges respectifs avec le Royaume-Uni.

Dans ces conditions, la France ne devrait pas trop mal s’en tirer. Ses exportations outre-Manche ne représentant que 2,4% de son PIB. Quant aux «effets seconds», c’est-à-dire liés à la part de la production française incorporée dans les produits d’autres membres de l’UE exportés vers le Royaume-Uni, ils devraient également être limités : «Les exportations des autres pays vers le Royaume-Uni contiennent relativement peu de produits français, à l’exception de la Belgique (4%) et de l’Espagne (3,8%)», estime l’Insee. Résultat : les conséquences pour l’Hexagone seraient comprises entre 0,3% et 0,6% de son PIB (l’équivalent de 6,8 à 13,7 milliards d’euros à l’échelle du PIB annuel).
A titre de comparaison, le pays le plus affecté, l’Irlande – ses exportations vers Londres représentant 16,4% de sa richesse nationale – pourrait connaître un impact représentant 1,4% à 4,1% de son PIB.

Les effets s’étaleraient sur plusieurs trimestres, à partir de 2021 en cas de soft Brexit, «sans période de transition» en cas de hard Brexit, explique l’Insee.

Cette estimation n’inclut pas, cependant, ce que l’on appelle les barrières non tarifaires (BNT: règles sanitaires, techniques, etc.). Un paramètre difficile à évaluer mais qui, selon l’Insee, pourrait doubler, voire tripler, l’impact d’une sortie du Royaume-Uni. Ainsi, en incluant les BNT, le PIB de la France serait amputé, «à plus long terme», de 0,6% en cas de Brexit soft et de 1,7% en cas de hard Brexit. Des résultats «entourés de beaucoup d’incertitudes», prévient toutefois l’Insee, qui met plutôt en avant les chiffres précédemment cités (de 0,3% à 0,6% du PIB).

Autre étude qui s’est penchée sur le sujet : celle de l’Institut allemand Bertelsmann. Basée sur un temps plus long que celle de l’Insee, elle prend en compte l’adaptation d’autres paramètres. «Une hypothèse implicite importante est que le taux de change équilibre par la suite les soldes courants», note l’économiste Catherine Mathieu, de l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques). Résultat : les effets économiques d’un hard Brexit anticipés par cette étude sont moins importants que ceux de l’Insee. Selon Bertelsmann, une sortie sèche du Royaume-Uni coûterait 7,7 milliards à l’Hexagone (0,34% du PIB annuel). Soit près de deux fois moins que ceux attendus par l’Insee.

Quoi qu’il en soit, un hard Brexit représente in fine un coût économique assez faible pour la France : 0,6% de PIB pour l’Insee, 0,34% de PIB pour Berteslmann. «A moyen ou long terme, les conséquences au plan macroéconomique d’un Brexit sur la France sont en effet peu importantes, estime Catherine Mathieu. Certains secteurs, cependant, seront plus touchés que d’autres : notamment l’agriculture, si le Royaume-Uni monte fortement les droits de douane dans ce domaine ou encore la pêche s’il n’y a pas d’accord sur le sujet.» Rien à voir, toutefois, avec le Royaume-Uni, qui devrait encaisser un coût de 57 milliards d’euros, selon l’étude Bertelsmann.
A noter, enfin, que l’effet d’un hard Brexit pourrait être d’autant moins important que le Royaume-Uni a annoncé unilatéralement, le 13 mars, une forte baisse de ses droits de douane. Une annonce non prise en compte par les deux études précédentes et qui conduirait 87% de ses importations en valeur à être exemptés de droits, contre 80% aujourd’hui. Pour les pays de l’UE, on passerait de 100% aujourd’hui (en raison du marché unique) à 82% en cas de hard Brexit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Mer 28 Aoû 2019 01:28 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 28
marc30 a écrit:
Jeu 28 Mai 2015 18:54

Je distingue le sort du RU et celui de l'UE

1- pour le RU ,
A - il retrouvera sa pleine souveraineté politique et monétaire - ce qui est essentiel pour lui car il n'a jamais cru à l'Europe fédérale
B- il restera membre de l'espace économique européen comme la Suisse ou la Norvège et du futur traité de libre échange euro américain - autrement dit il pourra commercer sans contrainte avec les USA et l'UE
Synthèse : une position comparable à la Suisse ou à la Norvège qui devrait effectivement donner à Londres des larges manœuvres politiques (en fait fictives vu l'alignement du RU sur les USA) sans lui créer de difficultés économiques. On peut même penser que la Livre indépendante permet un meilleur ajustement macro économique que l'Euro

Contrairement à certains pays (France, Espagne, Itlaie, Belgique, etc) le RU a décidé de rester en dehors de la monnaie unique (Euro). Dans ces conditions le Brexit n'est pas nécessaire pour conserver la souveraineté monétaire. La BoE (Bank of England) n'est pas comparable à la Banque de France. Le RU a conservé son indépendance monétaire.
Je suis étonnée que personne sur le forum n'a corrigé cette erreur de Marc30.



Artigas a écrit:
Jeu 28 Mai 2015 22:46

Selon des thing tanks britanniques, le Royaume-Uni doit sortir de l'UE. Et honnêtement ce serait une bonne décision: l'UE est en voie de régression économique sur le plan mondial. L'UE de 2015 n'est plus l'UE de 1973, date d'entrée du R.U dans l'UE.
Selon un rapport de la Commission européenne intitulé "Global Europe 2050" (uniquement disponible en anglais), en 2050, la part du PIB de l'UE passera de 25% en 2000 à 15% en 2050.

L'UE est en voie de régression économique sur le plan mondial... Et alors ? Avec la montée en puissance de l'Asie, il est normal que la part du Pib des nations européennes (RU ; France ; Italie ; Espagne ; Belgique ; Allemagne, etc) dans l'économie mondiale soit orientée à la baisse.
Entre 2020 et 2050 la croissance du Pib sera probablement plus forte en Asie qu'en Europe. On ne peut rien y faire, c'est comme ça. Même si les gouvernements européens mettent en place des politiques pour conforter la croissance, ils ne pourront pas soutenir le même rythme que l'Asie.
Le Brexit est-il une « bonne décision » comme l'affirme Artigas ? Rien n'est moins sûr. Le RU est capable de conserver la souveraineté monétaire sans quitter l'UE. Alors je ne vois aucune nécessité pour le RU de quitter l'UE.
Les Britanniques ont voté pour le Brexit. Il faut accepter cette volonté. Mais il ne sera pas facile de me convaincre que c'est une bonne solution pour l'économie britannique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Mer 28 Aoû 2019 02:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 524
Je ne sais plus si Artigas fait encore partie de nos participants.

Cette fois vous allez piocher dans un post de 2015.

Mettez une sourdine à ce procédé, ou la modération envisagera sérieusement de supprimer ce genre de "contribution".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Lun 2 Sep 2019 22:28 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 13 Mai 2006 23:36
Messages: 93
Localisation: Toulouse
Il doit certainement exister des études du même type pour les autres pays de l'EU.

D'une manière plus macro, j'ai trouvé ceci sur le net (je dois dire que je ne connaissais pas ce site) :

http://www.bsi-economics.org/652-bsimap ... ueukbrexit

Si on peut estimer que l'impac sur l'économie de chaque pays de l'UE sera conditionnée en grande partie par le pourcentage de ses exportations réalisées vers le Royaume-Uni, alors il semblerait que les conclusions de l'étude citée par Libération puissent être étendues aux autres pays de l'UE (qui ont tous un % d'exportation de l'ordre de ou inférieur à celui de la France) , sauf l'Irlande. Mais c'est certainement une approche un peu trop grossière...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Mar 3 Sep 2019 18:31 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2584
Localisation: Alsace, Colmar
Dupleix a écrit:
Il doit certainement exister des études du même type pour les autres pays de l'EU.

D'une manière plus macro, j'ai trouvé ceci sur le net (je dois dire que je ne connaissais pas ce site) :

http://www.bsi-economics.org/652-bsimap ... ueukbrexit


Dan le cas des pays frontaliers, c'est un peu plus compliqué, car il faut tenir compte des transits. Sauf erreur de ma part, actuellement 80% des transits RU/UE passent par les Pays-Bas. Ce pays risque donc de souffrir au niveau des ses exportations-importations. Mais aussi au-niveau du trafic dans ces ports, de ses plateformes de logistique, ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Sam 7 Sep 2019 01:16 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 28
Dupleix a écrit:
D'une manière plus macro, j'ai trouvé ceci sur le net (je dois dire que je ne connaissais pas ce site) :
http://www.bsi-economics.org/652-bsimap ... ueukbrexit
Si on peut estimer que l'impact sur l'économie de chaque pays de l'UE sera conditionnée en grande partie par le pourcentage de ses exportations réalisées vers le Royaume-Uni, alors il semblerait que les conclusions de l'étude citée par Libération puissent être étendues aux autres pays de l'UE (qui ont tous un % d'exportation de l'ordre de ou inférieur à celui de la France), sauf l'Irlande.

Non, je ne peux pas croire que les conclusions de l'étude citée par Libération puissent être étendues aux autres pays de l'UE.
En vous basant sur les statistiques de bsi-economics, vous affirmez, à juste titre, que les autres pays de l'UE (à l'exception de l'Irlande) ont tous un pourcentage d'exportation vers le RU d'environ 5%. Les chiffres de bsi-economics vous donnent raison :
5 % France
4,5 % Allemagne
5,2 % Belgique
5,9 % Pays-Bas
4,7 % Danemark

Les exportations en direction du RU représentent 5% du total des exportations de la France.
Les exportations en direction du RU représentent 5,2% du total des exportations de la Belgique.

Mais vous oubliez un paramètre très important. La part du marché national dans le PIB.
Le marché national absorbe environ 70 % de la production française. La France exporte environ 30% du PIB.
Dans certains pays de l'UE (Belgique, Pays-Bas, Danemark, Allemagne), la part du marché national dans le PIB est relativement faible. Elle est largement inférieur à 70%.
Je donne les chiffres pour quelques pays :

BELGIQUE : 14 %
PAYS-BAS : 18 %
DANEMARK : 45 %
ALLEMAGNE : 53 %

L'économie de certains pays (Belgique, Pays-Bas) sera fortement impactée par le Brexit.
L'économie de la France sera faiblement impactée par le Brexit.
L'Allemagne et le Danemark occupent une position intermédiaire entre la Belgique et la France.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Sam 7 Sep 2019 14:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 524
Il y a déjà très longtemps que j'avais lu cette remarque, qui peut relever de l'évidence : un petit pays comme les Pays-Bas n'a pas de marché intérieur, quasiment. Ses entreprises exportent naturellement en Europe.
(Je me souviens que l'auteur - j'ai totalement oublié de quel ouvrage il s'agissait. Peut-être Alain Minc ? - en concluait que les plans de relance des grands pays, si leur efficacité pouvait porter à discussion pour eux-mêmes, constituaient en revanche une aubaine pour les petits pays : Pays-Bas, Scandinavie, la Suisse sauf erreur, etc...)

De fait je suis d'accord que ce raisonnement peut s'inverser, et qu'une barrière douanière vers un de ces grands pays va les impacter davantage...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Lun 9 Sep 2019 00:10 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 13 Mai 2006 23:36
Messages: 93
Localisation: Toulouse
Arkoline, je me garde bien de rien affirmer dans ce domaine où j'admets volontiers mes très faibles compétences.

Merci donc pour cette correction.

Serait-il alors possible de déduire des chiffres que vous indiquez que :
les exportations françaises au RU représentent environ 1,5% du PIB de la France (5% de 30%)
et que pour les Pays-Bas ce pourcentage est de 4,8% (5,8% de 82%) ?
Dans ce cas effectivement l'impact du Brexit est 3 fois plus important pour les Pays-Bas. et ce, sans compter les effets de transit dont par aussi Narduccio (je suppose que ce qui transite ne rentre pas dans le PIB ?)

Est-ce que vous avez aussi ce chiffre pour l'Irlande ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Lun 9 Sep 2019 22:29 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 28
Dupleix a écrit:
Est-ce que vous avez aussi ce chiffre pour l'Irlande ?

Non, je n'ai pas ce chiffre pour l'Irlande.



Dupleix a écrit:
Serait-il alors possible de déduire des chiffres que vous indiquez que :
les exportations françaises au RU représentent environ 1,5% du PIB de la France (5% de 30%)
et que pour les Pays-Bas ce pourcentage est de 4,8% (5,8% de 82%) ?

Oui


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les conséquences économiques du Brexit
MessagePosté: Mar 10 Sep 2019 17:09 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2584
Localisation: Alsace, Colmar
Dupleix a écrit:
(je suppose que ce qui transite ne rentre pas dans le PIB ?)


Oui, cela y entre, mais seulement les plus-values réalisées. Si je fais appel à une entreprise néerlandaise pour décharger mon camion, stocker les marchandises, les mettre dans un cargo qui voguera en direction de l'Angleterre, la valeur des marchandises ne rentre pas dans le PIB, mais la valeur du travail réalisé est prise en compte dans le PIB.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com