Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 19 Nov 2017 10:32

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 157 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Mer 14 Sep 2016 13:36 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Mai 2005 13:40
Messages: 128
Localisation: Durocortorum
Pouzet a écrit:
Citation:
Il n'y a qu'à voir les dégâts causés par le libre échange entre les USA et le Canada. Les canadiens s'en mordent bien les doigts d'avoir ratifier cet accord...

Pouvez-vous donner plus de précisions sur cet aspect des choses ?

Les traités de libre échange entre les USA et le Canada (l'accord ALENA) favorisent très largement les USA... à un point que ces traités interfèrent gravement avec la législation, les normes, etc... du Canada. Les sociétés américaines peuvent attaquer la validité de certaines normes ou lois si elles entravent le libre commerce américain.

Exemple, Philippe Morris qui a attaqué certains pays ayant des accords libre échange avec les USA parce que ces pays avaient adoptés des lois contre le tabagisme. Avec les accords américains, ce ne sont plus les citoyens ou les états qui ont le pouvoir mais les grandes firmes américaines. Autres exemples, << l'Association nationale des confiseurs américaine explique que « L’industrie américaine voudrait que le TTIP avance sur cette question en supprimant la labellisation OGM et les normes de traçabilité » et le National Pork Producers Council (Conseil national des producteurs de porc) affirme que « les producteurs de porc américains n’accepteront pas d’autre résultat que la levée de l’interdiction européenne de la ractopamine », alors que cet additif bêta-agoniste est interdit dans 160 pays dont ceux de l'Union européenne, la Russie et la Chine. >>

voir encore d'autres exemples ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Partenari ... 7arbitrage

je vais tâcher de retrouver les infos qui concernent plus spécifiquement le Canada.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Jeu 15 Sep 2016 20:11 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Skipp a écrit:
Avec les accords américains, ce ne sont plus les citoyens ou les états qui ont le pouvoir mais les grandes firmes américaines.

Non, ce sont les juges.

Encore une fois, les magistrats constituent le maillon faible des démocraties libérales.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Jeu 15 Sep 2016 20:36 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 416
Maintenant que je sais que vous appréciez Desproges, je comprends mieux vos interventions, c'est de l'humour noir en fait, non ?

Les multinationales se sont affranchies des cadres nationaux depuis longtemps, ils ont donc une sacré longueur d'avance sur les juges... En moins de 48 heures n'importe quelle société peut opacifier n'importe quelle transaction financière. Si un juge se décide a aller fouiner il lui faudra... 48 mois ? Et encore suivant le pays avec qui la coopération est demandée il recevra poliment une fin de non-recevoir...

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Mer 21 Sep 2016 06:06 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Moujik Looping a écrit:
Maintenant que je sais que vous appréciez Desproges, je comprends mieux vos interventions, c'est de l'humour noir en fait, non ?

Ben oui, je ne vais pas me lamenter comme Adam Smith. Je décris, je déplore, certes, mais autant en rire.

"Mon devoir à moi, c’est de terriblement m’amuser." (Oscar Wilde)

Tout est dans votre signature.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Mer 21 Sep 2016 09:15 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 416
Oui sauf que il était très difficile de comprendre que vous dernier post sur les juges était une vanne ;) . Surtout que c'est bien ce que certains défendent en prétendant être sérieux. Zemmour a d'ailleurs consacré un livre à ce sujet...

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Ven 23 Sep 2016 02:01 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 1 Nov 2006 17:49
Messages: 121
Localisation: Triangle des bermudes
Autant d'encre pour un traité de libre échange avec notre ancien allié libérateur de notre pays et pourvoyeur de fonds pour la reconstruction. Suis-je le plus naïf de tous? Que reste t il ?
Notre "industrie" ?
C'est vrai, une belle réussite ces avions franco-allemand, mais d’ici à inonder le marché US... Certes, du scepticisme, et pourquoi pas, la police française a bien acheté quelques Ford. L'industrie française, incapable de fournir un fusil d’assaut à son armée de 62 MA de dollars... Il sera allemand comme l'écrasante majorité des outils de production de France. C'est sûr, ces derniers voient ce traité d'un mauvais oeil, alors qu'il s'agit peut-être, pour eux, d'une belle opportunité.
Les USA, pays d'émigration pour de nombreux européens, et aujourd'hui pour une jeunesse consciente de nos travers.

Juste pour dire que je mangerai toujours du fromage, et que si l'Etat est traîné devant des tribunaux par une multinationale, cela ne changera pas grand chose à notre quotidien, car ce dernier a déjà prit l'habitude de ne laisser à ses administrés, qu'une maigre quote part de leur revenu.

On peut toujours crier aux loups, mais ne sont -ils pas déjà rentrer dans Paris ?
A la conscience, de certaines prédominances, je ne vois pas de mal à l'idée d'un peu plus de concurrence.

_________________
Le Méandriste
(11.2006)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Ven 23 Sep 2016 19:47 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 750
Je ne suis pas sûr de bien comprendre votre propos mais voici mon point de vue sur les conditions géopolitiques qui sous-tendent tout autant l'aspect économique dont il est question que l'aspect militaro-diplomatique.

En fait, quand on veut comprendre les déterminants à long terme de la stratégie diplomatique d’un pays, il faut toujours revenir aux fondamentaux, c’est-à-dire à la géographie (que celle-ci soit physique ou démographique).

Les USA se sont constitués et sont parvenus là où ils sont parvenus de manière tout à fait improbable au regard de ce qu’est la géographie mondiale.

L’Amérique (je veux dire l’Amérique du nord autant que celle du sud) est excentrée géographiquement par rapport au cœur du monde qu’est l’immense masse constituée par l’Eurasie et l’Afrique.
Démographiquement, l’Amérique du nord et du sud ne représentent que moins de 15% de la population mondiale.

Bref, ce continent, y compris en son sein les USA, est complètement périphérique sur la planète terre.

Au sein de l’Amérique, les USA sont devenus une très grande puissance par un enchaînement improbable de concours de circonstances favorables.

Il n’allait pas du tout de soi que les USA allaient bénéficier si vite d’une absence de concurrence et de menace sur le continent nord-américain ni sur celui du sud. Cette absence de concurrence et d’obstacles leur a permis de développer une richesse interne et un potentiel de puissance tel qu’aucun autre pays européen n’en a jamais eu, hormis la Russie tsariste.

Rien ne destinait les USA à devenir l’hyperpuissance économique qu’elle a été depuis la 1ère guerre mondiale. En 1914, l’empire russe était la puissance émergente qui connaissait la plus forte croissance, la plus rapide modernisation économique, bien plus peuplée que les USA, et qui allait devenir la superpuissance du heartland cher à Mackinder.

A peine la Grande-Bretagne avait-elle avalé sa défaite dans la guerre d’indépendance des jeunes USA et repris conscience de ses intérêts vitaux à long terme qu’elle a orienté en conséquence sa stratégie géopolitique. Elle a bien sûr misé à fond sur l'Asie du sud et de l’est qui était la zone la plus peuplée et la plus riche du monde. Et c’est l’Asie qui a fait la fortune et la suprématie mondiale de la Grande-Bretagne, pas ses colonies américaines perdues ou conservées. C’est l’Inde qui a fait la révolution industrielle britannique à partir du dernier tiers du 18ème siècle. C’est la Chine qui a donné un élan supplémentaire à l’industrie britannique après les guerres de l’opium.
L’Amérique et les USA étaient complètement excentrés.

Par ailleurs, rien ne garantissait que les USA allaient développer un Etat fédéral fort capable de mener une politique de projection de puissance. Les particularismes locaux étaient très forts et chaque Etat très attaché à son autonomie. Le débat n’a d’ailleurs été tranché (c’est le mot adéquat vu les circonstances d’alors) qu’au prix d’une guerre civile terriblement destructrice.

Ce sont les divisions et les conflits entre puissances européennes qui ont offert l’occasion historique aux USA de prendre une place démesurée dans les affaires économiques et diplomatiques du monde.

Je pense qu’on se trompe en se focalisant sur l’exposition de la banque JP Morgan aux dettes européennes pour expliquer l’entrée en guerre des USA en 1917. Morgan n’était exposé aux dettes des alliés que parce que les industriels et agriculteurs américains exportaient tellement en direction des alliés pour soutenir leur économie de guerre que les alliés était arrivés quasiment à l’épuisement du collatéral « solide » qu’ils pouvaient donner à leurs fournisseurs américains.

Mais pour les fournisseurs américains, la 1ère guerre mondiale, cela a été le jackpot, avec des bénéfices multipliés par 3, 4, 5, ou plus, ainsi qu’une croissance phénoménale de leur production, un recul massif du chômage (qui tutoyait les 8% en 1914 aux USA).
https://en.wikipedia.org/wiki/United_St ... orld_War_I

Et une fois qu’on a non seulement mis un pied dans la porte mais qu’on est devenu un acteur majeur du théâtre stratégique central qu’est l’Europe, eh bien on ne veut pas en repartir, on veut y intervenir et faire en sorte que des décisions essentielles ne s’y prennent pas sans votre avis, voire contre votre avis, quand bien même votre opinion publique est-elle massivement isolationniste et pacifiste.
Quand on regarde la carte de l’Europe en 1919, résultant du principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sous-jacent à plusieurs des 14 points énoncés par Wilson, on ne peut manquer de constater le morcellement et donc l’affaiblissement de l’Europe.
Si on prend le cas de Roosevelt, on oublie le rôle désastreux qu’il a eu dans la gestion de la montée du péril hitlérien en Europe. Alors que se dessinait une grande alliance qui, juste avant la crise de Munich, allait regrouper les puissances occidentales et l’URSS pour faire la guerre à l’Allemagne et lui coller une dérouillée si jamais Hitler agressait la Tchécoslovaquie, Roosevelt est intervenu pour dissuader fortement les français et les britanniques d’envisager le recours à la force contre l’Allemagne.
Certains estiment que c’est une erreur, une maladresse de Roosevelt. D’autres estiment que c’est délibérément qu’il a agi ainsi, non pas pour favoriser l’Allemagne ni parce qu’il était opposé à la guerre contre Hitler mais pour que la crise en Europe ne se règle pas sans que le président des USA y dise un mot décisif.

Et pour boucler la boucle et mettre en évidence les permanences, dans son livre « le grand échiquier », Brzezinski, le père spirituel aussi bien des faucons libéraux que des néoconservateurs en matière de géopolitique, avait écrit noir sur blanc qu’il était absolument indispensable et vital pour les USA de conserver et consolider sa tête de pont en Europe parce que c’est la condition du maintien de l’hégémonie américaine mondiale.

L’UE, c’est une population de 500 et quelques millions d’habitants (contre 320 millions pour les USA) et un PIB quasi-équivalent à celui des USA. C’est ce qui permet aux USA d’être l’hégémon du monde dit « occidental » en lui donnant une profondeur économique et démographique beaucoup plus importante.

Et pour maintenir cette hégémonie américaine sur l’Europe, il faut entre autres choses destructurer l’Europe. Surtout éviter que l’Europe se mette à mener une politique jumelle de celle des USA en matière de patriotisme économique. Au contraire, prôner l’intégration économique américano-européenne pour que chacun des 28 membres de l’UE se retrouve seule face aux géants américains qui fixent leurs standards, les imposent sur un marché de 800 ou 900 millions d’habitants, et engrangent à eux seuls les profits du monopoliste. Tout en laissant un susucre aux allemands obsédés de pouvoir continuer à refourguer leurs bagnoles de luxe que de toute façon ils produisent déjà dans des proportions assez importantes sur le territoire américain pour les vendre à la clientèle américaine.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Ven 23 Sep 2016 23:49 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 1 Nov 2006 17:49
Messages: 121
Localisation: Triangle des bermudes
Roosevelt connaissait bien l'Europe, il était un partisan de l'interventionnisme. Il était proche des idées du président Woodrow Wilson. Mais par la suite, durant son premier mandat, il a eut les pieds et les mains liés par le Congrés et l'opinion américaine, hostile à la guerre. Les isolationnistes lui firent signer le "Neutrality Act" en 1935 et le Sénat refusa sa proposition de faire siéger les USA au Tribunal de justice internationale. Je ne vois pas en Roosevelt un esprit perfide, juste une grande sagesse, d'ailleurs Keynes dira à la suite d'une rencontre avec lui qu'il ne comprend rien à l'économie.

Le poids démographique de l'Europe, au regard des USA montrent à quel point ce traité est équilibré pour les deux parties. Airbus versus Boeing, il n'y a pas de grands écarts économiques, ni même technologique.L'Europe comme les USA peuvent se conccurencer. L'avantage US, s'est le retour des émigrés de l'Est de l'Europe, ayant fuit le mur soviétique.

L'Allemagne est à elle seule capable de conquérir le marché US, s'il ne faisait que des voitures... Ils ont su tirer profit de la chute du mur en investissant massivement dans les pays d'Europe de l'Est. Sur le cours des changes, la valeur du deutchmark a permis cette prise de contrôle. Ils font le poids.

Par contre, les susucres... avec notre industrie, cela nous concerne davantage.

Après, j'importe de chine ou hong-kong sans frais de douane. Or, il y a de nombreux exemples et témoignages de frais de douane pour les importations US. C'est peu compréhensible

_________________
Le Méandriste
(11.2006)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Sam 24 Sep 2016 22:57 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Lun 23 Oct 2006 18:09
Messages: 34
Méandre a écrit:
Après, j'importe de chine ou hong-kong sans frais de douane. Or, il y a de nombreux exemples et témoignages de frais de douane pour les importations US. C'est peu compréhensible

Le problème ce n'est pas qu'il y ait des frais douane US -> EU mais plutôt qu'il n'y ait pas de frais de douane Chine -> EU. Surtout quand on voit ce qu'il reste de notre industrie en Europe. Si on donne des susucres à nos (restes d') industrie, c'est parce que nos politiques ont été incapable de les protéger et l'ont livré à l'idéologie du libre-échange.

Mais même sans tenir compte de ça, l'ingérence des USA dans les affaires Européennes est sans commune mesure avec celle de la Chine.

Quand à vos exemples Boeing/Airbus ou l'automobile Allemande, je les trouve légers. Les sièges du GAFA (google, apple, facebook, amazon) et de microsoft les plus puissantes sociétés TIC sont toutes (!!) aux US. Ariane Espace, le seul opérateur Européen nous permettant de garder notre souveraineté sur le lancement de satellites, va se prendre de fouet la montée des entreprises de fuséologie d'Elon Musk et Jeff Bezos. Les US montrent déjà une avance non négligeable en robotique même si l'Europe tente de suivre. Le vin Français se fait maltraiter par le vin Californien. En armement, Dassault peine à vendre ses rafales face au catalogue US, pour l'eurofighter, idem. etc, etc.

On pourrait même dire qu'Airbus est une exception. Dans la pratique, les états Européens ont du mal à s'associer. Ce qui est une faiblesse face aux multinationales US qui profitent bien plus facilement de l'ensemble des points forts de leur pays, sans cette "limite" entre états.

Mais c'est pas grave, on saura toujours concevoir (pas forcément réaliser, l'usine du monde c'est surtout l'Asie) des vêtements, du parfum, de la Mozarella et des audi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le pacte transatlantique
MessagePosté: Sam 24 Sep 2016 23:54 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 98
Localisation: Lyon
Pour l'instant les européens ont un gigantesque excédent de leur balance commerciale, et si cet excédent venait à diminuer, du fait de la concurrence américaine ou autre, l'euro baisserait par rapport aux autres monnaies.
Les dévaluations ou les réévaluations des monnaies sont le nouveau protectionnisme d'aujourd'hui. ;)

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 157 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com