Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 26 Sep 2022 18:41

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 390 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 39  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Ven 21 Aoû 2009 21:44 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Dans la presse ce matin: le déficit budgétaire, source de l'endettement malsain, sera de 7,5 % du PIB en France cette année contre 11,2 aux EU et 12 % en GB. Inévitable: les dépenses sont incompressibles, voire en hausse dans le secteur social, alors que la crise entraine un effondrement des recettes fiscales. L'indicateur qui compte en ce moment, c'est le PIB et pas l'endettement ni le déficit budgétaire.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Ven 21 Aoû 2009 22:40 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3265
Localisation: Alsace, Colmar
Méandre a écrit:
Ensuite, le vieillissement de la population est une évidence, il se traduit par un nombre d'actifs nettement inférieur à celui des inactifs. En somme, le coût pour assurer à nos retraités une qualité de soin et de vie décente va forcément continuer à augmenter. Bien qu'il est une nette augmentation de la natalité, il y a ce problème du chômage dans une période où le nombre d'actifs (non fonctionnaires) se réduit.


Si on sort le nez des communiqués de presse, très négatifs sur le futur de nos retraites et qu'on lit les parutions des spécialistes des questions de population, la vision est totalement différente.
Connaissez-vous une des causes de la relative faiblesse de la montée du chômage lors de cette crise en France ? Non ? C'est étonnant, il parait que c'est une de mes marottes et j'en ai déjà parlé 2 ou 3 fois. Les travailleurs du papy-boom commençaient à aller en retraite en pelotons de plus en plus compacts. Par malchance pour nos hommes politiques, la crise à débuté pile-poil le trimestre où la chute du chômage allait battre des records. A 3 mois prêts de la date que j'avais lu il y a 20 ans sur un article de Science & Vie sur l'évolution de la population française. En fait, si on compare les chiffres issus de la destruction des emplois et le chiffre du chômage, il se trouve que le nombre de chômeurs par trimestre se trouve réduit d'environ 50%. Et oui, 50% des emplois détruits, ce sont des gens qui partent à la retraite ...
Quand l'épisode de la crise sera fini, d'ici 1 à 2 ans, il est possible que le nombre de chômeur atteigne des minimums historiques. A en croire les rédacteurs de l'article d'il y a 20 ans, ce ne sera pas à cause des actions de nos hommes politiques, c'est bêtement mathématique. Dans l'article en question, on prédisait la fin du chômage en 2012. Et, du coup, on se retrouve avec un simple problème de vases communicants. Nous avons cotisé pendant 20 ans pour permettre à 2 ou 3 millions de personnes de vivre dans la précarité, mais avec assez d'argent pour qu'ils ne désirent pas descendre dans la rue pour prôner la révolution. Et bien, cet argent-là est disponible pour payer nos retraites. Toute la communication de nos hommes politiques pendant 20 ans n'a pas été de faire en sorte que l'on travaille plus longtemps, mais que nos retraites soient moins dorées et supportables par les générations futures. Effectivement, la France ne pourra pas supporter 3 millions de chômeurs et des millions de retraités. Mais s'il n'y a plus de chômeur et si de nombreuses personnes se retrouvent au minimum vieillesse ?
Il faut avoir cotisé pendant 41 ans pour avoir une retraite entière, comptez avec les périodes de chômage, les études, les arêts maternités, les congés sabbatiques, .... Combien de français auront vraiment une retraite entière ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Sam 22 Aoû 2009 12:10 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 1 Nov 2006 17:49
Messages: 121
Localisation: Triangle des bermudes
Citation:
Quand l'épisode de la crise sera fini, d'ici 1 à 2 ans, il est possible que le nombre de chômeur atteigne des minimums historiques. A en croire les rédacteurs de l'article d'il y a 20 ans, ce ne sera pas à cause des actions de nos hommes politiques, c'est bêtement mathématique.


C'est une analyse qui est source d'espoir, elle permet d'écarter du débat l'hystérie politique avec ses débats cardiaques, houleux et creux. C'est aussi la raison de la tranquilité avec laquelle j'aborde les années à venir, même si je m'amuse des stratégies et idéaux de comptoir :lol: Comment connaître pire que mes 10 dernières années de jeune actif ? La recherche d'emploi électronique s'est considérablement améliorée, il y a 5 à 6 ans, nous étions en présence de la transition du papier à internet avec la découverte de plusieurs dizaines de sites d'emplois de fausses annonces, les employeurs avaient déserté l'ANPE et personne ne savait réellement où nous allions.

Donc oui, c'est mieux, j'ai de l'espoir et cette forte natalité m'invite à croire à l'assurance d'une retraite pour mon repos qui va être bien mérité.

Un endettement vers la faillite,
Vous nous dîtes, cher alain G, que c'est le PIB, l'indicateur qu'il faut prendre en considération. C'est donc bien le travail qui est la base de notre développement et de notre désendettement. Mais comment celui ci est il calculé? En effet, les droits de douane et les subventions à l'importation se font au niveau européen? Peut-on éclaircir ce point?

_________________
Le Méandriste
(11.2006)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Sam 22 Aoû 2009 14:37 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Puis-je répondre que le mode de calcul est invariable et permet de suivre les évolutions, qui sont l'essentiel, tout comme de comparer PIB et PIB par habitant entre pays, en supposant qu'il y a un standard international correctement appliqué ? On saura vite par l'évolution du PIB, les pays qui repartent et ceux qui peinent à sortir de la crise, les comptes étant suivis par la Banque Mondiale, le FMI et l'OCDE, notamment. Ceux qui sortiront verront leur budget immédiatement redressé, ce qui permettra d'emprunter moins.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Sam 22 Aoû 2009 22:47 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 1 Nov 2006 17:49
Messages: 121
Localisation: Triangle des bermudes
Le calcul du PIB s'est bien = somme des valeurs ajoutés + TVA + droits de douane - subvention à l'importation.

Or, je n'arrive pas à comprendre comment sont calculés les droits de douane et les subventions à l'importations dans une entité économique européenne ? :?:

_________________
Le Méandriste
(11.2006)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Mar 25 Aoû 2009 12:38 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1173
Localisation: Région Parisienne
Allez, un p'tit rapport du Sénat pour ouvrir l'appétit.

http://www.senat.fr/noticerap/2008/r08-549-notice.html

En bref, si rien ne change, nous allons dans le mur.

Et comme je suis un pessimiste invertébré, je fais le pari que rien ne changera et que nous irons droit dans le mur.

Il y aura du sang et des larmes, parce qu'il n'y a aucun politique, de quelque bord que ce soit, pour dire la vérité et pour oser proposer une solution.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Mer 9 Sep 2009 00:50 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 1 Nov 2006 17:49
Messages: 121
Localisation: Triangle des bermudes
C'est suffisamment clair pour se satisfaire de s'qu'on a déjà... La solidarité nous manque, on la paye extrêment cher. C'est à la fois triste, rétrograde et peut-être même insultant, mais les choix de société montrent clairement des carences dans la prise en charge, l'assistance et la répartition des soins pour les personnes âgées. Ce n'est qu'un point parmi tant d'autres, il y a de quoi être pessimiste cher Jean Marc, mais je suis né comme tant d'autres pour être de celles et ceux qui mèneront cette redoutable transition.
"Que Dieu nous garde" vous m'excuserez de cette phrase religieuse mais au pessimisme sans lumière, je préfère croire à cette étincelle, avec plus ou moins de succès.

_________________
Le Méandriste
(11.2006)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Mer 9 Sep 2009 07:45 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1432
Localisation: France
Les collectivités françaises disposent de quelques marges de manoeuvre économiques relativement importantes :
- réduire drastiquement les postes de fonctionnaires (comme le Canada, la Nouvelle-Zélande...) ;
- supprimer nombre de subventions publiques complaisantes, clientélistes ou électoralistes (associations, clubs, manifestations culturelles...) ;
- faire renégocier les redistributions sociales, par exemple en les ramenant au principe de 1945 où seuls les payeurs peuvent être bénéficiaires (suppression de la CMU, du RMI, etc.) afin de contraindre un maximum d'habitants à travailler légalement pour y avoir droit ;
- briser le Code du travail (augmentation du travail hebdomadaire, dénonciation plus libre des contrats de travail, etc.).

Ces ruptures seraient très impopulaires. Par contre, la France garde peu de marge avec la fiscalité, car elle semble être dans des niveaux où les prélèvements font fuir les richesses hors du pays et où il ne devient plus intéressant d'en produire en France.

***

L'économie française évoque cette blague des deux hommes dans le désert. Le premier se promène avec une enclume sur le dos, le second transporte une cabine téléphonique.
Le premier demande au second pourquoi il porte la cabine téléphonique : "Quand je vois le lion, je pose la cabine et je me réfugie dedans, répond ce dernier. Et vous, pourquoi portez-vous cette enclume ?
- Quand je vois le lion, je pose l'enclume et je peux courir plus vite !"


Pour s'en sortir, il suffit à la France de poser son enclume (Code du travail, taux de prélèvements exagérés, abus sur les redistributions sociales, parasitisme des fonctionnaires n'apportant aucune valeur ajoutée...).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Mer 9 Sep 2009 12:35 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Oct 2005 20:12
Messages: 278
Citation:
Pour s'en sortir, il suffit à la France de poser son enclume (Code du travail, taux de prélèvements exagérés, abus sur les redistributions sociales, parasitisme des fonctionnaires n'apportant aucune valeur ajoutée...).


Hum, cette évolution brutale aurait comme conséquence une instabilité politique suffisamment durable pour accentuer le retard français. D'un point de vue purement pragmatique, je doute que le remède de cheval soit le plus efficace.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endettement de la France, vers la faillite ?
MessagePosté: Mer 9 Sep 2009 13:28 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Il faudra bien pourtant réduire fortement les couts de revient des produits, sinon nous perdrons toutes nos industries et tous nos services délocalisables.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 390 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 39  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com