Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 16 Juil 2019 21:24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 12:45 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 380
Je viens de faire une simulation sur le site de la CAF pour un célibataire de 25 ans habitant Creil dans l'Oise, sans enfant ni parent à charge, n'ayant d'autre revenu que son salaire, travaillant à plein temps, déclarant un revenu annuel de 14 400 € et payant un loyer mensuel de 350 €. Il n'a pas droit à l'APL.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 13:11 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 380
Pouzet a écrit:
C'est aussi vrai qu'un pays comme la Suisse a moins souffert de désindustrialisation car l'industrie y est plus positionnée sur le haut de gamme, très innovante et que les travailleurs suisses sont très sérieux et performants.
Le défaut d'industries en France ne date pas d'hier. Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France comme dit ce vieil adage et l'épargne est plus volontiers dirigée vers les emprunts d'Etat, dont les assurances-vie en euros sont la forme moderne, et les investissements immobiliers que vers les entreprises, que ce soit sous forme d'actions ou d'obligations.

Je ne suis pas sûr que le positionnement sur le haut de gamme soit la seule explication. Par exemple, jusque dans les années 1970, on produisait en France toutes sortes de machines-outils qui n'avaient rien à envier aux machines suisses ou allemandes et ces productions ont quasiment toutes disparues alors qu'elles se sont en partie maintenues en Allemagne et en Suisse. La qualité de la main-d'oeuvre française n'est pas non plus en cause. Au contraire, elles est appréciée par les étrangers qui investissent en France (il y en a). C'est un des atouts de la France avec la qualité des infrastructures, globalement mieux conservées qu'en Allemagne, et, contrairement à ce qui est ressassé sans fondement, la qualité de son administration.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 13:46 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2531
Localisation: Alsace, Colmar
Barbetorte a écrit:
En Allemagne, le logement est est 30% moins cher qu'en France, à l'achat comme à la location. On pourrait peut-être penser à une politique du logement visant à en faire baisser le prix.


Ce n'est pas la vision qu'on en a en Alsace, où nous voyons pas mal d'allemands venir s'installer en Alsace pour profiter de nos logements moins chers. Mais, la situation change dans certaines régions du fait du très faible renouvellement des générations. De plus, ce prix du logement doit être une moyenne sur tout le territoire. Or, les régions les plus industrialisées sont dans l'ex-RFA, et là, il y a une très forte tension sur le marché locatif.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 13:57 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 156
Localisation: Lyon
Concernant les difficultés de l'industrie française des machine-outils, j'avais posé la question sur le forum passion-histoire il y a quelques années (en 2014)
Voir http://www.passion-histoire.net/viewtop ... l&start=30

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 14:07 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2531
Localisation: Alsace, Colmar
Pouzet a écrit:
C'est aussi vrai qu'un pays comme la Suisse a moins souffert de désindustrialisation car l'industrie y est plus positionnée sur le haut de gamme, très innovante et que les travailleurs suisses sont très sérieux et performants.



Une très belle infographie vue ce matin dans mon quotidien régional :

Image

Elle nous apprend qu'un partie des employés des régions les plus industriellement dynamiques de différents pays sont des français. Au-dessus de 28% pour les zones dans le vert le plus profond. On voit aussi que la situation évolue en Allemagne. Et dans l'article ils expliquent que l'exception allemande tient surtout au fait que les jeunes français font des études plus longues, et que donc ils préfèrent aller là où les salaires sont les plus élevés : en Suisse et au Luxembourg.

Donc, les patrons, à la recherche de travailleurs très sérieux et performants, n'hésitent pas à faire appel à des français pour faire fonctionner leurs usines positionnées sur le haut de gamme. Pourquoi les industriels français ne sont pas capables d'en faire autant ? Il y a souvent une volonté de dénigrer l'ouvrier français. Ce serait un égoïste, incapable de s'adapter, incompétent... à entendre pas mal de patrons français. Mais, on constate que pas mal d'industriels étrangers continuent a s’installer en France. Et que les français sont recherchés à l'étranger.... Comment expliquer ce paradoxe ?

quand on fait l'effort de lire la presse spécialisé, on voit les différences entre les divers patronats. D'un coté, il y a ceux qui recherchent des employés peu qualifiés, et ils reprochent aux jeunes français, qu'on a poussé à faire des études, de demander des salaires trop élevés. De l'autre, il y a ceux qui cherchent des gens qualifiés, et ils se trouvent réduits à les former eux-mêmes (il y a aussi ce matin, dans mon quotidien régional, un article d'un industriels qui explique pourquoi il a été contraint de monter une filière de formation interne ...). Et souvent ces industriels recrutent des jeunes pleins de bonne volonté, mais en échec scolaire. Parfois, ils doivent même leur redonner confiance en eux avant de pouvoir les former.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 15:40 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 380
Narduccio a écrit:
Barbetorte a écrit:
En Allemagne, le logement est est 30% moins cher qu'en France, à l'achat comme à la location. On pourrait peut-être penser à une politique du logement visant à en faire baisser le prix.


Ce n'est pas la vision qu'on en a en Alsace, où nous voyons pas mal d'allemands venir s'installer en Alsace pour profiter de nos logements moins chers. Mais, la situation change dans certaines régions du fait du très faible renouvellement des générations. De plus, ce prix du logement doit être une moyenne sur tout le territoire. Or, les régions les plus industrialisées sont dans l'ex-RFA, et là, il y a une très forte tension sur le marché locatif.
Entre le ressenti et la réalité il peut y avoir une grande différence. Très localement, il est possible que les loyers à Mulhouse soient moins élevés qu'à Bâle. Mais Strasbourg (2 800 €/m²) est sensiblement plus cher que Kehl de l'autre côté du Rhin (2500 €/m²).

https://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/pourquoi-l-immobilier-en-l-allemagne-est-moins-cher-486584.html/Pourquoi%20l'immobilier%20en%20Allemagne%20est%20moins%20cher. L'article, rédigé en 2014, reste globalement vrai. La notion de tension est très relative. En France, dans la plupart des grandes villes, le marché locatif est réputé structurellement en tension et les arrêtés pris en ce sens sont reconduits année après année.

Un autre, à première vue plus nuancé : https://www.economieimmobiliere.com/france-allemagne-le-logement/
Le taux de privation sévère en matière de logement est un peu plus élevé en France qu’en Allemagne, 2,6% contre 1,9%.ce qui signifie que les plus modestes ont plus de difficulté pour se loger en France qu'en Allemagne.

La part moyenne du logement dans le budget des ménages apparaît dans les statistiques globales peu différent en France et en Allemagne. Mais il faut tenir compte que plus de la moitié des Français sont propriétaires et nombreux sont ceux qui n'ont plus d'emprunt à payer. Il ne s'agit donc que d'une moyenne. Un examen dans le détail révèle un coût et une précarité du logement nettement supérieurs en France pour les catégories de population les plus modestes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 21:14 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 156
Localisation: Lyon
Citation:
Lorsque les ingénieurs qui sortent des grandes écoles préfèrent travailler dans la finance que dans l'industrie


A t-on des chiffres sur ce phénomène ?

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Jeu 6 Juin 2019 22:02 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 380
En cherchant bien on doit pouvoir en trouver. Mais ce lien éclaire bien la tendance qui a été prise : https://grandes-ecoles.studyrama.com/ecoles-d-ingenieurs/choisir-sa-specialite/filieres-specialisees-et-connexes/fuite-des-ingenieurs-vers-la-finance-1715.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Ven 7 Juin 2019 12:55 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 156
Localisation: Lyon
Merci beaucoup pour ce lien très instructif !
Sinon concernant le fait que les loyers sont plus faibles à Kehl qu'à Strasbourg, c'est aussi du au fait que Strasbourg est une beaucoup + grande ville.
Enfin quand vous mentionnez des appartements à 2 800 m², je pense que vous faire référence au prix d'achat et pas au loyer bien sûr ?

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour au plein emploi ?
MessagePosté: Ven 7 Juin 2019 16:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2531
Localisation: Alsace, Colmar
Barbetorte a écrit:
Narduccio a écrit:
Barbetorte a écrit:
En Allemagne, le logement est est 30% moins cher qu'en France, à l'achat comme à la location. On pourrait peut-être penser à une politique du logement visant à en faire baisser le prix.


Ce n'est pas la vision qu'on en a en Alsace, où nous voyons pas mal d'allemands venir s'installer en Alsace pour profiter de nos logements moins chers. Mais, la situation change dans certaines régions du fait du très faible renouvellement des générations. De plus, ce prix du logement doit être une moyenne sur tout le territoire. Or, les régions les plus industrialisées sont dans l'ex-RFA, et là, il y a une très forte tension sur le marché locatif.
Entre le ressenti et la réalité il peut y avoir une grande différence. Très localement, il est possible que les loyers à Mulhouse soient moins élevés qu'à Bâle. Mais Strasbourg (2 800 €/m²) est sensiblement plus cher que Kehl de l'autre côté du Rhin (2500 €/m²).

https://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/pourquoi-l-immobilier-en-l-allemagne-est-moins-cher-486584.html/Pourquoi%20l'immobilier%20en%20Allemagne%20est%20moins%20cher. L'article, rédigé en 2014, reste globalement vrai. La notion de tension est très relative. En France, dans la plupart des grandes villes, le marché locatif est réputé structurellement en tension et les arrêtés pris en ce sens sont reconduits année après année.

Un autre, à première vue plus nuancé : https://www.economieimmobiliere.com/france-allemagne-le-logement/
Le taux de privation sévère en matière de logement est un peu plus élevé en France qu’en Allemagne, 2,6% contre 1,9%.ce qui signifie que les plus modestes ont plus de difficulté pour se loger en France qu'en Allemagne.

La part moyenne du logement dans le budget des ménages apparaît dans les statistiques globales peu différent en France et en Allemagne. Mais il faut tenir compte que plus de la moitié des Français sont propriétaires et nombreux sont ceux qui n'ont plus d'emprunt à payer. Il ne s'agit donc que d'une moyenne. Un examen dans le détail révèle un coût et une précarité du logement nettement supérieurs en France pour les catégories de population les plus modestes.


Je sais que la vision peut-être nuancée. Dans plusieurs villages alsaciens, il y a des quartiers entiers d'allemands. On ne parle pas de grandes villes. Les allemands qui résident en Alsace ne résident ni à Strasbourg, ni à Mulhouse, ni à Colmar. Trop cher pour eux. Ils résident dans des petits villages de la bande frontalière, car construire une maison en Alsace revient moins cher que construire une maison en Bade-Wurtemberg, à surface égale. Mais, la situation devrait s'inverser. Et c'est surtout du au fait que du fait du renouvellement des classes d'âges de nombreuses maisons vont se retrouver en vente à Allemagne du fait de l'absence d'héritiers, ou de leur faible nombre.

Et comme je l'ai écrit, c'est ce qu'on voit depuis l'Alsace, je pense que la situation en ex-RDA dont être différente.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com