Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 16 Déc 2019 09:10

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Mar 27 Aoû 2019 21:31 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 64
Le ralentissement économique en Allemagne va-t-il continuer ou bien n'est-ce qu'un coup de frein passager ?

Citation:
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019 ... emagne.php
Coup de frein sur la croissance en Allemagne
Par Armelle Bohineust
Publié le 14/03/2019 à 19:56

Très sensible aux tensions commerciales alimentées par Donald Trump, le pays connaît une chute brutale de la croissance de son PIB cette année.
C'est un chiffre étonnant pour le moteur de l'économie européenne. En 2019, la croissance du PIB ne dépassera pas 0,6 % en Allemagne, prévoit l'institut Ifo, référence incontournable outre-Rhin en matière économique. L'institut prévoyait auparavant 1,1 % de croissance cette année.
Après 1,4 % d'expansion en 2018, la chute est brutale. Elle était toutefois annoncée. Depuis janvier, le FMI, l'OCDE et la Commission européenne ont revu en baisse leurs prévisions pour l'Allemagne. Ils ne s'accordent pas sur l'évolution du PIB, évaluée entre + 1,1 % et + 0,7 % en 2019. En revanche, tous annoncent une croissance meilleure en France, où le PIB devrait croître de 1,3 %. Du «jamais vu depuis 2006», pointe François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France.
Le poids de ses exportations (47 % de son PIB contre 31 % pour la France) rend l'Allemagne particulièrement sensible aux tensions commerciales ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Sam 7 Sep 2019 01:29 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 64
L'Allemagne se dirige vers une récession.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Sam 7 Sep 2019 13:20 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2606
Localisation: Alsace, Colmar
Et ? Quelle est votre analyse de la situation ? Que doit-on comprendre au delà de vos affirmations péremptoires ?

On n'est pas au café du commerce. Ce Salon a été créé pour qu'on y analyse les situations et qu'on dépasse les positions partisanes. SI vous n'étoffez pas votre analyse, ce fil ira directement à sa place : la poubelle.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Mer 11 Sep 2019 20:09 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 64
« Cela fait des semaines que l'économie allemande flirte avec la récession » affirme Catherine Chatignoux dans Les Echos du 14 août 2019.
La croissance est à l'arrêt avec un PIB en léger recul, de 0,1 %, après une progression de 0,4 % au premier trimestre . Au troisième trimestre de l'année dernière, déjà, elle avait dérapé dans les mêmes proportions et avait échappé de peu à la récession en fin d'année.
Les statistiques montrent une (petite) contraction du PIB au T2. Si le PIB se contracte au T3 (on attend la publication des statistiques) alors il faudra conclure que l'Allemagne est en récession.
La définition d'une récession c'est une contraction du PIB pendant deux trimestres consécutifs. C'est la définition acceptée par la plupart des économistes, même s'il existe une alternative à cette définition.
Quant à savoir si la récession sera suivie d'une amélioration au premier trimestre 2020, c'est bien possible, mais je ne me prononce pas la-dessus.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Jeu 12 Sep 2019 01:39 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 397
Les économistes parlent effectivement d'une petite récession pour l'Allemagne. Les turbulences mondiales et le ralentissement de la croissance chinoise pèsent sur les exportations allemandes. Mais tout est relatif. Les Français, comme tous les autres européens, aimeraient bien eux aussi connaître une récession dans les mêmes conditions que les allemands. Par exemple, cette récession n'empêchera pas le budget fédéral de rester excédentaire alors qu'en France l'équilibre budgétaire est encore du domaine du rêve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Jeu 12 Sep 2019 20:22 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 64
Barbetorte a écrit:
Les Français, comme tous les autres européens, aimeraient bien eux aussi connaître une récession dans les mêmes conditions que les Allemands.

Je suis française et je ne suis pas certaine que la situation des Allemands soit enviable. Tout dépendra de l'évolution du PIB dans les trimestres à venir.
Nous n'avons aucune certitude quant au T4 de l'année 2019. L'incertitude est considérable quant aux trois premiers trimestres de l'année 2020.
La récession sera-t-elle suivie d'une amélioration dans le courant de l'année 2020 ? C'est bien possible, mais j'estime que le doute est permis.
C'est vous mêmes qui dites que les turbulences mondiales et le ralentissement de la croissance chinoise pèsent sur les exportations allemandes. La situation est inquiétante.



Barbetorte a écrit:
Les économistes parlent effectivement d'une petite récession pour l'Allemagne. Les turbulences mondiales et le ralentissement de la croissance chinoise pèsent sur les exportations allemandes. Mais tout est relatif. Les Français, comme tous les autres européens, aimeraient bien eux aussi connaître une récession dans les mêmes conditions que les Allemands. Par exemple, cette récession n'empêchera pas le budget fédéral de rester excédentaire alors qu'en France l'équilibre budgétaire est encore du domaine du rêve.

Tout dépend du scénario retenu. Pour faire simple, je vais retenir uniquement deux scénarios.
S–1 : la récession sera de courte durée et sera suivie d'une vigoureuse reprise économique.
S–2 : la récession sera longue (quatre trimestres consécutifs : T2 2019 ; T3 2019 ; T4 2019 ; T1 2010) et sera suivie d'une reprise atone.

J'ai donc un scénario optimiste (S–1) et un scénario pessimiste (S–2).
Si l'on retient le scénario pessimiste, je ne peux pas croire que les Allemands doivent se réjouir de la situation.
En Allemagne la dette publique est beaucoup plus faible qu'en France et en Belgique. La dette a baissé en Allemagne ces dernières années alors qu'elle augmentait en France.
Les excédents budgétaires ne sont pas une fin en soit. La baisse de la dette n'est pas une fin en soit.
Il est trop tôt pour dire que la croissance économique sera faible en Allemagne pendant l'année 2020. C'est l'avenir qui nous dira.
Je reste convaincue que la forte baisse de la dette en Allemagne ces dernières années est une grave erreur commise par le gouvernement. Une autre politique était possible. L'Allemagne aurait pu augmenter les dépenses publiques dans certains domaines, notamment les infrastructures. Cela aurait donné à l'Allemagne un atout qui risque de lui faire défaut pendant la décennie 2020.
Quant à la France, elle a laissé la dette publique augmenter fortement. Ce n'est pas nécessairement une bonne chose. Mais le gouvernement français, même s'il n'est pas irréprochable, a des circonstances aténuantes. En effet, la croissance économique était relativement faible, ce qui obère les recettes fiscales.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Ven 13 Sep 2019 00:25 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 397
Quoiqu’il en soit, la situation économique de l’Allemagne est globalement meilleure que la situation française. L’Allemagne subit une baisse de ses ventes à l’étranger, pas la France vu que la France n’a rien à vendre. L’Allemagne doit sa prospérité à son industrie. Cela date de plus d’un siècle et ce n’est pas près de finir. Elle dispose d’un avantage par rapport à la plupart des pays d’Europe et elle va le conserver.
Il faut arrêter de se polariser sur la croissance du PIB. Il s’agissait dans le passé d’extraire toujours plus de charbon, de couler toujours plus de fonte, de fabriquer toujours plus de navires ou d’avions, de produire toujours plus de pommes de terre ou de maïs etc. Dans les pays développés dont la population cesse de croître, il n’y a plus nécessité à produire toujours plus de produits matériels. Les besoins en quantité sont dans l’ensemble satisfaits. Un agrégat mesurant un revenu tel le PIB a de moins en moins de sens. N’oublions pas que l’incendie de Notre-Dame aura un effet positif sur le PIB. Ce qui aurait du sens serait un indice mesurant la qualité de la vie et d’orienter les politiques économiques en vue de l’amélioration de cet indice.
L’Allemagne, mais aussi les autres pays européens, vont connaître des alternances de petites récessions et de petites croissances, en moyenne une stagnation en volume et ce pour très longtemps. Il faut arrêter de penser comme sous les trente glorieuses en termes de croissance et de récession.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Ven 13 Sep 2019 07:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 566
Arkoline a écrit:
Barbetorte a écrit:
Les Français, comme tous les autres européens, aimeraient bien eux aussi connaître une récession dans les mêmes conditions que les Allemands.

Je suis française et je ne suis pas certaine que la situation des Allemands soit enviable. Tout dépendra de l'évolution du PIB dans les trimestres à venir.
Nous n'avons aucune certitude quant au T4 de l'année 2019. L'incertitude est considérable quant aux trois premiers trimestres de l'année 2020.
La récession sera-t-elle suivie d'une amélioration dans le courant de l'année 2020 ? C'est bien possible, mais j'estime que le doute est permis.
C'est vous mêmes qui dites que les turbulences mondiales et le ralentissement de la croissance chinoise pèsent sur les exportations allemandes. La situation est inquiétante.

Arkoline vous délirez !

Pour l'instant, la France est en gros à 100% du PIB d'endettement, et continue de s'endetter avec un déficit qui doit tourner autour de 50 milliards d'Euros, sauf erreur.

L'endettement de l'Allemagne est très en dessous (je n'ai pas le chiffre en tête, mais c'est en dessous de 75%) et surtout, surtout, elle a réussi non seulement à revenir à l'équilibre, mais même à produire un excédent budgétaire très élevé : j'ai entendu récemment (j'avoue que je n'en crois pas mes oreilles) que l'Allemagne remboursait désormais 5% de son PIB par an !

Et vous êtes en train de nous expliquer que leur situation est inquiétante ? Mais même avec les perspectives que vous évoquez leur situation restera de très loin meilleure que la nôtre, qui est catastrophique parce qu'elle reflète une situation des entreprises qui est mauvaise de longue date : enlevez le CICE et vous constaterez qu'elles s'appauvrissent.

Et puis avec une telle situation, l'Allemagne "en a sous le pied". Elle a largement les moyens de passer un mauvais cap en s'appuyant momentanément sur la dépense publique. (Ce serait même l'occasion de reprendre des investissements régionaux, dans les routes et les équipements, par exemple, qui ont été sabrés pour mettre fin aux déficits.)

Bref, si on avait le choix d'échanger les deux situations, il n'y a pas photo sur celle qui est la plus solide.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Ven 13 Sep 2019 17:55 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 64
pierma a écrit:
Pour l'instant, la France est en gros à 100% du PIB d'endettement, et continue de s'endetter avec un déficit qui doit tourner autour de 50 milliards d'Euros, sauf erreur.
L'endettement de l'Allemagne est très en dessous (je n'ai pas le chiffre en tête, mais c'est en dessous de 75%) et surtout, surtout, elle a réussi non seulement à revenir à l'équilibre, mais même à produire un excédent budgétaire très élevé : j'ai entendu récemment (j'avoue que je n'en crois pas mes oreilles) que l'Allemagne remboursait désormais 5% de son PIB par an !

Avez-vous lu ce que j'ai écrit hier au sujet de la dette publique et du solde budgétaire ?



pierma a écrit:
Et vous êtes en train de nous expliquer que leur situation est inquiétante ? Mais même avec les perspectives que vous évoquez leur situation restera de très loin meilleure que la nôtre, qui est catastrophique parce qu'elle reflète une situation des entreprises qui est mauvaise de longue date : enlevez le CICE et vous constaterez qu'elles s'appauvrissent.

La situation de la France n'est pas catastrophique. La dette publique exprimée en pourcentage du PIB va probablement baisser dans les années à venir. Si elle ne baisse pas, alors elle restera à 99 ou 100% du PIB. Il me semble que cette dette n'a provoqué aucune catastrophe.
Il existe une discussion sur la dette publique : "Endettement de la France, vers la faillite ?" Je vais y retourner bientôt. Lorsque la France avait une dette à 60% du PIB, on parlait déjà d'une faillite (Fillon avait fait une déclaration fracassante lorsqu'il était premier ministre). Je constate que la faillite n'a pas eu lieu.



pierma a écrit:
(...) enlevez le CICE et vous constaterez qu'elles s'appauvrissent.

Si j'enlève le CICE je plombe la santé financière des entreprises, mais je donne à l'Etat des marges de manoeuvre pour financer les dépenses dans les universités, dans les hopitaux dans la R&D, dans la lutte contre la pauvreté, etc.
Je crois savoir que le CICE est critiqué par quelques experts. Comme d'habitude les experts ne sont pas d'accord entre eux. Ma conviction est que le CICE est une erreur. Une large partie de cette mane a été distribuée à des entreprises qui n'en n'ont pas besoin.
La prospérité des nations ne se limite pas uniquement au ROE et autres taux de rentabilité. Nous souhaitons que les entreprises soient rentables, mais nous devons prendre en compte les externalités.



Barbetorte a écrit:
Il faut arrêter de se polariser sur la croissance du PIB. Il s’agissait dans le passé d’extraire toujours plus de charbon, de couler toujours plus de fonte, de fabriquer toujours plus de navires ou d’avions, de produire toujours plus de pommes de terre ou de maïs etc. Dans les pays développés dont la population cesse de croître, il n’y a plus nécessité à produire toujours plus de produits matériels. Les besoins en quantité sont dans l’ensemble satisfaits. Un agrégat mesurant un revenu tel le PIB a de moins en moins de sens.

Alors vous détruisez l'idée que l'économie de l'Allemagne (la Suisse également) est plus performante que celle de la France.
Ces 15 dernières années la croissance de l'Allemagne a été supérieure à celle de la France, a fortiori supérieure à celle de l'Italie. C'est ce qui permet à l'Allemagne d'avoir un PIB/habitant supérieure à la moyenne européenne. C'est ce qui permet aux experts d'affirmer que l'Allemagne est plus performante que la France.
Voyez comme Pierma s'émerveille de la baisse de la dette publique en Allemagne. La baisse n'aurait pas été possible avec un PIB qui stagne.
La hausse du PIB impacte directement le ratio dette/Pib. Il impacte indirectement la dette exprimée en euro (grâce aux recettes fiscales qui sont très sensibles à la conjoncture économique).
Comme le dit Pierma la dette publique est plus élevée en France qu'en Allemagne. On pourrait ajouter que la dette des ménages a fortement augmenté en France alors qu'elle a baissé en Allemagne.



Barbetorte a écrit:
L’Allemagne doit sa prospérité à son industrie. Cela date de plus d’un siècle et ce n’est pas près de finir. Elle dispose d’un avantage par rapport à la plupart des pays d’Europe et elle va le conserver.

Un économiste britannique a dit un jour : « à long terme nous sommes tous morts ». Vous connaissez peut-être cette citation.
L'Allemagne possède depuis longtemps des atouts qui lui seront utiles dans les 30 ans à venir. Des atouts qui permettent de compenser la faible démographie.
Je suis intéressée par la situation actuelle. Je ne me préoccupe pas de la prospérité des nations européennes au delà de 2024.



Barbetorte a écrit:
L’Allemagne, mais aussi les autres pays européens, vont connaître des alternances de petites récessions et de petites croissances, en moyenne une stagnation en volume et ce pour très longtemps.

On considère que le PIB doit "logiquement" augmenter de 1,5 % par an en moyenne dans les 20 ans à venir.
L'épuisement des gains de productivité, ainsi que les facteurs démographiques, ne permettent pas d'avoir une croissance forte. Des réformes structurelles auraient pour effet de s'approcher d'une croissance à 2 %.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coup de frein sur la croissance en Allemagne
MessagePosté: Ven 13 Sep 2019 21:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 566
Arkoline je suis très heureux qu'un déficit bugétaire de 50 Md€, et un service de la dette du même niveau, associé à la mauvaise santé de nos entreprises (celles qui nous restent) vous remplissent de satisfaction.
Vous pouvez toujours aligner des chiffres, ça ne vous empêche pas d'être au degré zéro de l'analyse économique.
C'est avec ce genre de discours que la France fonce dans le mur en klaxonnant.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com