Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 15 Juil 2020 13:13

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Lun 30 Déc 2019 09:17 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 696
Merci pour cet écho de bon sens, et venant d'un expert.
Je note en particulier ceci :
Citation:
Du côté des entreprises, cette politique n'augmente pas l'investissement, tétanisé par des anticipations négatives.

En gros, des soucis quasi-déflationnistes. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Mar 31 Déc 2019 02:45 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 418
pierma a écrit:
Merci pour cet écho de bon sens, et venant d'un expert.


Environ 60% des économistes pensent que les banques centrales, notamment la BCE, sont allées trop loin dans les politiques monétaires accommodantes (taux directeurs très bas et quantitative easing). Mais d'autres économistes sont moins sévères dans leur jugement, il y a même ceux qui approuvent la politique monétaire menée par la BCE.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Jeu 9 Jan 2020 20:50 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 418
pierma a écrit:
Toute ma vie j'ai vu des gouvernements lutter CONTRE l'inflation, le phénomène inverse est totalement nouveau pour moi.

Si vous êtes né dans la seconde moitié du XX° siècle, ce dont je ne doute pas, une inflation supérieure à 2%, et quelque fois supérieure à 8%, est un phénomène habituel.
Une inflation proche de zéro était la norme autrefois, pendant les 200 ans qui précèdent la guerre de 14-18.
L'inflation est forte dans les années 1920 dans certains pays. C'est la déflation dans les années 1930 à cause de la grande dépression.

De nos jours la Fed hésite à relever ses taux car l'inflation est modérée. Elle préfère même les baisser. Elle a baissé ses taux directeurs trois fois consécutives lors de l'année 2019. Une quatrième baisse était possible en décembre mais la Fed a préféré garder le statu quo. En effet, mercredi 11 décembre 2019, la Fed a laissé ses taux directeurs inchangés, à l'issue de son comité de politique monétaire (FOMC).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Jeu 9 Jan 2020 21:17 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 696
Arkoline a écrit:
pierma a écrit:
Toute ma vie j'ai vu des gouvernements lutter CONTRE l'inflation, le phénomène inverse est totalement nouveau pour moi.

Si vous êtes né dans la seconde moitié du XX° siècle, ce dont je ne doute pas, une inflation supérieure à 2%, et quelque fois supérieure à 8%, est un phénomène habituel.

8% ? Vous êtes loin du compte ! Quand j'ai construit en 82, les prêts du Crédit foncier, bonifiés par l'Etat, étaient à 18%. et les prêts bancaires sur 5 ans ou 7 ans à plus de 21%, de mémoire.

Je persiste à dire qu'une situation où les banques paient l'état pour lui prêter de l'argent est une situation folle. (Ce n'est pas parce qu'une situation dure qu'elle est plus normale pour autant. C'est un indice permanent de dysfonctionnement du système financier.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Jeu 9 Jan 2020 22:28 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 418
pierma a écrit:
8% ? Vous êtes loin du compte ! Quand j'ai construit en 82, les prêts du Crédit foncier, bonifiés par l'Etat, étaient à 18%. et les prêts bancaires sur 5 ans ou 7 ans à plus de 21%, de mémoire.

Au temps pour moi, l'inflation en 1981-1982 se situait à 13% environ en France. Mais le diagnostic reste la même. L'inflation depuis quelques années n'a plus rien à voir avec la période 1940-1985. On a aujourd'hui une inflation modérée.



pierma a écrit:
Je persiste à dire qu'une situation où les banques paient l'état pour lui prêter de l'argent est une situation folle. (Ce n'est pas parce qu'une situation dure qu'elle est plus normale pour autant. C'est un indice permanent de dysfonctionnement du système financier.)

La politique monétaire en Europe (et ailleurs également) est critiquée par de nombreux économistes. Nicolas Bouzou est un exemple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Mar 14 Jan 2020 14:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Aoû 2016 22:41
Messages: 14
pierma a écrit:
Je persiste à dire qu'une situation où les banques paient l'état pour lui prêter de l'argent est une situation folle. (Ce n'est pas parce qu'une situation dure qu'elle est plus normale pour autant. C'est un indice permanent de dysfonctionnement du système financier.)
cette situation met en lumière que l'accroissement des dettes résulte non seulement des emprunteurs dispendieux, mais aussi de prêteurs avides de placer leur argent.

Cela md fait penser à un vieil article d'Emmanuel Todd
https://blogs.mediapart.fr/corinne-n/blog/150812/les-plus-riches-ont-pris-le-pouvoir-l-echelle-mondiale-emmanuel-todd
La phrase clé est 'Les riches adorent la dette publique'.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Mar 14 Jan 2020 17:49 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 206
Localisation: Lyon-Vénissieux
Je suis effaré par le tissu de bêtises que débite Todd, qui rappelons le n'est pas économiste mais sociologue.
Va t-on demander à un cancerologue de parler de diabétologie ?
Les riches sont aux intellectuels de gauche ce que les juifs étaient aux nazis et les immigrés aux lepenistes, une sorte obsession maladive !
Voyez l'exemple d'un pays comme la Pologne
A l'époque du communisme il y a 30 ans il n'y avait pas de riches, tout se monde était pauvre dans un système communiste
Aujourd'hui il y a des milliardaires polonais et des milliers de millionnaires, sauf qu'en 30 ans le niveau de vie moyen a été multiplié par 7 !
L'Inde a suivit le même schéma.

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Mar 14 Jan 2020 19:21 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 696
Pouzet a écrit:
Les riches sont aux intellectuels de gauche ce que les juifs étaient aux nazis

Je suis un homme de gauche, modéré mais inamovible, et ce genre de point Godwin me met de travers.

Quoi que je pense de certains "intellectuels de gauche". Catégorie qui reste à définir : ce serait quoi, un intellectuel de droite ? (quelqu'un qui fait une fixette contre les pauvres ?)

Merci de modérer votre expression.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Mer 15 Jan 2020 01:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Aoû 2016 22:41
Messages: 14
Pouzet a écrit:
Je suis effaré par le tissu de bêtises que débite Todd, qui rappelons le n'est pas économiste mais sociologue.
Va t-on demander à un cancerologue de parler de diabétologie ?
Todd, on aime ou on n'aime pas, mais son discours, si on ne veut pas y voir des analyses, a au moins l'avantage de remettre certains problèmes en perspectives, en essayant d'y décrypter l'action de différents groupes (classes sociales, milieux éduqués / défavorisés...). Parfois, c'est assez fumeux, mais pas plus que les experts "économiques" entendus dans les médias.

En l'occurrence, il souligne le fait que les détenteurs de capitaux, qui composent un milieu avec les moyens d'influer sur les politiques, sont favorables à l'accroissement de la dette, car elle leur assure des placements sûrs. Et cela fournit une explication aux taux négatifs : le problème vient de ce que certains acteurs économiques ont tout simplement trop d'argent, et recherchent des moyens sûrs de le conserver, quitte à payer de l'argent.

Pouzet, afin de me rattraper, puis-je vous proposer une autre citation concernant les riches ?
Warren Buffett a écrit:
Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n'avons jamais été aussi prospères. C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner !
:lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de Draghi à la BCE
MessagePosté: Mer 15 Jan 2020 01:46 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 418
AlexandreVIBorgia a écrit:
Pouzet a écrit:
Je suis effaré par le tissu de bêtises que débite Todd, qui rappelons le n'est pas économiste mais sociologue.
Va t-on demander à un cancerologue de parler de diabétologie ?
Todd, on aime ou on n'aime pas, mais son discours, si on ne veut pas y voir des analyses, a au moins l'avantage de remettre certains problèmes en perspectives, en essayant d'y décrypter l'action de différents groupes (classes sociales, milieux éduqués / défavorisés...). Parfois, c'est assez fumeux, mais pas plus que les experts "économiques" entendus dans les médias.

En l'occurrence, il souligne le fait que les détenteurs de capitaux, qui composent un milieu avec les moyens d'influer sur les politiques, sont favorables à l'accroissement de la dette, car elle leur assure des placements sûrs. Et cela fournit une explication aux taux négatifs : le problème vient de ce que certains acteurs économiques ont tout simplement trop d'argent, et recherchent des moyens sûrs de le conserver, quitte à payer de l'argent.

Pouzet, afin de me rattraper, puis-je vous proposer une autre citation concernant les riches ?
Warren Buffett a écrit:
Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n'avons jamais été aussi prospères. C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner !
:lol:


Aucun rapport avec la politique monétaire accomodante des banques centrales.
Aucun rapport avec le point de vue exprimé par Nicolas Bouzou.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com