Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 23 Nov 2017 20:38

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 19 Nov 2010 13:42 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 1 Nov 2006 17:49
Messages: 121
Localisation: Triangle des bermudes
Le relatif avantage du libre échange provient de sa rapidité. C’est à dire qu’il laisse de marbre les grosses structures administratives et limite également par ce fait les stratégies d’endiguement de la concurrence sous la forme d’attaque en communication ou de lobbying à la normalisation législative. Dans ce sens, le libre échange permet de limiter la perversion de la concurrence dans la société.
Cependant, le libre échange possède en lui des effets « secondaires ». Je ne préfère pas parler d’effets pervers comme on le lit trop souvent, car j’estime que la grande majorité des entreprises sont dans une saine concurrence. C’est à dire uniquement économique et non politique, ou religieuse ou avec l’envie délibérer de détruire socialement pour des intérêts ou fantasmes mégalomanes. Donc oui, il y a des effets secondaires au libre échange. On le dit souvent, le libre-échange engendre des destructions d’emploi. Mais une question s’est pointée… Au niveau mondial, le libre échange s’est imposé. Mais au plan national, la taxation du travail est en soi un protectionnisme. Certes, un protectionnisme qui permet à l’Etat d’assurer sa fonction. Mais un protectionnisme qui pèse lourdement sur les économies nationales européennes engendrant par la même occasion un déséquilibre de nos économies sur l’économie mondiale.
Finalement, est-ce le libre-échange mondial qu’il faut revoir ou les prélèvements dans nos économies nationales ?

_________________
Le Méandriste
(11.2006)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 19 Nov 2010 15:37 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Lorsque Napoléon III décida de baisser les barrières douanières avec la GB, beaucoup de monde hurla au charron, disant que la ruine de la France découlerait de cette mesure. Or, ce fut exactement le contraire qui se produisit. L'industrie s'adapta, devint concurrentielle et se développa.

Mais c'était un temps où le gouvernement ne songeait pas à taxer la marine à vapeur pour soutenir la marine à voile :mrgreen:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 19 Nov 2010 22:32 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Nov 2006 18:43
Messages: 398
Localisation: Lorrain en exil à Paris
Jean-Marc Labat a écrit:
Lorsque Napoléon III décida de baisser les barrières douanières avec la GB, beaucoup de monde hurla au charron, disant que la ruine de la France découlerait de cette mesure.



Et avant lui on a entendu la même chose à la fin de l'Ancien Régime quand on a fait circuler librement les grains d'une province à l'autre. Et après lui, la même avec la fin des frontières européennes...

_________________
"Vendre la merde, oui, mais sans dire un gros mot
Tout le monde est gentil, tout le monde il est beau."
Jean Yanne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 16:58 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Le libre-échangisme est de plus en plus critiqué: pourquoi les pays occidentaux devraient ils appliquer les règles du libre-échange dans leurs rapports économiques avec des pays parfaitement protectionnistes, comme la Chine:

http://www.marianne2.fr/Le-protectionni ... 04491.html

La réciprocité, là comme ailleurs, devrait être la condition sine qua non.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 17:17 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 30 Sep 2007 13:09
Messages: 415
Localisation: Klow
La Chine n'est pas protectionniste, elle a adhéré à l'OMC, non ?

Sinon méfiez-vous des âneries que l'on trouve dans Marianne.....

Ces gens là cherchent la petite bête.....

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 18:07 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Bref, si j'ai bien compris, il faut abolir le libre-échange pour préserver notre standard de vie et laisser croupir les autres dans leur misère.

http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... D-20101216

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 19:38 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Citation:
Bref, si j'ai bien compris, il faut abolir le libre-échange pour préserver notre standard de vie et laisser croupir les autres dans leur misère.


Pourquoi la mission de l'Occident serait-elle d'abord et avant tout de libérer les peuples du monde entier de la misère? Primo, nous n'en avons plus les moyens. Mais j'ai en plus un problème philosophique avec cette notion d'une nation comme d'abord et avant tout vouée à se dévouer au bien être des autres nations, et à faire passer l'intérêt des citoyens d'autres pays avant celui de ses propres habitants. Une nation n'est pas prioritairement un bureau d'aide humanitaire .
Et surtout pourquoi ne pas nous occuper en priorité des misères sans cesse plus nombreuses qu'il y a en France? Je suis consterné quand je vois la pauvreté qui s'étend dans ce pays, les gens de la classe moyenne qui n'arrivent plus à payer leur factures de gaz et d'électricité, des personnes autrefois bstr qui vont discrètement aux Restos du coeur etc.
Aider les pays émergents, oui mais pas en leur faisant cadeau de nos emplois, de notre commerce et de notre industrie.

Et oui, bien sûr, la Chine est protectionniste, et ceci n'est pas un scoop de Marianne--et il faut être un brin naif pour croire qu'avoir signé un vague chiffon de papier garantit qu'on le respecte.
L'infinitude de l'angélisme et du pigeonisme occidental ne cesseront jamais de me surprendre :evil: .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Ven 14 Oct 2011 19:05 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Sur la nécessité d'un protectionnisme modulé pour répondre à la mondialisation, interview de Jacques Sapir dans Le Point; extrait:

"Le Point.fr : Quels griefs adressez-vous à la mondialisation ?

Jacques Sapir : Ils sont assez nombreux. Depuis une vingtaine d'années, la mondialisation compresse les salaires, d'abord des ouvriers, mais, par ricochet, d'une partie importante de la population. Elle est aussi largement responsable du découplage entre les rémunérations et la productivité, ce qui est une des causes du chômage. Ensuite, la mondialisation a pour effet d'affaiblir les normes écologiques et sociales. Un pays ou un groupe de pays peut bien se doter de normes exigeantes, cela profite à ceux qui ne les respectent pas. Ce raisonnement peut être étendu à la protection sociale : dans les années 70, certaines personnes, comme M. Denis Kessler (ancien vice-président du Medef, NDLR), ont même explicitement dit que l'ouverture avait pour but de démanteler le système social. La mondialisation a enfin des effets très pervers sur les travailleurs du tiers-monde, avec des délocalisations massives d'activités extrêmement polluantes dans ces pays. Du coup, le taux de mortalité est en train d'augmenter !"

http://www.lepoint.fr/economie/intervie ... 565_28.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Mer 26 Oct 2011 13:24 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Selon Pinsolle, le protectionnisme, ça marche en Argentine (8% de croissance en 2011) et c'est une des raisons de la réélection de Kirchner:

http://www.marianne2.fr/Argentine-preuv ... 11914.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Remise en question du dogme du libre échangisme?
MessagePosté: Mer 26 Oct 2011 14:43 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 30 Sep 2007 13:09
Messages: 415
Localisation: Klow
Pourtant il y a l'exemple de Singapour, libre échangiste ou la croissance a atteint 15% en 2010.

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com