Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 23 Nov 2017 20:37

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Ven 5 Avr 2013 15:23 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2335
Localisation: Alsace, Colmar
pierma a écrit:
Oui, le pire c'est que c'est rentré dans les moeurs. Dans ls enseignes de bricolage on vent pour rien des outils qui ne valent rien, et il faut chercher pour trouver du Facom.
Il y a peut-être là une chance pour des produits made in france jouant la qualité. :?:


Étant un petit bricoleur, je possède quelques uns de ces outils bas de gamme. J'en possède certains depuis 30 ans et il suffissent à mes faibles besoins. J'ai ainsi un cliquer que j'ai acheté 10 francs en 1984-85 à une foire à 10 francs. D'un autre coté, je sais que j'ai bousillé quelques vis avec des tournevis de mauvaise qualité. Et là, petit à petit, je me suis acheté du matériel de bonne qualité.

En fait, il faut bien analyser ces besoins et ne pas acheter un matériel de bas de gamme au cas où l'on en aurait besoin. Celui-là, c'est de l'argent perdu et souvent, 30 ans après, il est à la même place dans la boite à outil.

J'ai parfois choisi volontairement des outils "jetables". Par exemple, un plafond à poncer. La plupart des outils ne résistent pas à la poussière de plâtre. Même des outils de très bonne qualité. Je prend donc une ponceuse bon marché. Je suis conscient qu'elle fait plus de bruit, qu'il faudra peut-être faire quelques retouches à la main, mais au moins j'ai pas de regrets quand je l'amène à la déchèterie.

Mais, pour les outils que j'utilise beaucoup, là j’investis dans la qualité.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 7 Avr 2013 08:39 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Narduccio a écrit:
J'ai parfois choisi volontairement des outils "jetables". Par exemple, un plafond à poncer. La plupart des outils ne résistent pas à la poussière de plâtre. Même des outils de très bonne qualité. Je prend donc une ponceuse bon marché. Je suis conscient qu'elle fait plus de bruit, qu'il faudra peut-être faire quelques retouches à la main, mais au moins j'ai pas de regrets quand je l'amène à la déchèterie.

Mais, pour les outils que j'utilise beaucoup, là j’investis dans la qualité.

L'instruction semble garantir une survie dans un monde libéral. Paradoxalement, j'en viens à contester le libéralisme dans l'éducation. Y aurait-il des secteurs dans lesquels le libéralisme serait nuisible ? C'est à développer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 18 Déc 2016 18:22 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Propos de Samir Mihi, fondateur d'ACLEFEU, dans Le Point du 12 novembre 2015. J'y vois une ode au libéralisme contre les monopoles institutionnalisés par l’État français.
Citation:
Nous sommes à la fin du cycle de l’assistanat qui a duré trente ans dans les quartiers populaires. Du moins dans la tête des habitants. On est davantage dans la prise de conscience individuelle. Il existe des modèles de réussite hors sport et musique, et ils rejaillissent sur un quartier.

Des individus se construisent une situation seuls. Personne ne les tient grâce à un emploi municipal ou un logement. Ils aspirent à la tranquillité et à la stabilité. Politiquement, cela change tout. Alors que les politiques ne se sont pas encore adaptés à cette évolution. La conséquence politique, c’est que cet électorat n’est plus naturellement acquis à la gauche. La preuve en Seine-Saint-Denis, qui a longtemps été un bastion communiste puis socialiste. Désormais, il y a presque autant de communes gérées par la droite que par la gauche. […] L’assistanat, ce n’est pas seulement le RMI ou le RSA. Pour se constituer une clientèle électorale captive, les municipalités jouent sur deux leviers : les emplois municipaux et les logements sociaux. Avec un encadrement socio-éducatif qui cloue littéralement les habitants à leur quartier. La caricature la plus extrême que j’aie connue, ce sont les services municipaux de la jeunesse (SMJ) dans les villes communistes, qui prenaient en charge les jeunes de 12 à 25 ans. Comme si à 20 ans t’avais besoin de la mairie pour occuper tes loisirs alors qu’elle aurait dû pousser les jeunes en difficulté vers la voie de la recherche d’emploi. Or tout a été fait pour maintenir les jeunes des quartiers dans l’assistanat.

Depuis 2005, beaucoup se sont pris en charge. On crée des emplois puisqu’on ne nous embauche pas. Une station Autolib’ vient d’être créée à Clichy, qui permet le désenclavement et facilite les trajets vers le bassin d’emplois de l’aéroport de Roissy. Mais le principal obstacle à l’embauche dans cette zone, c’est le casier judiciaire. Tu fais une connerie à 17 ans, on te la ressort à 25. Les politiques ont droit à une deuxième chance quand ils sont condamnés, pas les jeunes hommes de banlieue !

Les PME issues des banlieues sont de plus en plus nombreuses. Et pas seulement dans la restauration, même si certains ont ouvert des restaurants gastronomiques français halal. La mentalité économique rappelle les États-Unis. Chacun cherche à créer son emploi, économiquement viable.

La classe politique croit toujours qu’un Arabe ou un Noir qui a marché en 1983 ressemble aux jeunes de nos quartiers en 2015. Or rien n’est plus faux. Chacun a pris conscience de son identité française, malgré quelques provocations qui relèvent du fait divers et dont se régalent et s’effraient Finkielkraut et Zemmour. […]

Tout le monde est prêt à ces changements dans les quartiers. […]

Aujourd’hui, on nous parle de front républicain, qui a pour but de maintenir au pouvoir toujours les mêmes. Si on croit les partis de gouvernement, par peur que Marine Le Pen accède au pouvoir, il faudrait voter toujours pour eux et cela même s’ils ont échoué. Il faut le dire : le front républicain, c’est une arnaque. C’est le meilleur moyen de maintenir le statu quo. Les citoyens n’ont aucune raison de garantir un emploi à vie à ceux qui échouent. Quelles que soient les conséquences.

Samir Mihi, Le Point 2253, 38


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Sam 14 Jan 2017 18:37 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Le magazine Alternatives économiques, plutôt orienté vers la gauche, publié un dossier sur la demondialisation.

Je remarque que
1- les Français sont le peuple le plus protectionniste du monde : plus de 50% d'entre nous estiment que notre pays ne devrait RIEN importer et qu'AUCUN investisseur étranger ne devrait pouvoir acheter une entreprise française
2- des économistes célèbres commencent à critiquer la mondialisation - p ex Samuelson.

Je ne dis pas qu'ils ont raison (ou tort) mais je me dis que c'est un phénomène massif qui pose question

Je n'ai pas trouvé les chiffres américains . Seule l'Italie a des chiffres comparables en Europe mais un peu plus faibles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 15 Jan 2017 19:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 285
marc30 a écrit:

1- les Français sont le peuple le plus protectionniste du monde : plus de 50% d'entre nous estiment que notre pays ne devrait RIEN importer et qu'AUCUN investisseur étranger ne devrait pouvoir acheter une entreprise française

Bigre ! Il serait donc plus facile pour un étranger de racheter une entreprise chinoise située dans la République populaire de Chine !? Je demande à voir... :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 15 Jan 2017 19:57 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2335
Localisation: Alsace, Colmar
LordFoxhole a écrit:
marc30 a écrit:

1- les Français sont le peuple le plus protectionniste du monde : plus de 50% d'entre nous estiment que notre pays ne devrait RIEN importer et qu'AUCUN investisseur étranger ne devrait pouvoir acheter une entreprise française

Bigre ! Il serait donc plus facile pour un étranger de racheter une entreprise chinoise située dans la République populaire de Chine !? Je demande à voir... :mrgreen:


J'ai failli répondre exactement la même chose. Puis, j'ai réfléchi et j'ai constaté que marc30 se base sur des résultats à des sondages, pas sur les lois ou sur le résultat d'élections. Donc, devant tant de naïveté, j'ai préféré laisser tomber

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 15 Jan 2017 20:49 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 973
Narduccio a écrit:

J'ai failli répondre exactement la même chose. Puis, j'ai réfléchi et j'ai constaté que marc30 se base sur des résultats à des sondages, pas sur les lois ou sur le résultat d'élections. Donc, devant tant de naïveté, j'ai préféré laisser tomber


Même si ce n'est qu'un sondage il n'y a pas à laisser tombé, cher Narduccio, car je ne vois nulle naïveté dans le fait d'observer que les Français sont un des peuples les plus hostiles à l'ouverture des frontières - et ce n'est pas nouveau.

Ce sondage (dont j'aimerais avoir le détail : svp cher Marc) reflète donc ce que l'on peut savoir intuitivement de l'opinion dominante en France. Sur ce plan notre pays se distingue à mon avis radicalement de pays traditionnellement ouverts : Pays bas, Belgique, Royaume Uni, Allemagne ...ceci serait plutôt de nature à compliquer notre participation à l'UE ..

On peut craindre aussi que la montée d'un discours protectionniste aux Etats Unis n'encourage certains hommes politiques à dire la même chose chez nous ...

A mon avis, nous en sommes qu'au début d'un phénomène qui risque de prendre de l'ampleur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Lun 16 Jan 2017 05:55 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2335
Localisation: Alsace, Colmar
Aigle a écrit:
J'ai failli répondre exactement la même chose. Puis, j'ai réfléchi et j'ai constaté que marc30 se base sur des résultats à des sondages, pas sur les lois ou sur le résultat d'élections. Donc, devant tant de naïveté, j'ai préféré laisser tomber


Même si ce n'est qu'un sondage il n'y a pas à laisser tombé, cher Narduccio, car je ne vois nulle naïveté dans le fait d'observer que les Français sont un des peuples les plus hostiles à l'ouverture des frontières - et ce n'est pas nouveau.[/quote]

Les faits... les faits. Il suffit d'examiner les faits pour tordre le cou à cette opinion. Vous devriez vous intéresser à ce que véhicule le Mouvement 5 Étoiles en Italie, par exemple. Je vous assure que vis-à-vis d'eux, les français sont très modérés sur leur critique de la mondialisation. Là-bas, il y a de vrais appels au lynchage. On ne parle pas des grecs, ni des hongrois. Devrions-nous parler des anglais qui ont pris une décision qu'ils semblent regretter et chercher comment l'appliquer à minima ?

Dans les faits, nous avons les lois aussi libérales, dans le domaine économique, que la plupart des autres nations et malgré cette forte de proportion de français qui seraient "critiques" envers la libéralisation économique, il semble que plus de 50% de ceux qui iront voter s’apprêtent à le faire pour un candidat qui soutient cette libéralisation (Fillion et/ou Macron).

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Lun 16 Jan 2017 05:56 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2335
Localisation: Alsace, Colmar
J'ajoute que cette discussion devient de plus en plus politique et réponds donc de moins en moins à l'attendu du forum. J'ai contribué à cette dérive, donc exceptionnellement je ne verrouille pas, pour lui laisser une chance de revenir dans les clous. Et comme à chaque fois, c'est une intervention "politique" qui ne s'appuie que sur des opinions et pas sur une analyse raisonnée de la situation qui fait naître la dérive.

Ce n'est pas parce que vous avez le sentiment que les situation soit telle, qui fait qu'elle l'est. On demande un certain effort intellectuel d'analyse. Il semblerait, encore une fois, que c'est trop demander. Concernant marc30, j'ai hésité avec un autre terme que naïveté, un terme qui implique qu'il fasse exprès de plomber des discussions en les amenant sur le champ politique (et il n'est pas le seul à faire cela). Si je serais contraint de verrouiller, je présente mes excuses à ceux que j'aurais lésé et qui auraient aimé discuter de cela sereinement, j'aurais dû faire mon travail de modérateur et supprimer son message dès que j'en ai lu la teneur.

Ce qui est fait, est fait. J'assumerais

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Lun 16 Jan 2017 08:01 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Sans naïveté et sans m'énerver je vais poser quelques jalons

1- au plan mondial, le libre échange est un fondement des relations entre États au moins depuis 1947 et la création du GATT
2- au plan européen la suppression de tout obstacle au commerce est la base du traité de Rome de 1957
3- les USA ont été depuis 1947 les promoteurs du libre échange et ce tous partis confondus : le Kennedy Round a été lancé par les démocrates

Jamais la liberté des échanges n'a été aussi grande qu'aujourd hui.
La liberté des mouvements de capitaux a sans doute retrouve le niveau quasi absolu qu''elle avait en 1914.

Or il y a plusieurs indices qui vont dans le sens d'une remise en cause.

1- aux USA c'est le programme de Trump
2- en France il y a le sondage que j'ai trouvé dans Alternatives économiques
3- dans plusieurs pays la récurrence des déficits commerciaux

J'ajoute que la question n'est pas du tout liée à la droite ou à la gauche. Et ne porte pas du tout sur la politique intérieure. Je ne donnerais pas de noms mais en France les adversaires du libre échange sont un peu partout...mais actuellement il est aussi vrai qu'ils partout marginaux

Faisons plutôt de la-prospective géopolitique
1- avenir de l'UE si le principe de concurrence libre et non faussée est sérieusement contesté
2- avenir de l'OMC avec un Trump si Trump tient parole
3- avenir de l'OTAN si Trump initie un conflit commercial transatlantique
4- relations USA Chine si Trump initie un conflit commercial transpacifique
5- relations USA Japon dans le même cas

Rien n'est facile à prévoir. Qui aurait prévu la victoire de Trump ? Qui sait si Trump ira au delà des effets de manche ?

Et pour ajouter au désordre : une nation ouverte comme la GB a voté le Brexit - qui ne peut être interprété comme un refus du libre échange des biens et services.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com