Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 21 Sep 2017 03:23

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 22 Jan 2017 13:45 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2309
Localisation: Alsace, Colmar
marc30 a écrit:
Narduccio a écrit:
marc30 a écrit:
Il voit derrière tout cela le signe d'une rupture de la confiance entre classes moyennes et supérieures , seules celles-ci tirant profit des délocalisation.



... Euh, les classes moyennes ne sont pas contentes de pouvoir se payer des télés haut de gamme à chaque noël, de pouvoir faire du tourisme, de payer de nombreux produits de la vie quotidienne bien moins cher ? En fait, les classes moyennes sont globalement gagnantes ... sur le court terme. Or, elles se rendent compte que ceux qui perdent leur travail, perdent très vite les avantages de la délocalisation. En fait, c'est la peur du déclassement qui les fait agir. En partie parce qu'elles pensent que ce déclassement sera inéluctable. Sur ce dernier point, il semble bien qu'elles n'aient pas tort


Vous parlez de vous par e que vous êtes sur un emploi protège chez EDF


Non, je ne parle pas de mon cas général, je m'appuie sur des études réalisées dans divers pays. La situation moyenne des classes moyennes s'est globalement améliorée.


marc30 a écrit:
Mais les salariés du privé se foutent de savoir qu'ils peuvent changer de téléphone chaque année

Je ne change pas de téléphone chaque année. Mais, j'ai des voisins qui travaillent dans le privé et qui changent de voiture chaque année. La classe moyenne est assez large. Auprès de certains de mes voisins, je suis un pauvre prolétaire. Et, en plus, comme ils m'assimilent à un fonctionnaire, quelqu'un qui ne fout rien et qui gagne trop bien sa vie. Il serait peut-être mieux que vous cessiez de vivre dans un monde fait de cases qui ne veulent rien dire. La vie des gens est plus complexe que ce que vous semblez en croire. Votre vision est très réductrice et insultante pour ceux que vous méprisez ainsi.

marc30 a écrit:
«C'est l'histoire de John Smith, un Américain de la middle class, un de ces blue-collars que le fordisme avait fabriqués par dizaines de millions. Un bon ouvrier, sérieux, syndiqué. Un bon salaire (une trentaine de milliers de dollars par an), une bonne couverture sociale(…) Un beau jour de 1998, le ciel lui tombe sur la tête. Une partie de l'activité de son entreprise - qui a changé deux fois de mains en trois ans - est sur le point de disparaître. Ou, plutôt, la production sera désormais réalisée dans un pays où le coût salarial horaire est dix fois moindre, et surtout où il n'y a pas de coûts liés à la protection sociale.»

Des exemples comme cela, je peux vous en citer des tonnes. Mais votre John Smith, avant de perdre son emploi, a été très heureux de pouvoir emprunter pour s'acheter une voiture, une maison, et de voir les prix baisser dans les commerces qu'il utilisait. C'est bien cela le problème, tant qu'ils sont dans le système, les gens de la middle-class profitent des avantages de la délocalisation. Ils auraient même tendance a demander plus, des produits d'une qualité supérieure payés moins chers. Mais, une partie d'entre eux se retrouvent expulsés du système. Quand ils n'étaient que quelques uns, il y a 20 ans, tout le monde s'en foutait. Mais, ce n'est pas le cas actuellement. Dans certaines zones, c'est vraiment problématique et aucune politique n'a réussi à relancer la machine dans ces zones.

Il y a déjà eu des cas identiques à diverses périodes de l'histoire des USA. Il suffit de voir le nombre de villes fantômes qui pullulent dans certains états. Mais, dans les périodes où il y avait le plein emploi, la réponse était simple : il suffisait de changer de région. Actuellement, ce n'est plus le cas, car aux USA, il y a des gens qui acceptent des salaires plus bas que la plupart des américains de la middle-class sont prêts à accepter. Ce n'est plus le cas, car les emplois qu'ils pourraient occuper ont été délocalisés. Trump exige que certaines industries soient relocalisées, mais la bonen question est : est-ce que les américains de la middle-class sont prêts à acheter plus cher des produits made in USA ... Ce n'est pas ce que montrent les études...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Dim 22 Jan 2017 16:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 266
Narduccio a écrit:
Trump exige que certaines industries soient relocalisées, mais la bonen question est : est-ce que les américains de la middle-class sont prêts à acheter plus cher des produits made in USA ... Ce n'est pas ce que montrent les études...

La question n'est pas si simple, et ne se limite pas aux frontières des États-Unis...
Personnellement, je suis prêt à payer mon frigo un peu plus cher si je suis sûr qu'il fonctionnera plus que 5 ans sans avoir de panne, et je suis sûr que plein de gens préfèrerait payer un peu plus cher pour du matériel informatique qui ne devienne pas complètement obsolète au bout de 6 mois...
Depuis un bout de temps, nous sommes à l'ère de la camelote généralisée, du produit jetable et du gaspillage éhonté dans tous les domaines.
Le débat dépasse peut-être la simple question de savoir où la camelote est fabriquée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Sam 24 Juin 2017 09:38 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 919
Le Président Macron commence à s'exprimer sur ce sujet de façon assez prudente. Il exclut toute fermeture systématique des frontières mais avance des concepts de "règles équitables" et "d'Europe qui protège" on sent bien qu'il cherche à atténuer les excès du libre échange.

Si c'est bien cela, on peut craindre qu'il ne soit pas totalement en phase avec Berlin ...mais paradoxalement puisse coopérer avec Washington...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Sam 24 Juin 2017 10:51 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2309
Localisation: Alsace, Colmar
Aigle a écrit:
Le Président Macron commence à s'exprimer sur ce sujet de façon assez prudente. Il exclut toute fermeture systématique des frontières mais avance des concepts de "règles équitables" et "d'Europe qui protège" on sent bien qu'il cherche à atténuer les excès du libre échange.

Si c'est bien cela, on peut craindre qu'il ne soit pas totalement en phase avec Berlin ...mais paradoxalement puisse coopérer avec Washington...


Le problème est que l'on parle de libre-échange des produits, là où on sait qu'il n'y a pas vraiment de libre concurrence. Par exemple, certains pays qui se veulent très vertueux ont mis en place des règles draconiennes pour protéger leur environnement. Mais, du coup, le consommateur peut effectivement choisir d'acheter des produits construits dans le pays, en respect de cette réglementation, mais très chers, ou il peut acheter des produits bien moins chers provenant de pays qui ne respectent pas ces contraintes. C'est la même chose pour la règlementation sociale, sanitaire, ...

La réponse des libéraux a longtemps été : il faut supprimer les contraintes pour permettre de lutter à armes égales. C'est un peu le chemin que prend Trump lorsqu'il décide de quitter les accords de Paris. L'autre solution, c'est de tenir compte de ce travers de concurrence et de le rééquilibrer en introduisant des taxes, ou des barrières qui écartent les produits qui ne respectent pas nos réglementations. Parler de "règles équitables" peut avoir les 2 sens. Mais certains signaux semblent montrer qu'il y a un certain nombre de pays qui seraient prêts à durcir les conditions d'accès au marché intérieur pour les produits qui ne seraient pas produits en respectant des normes minimales

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Mar 27 Juin 2017 23:30 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1126
Tres bonne analyse du Figaro sur les divisions européennes quand se pose la question chinoise
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/0 ... cartes.php

L'Allemagne exporte beaucoup vers la chine et ne veut pas subir de représailles
Les économies d'Europe du Sud sont affaiblies et et ont besoin des investissements chinois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Mer 28 Juin 2017 11:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 290
Forcément, dans 27 pays si disparates il y a des intérêts contradictoires. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 16:55 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1126
Finalement E Macron s éloigne du modèle ultra libéral



Avec cette nationalisation, M. Macron se met dans les pas d’Arnaud Montebourg, qui avait tenté – en vain – de faire la même chose avec les hauts-fourneaux de Florange (Moselle). Cette filiation peut sembler paradoxale mais elle ne surprend pas ceux qui connaissent bien les deux hommes, qui ont gardé de bonnes relations malgré leurs oppositions politiques.
Lire aussi : STX : la nationalisation, une arme utilisée par la droite et par la gauche
« Comme Montebourg, Macron est un jacobin, il est persuadé que l’Etat peut beaucoup et qu’il faut utiliser les pouvoirs conférés par la Constitution », précise un haut fonctionnaire qui l’a côtoyé à l’Elysée. A son arrivée à Bercy en 2014, M. Macron n’avait pas hésité à s’opposer à la vente de Dailymotion au hongkongais Hutchinson, obligeant son actionnaire Orange à lui préférer le français Vivendi.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie-francais ... kHO8fO8.99


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 18:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 290
Très heureux de voir STX revenir à la France.

La vente des Chantiers de l'Atlantique était une des conditions mises par la Commission Européenne pour autoriser le sauvetage d'Alsthom par Sarkozy.

Du coup, j'avais vu un des fleurons de notre industrie filer chez son concurrent coréen, ce qui augurait mal de l'avenir.

J'attends, comme tout le monde, Macron pour le juger sur ses actes. Là j'applaudis des deux mains. De plus il nationalise une entreprise saine et rentable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le libéralisme comme formule universelle.
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 19:14 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1126
pierma a écrit:
Très heureux de voir STX revenir à la France.

La vente des Chantiers de l'Atlantique était une des conditions mises par la Commission Européenne pour autoriser le sauvetage d'Alsthom par Sarkozy.

Du coup, j'avais vu un des fleurons de notre industrie filer chez son concurrent coréen, ce qui augurait mal de l'avenir.

J'attends, comme tout le monde, Macron pour le juger sur ses actes. Là j'applaudis des deux mains. De plus il nationalise une entreprise saine et rentable.


Ok avec vous

Mais c'est absolument inattendu

On attendait un Macron ultra libéral mondialiste et proche de la Commission ...on découvre un quasi Montebourg

J'aimerais bien savoir pourquoi Macron avec un premier ministre de droite ose faire ce que Hollande n'avait pas osé faire avec une majorité socialiste


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com