Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 17 Oct 2017 15:21

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Ven 10 Mai 2013 16:59 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Lisant le hors-série n°2 de Défense & Stratégie, intitulé "Encyclopédie de l'armement - Systèmes d'armes russes et asiatiques", j'ai été surpris de l'avancée des industries d'armement sud-coréenne et japonaise, mais aussi taiwanaise, turque, malaisienne, capables désormais de produire des blindés, des navires de guerre et des avions aux capacités comparables aux meilleurs produits américains et d'Europe occidentale.

Par exemple :
Citation:
L’ascension des marines asiatiques, quoi qu’il en soit, mérite d’être observée et ce, d’autant qu’elle contraste avec le véritable effondrement militaire européen : si la Russie tire difficilement son épingle du jeu, l’Europe risque de devenir une simple périphérie de l’Eurasie à brève échéance, ses matériels commençant à être égalés, voire surclassés par ceux des nations asiatiques : un seul destroyer de classe Sejongdaewang sud-coréen a ainsi une puissance de feu trois fois supérieure à celle d’une frégate de type Horizon : et là où la France en aligne deux, Séoul prévoit à terme de six à neuf de ces bâtiments… (2012, Histoire & Stratégie hors-série 2, 3)

L'Histoire militaire et géostratégique enseigne qu'il n'a jamais été heureux de n'avoir pas les meilleurs systèmes d'armement...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Ven 10 Mai 2013 18:10 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
J'alimente encore cette révolution des rapports de force avec quelques lignes sur l'évolution des marines asiatiques, et en particulier celle de la Corée du Sud:
Citation:
L’émergence navale de l’Asie est toutefois la réalité structurante des deux premières décennies du XXIe siècle, et est désormais bien entamée : et si la place de leader restera aux États-Unis, les quatre autres marines du « top 5 » naval seront bientôt toutes asiatiques : Chine, Japon, Corée du Sud se disputeront les premiers rôles, l’Inde arrivant juste après. La Marine nationale, première marine européenne par défaut, ne sera alors que sixième (la Russie se plaçant en septième ou huitième place), et encore par la seule grâce de son groupe aéronaval. (2012, Histoire & Stratégie hors-série 2, 37)

Prenons le contrôle régional : Séoul fait certes immédiatement face à Pyongyang dont la marine, obsolète, peut aisément être mise hors de combat. […]

Dotés d’un fort armement en canons, ces bâtiments sont très adaptés au traitement de la « poussière navale » (vedettes, patrouilleurs, etc.) nord-coréenne. Par contre, Séoul fait face à deux question plus complexes qui trouveront leur résolution uniquement à long terme.

La première est celle de la dispute territoriale avec le Japon, qui porte notamment sur Dokdo. Confrontation rhétorique et symbolique (notons que Choongmoogong Yi Soon Shin, considéré comme un héros en Corée du Sud, a défait les Japonais sur mer durant l’invasion tentée entre 1592 et 1598), elle perdure toutefois, de sorte que les face-à-face entre les deux marines sont relativement courants. Dans le même temps, le pouvoir politique a mis en évidence la nécessité de disposer, à l’horizon 2020, d’une blue water navy apte à mener une projection de puissance à l’échelle du monde. Fondée sur un noyau naval comprenant les unités actuellement en construction ou qui viennent d’entrer en service, elle pourrait également, selon certains, faire appel à un porte-aéronefs plus lourd que le Dokdo. En agissant de la sorte, la Corée du Sud entendrait participer aux coalitions internationales, mais aussi mieux s’intégrer dans le système international de sécurité collective en injectant des éléments suffisamment puissants pour pouvoir l’influencer à son avantage. Au demeurant dixième contributeur financier des opérations de maintien de la paix, Séoul a une vision très fine de l’engagement international – plus fine, en réalité, que celle d’autres États ayant pourtant une expérience considérable dans ce domaine.

Au-delà de ce but politique affiché, la Corée du sud reste très dépendante de ses lignes de communication maritimes. Disposant de peu de ressources naturelles, Séoul doit veiller à pouvoir les recevoir alors que son environnement, entre Corée du Nord, Chine et Japon, est potentiellement hostile. […] Dans le même temps, le développement de la marine prend également une valeur dissuasive à l’échelle stratégique, d’autant que son avenir sera aussi antibalistique, la Corée du Sud entendant bien se doter d’une aptitude en la matière en équipant à terme ses destroyers de classe Sejongdaewang de missiles SM-3. Enfin, la disposition d’une blue water navy est également un élément non négligeable dans l’optique d’un affrontement classique avec la Corée du Nord, dès lors que des bâtiments amphibies et des destroyers disposant d’une capacité de frappe terrestre seront à disposition. À bien des égards en effet, on ne change pas une stratégie qui marche (surtout lorsque l’adversaire ne semble pas en avoir changé). En effet, le débarquement d’Inchon (opération « Chromite »), qui permit de contourner le gros des forces de Pyongyang, avait marqué un tournant augurant du sauvetage de la poche de Pusan, au moment où les forces de l’ONU semblaient débordées. (2012, Histoire & Stratégie hors-série 2, 47)

1. Le déclassement de la marine britannique m'était passé inaperçu. Je me demande ce qu'en pensent les Britanniques (au courant).

2. Il ne faudrait pas sous-estimer les potentialités qu'ont su exploiter toutes les thalassocraties jusque contre les puissances terrestres ou continentales (victoire d'Athènes sur Sparte, de la Grande-Bretagne contre Napoléon...). Pernicieusement, j'y entreverrais même un moyen de recouvrer ses dettes (ou de les annuler selon les envies) par une politique de la canonnière autrefois pratiquée par les puissances coloniales européennes.

Bref, l'Europe occidentale se conforte de plus en plus en provinces de l'empire américain, avec leurs troupes d'appoint exotiques déployées sur les champs de bataille extérieurs.

:( :shock: Gloups !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Ven 10 Mai 2013 19:42 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2323
Localisation: Alsace, Colmar
Pour l'instant, les européens ne se sentent pas concernés par les possibles conflits maritimes asiatiques. Ils ne se sentent pas plus concernés par les autres zones maritimes en tension. C'est à peine s'ils font quelques efforts pour protéger les transports maritimes dans les zones exposées à la piraterie, alors que leur approvisionnement en dépend partiellement. Le soucis est qu'historiquement, les piliers européens n'avaient pas les mêmes zones en vue. La France et l'Angleterre (empires oblige) avaient l’œil sur les océans. La France, l'Italie et l'Angleterre se sentaient concernés par la Méditerranée, mais chacun pour des raisons propres. Mais, ce furent les USA qui attaquèrent le plus férocement les pirates barbaresques au début du XIXème siècle. Alors qu'on aurait pu penser que la France ou l'Angleterre se seraient senti plus concernés. L’Espagne a surtout l’œil sur l'Amérique du Sud. Quant aux autres, ... ils espèrent tous que ça leur coûtera le moins possible.

Or, en cette période de réduction des déficits publics, quel pays européen a les moyens d'armer une flotte conséquente ? Pourtant, pour répondre au besoins européens, il faudrait 2 ou 3 porte-avions, quelques porte-hélicoptères rapides mais surtout de nombreuses frégates capables de remplir des missions de protection de cargos et de sécurisation de zones maritimes. Les zones maritimes qui sont vitales pour certains secteurs de nos économies.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Sam 11 Mai 2013 16:56 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Il y a eu , il ya qq. mois un remarquable rapport du Sénat (ou d'une de ses commissions) concernant l'importance d'assurer la liberté du trafic maritime et le retard que prend la France dans ce domaine. Malheureusement je ne suis pas sûr de retouver ce document. Quelqu'un a-t-il des renseignements plus précis :?:

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Sam 11 Mai 2013 17:03 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Finalement grâce à Google j'ai retrouvé ce document de juillet 2012 . Il provient de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense :

http://www.senat.fr/rap/r11-674/r11-6740.html

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Sam 11 Mai 2013 19:49 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2323
Localisation: Alsace, Colmar
Faget a écrit:
Finalement grâce à Google j'ai retrouvé ce document de juillet 2012 . Il provient de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense :

http://www.senat.fr/rap/r11-674/r11-6740.html


J'ai toujours signalé l'excellence des rapports du Sénat. Très complets et didactiques. Mais, à voir les politiques menées, il faut croire qu'ils ne sont pas lus. :mrgreen:

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Lun 19 Jan 2015 22:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Fév 2014 22:30
Messages: 2
Localisation: Porto Rico, dans le Caraïbe
Geopolis a écrit:
j'ai été surpris de l'avancée des industries d'armement sud-coréenne et japonaise, mais aussi taiwanaise, turque, malaisienne, capables désormais de produire des blindés, des navires de guerre et des avions aux capacités comparables aux meilleurs produits américains et d'Europe occidentale.


Je doute qu'aucune de ceux pays soit capable de produire en masse des avions, des tanks et des navires de guerre à la même échelle que des pays déjà bien avancés. Par ailleurs, les armes nucléaires et les missiles stratégiques rendent à mon avis ces armes-là obsolètes. Il est presque impossible aujourd'hui d'empêcher les autres pays de se développer. Il y aura toujours des pays avancés prêts à fournir (ou plutôt vendre) des technologies quand cela leur convient le mieux.

_________________
"L'histoire c'est une lumière dans un monde plein d'incertitude."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Mar 20 Jan 2015 00:38 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 325
Le Japon est la troisième puissance économique mondiale. En matière de technologie il n'a rien à envier au Royaume-Uni ou à la France. La Corée du sud n'est pas loin derrière. Il n'y a aucune raison que l'industrie d'armement de ces deux pays ne soit au niveau de celle des pays européens, hors armements nucléaires et sous-marins à propulsion nucléaire qui ne sont pas exportés et dont ni le Japon ni la Corée n'ont l'intention de se doter pour des raisons politiques.

Les armements classiques ne sont pas obsolètes tant que l'apocalypse finale n'est pas décidée, ce qui n'est pas encore le cas.

Depuis la dissolution de l'URSS, les conflits pour lesquels les armées occidentales doivent être prêtes sont asymétriques, ce qui fait privilégier les capacités de projection de force. La lutte anti-sous-marine n'est plus la priorité, ce qui explique en partie que la marine britannique a fondu comme neige au soleil.

La sécurisation des routes maritimes ne demande pas de très gros potentiels, d'autant plus qu'ils sont largement mutualisés pour ce type d'opérations. Le problème est résolu en Océan Indien. Dans les mers asiatiques l'intérêt est partagé : les échanges Europe-Asie sont vitaux aussi bien pour l'Europe que pour l'Asie. Les grandes puissances asiatiques en ayant désormais les moyens, c'est à elles qu'incombe la sécurité maritime dans leur zone. La marine française n'a pas plus de raison de patrouiller dans le détroit de Malacca que la marine chinoise dans la Manche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Mer 21 Jan 2015 16:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 275
Skarockater a écrit:
Par ailleurs, les armes nucléaires et les missiles stratégiques rendent à mon avis ces armes-là obsolètes.

A mon avis, c'est plutôt l'armement nucléaire qui est devenu « obsolète »... Pour cause d'inutilité profonde.
Les bombes atomiques n'ont été réellement utilisées qu'une fois au cours de leur carrière militaire : en 1945, contre le Japon.
Depuis, on a conçu et fabriqué un arsenal capable de rayer plusieurs fois toute vie à la surface de la Terre...
Mais, a-t-on utilisé ces armes ? Jamais, puisque cela risquerait de plonger le monde dans un conflit nucléaire.
Les USA n'ont pas utilisé ces armes en Corée, ni au Vietnam, ni en Irak. L'URSS n'a pas utilisé ces armes en Afghanistan.
En ce qui me concerne, l'Iran pourrait bien avoir un armement nucléaire : ça ne changerait pas grand chose... Si jamais les Iraniens voudraient l'utiliser, ils se feraient eux-mêmes atomiser en retour.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Industrie d'armement des "pays émergents"
MessagePosté: Mer 21 Jan 2015 22:42 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
LordFoxhole a écrit:
A mon avis, c'est plutôt l'armement nucléaire qui est devenu « obsolète »... Pour cause d'inutilité profonde.

Elles sont inutilisables pour autant que plusieurs antagonistes en disposent. ;)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com