Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 19 Nov 2017 10:22

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2010 23:11 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 5 Jan 2008 17:29
Messages: 365
Localisation: France
kelk1 a écrit:
Huyustus a écrit:
Peut-on savoir quel est l'intérêt de ce message ? Qu'apporte-t-il au débat lancé sur ce fil ?

C'est pourtant simple: il met au jour l'imprudence qu'a eu de se précipiter le chef de l'État d'annoncer toute une série de contrats supposée acquis à l'industrie d'armement française. Tant les BPC que les Rafales, concernant l'appel d'offre brésilien. Est-ce bien digne de sa fonction, ou comme dit-il lui-même, de "son d'job" ?


Mais encore ? Quel rapport avec la dimension géopolitique de la discussion ?

_________________
Qui, a fait quoi, et à quelle date ?

- Alaric, a éteint le feu sacré, à Rome, en 410.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2010 23:28 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Inquiétant pour ce qui concerne la défense des intérêts stratégiques de la Nation ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Sam 21 Aoû 2010 02:01 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2334
Localisation: Alsace, Colmar
kelk1 a écrit:
Inquiétant pour ce qui concerne la défense des intérêts stratégiques de la Nation ?


En quoi est-ce inquiétant ? Quels sont les intérêts stratégiques à vendre de la technologie aux Russes. Encore pire, en quoi est-ce intéressant de leur vendre le savoir-faire pour qu'eux mêmes deviennent les futurs concurrents de notre industrie ?

Et je ne vois toujours pas de dimension géopolitique à votre intervention précédente.

Il vous arrive d'avoir une vision géopolitique qui vous est propre ? Sans recopier ce que d'autres pensent ? Et sans faire des remarques hors contexte qui n'apportent rien au débat ? On n'est pas au café du commerce.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Sam 21 Aoû 2010 03:21 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Narduccio a écrit:
En quoi est-ce inquiétant ? Quels sont les intérêts stratégiques à vendre de la technologie aux Russes. Encore pire, en quoi est-ce intéressant de leur vendre le savoir-faire pour qu'eux mêmes deviennent les futurs concurrents de notre industrie ?

En quoi est-ce inquiétant ? M'enfin, dans la mesure évidemment où Sarkozy, de part ses prises de position intempestives et son comportement erratique voir carrément truqueur aux fins de recueillir l'approbation d'une opinion qui manifestement se détourne de lui, abaisse la fonction présidentielle conjointement au fait qu'il décrédibilise la parole du chef de l'Etat voyons !

Le problème étant qu'il ne la décrédibilise pas seulement vis à vis de l'opinion française, ce qui serait un moindre mal, mais aussi et surtout vis à vis des chancelleries étrangères auprès desquelles il va finir par passer pour un hurluberlu prêt à tout pour remonter de quelques points dans les sondages. Ce reproche lui avait d'ailleurs déjà était fait je crois du temps de G. Bush par rapport à un grossier mensonge concernant un certain appel diplomatique, et dont la presse anglo-saxonne s'était fait l'écho (Tonr pourra sans doute me démentir si je me trompe). La presse étrangère, et pas seulement people si je me fie à Courrier International, ne manque pas non plus de l'épingler face à certaine de ses frasques et déclarations à l'emporte-pièce. Si il n'y a que moi que ça inquiète tant mieux après tout, mais je ne le crois pas.

Ensuite vos indignations sont clairement sélectives. Car lorsque vous dites que nous risquerions de former nos futurs concurrents, c'est exact dans une certaine mesure, mais surtout cela vaut pour de nombreux secteurs stratégiques dont nous ne nous privons pas pourtant d'exporter, et de transférer le cas échéant, les technologies correspondantes et cela à biens d'autres pays que la Russie. Je pense notamment à l'EPR pour la Chine, les sous-marins Scorpène à l'Inde dont pas un seul des six de la série ne sera construit en France, ou encore les Rafales pour le Brésil dont une seule faible tranche aurait dû être produite en France. Et on pourrait ainsi décliner à l'envie.

D'ailleurs d'un strict point de vue de l'ingénierie navale à vocation militaire (ou bien d'autres secteurs de l'armement), au vue des réalisations qu'elle pu concevoir puis produire par le passé, et qu'elle continue de concevoir et produire aujourd'hui, ne vous en déplaise, la Russie se trouve être logiquement, de tous ceux que j'ai cité, le concurrent potentiel où le risque de transfert est sans le moindre doute le plus faible tant qualitativement que quantitativement. Votre posture est donc incohérente puisque visiblement biaisée. Par quoi...

Et vous ne répondez pas non plus à une question pourtant essentielle: si notre intention n'était réellement pas de négocier la vente de ces matériels à la Russie, pourquoi donc avoir entamé des négociations en ce sens ? Pour le simple plaisir peut-être d'humilier ses dirigeants et nous les mettre à dos ? Vision pour le moins fantaisiste.

Méandre a développé une interprétation intéressante qui mérite d'être creusée. Et si ce contrat était aussi, en réalité, une main diplomatique tendue en vue de (re)nouer un partenariat privilégié entre nos deux pays ? Quelle occasion gâchée alors. A moins que vous ne considériez bien entendu qu'il n'y ait absolument pas lieu de l'entreprendre, et qu'il faille au contraire lui préférer l'épreuve de force avec notre puissant voisin continental ? Quand dans le même temps les allemands n'ont nullement de scrupules à développer des liens commerciaux et politiques très importants et étroits. Quelle belle vision stratégique, en effet, nous aurions là !

Mais je ne doute pas que vous allez maintenant nous détailler la votre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Sam 21 Aoû 2010 04:59 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Voilà de quoi balayer quelques idées reçues, à même de confirmer la thèse fort préjudiciable selon laquelle les français se sont faits balader, le président Sarkozy en tête:


"Selon un diplomate très au fait du dossier, "il y a beaucoup de saints dans la maison du père, et il faudrait savoir ce qui se cache derrière les déclarations. Beaucoup de clans aux intérêts divergents sont à l'oeuvre". Sans doute... mais il y a aussi bien des positions à décortiquer, notamment celle des Russes, Vladimir Poutine en tête, qui affirment à cor et à cri leur exigence de "transferts de technologie".

Or, comme nous l'a confirmé une source industrielle, "les Russes ne demandent aucun transfert, ni en électronique, ni en moyens de communication, ni en armements. La seule qu'ils ont demandée, c'est que le bateau dispose des emplacements nécessaires pour qu'ils installent eux-mêmes des missiles surface-air de leur fabrication. Mais rien d'autre."

(...) De fait, le Mistral n'a de "bateau de guerre" que le nom. Il s'agit en réalité d'un gros ferry, doté d'un hôpital dernier cri et de moyens informatiques puissants (qui ne sont pas proposés aux Russes), mais il est construit aux normes civiles.

(...) En réalité, les Russes ne demandent à acheter qu'une "coque propulsée", qui ne représente qu'une fraction du prix catalogue du Mistral, affiché à environ 500 millions d'euros. D'où, peut-être, une part des divergences de vue entre Paris et Moscou."

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-p ... 001_53.php


"La décision de la Russie de mettre fin aux négociations exclusives avec la France pour l'achat de porte-hélicoptères est une mauvaise nouvelle de plus pour l'industrie française de l'armement, qui peine à placer à l'étranger ses plus belles réalisations.

Cette péripétie rappelle les difficultés d'autres grands noms de l'industrie française de la défense: l'avion de chasse Rafale de Dassault n'a ainsi jamais été vendu à l'étranger tandis que le groupe EADS peine à imposer son avion-ravitailleur aux Etats-Unis.

"Le problème des Mistral semble être davantage russo-russe que français: l'état major les achèterait bien, mais le lobby industriel veut les fabriquer", observe Jean-Pierre Maulny, directeur-adjoint de l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).

De même, le méga contrat des ravitailleurs - attribué à EADS avant d'être remis en cause par le Pentagone - s'est heurté à des réalités purement américaines, ajoute-t-il."

http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 3ec45d5b5a


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Sam 21 Aoû 2010 12:04 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2334
Localisation: Alsace, Colmar
Ce que tu écrit ne correspond pas à certaines déclarations de Poutine qui a dit qu'ils avaient acheté le navire avec son équipement guerrier. Ce que tu écrit correspond avec la version française de l'affaire.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Sam 21 Aoû 2010 23:38 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Elle correspond tellement avec la version française de l'affaire qu'elle démontre l'incurie de sa classe dirigeante. Drôle de paradoxe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Sam 25 Déc 2010 23:28 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 969
Finalement les choses se sont arrangées pour nous !

Lu sur le site elysee.fr :


"Construction de bâtiments de projection et de commandement (BPC) : communiqué conjoint de la Présidence de la Fédération de Russie et de la Présidence de la République française

Le Président de la Fédération de Russie Dmitri Medvedev a informé aujourd'hui le Président de la République française Nicolas Sarkozy qu'au terme de l'appel d'offre international lancé le 5 octobre dernier pour la fourniture à la Marine russe de 2 bâtiments de projection et de commandement (BPC), les autorités russes ont retenu l'offre présentée par le consortium formé par les industriels français DCNS et STX et les chantiers navals russes OSK.

L'offre du consortium prévoit dans un premier temps la construction en commun de 2 navires de ce type, qui devrait être prolongée par la fabrication de deux unités supplémentaires.

Le Président Medvedev et le Président Sarkozy se félicitent de la concrétisation de cette coopération sans précédent, qui bénéficiera à l'industrie et à l'emploi dans nos deux pays, et qui illustre la volonté et la capacité de la France et de la Russie de développer des partenariats d'envergure dans tous les domaines, y compris celui de la défense et de la sécurité.

A la Présidence de la République, on ajoute que la construction des BPC pour la Russie représentera pour les industriels français DCNS et STX l'équivalent de 5 millions d'heures de travail ou 1000 personnes pendant quatre ans, en majorité à Saint-Nazaire. "

On notera l'absence de considérations diplomtiques ou militaires et la justification par la nécessité de fournir du travail à St Nazaire...en région "pays de la Loire" !

|


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Lun 27 Déc 2010 22:27 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 969
Communiqué de l'agence RIA novosti (26 décembre) :

"L'achat par la Russie de porte-hélicoptères français Mistral témoigne d'une intensification de la coopération militaire et technique entre les deux pays, a annoncé dimanche à RIA Novosti le directeur du Centre d'analyse du commerce mondial d'armes Igor Korotchenko. "Cet accord fait partie d'un paquet d'accords entre Moscou et Paris dans le domaine politique et économique et favorisera l'intensification des contacts bilatéraux", a souligné l'expert. Selon lui, l'offre conjointe du consortium formé par le groupe français DCNS et les chantiers navals russes OSK répond parfaitement aux besoins de la Russie.

Le 24 décembre, les autorités russes ont retenu le consortium formé par le groupe français DCNS, les chantiers STX et les chantiers navals russes OSK au terme d'un appel d'offres sur la construction de quatre bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral. Deux navires seront construits à Saint-Nazaire et deux autres sous licence en Russie."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ventes de BPC aux Russes
MessagePosté: Dim 2 Jan 2011 16:34 
Hors ligne

Inscription: Dim 2 Jan 2011 16:26
Messages: 4
La crainte de voir les Russes nous concurrencer à l'export sur ce marché des BPC est assez fantasmée je pense.

D'une part, les Russes vont devoir absorber les transferts de technologie. Il leur faut aussi prouver qu'ils sont capables de construire par eux-mêmes les navires, capables aussi de les armer et de les entretenir. Ca prendra déjà pas mal de temps.

D'autre part, le marché des BPC est déjà assez concurrentiel. Les Néerlandais proposent leurs navires de classe Rotterdam, les Sud-Coréens leurs Dokdo, sans compter les Espagnols et les Etats-Uniens. Et pourquoi pas dans un avenir proche, les Chinois. Marché concurrentiel, et également assez réduit. Le nombre de pays susceptibles d'acquérir ce genre de navires est très peu important. On peut penser aux pays émergents, comme le Brésil ou l'Inde, mais après ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com