Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 20 Sep 2019 04:06

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Groenland
MessagePosté: Ven 23 Aoû 2019 21:14 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1185
On sait que Bonaparte avait vendu la Louisiane. On a oublié le nom de l'acquéreur ...
Trump déclaré vouloir acquérir le Groenland...son nom restera t il dans l'Histoire pour ce motif ?

Cette affaire montre l'écart énorme entre la psychologie des actuels dirigeants américains, cyniques et audacieux, et les actuels dirigeants européens, très attachés à leurs principes, tels que le droit des peuples à disposer d'eux mêmes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Groenland
MessagePosté: Sam 24 Aoû 2019 16:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 524
Trump n'est pas cynique et audacieux, il est idiot !

La question du statut du Groënland, et surtout de ses habitants, a fait l'objet de discussions politiques incessantes depuis des décennies au Danemark, où les Inuits n'ont cessé de réclamer le droit d'être considérés comme des citoyens à part entière, sans doute le droit de s'établir librement au Danemark (ou certains ont réussi à mener des études secondaires. Il faut lire le roman "Smila et la neige", un roman policier dont le personnage principal est justement une de ces étudiantes Inuit) et de sortir de leur statut initial (réel sinon juridique) de peuple inférieur et sous tutelle.

Pour autant que je sache, c'est une situation aujourd'hui stabilisée - même si ça ne va pas sans débats - et tant bien que mal les intéressés se considèrent comme faisant partie de la même communauté. Je doute qu'aucun Inuit ne soit prêt à faire un saut dans l'inconnu et à se retrouver soudain citoyen américain de seconde zone.

D'autant plus que les Américains ne doivent pas être très populaire là-bas depuis un accident nucléaire survenu dans les années 60 à la base aérienne de Thulé, où des matières radioactives ont été dispersées sur plusieurs villages.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Thul%C3%A9

L'offre de Trump revient donc, en quelque sorte, à proposer à la France de lui racheter la Corse. Ou Tahiti. (Je veux parler de minorités qui ne se sentent pas toujours totalement françaises, mais qui en aucun cas n'accepteraient un tel projet.) Rien de très réaliste, en somme.

Mais là où Trump est idiot, c'est évidemment qu'il n'a pas échappé au Danemark qu'il y avait dans ce deal des arrières pensées concernant les ressources pétrolières ou minières du Groënland et de ses eaux territoriales. Penser qu'ils vont les brader c'est vraiment les prendre pour des lapereaux de 3 semaines.

Trump, pour moi, ne dirige pas les Etats-Unis, il gère leur compte d'exploitation. Une telle vision peut conduire à des constats intéressants (dans le style :"au fait, pourquoi garantissons nous gratuitement la sécurité de l'Europe de l'Ouest, alors que celle-ci refuse de dépenser pour se doter d'une armée ?") mais c'est une vision très limitée de la politique de la première puissance mondiale, position qui implique des réflexions plus approfondies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Groenland
MessagePosté: Sam 24 Aoû 2019 18:13 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2584
Localisation: Alsace, Colmar
Aigle a écrit:
Cette affaire montre l'écart énorme entre la psychologie des actuels dirigeants américains, cyniques et audacieux, et les actuels dirigeants européens, très attachés à leurs principes, tels que le droit des peuples à disposer d'eux mêmes.


Aucune modernité dans l'esprit des actuels dirigeants américains, dans le sens où ils se comportent comme leurs ancêtres du XXème siècle et du début du XXème siècle. Une génération de politiciens américains lucides avait su tirer les conséquences de cette politique, et c'est pour cela que très tôt, sous l'impulsion de Roosevelt, les USA avaient poussé à la roue pour créer l'ONU, l'IMC, le FMI, l'OTAN, ... Bref, tous les outils qui ont permit un développement un peu plus harmonieux du monde. Oui, cela influe sur les marges d'exploitation et réduits les bénéfices. Mais, les crises nées de l'absence de régulation affectent encore plus gravement les marges et les bénéfices, c'est ce qu'avaient compris les politiciens de la génération d'avant et qu'on perdu de vue les libertariens.

Pour bien voir les implications, il faut suivre les débats entre Trump et le directeur de la Fed. Trump prétend que la situation économique des USA se détériore parce que le dollar serait surévalué par rapport aux autres monnaies. Le président de la Réserve Fédérale des États-Unis lui rétorque qu'en fait, le problème est l'augmentation des taux de douanes décidé par Trump dans sa croisade contre la Chine, contre ses alliés européens, contre ... Le principal opposant à la politique de Trump, c'est Jerome Powell : La Fed résiste à Trump et refuse de baisser son taux directeur

Citation:
Car les signes de faiblesse sont bien là. L’inflation à 1,79 % en rythme annuel en mai n’atteint toujours pas l’objectif de 2 % que s’est fixée la Fed. La guerre commerciale, marquée par l’enlisement des négociations entre Washington et Pékin, crée une incertitude qui pèse sur les perspectives de croissance. Certains économistes prévoient même une récession de courte durée en 2020. Mais ils n’attendent pas forcément de baisse rapide des taux.

Donald Trump, qui fait déjà campagne pour sa réélection en 2020, ne voit pas la situation du même œil. Les annonces de la Fed ne devraient pas particulièrement lui plaire puisqu’il réclame une baisse des taux. Le président américain juge en effet que les hausses de taux opérées en 2018 renforcent le billet vert et créent un désavantage compétitif criant en pleine guerre commerciale. Mardi, il a accusé la Fed de refuser «des conditions égales pour tous», en augmentant ses taux ces dernières années alors que la Banque centrale européenne a confirmé une nouvelle fois sa volonté d’accommoder autant que nécessaire sa politique monétaire.

En ne cédant pas aux pressions, la Fed montre ainsi son indépendance et entretient sa crédibilité, résument plusieurs économistes. La Maison Blanche s’est penchée cet hiver sur les moyens à sa disposition pour démettre Jerome Powell de ses fonctions, relate Bloomberg. Mais le patron de la Fed résiste. Il a assuré mercredi soir qu’il avait bien l’intention d’aller au bout de son mandat de quatre ans.


Au fait, la politique financière de Trump, c'est presque exactement celle qui a conduit à la crise de 1929 ... Avons-nous les moyens de nous offrir une 3ème confrontation mondiale ? Surtout s'il n'y a pas un Roosevelt à la tête de la première puissance mondiale ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Groenland
MessagePosté: Lun 26 Aoû 2019 00:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 332
Aigle a écrit:
On sait que Bonaparte avait vendu la Louisiane. On a oublié le nom de l'acquéreur ...
Trump déclaré vouloir acquérir le Groenland...son nom restera t il dans l'Histoire pour ce motif ?

Trump est un président des États-Unis, élu par les Américains.... Il se fiche probablement pas mal d'avoir son nom dans les livres d'histoire en France. Il aura - de toute façon - son nom dans les livres d'histoire américains. Ça doit certainement lui suffire...

pierma a écrit:
L'offre de Trump revient donc, en quelque sorte, à proposer à la France de lui racheter la Corse. Ou Tahiti. (Je veux parler de minorités qui ne se sentent pas toujours totalement françaises, mais qui en aucun cas n'accepteraient un tel projet.) Rien de très réaliste, en somme.

Mais là où Trump est idiot, c'est évidemment qu'il n'a pas échappé au Danemark qu'il y avait dans ce deal des arrières pensées concernant les ressources pétrolières ou minières du Groënland et de ses eaux territoriales. Penser qu'ils vont les brader c'est vraiment les prendre pour des lapereaux de 3 semaines.

Même si Trump est sensé être idiot et ignorer beaucoup de choses concernant l'Histoire et la Géographie en général, il a des conseillers qui savent parfaitement que ce genre d'accord n'a certainement aucune chance d'aboutir....
Pourquoi Trump se lance-t-il quand même dans ce genre d'affaire, où tout le monde lui a sûrement déjà dit que c'était inutile ?
Curieusement, tout le monde semble vouloir continuer à perpétuellement oublier que Trump est un provocateur, qui est capable de dire tout et son contraire....
Peu importe que le Danemark et les Groenlandais soient d'accord ou pas de passer dans le giron américain ; le monde entier parle de Trump, de ses déclarations plus ou moins farfelues, et ça suffit sans doute à son égo....


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com