Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 20 Oct 2017 01:27

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Mar 29 Jan 2013 09:40 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 948
Pardonnez le titre un peu prétentieux de ce message mais je voulais appeler votre attention sur certaines conclusions que l'on peut tirer de l'affaire malienne dans une perspective comparatiste à une large échelle.

Le point le plus frappant est l'inexistence de l'union européenne (ou quasi) puisqu'elle se limite à une vague mission de formation des troupes maliennes. Bref tout le blabla sur l'identité européenne de sécurité n'était qu'un bla bla... qui d'ailleurs à entendu la baronne Ahston sur le sujet ?

On notera qu'en 2003 les américains ont convaincu sans problème Anglais Polonais, italiens, Espagnols, coréens ... sur la base de faux documents d'aller combattre en Irak - alors que tous ces pays se gardent bien de nous aider malgré l'existence d'un vrai problème...

Un point plus curieux est la discrétion des Etats Unis : ceux-ci ont essayé pendant 10 ans de former l'armée malienne ... sans succès.Se sont ils ralliés à l'intervention française en désespoir de cause ? ou bien retrouvent-ils l'idée des gendarmes régionaux chère à Carter à la fin des années 1970 ? Après tout il y a une tendance raisonnable chez les démocrates depuis le fiasco du Vietnam à éviter d'engager directement des troupes américaines (à la différence des républicains peut-être plus marqués par Saigon 1975 ?). Je suppose qu'il faudrait lire la presse américaine mais je n'en ai guère le temps ces jours-ci. Un savant lecteur l'aurait fait ?

Notons que les chinois et les Russes sont très attentifs à la Syrie mais pas au Mali. Absence de matières premières ? reconnaissance d'une zone d'influence française ?

On notera aussi que Hollande a osé ce que Sarkozy avait toujours craint : une intervention quasi solitaire en Afrique francophone. Tradition mitterrandienne ?

Bref voilà quelques réflexions rapides que je soumets à votre sagacité


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Mar 29 Jan 2013 17:05 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Il faut se garder de faire des cocoricos et tomber dans le chauvinisme, mais en toute objectivité on peut affirmer sans se ridiculiser qu'il y a dans le monde que peu d'armées (elles sont inférieures aux doigts d'une seule main) qui auraient été capables de monter cette opération victorieuse de la boucle du Niger. Pourtant il a fallu livrer bataille à des distances considérables depuis la métropole, même les forces prépositionnées en Côte d'Ivoire étaient à des centaines de kilomètres. En outre notre parc de moyens de transports aérien est vétuste et insuffisant en quantité, d'où notre appel aux alliés. Quant aux blindés, eux aussi ils sont usés jusqu'à la corde. J'ai une pensée sincérement émue pour les sous-offs mécaniciens qui ont dû certainement faire des prodiges pour mettre en ordre de combat ces vieux VAB et ces Sagaies dignes d'un musée avant un raid d'une telle ditance. Mais que voulez-vous, ils fallait toucher "les dividendes de la Paix" comme disaient les zozos irénistes et le matériel nouveau n'était pas commandé.
En revanche l'enseignement de l'Ecole de guerre française a parfaitement préparé les officiers d'état-major à cette ambitieuse opération aéro-terrestre.Ne pas oublier la troupe, professionnelle, gymnastiquée aux situations de combat par un ou plusieurs séjours en Afghanistan. Les photos se passent de commentaires quand on voit ces hommes en pleine condition physique et apparemment bien dans leur peau. Si le président Chirac n'avait pas pris l'option de l'armée professionnelle, jamais une armée de conscription (même avec un noyau de métier ) n'aurait pu accomplir la mission . Et pourtant, il y en a eu des zozos qui ont regretté la conscription en la parant de toutes les vertus au mépris de toute clairvoyance.

La réaction gouvernementale fait penser à la manière de raisonner de Foch : "de quoi s"agit-il ? ". Si on ne faisait rien les djihadistes étaient à deux jours de Bamako, la capitale peuplée de 6.000 Français. Certains disent qu'on n'aurait pas dû intervenir seul. Si on avait voulu faire un corps expéditionnaire multinational , on serait encore en train de discuter et le Mali connaitrait les délices de la Charia. A nouveau une citation de Foch, qui savait de quoi il parlait en 1918 : "Maintenant que je sais ce qu'est une coalition, j'ai beaucoup moins d'admiration pour Napoléon".
Cette belle action militaire ne doit pas faire oublier la composante politique pour le futur qui est sans doute encore plus complexe à résoudre. Sur le terrain le château fort naturel de l'Adrar des Iforas peut tenter les djihadistes d'en faire une zone refuge, encore qu'il faut pouvoir y subsister et se ravitailler.
On a gagné une bataille, mais on n'a pas encore gagné la guerre :!: :!: :!:

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Mar 29 Jan 2013 20:17 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 30 Sep 2007 13:09
Messages: 415
Localisation: Klow
Citation:
Si le président Chirac n'avait pas pris l'option de l'armée professionnelle, jamais une armée de conscription (même avec un noyau de métier ) n'aurait pu accomplir la mission . Et pourtant, il y en a eu des zozos qui ont regretté la conscription en la parant de toutes les vertus au mépris de toute clairvoyance.


Là je suis bien d'accord avec vous 8-)

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Mar 29 Jan 2013 20:24 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 30 Sep 2007 13:09
Messages: 415
Localisation: Klow
Sinon de quand datent les derniers VAB ?

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Mar 29 Jan 2013 21:37 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Aigle a écrit:
Bref tout le blabla sur l'identité européenne de sécurité n'était qu'un bla bla...

Un bavardage français.
Aigle a écrit:
Notons que les chinois et les Russes sont très attentifs à la Syrie mais pas au Mali. Absence de matières premières ? reconnaissance d'une zone d'influence française ?

Ce que défendent Russes et Chinois en Syrie, c'est la souveraineté gouvernementale, la souveraineté absolue que possède un gouvernement d'écraser ses soulèvements nationaux quel qu'en soit le prix. S'ils le font, c'est parce qu'ils sont susceptibles de rééditer de telles répressions (Caucase, Tibet, Tienanmen...).

C'est d'ailleurs une imbécillité souvent entendue au début de l'intervention au Mali, qu'il fallait une permission de l'ONU pour que la France y aille. La France s'y rend parce qu'elle est invitée par les autorités légales maliennes, lesquelles ont toute souveraineté pour convier les forces armées qu'elles choisissent pour les missions qu'elles désignent.

Par opposition, des autorités légales refusent à des forces étrangères d'intervenir dans leur Etat, comme en Afghanistan (2001), Irak (2003), Libye (2011), Syrie...
Faget a écrit:
A nouveau une citation de Foch, qui savait de quoi il parlait en 1918 : "Maintenant que je sais ce qu'est une coalition, j'ai beaucoup moins d'admiration pour Napoléon".

L'écrivain américain Robert Greene écrit que ce n'était pas par hasard que Napoléon défiait des coalitions. Napoléon disait d'ailleurs, à ce sujet : "Un mauvais général vaut mieux que deux bons."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Ven 1 Fév 2013 17:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 24 Jan 2012 23:56
Messages: 94
Localisation: 中国
Geopolis a écrit:
Ce que défendent Russes et Chinois en Syrie, c'est la souveraineté gouvernementale, la souveraineté absolue que possède un gouvernement d'écraser ses soulèvements nationaux quel qu'en soit le prix. S'ils le font, c'est parce qu'ils sont susceptibles de rééditer de telles répressions (Caucase, Tibet, Tienanmen...).
Bof... Quoi que fassent les Russes et les Chinois à l'intérieur de leurs frontières, personne ne les attaquera de toute façon. Donc je ne crois pas que ce soit par crainte d'une intervention étrangère que Moscou et Pékin tiennent cette position.
Le concept de souveraineté était ancré dans les us et coutumes des relations internationales jusque il y a peu. Si les Occidentaux ont récemment abandonné ce dogme, ce n'est pas pour cela que d'autres pays doivent forcément les suivre et abandonner leur conception traditionnelle des relations internationales.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Dim 3 Mar 2013 23:28 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 948
quelques observations que je tire de récents entretiens au ministère de la défense.

La gestion de l'affaire malienne est en totale rupture avec la méthode sarkozyenne : communication médiatique réduite à presque rien ... large autonomie laissée aux militaires (sous la direction énergique de JY Le Drian)... directives claires du chef de l'Etat (en gros : frapper vite et fort).

De même en externe, rupture avec les naïvetés onusiennes ou eurolâtres qui dominaient la diplomatie française depuis 20 ans : au Mali, pas de contrôle de l'ONU ni de l'UE (ni même de l'OTAN) mais une coalition de circonstance clairement dirigée par un seul Etat (la France).

Si ça marche je pense qu'on reviendra vers une gestion plus classique des crises africaines sans interférence improductive des organisations internationales...si ça ne marche pas on risque en revanche de revenir vers ces errements (mais au Mali l'échec est peu probable).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Lun 4 Mar 2013 05:05 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
C'est bien de mettre en noir sur blanc, l'évolution que l'on a pu observer dans la gestion des Opex entre les deux présidents.

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Lun 4 Mar 2013 10:18 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 948
merci Faget de votre sympathique remarque !

j'ajoute aussi que paris semble abandonner les phantasmes de force militaire "inter-africaine" ou de recréation de l'armée malienne. Options qui seraient lentes, chères et incertaines quant à l'efficacité.

Au contraire le choix stratégique de travailler avec les Tchadiens est excellent (armée nombreuse et efficace) pour le court terme. A suivre l'effet de long terme : Idriss Deby (que je ne connais pas personnellement mais qu'on m'a toujours décrit comme un grand admirateur de l'armée française) se rapprochera-t-il de la France dans l'idée de bâtir un empire sahélien sous ombrelle française ? ou jouera-t-il un jeu plus personnel ?

Enfin là aussi le multilatéralisme cher au quai d'Orsay des années 1990 et suivantes laisse la place au réalisme des alliances entre Etats ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'affaire malienne dans une analyse planétaire
MessagePosté: Mer 6 Mar 2013 17:34 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Aigle a écrit:
A suivre l'effet de long terme : Idriss Deby (que je ne connais pas personnellement mais qu'on m'a toujours décrit comme un grand admirateur de l'armée française) se rapprochera-t-il de la France dans l'idée de bâtir un empire sahélien sous ombrelle française ? ou jouera-t-il un jeu plus personnel ?

L'objectif de Deby est de maintenir Deby à la présidence du Tchad. En comptant sur son clan et contre d'autres clans de sa tribu, ainsi que contre les autres tribus du Tchad et de ses frontières, c'est suffisamment difficile pour l'occuper à plein temps et jusqu'à la fin de ses jours.

Comment voulez-vous qu'il aille chercher querelles aux tribus établies dans les Etats sahéliens voisins ? Il n'y a que des Arabes (Khadafi, AQMI) qui l'ont récemment tenté et ils l'ont payé très cher.

A noter que les Touaregs djihadistes descendent de la Légion islamique enrôlée par Khadafi pour envahir le Tchad, après la débâcle des troupes libyennes. Et les soldats tchadiens qui rossent AQMI et les djihadistes touaregs descendent de ceux qui écrasèrent la Légion islamique de Khadafi dans les années 1980. Les générations se succèdent...

A noter encore la tradition française qui, alliée au noirs sahéliens, les sauve comme au XIXe siècle des impérialismes arabes et dhihadistes venus du nord.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com