Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 19 Nov 2017 12:31

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Jeu 9 Oct 2014 10:21 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
Et pour en revenir à vos 'moutons'
Paul Ryckier a écrit:
Quelques questions préliminaires...je suis conscient que mon dossier est assez maigre :) ...mais en attendant des recherches plus en profondeur...des érudits...comme Geopolis?
Est-ce qu'on a besoin de ces entreprises mondiales pour un rendement assez élévé?
Est-ce qu'on a besoin de ces entreprises pour la rationalisation? L'élimination des branches non-rentables comme le charbon dans le temps subventioné par l'état, mais sans futur? et oui la vielle sidérurgie comme en Belgique? (Par exemple l'usine de Gand dans le groupe Arcelor-Mittal reste parce qu'il est haute technologie et rentable...?)
Bien entendu, les réponses sont 'non':
- il n'est pas indispensable d'avoir des entreprises internationales
- ces multinationales ne sont pas nécessaires pour obtenir un rendement élevé
- les multinationales ne sont pas les entreprises les plus rationnelles
- les branches peu ou non-rentable n'ont pas à être éliminé aussi systématiquement
- la haute technologie n'est pas toujours ce qui est le plus rentable, même à court terme

Pour autant il s'agit à mon sens d'un mouvement "naturel" lié au fonctionnement d'un système capitaliste peu ou pas régulé (comme ce qui est en train de se (re)metre en place sous nos yeux ahuris)...
La concentration des moyens en des entités de plus en plus vastes se fait par le simple effet de la concurrence libre.
Mais il faut noter que des concurrents demeurent (cf Microsoft vs Apple, Intel vs AMD, Airbus vs Boeing) et que les petits concurrents ne sont pas tous détruits (cf Microsoft vs Apple/Linux/etc, Airbus/Boeing vs Bombardier; ou les petits viticulteurs français)
Et aussi qu'il arrive que des petits concurrents initiaux, à la faveur des évolutions "naturelles" du marché, prennent le pas sur les poids lourds (cf industrie du cinéma, de la musique, des hautes technologie (Samsung est un ex-sous-traitant...) ou des télécoms)

Donc l'on peut estimer qu'il est "de bonne guerre" que d'essayer d'éliminer ses concurrents. De même les concurrents font tout pour survivre...

Et parfois des géants disparaissent. La mauvaise gestion, les conflits familiaux, un manque de vision et d'investissement dans les hommes. Toutes raisons qui font que des entités énormes peuvent disparaitre en un temps très court.

C'est pourquoi il faut croire que la régulation des marchés économiques et financiers est la solution. Comme la France, par exemple, l'a montré de nombreuses fois. Ou comme l'a montré le contre exemple Anglais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Ven 10 Oct 2014 22:20 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 311
Concernant le message de 10h05.

Panzermeister,

un grand merci pour vos commentaires qui obligent à penser (thought-provoking) (stimulatrices?, appelantes?)

Cordialement et avec estime, Paul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Ven 10 Oct 2014 23:27 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 311
Panzermeister a écrit:
C'est pourquoi il faut croire que la régulation des marchés économiques et financiers est la solution. Comme la France, par exemple, l'a montré de nombreuses fois. Ou comme l'a montré le contre exemple Anglais !


Panzermeister,

de nouveau merci pour votre réplique.

Oui, d'accord, mais alors des entreprises qui sont bien gerées et cherchent pas seulement la survie de l'entreprise à tout prix, négligant le rendement et le profit...Je pense aux idées socialistes et le lourd fardeau d'une organisation bureaucratique (presque étatique) où le gain des travailleurs est absorbé par le overhead trop lourd et pas indispensable pour le bon fonctionnement de l'entreprise. J'ai travaillé dans un "multinational" et parfois ça se ressemble à une "lourde" entreprise étatique (avec une grande hydrocéphale de services non nécessaires pour le bon fonctionnement de l'entreprise). Mais peut-être aussi l'exception de la Régie Renault?)

Non, c'est sur le niveau de l'organisation mondiale qu'on doit agir...
Brider les excès des banques, les paradis fiscaux, les produits purement spéculatifs sans valeur pour l'économie réelle et ça par un comité...des G20 ou quoi?
Stimulant les échanges qui peuvent améliorer le niveau de vie des pays du tiers monde...une sorte de fair trade mondial...obliger les entreprises d'élever le salaire dans les pays dépourvus..et ça graduellement et parce que le globe est rond, une fois on aura atteint la limite des régions dépourvues...

Et oui ce qui compte dans tout ça c'est l'éducation et les services de santé parce que c'est par ça que les populations dépourvues peuvent être aidées.

Mais oui on a toujours encore le nationalisme, les réligions sectariennes, le retard dans l'éducation, qui empêche que les gens prennent les bons décisions, la faim insatiable des riches, qui sont déja assez riches pour n'avoir plus besoin d'être plus riches...

Cordialement et avec estime, Paul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Ven 31 Oct 2014 21:41 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 311
Addendum au message précédente.

"Non, c'est sur le niveau de l'organisation mondiale qu'on doit agir...
Brider les excès des banques, les paradis fiscaux, les produits purement spéculatifs sans valeur pour l'économie réelle et ça par un comité...des G20 ou quoi?
Stimulant les échanges qui peuvent améliorer le niveau de vie des pays du tiers monde...une sorte de fair trade mondial...obliger les entreprises d'élever le salaire dans les pays dépourvus..et ça graduellement et parce que le globe est rond, une fois on aura atteint la limite des régions dépourvues...

Et oui ce qui compte dans tout ça c'est l'éducation et les services de santé parce que c'est par ça que les populations dépourvues peuvent être aidées.

Mais oui on a toujours encore le nationalisme, les réligions sectariennes, le retard dans l'éducation, qui empêche que les gens prennent les bons décisions, la faim insatiable des riches, qui sont déja assez riches pour n'avoir plus besoin d'être plus riches..."

J'ai vu maintenant les six episodes sur Arte +7: Capitalisme
http://www.arte.tv/guide/fr/044979-005/ ... autoplay=1
C'est bien fait, mais dans mon humble opinion on dit ce qui arrive et les données, mais pas dés solutions pour les problèmes du capitalisme, même pas des "hints" pour la solution ?

Parce qu'on a jusqu'a maintenant pas une institution mondiale, qui supportée par les votes démocratiques mondiaux, ne mêne pas l'économie dans des voies pour l'amélioration mondiale, qui bride les exces des institutions banquaires, un retardement du cours des actions si'l on a une risque d'une "bulle", on peut dire une sorte d'intervention d'état pour le bien de la communauté, mais alors un "état mondial?

Mais on est loin de ça parce que on n'a pas d'unanimité entre les differentes nationalismes, on a des interventions de réligions sectaires, qui voulaient imposer leur "orginisation" en dépit des "autres", les riches qui ne voulaient pas partager leur richesses à des gens qui avec les moyens qu'ils avaient font l'effort de contribuer eux aussi au bien-être de tous? Je sais les gens, qui ne veulent pas travailler et quand même veulent profiter du travail des autres...

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Mer 12 Nov 2014 07:19 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
Cher Paul Ryckier,
En effet, rare sont les émissions à faire des préconisations.
Pourquoi : simplement parce qu'elle seraient alors obligées de prendre parti.
Or ce n'est pas souhaitable pour des raisons variables selon la chaine de diffusion (qui peut être alignée), le public visé (parfois jeune), ou l'éthique (objectivité). En tout cas c'est lié à l'époque qui veut que l'on soit diablement objectif (!)
Personnellement je peux me permettre sur ce forum de prendre parti, parfois avec de la vivacité, parfois en me faisant l'avocat du diable. Et parfois en me montrant subversif ou "visionnaire" (après tout, on a tous un avis...)

Donc je me fais souvent (de plus en plus souvent en fait) du "capitalisme". C'est à dire de la version sauvage.
Or je rappelle que des présidents américains, qui est pourtant LA nation du capitalisme, ont lutté contre le capitalisme sauvage. Certains sont parvenu à des résultats, d'autres ont vu les circonstances jouer en leur faveur (FD Roosevelt).

Mais ce système que j'apprécie c'est bien notre système républicain français. Et sans doute pour la simple raison que je suis français ET quelque peu sentimental. Mais peut être aussi parce qu'il ne faut pas nier l'influence de la France sur le monde (tout comme l'on ne nie pas celle de l'Angleterre ou du couple USA/URSS).
Donc ne nions pas que la France soit une grande nation qui a influencé le Monde (en bien, en mal, mais influencé tout de même). Et que donc notre modèle compte.
Même de nos jours.
Donc prouvons que notre modèle, celui du capitalisme régulé, celui qui recherche l'équilibre des forces, est un bon modèle qui vaut que d'autres s'en servent ou s'en re-servent...

En tout cas le capitalisme sauvage est, pour le monde, une plaie !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Mer 12 Nov 2014 07:29 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
Paul Ryckier a écrit:
(...) on a toujours encore le nationalisme, les religions sectariennes, le retard dans l'éducation, qui empêche que les gens prennent les bons décisions, la faim insatiable des riches, qui sont déja assez riches pour n'avoir plus besoin d'être plus riches...
Oui et non. De toute façon c'est cela le capitalisme sauvage.
Un système où le seul objectif est de s'enrichir. Un système qui nie donc les autres valeurs, et qui est assez purement matérialiste.
Point d'altruisme, d'entraide, de solidarité, de partage, de pitié même...
Point non plus d'ailleurs de culture, de richesse intellectuelle (sauf celle qui peut "s'appliquer"), d'art non plus !

Or ce n'est pas la nature de l'Homme. Nous sommes généreux (pas toujours), aimable (pas avec tout le monde) et sympathique (mais cela dépend aussi de nos ressources).
Le capitalisme a ceci de bien qu'il favorise le changement, et donc le progrès. Il permet à ceux qui sont en bas mais qui ont du talent de monter. Il limite la puissance de ceux qui ne sont pas compétent.
Mais cela seulement si l'on laisse quelques lois...
Sinon il favorise le gros au détriment du petit, le féroce au détriment du généreux, l'agressif au détriment du calme.
Et il limite l'innovation car seul ce qui est rentable (et donc souvent pré-existant) est accepté.
Donc il limite le progrès.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Mer 12 Nov 2014 07:32 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
La solution est donc connue : retour au capitalisme régulé des années 1960/1980
Tout ce que l'on a fait depuis, et surtout depuis 1989/1990 a été de la dérégulation.
Il faut donc remettre les lois en oeuvre. Et celles que l'on avait à ce moment de l'Histoire me semble assez équilibrées pour faire l'office...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les entreprises mondiales.
MessagePosté: Jeu 13 Nov 2014 00:42 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 311
Panzermeister a écrit:
Cher Paul Ryckier,
En effet, rare sont les émissions à faire des préconisations.
Pourquoi : simplement parce qu'elle seraient alors obligées de prendre parti.
Or ce n'est pas souhaitable pour des raisons variables selon la chaine de diffusion (qui peut être alignée), le public visé (parfois jeune), ou l'éthique (objectivité). En tout cas c'est lié à l'époque qui veut que l'on soit diablement objectif (!)
Personnellement je peux me permettre sur ce forum de prendre parti, parfois avec de la vivacité, parfois en me faisant l'avocat du diable. Et parfois en me montrant subversif ou "visionnaire" (après tout, on a tous un avis...)

Donc je me fais souvent (de plus en plus souvent en fait) du "capitalisme". C'est à dire de la version sauvage.
Or je rappelle que des présidents américains, qui est pourtant LA nation du capitalisme, ont lutté contre le capitalisme sauvage. Certains sont parvenu à des résultats, d'autres ont vu les circonstances jouer en leur faveur (FD Roosevelt).

Mais ce système que j'apprécie c'est bien notre système républicain français. Et sans doute pour la simple raison que je suis français ET quelque peu sentimental. Mais peut être aussi parce qu'il ne faut pas nier l'influence de la France sur le monde (tout comme l'on ne nie pas celle de l'Angleterre ou du couple USA/URSS).
Donc ne nions pas que la France soit une grande nation qui a influencé le Monde (en bien, en mal, mais influencé tout de même). Et que donc notre modèle compte.
Même de nos jours.
Donc prouvons que notre modèle, celui du capitalisme régulé, celui qui recherche l'équilibre des forces, est un bon modèle qui vaut que d'autres s'en servent ou s'en re-servent...

En tout cas le capitalisme sauvage est, pour le monde, une plaie !


Cher Panzermeister,

"Pourquoi : simplement parce qu'elle seraient alors obligées de prendre parti.
Or ce n'est pas souhaitable pour des raisons variables selon la chaine de diffusion (qui peut être alignée), le public visé (parfois jeune), ou l'éthique (objectivité). En tout cas c'est lié à l'époque qui veut que l'on soit diablement objectif (!)"
:) :) :)

"Donc prouvons que notre modèle (notre système républicaine français), celui du capitalisme régulé, celui qui recherche l'équilibre des forces, est un bon modèle qui vaut que d'autres s'en servent ou s'en re-servent..."

Je suis bien d'accord avec vous, mais la France est maintenant un petit joueur à l'échelle mondiale...d'accord elle est membre du G 20, de l'Union Européenne, elle a une vote de barrage dans les Nations Unies, de l'influence mondiale par son ancien empire coloniale, etc...
Mais avec le "capitalisme règulé" dans un pays le "capitalisme sauvage" va chercher dans d'autres pays plus dociles avec des dictateurs qui cherchent leur propre profit ou des pays avec des salaires basses dû au sous-dévelopement, etc...
Alors il faut un systéme de "capitalisme régulé" mondial...

Je me retrouve dans le modéle républicain français...d'abord parce que les réligions sont séparées de la gérance de l'état. Les réligions sont matière de l'intimité de chaque culte...
Et ensuite parce que c'est un système "Social-Démocratie"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Social-d%C3%A9mocratie

Mais comment le déployer autour du monde?
Par exemple les Etats-Unis où les Démocrates sont plus Socialistes que les Libéraux (belges)...
Par exemple la Chine avec son économie guidé...
Par exemple l'Inde où on a-t-encore des interférences des coutumes ancestrales...
Les pays où la réligion intervient...les pays en guerre civile...les pays sous- dévelopés où le capitalisme sauvage n'a pas d'intérêt d'investir...
J'ai fait dans le temps des recherches autour du "liberalisme social" en Belgique dans le 19ème siecle...beaucoup de Libéraux étaient convaincu de leur rôle sociale comme l'éducation et le bien-être de la société...et ce n'était pas le paternalisme des patrons à l'anglaise...
Peut-être un modèle belge...mais oui on a aussi là bas des régions riches (pour le moment!) où on a des gens qui veulent être indépendent parce d'autres régions sont pour le moment plus pauvres...un peu comme l'Italie du Nord, ou la Catalogne en Espagne...et domâge en Belgique dû à l'histoire on a en plus plus de Socialistes en Wallonie qu'en Flandre...

Mais peut-être lentement...? Aujourd'hui une nouvelle étape avec des règles pour des banques qui sont trop grandes pour périr...
J'ai aussi beaucoup appris de Narduccio dans le débat sur le pacte atlantique...
Oui il faut des régles appuyés par les "grands" et les pays qui ne "suivent" pas doivent être "punis"...pour quand la suppression des "paradis" fiscaux...

Cordialement et avec estime, Paul.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com