Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 21 Sep 2017 08:39

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Dim 22 Nov 2015 15:20 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 734
Non ce n'est pas faux. Vous parlez de mise au ban. Moi pas. Je n'ai parlé que de dénigrement. C'est très différent.

Par ailleurs, les avez-vous beaucoup entendu dans les médias ceux qui ne sont pas sur les positions tout carbone du GIEC ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Dim 22 Nov 2015 19:24 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2309
Localisation: Alsace, Colmar
Caesar Scipio a écrit:
Non ce n'est pas faux. Vous parlez de mise au ban. Moi pas. Je n'ai parlé que de dénigrement. C'est très différent.

Par ailleurs, les avez-vous beaucoup entendu dans les médias ceux qui ne sont pas sur les positions tout carbone du GIEC ?


Et, à part les publications du GIEC, vous avez beaucoup entendu dans les médias les climatologues en faveur du GIEC ? La plupart des vrais scientifiques ont autre chose à faire qu'à paraitre dans les médias. Ceux qui appartiennent au GIEC ne fondent dans la masse. Ceux qui n'y appartiennent, qu'ils soient climatosceptiques ou non, ont du mal à exister. Mais, il est faux de prétendre que les vrais scientifiques des sciences du climat n'ont pas accès aux médias ou qu'on les dénigre. A moins que vous considérez que les Claude Allègre et consorts, qui opèrent en dehors de leur domaine de compétence, sont encore des scientifiques... Et s'ils sont dénigrés, c'est souvent parce qu'ils oublient les fondements de la méthode scientifique. Entre autre, ne pas se prétendre apte à parler d'un sujet, s'il est en dehors de son domaine de compétence. Quand un scientifique est en dehors de son domaine de compétence, il devient l'égal d'un citoyen lambda, il ne saurait prétendre à une quelconque expertise.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Mar 24 Nov 2015 23:04 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 29 Sep 2007 17:06
Messages: 24
Localisation: RENNES
Pour vous détendre un peu voici une petite chanson de Brassens

dont le refrain est :
"mais où sont les neiges d’antan"

https://www.youtube.com/watch?v=eeG1CpuhVsQ&list=RDeeG1CpuhVsQ#t=17

le problème est qu'elle a été écrite jadis par un certain François VILLON au cœur de ce qu'on appelle le petit âge glaciaire

Bob


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Sam 5 Déc 2015 16:31 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 94
Localisation: Lyon
Il y a longtemps j'ai lu un livre de James Lovelock, "l'hypothèse Gaia" qui montrait qu'il y avait au sein de la planète des mécanismes "naturels" d'autocorrection qui faisaient en sorte que la planète reste habitable par la vie.
Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_Ga%C3%AFa
Ces mécanismes pourraient-ils freiner le réchauffement climatique ?

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Mar 12 Jan 2016 12:01 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 29 Sep 2007 17:06
Messages: 24
Localisation: RENNES
Les adeptes du réchauffement expliquent que l'arrêt de celui-ci depuis une vingtaine d'années s'expliquerait en partie par l'effet de particules émises par les éruptions volcaniques.

De là on peut s'amuser à dire :

L'homme chauffe la planète en émettant du CO2 et la planète compense en emettant des particules volcaniques qui atténuent la chaleur émise par le soleil.

Scientifiquement c'est cohérent mais penser que la terre ait été conçue pour réagir ainsi est osé.

Le principal défaut de l'hypothèse Gaia est qu'elle suppose un état "normal" de la terre et de la nature.

Lorsqu'en technique on établit des systèmes de régulations, on le fait par rapport à un état de référence (ou deux seuils proches avec Hystérésis pour éviter d'osciller en permanence).
Quel est l'état "normal" de la terre ? Celui d'aujourd'hui ou celui d'il y a 2 milliards d'années ?

A une époque de son existence la terre était une masse en fusion, il faudrait créer beaucoup de CO2 et de bombes nucléaires pour obtenir un pareil résultat. Résultat qui ne gênerait pas beaucoup la terre puisqu'elle l'a déjà vécu et a pu évoluer à partir de lui pour obtenir l'état intermédiaire que nous connaissons aujourd'hui.

Bob


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Ven 15 Jan 2016 20:26 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Il y a également un effet de mode dans les sujets scientifiques. Dans les années 1970, des scientifiques s'alarmaient sur le refroidissement (autrement plus dangereux qu'un réchauffement) de la Terre provoqué par l'homme.

https://www.google.fr/search?q=pol%C3%A ... e4aq2lk-AL


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Sam 23 Jan 2016 12:54 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 27 Oct 2007 10:34
Messages: 6
Localisation: Myrelingue la brumeuse
Geopolis a écrit:
Il y a également un effet de mode dans les sujets scientifiques. Dans les années 1970, des scientifiques s'alarmaient sur le refroidissement (autrement plus dangereux qu'un réchauffement) de la Terre provoqué par l'homme.

https://www.google.fr/search?q=pol%C3%A ... e4aq2lk-AL



Ce qui ne semble pas incompatible ! il y a bien une théorie qui dit que le réchauffement climatique va générer une fonte de la banquise et des inlandsis, provoquant, en particulier dans l'hémisphère nord, une masse d'eau froide,qui repoussant le Gulf Stream vers le sud ôtera la protection que celui-ci donne à l'Europe du nord et lui octroyant un climat digne du nord canadien. Ne pas oublier que Bordeaux est à la latitude de Montréal et que sans le Gulf Stream, beaucoup de pays du nord seraient inhabitables

_________________
— Haut la tête! La mitraille n’est pas de la merde!

colonel Lepic

Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent.

PROUDHON


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Sam 23 Jan 2016 17:55 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2309
Localisation: Alsace, Colmar
Geopolis a écrit:
Il y a également un effet de mode dans les sujets scientifiques. Dans les années 1970, des scientifiques s'alarmaient sur le refroidissement (autrement plus dangereux qu'un réchauffement) de la Terre provoqué par l'homme.

https://www.google.fr/search?q=pol%C3%A ... e4aq2lk-AL


Ce n'est pas un effet de mode. La plupart des membres du Giec sont assez d'accord sur le fait que sur le temps long on est peut-être sur une phase de refroidissement. Mais le réchauffement induit par l'homme est tellement important qu'il réduit à zéro l'impact des effets réfrigérants du phénomène naturel. Les 2 thèses ne s'opposent pas, elles auraient plutôt tendance à se compléter.

Le problème est que l'on constate bien en réchauffement continu. Donc, il devient très ardu de mettre en évidence un éventuel refroidissement naturel qui se voit masqué. Donc, on reste au niveau des hypothèses au sujet de cette phase de refroidissement naturel.

Mais, dans les années 70-80, de nombreux scientifiques s'inquiétaient de la possibilité d'un hiver "nucléaire" initié par les milliards de tonnes de particules fines qui seraient mises en suspension dans l'atmosphère en cas de guerre nucléaire généralisée. Dit de manière ironique, ce serait un moyen de lutter contre le réchauffement global si on arrive à maîtriser le phénomène ... Et si on accepte de mettre dans la balance la vie de quelques milliards d'humains...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Sam 23 Jan 2016 20:38 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 27 Oct 2007 10:34
Messages: 6
Localisation: Myrelingue la brumeuse
Narduccio a écrit:
Mais, dans les années 70-80, de nombreux scientifiques s'inquiétaient de la possibilité d'un hiver "nucléaire" initié par les milliards de tonnes de particules fines qui seraient mises en suspension dans l'atmosphère en cas de guerre nucléaire généralisée. Dit de manière ironique, ce serait un moyen de lutter contre le réchauffement global si on arrive à maîtriser le phénomène ... .


Il y a toujours la possibilité d'un hiver volcanique avec l'éventuelle éruption d'un super-Volcan comme celle du TOBA il y a 73 000 ans qui a créé un hiver volcanique qui a failli détruire l'homme. Les candidats les plus connus sont yellowstone aux USA et les champs Phlégréens en italie. Mais il y en a d'autres

_________________
— Haut la tête! La mitraille n’est pas de la merde!

colonel Lepic

Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent.

PROUDHON


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le réchauffement climatique
MessagePosté: Mar 16 Aoû 2016 20:05 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Lun 23 Oct 2006 18:09
Messages: 34
Très franchement, les climato-sceptiques sont sacrément c... (opportunistes? Préférant nier l'évidence pour arranger leurs petites affaires? ) pour nier avec autant de d'énergie l'origine anthropique du réchauffement.

En première approximation (en ne tenant donc compte que de l'accroissement d'émission infrarouge du sol et de l'atmosphère vers l'espace lorsque leurs températures augmentent) rajouter du CO2 dans l'atmosphère va obligatoirement entraîner un réchauffement :
- On connaît le spectre d'absorption du CO2 et il absorbe fortement dans l'infrarouge (en comparaison de O2 ou N2 par exemple qui absorbent peu) convertissant donc le rayonnement en énergie thermique (mouvements vibratoires-rotatoires des particules pour les néophytes).
- La terre ré-émet vers l'espace dans l'infrarouge

Conclusion : La capture du rayonnement infrarouge émit par le terre vers l'espace augmente avec l'accroissement de CO2 et par conséquent la température de l'atmosphère aussi. Et beaucoup, vu que le CO2 est un composant participant pour 1/4 à l'effet de serre sans lequel il ferait -20°C sur terre. Quand on augmente sa proportion de plus de 30% par rapport à ses maximas historiques, ça joue "un peu".

Ensuite, si la concentration de CO2 n'augmente plus, le sol et la terre émettant plus vers l'espace avec l'augmentation de la température et vu que le CO2 ne capte qu'une partie de ce rayonnement, la température atteint un nouveau point d'équilibre, plus haut.

Déjà quand ça c'est intégré, on est plus humble qu'un climato-sceptique et on se dit qu'il y a VRAIMENT intérêt à se méfier de nos énormes rejets de CO2. On arrête du coup de se persuader d'une éventuelle théorie du complot étato-scientifico... communiste ou djihadiste, que sais-je. La manière dont ils nient l'évidence d'un énorme danger potentiel est équivalente à celle d'une antilope qui déciderait d'aller brouter l'herbe à côté d'un lion rachitique.

Alors seulement, on peut discuter des effets de rétro-actions positives ou négatives et se poser la question par exemple des histoire de captage de CO2 par les océans (rétro-action négative), de la diminution/augmentation de la quantité de vapeur d'eau (négative/positive) et nuages (positive/négative), des effets sur d'autres GES tels que l'ozone, etc.
..... mais, en attendant d'avoir éclairci la situation (sachant qu'elle est déjà bien éclaircie, les études du GIEC n'ayant déterminé aucune rétro-action négative capable de contrecarrer le réchauffement anthropique), on prend les mesures qu'il faut et on n'essaie pas de mener une politique dangereuse d'abrutissement des masses avec peu de culture/raisonnement scientifique pour les tourner vers son camp opportuniste même si le débat reste important.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com