Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 23 Nov 2020 18:06

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mar 7 Jan 2020 21:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 203
Localisation: Provinces illyriennes
Avis totalement partagé pierma. ;)

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 8 Jan 2020 13:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3082
Localisation: Alsace, Colmar
pierma a écrit:
Je ne me vois aucun mérite à décrypter la stratégie électorale de Trump : c'est celle qui lui a permis de gagner la première fois.

Et comme en face ses adversaires n'ont trouvé aucune parade efficace - plus on critique les âneries de Trump, plus ça fait le buzz en sa faveur ! - je ne vois pas comment il pourrait perdre.


En fait, la campagne américaine risque de se transformer en une annonce de mesures démagogiques dans le but de faire basculer les quelques États qui d'après les sondages pourraient basculer. Les évènements en Iran ont déjà eu un effet très sensible pour ces électorats :l'envolé du prix du brut. C'est à double tranchant, d'un coté l'argent va déferler sur les États producteurs de pétrole de schiste. De l'autre, le prix à la pompe va monter et cela va toucher les plus pauvres.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 8 Jan 2020 16:21 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1312
pour l'impeachment, cette idée aurait plusieurs motifs :
- à court terme venger Clinton (affaire Monica) et générer du "buzz" médiatique (la procédure est si lente et complexe qu'elle peut générer des heures de télé) pour contrer les tweets quotidiens du POTUS
- plus structurellement répondre aux aspirations latentes des congressmen depuis 250 ans visant à créer un régime parlementaire - et obéir aux tendances des lawyers (très influents chez les démocrates) qui croient pouvoir tout régler par des procès

Mais je m'oppose à l'idée que les démocrates pourraient reproduire les erreurs de 2016. Ils vont selon moi au contraire en tirer des leçons - soit en désignant un candidat inattendu aussi atypique que Trump pour eux aussi dire qu'ils sont plus proches du peuple que de l'establishment - soit en désignant un modéré, bien élevé et expérimenté qui pourra rassurer et attirer l'électorat centriste (et masculin et blanc qui n'a aucune envie d'être dirigée par une coalition de féministes et de noirs)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 8 Jan 2020 17:42 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1312
Un ajout : beaucoup de Français sous-estiment que Donald Trump est souvent vu aux Etats Unis non comme un sale patron qui suce le sang de la classe ouvrière mais comme un américain typique travailleur et imaginatif - et donc tout le contraire d'un establishment "libéral" (en Europe : social-démocrate ou en France : centre gauche) vu comme inutile et magouilleur gagnant sa vie grâce à des procès (les lawyers), de la spéculation (Wall street), du piston (les élus à Washington), du sexe (Hollywood) ou des idéologies non-américaines (les universités) ...

L'Amérique n'est pas l'Angleterre (du siècle dernier) ou l'Allemagne : les classes supérieures, bien élevées et très diplômées, n'y sont pas appréciées

En fait on a du mal à intégrer cette nouvelle équation Droite= Peuple tandis que Gauche = Elites . Nouvelle en Europe - mais pas si nouvelle aux Etats Unis (pensez au duel Nixon/Kennedy) Je simplifie évidemment - et je ne dis pas que le phénomène est profond et durable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 8 Jan 2020 21:18 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 761
Aigle a écrit:
Un ajout : beaucoup de Français sous-estiment que Donald Trump est souvent vu aux Etats Unis non comme un sale patron qui suce le sang de la classe ouvrière mais comme un américain typique travailleur et imaginatif - et donc tout le contraire d'un establishment "libéral" (en Europe : social-démocrate ou en France : centre gauche) vu comme inutile et magouilleur gagnant sa vie grâce à des procès (les lawyers), de la spéculation (Wall street), du piston (les élus à Washington), du sexe (Hollywood) ou des idéologies non-américaines (les universités) ...

L'Amérique n'est pas l'Angleterre (du siècle dernier) ou l'Allemagne : les classes supérieures, bien élevées et très diplômées, n'y sont pas appréciées

En fait on a du mal à intégrer cette nouvelle équation Droite= Peuple tandis que Gauche = Elites . Nouvelle en Europe - mais pas si nouvelle aux Etats Unis (pensez au duel Nixon/Kennedy) Je simplifie évidemment - et je ne dis pas que le phénomène est profond et durable.

Oui, c'est contre-intuitif pour les Européens que nous sommes, mais ça me semble bien coller aux différentes tendances culturelles américaines.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com