Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 24 Sep 2020 12:33

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 13:40 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3006
Localisation: Alsace, Colmar
Mon quotidien régional a ainsi titré sa Une aujourd'hui : "2020 Une année charnière". C'est moi qui ai ajouté le point d'interrogation dans le titre. D'abord parce que par principe on peut considérer que chaque année est "charnière" entre ce qui se passe avant et ce qui se passera par la suite. D'accord, certaines ont montré des ruptures plus franches que d'autres. Ensuite, certains des changements annoncés produiront, ou pas, leurs effets bien plus tard.

En effet, le Brexit aura lieu le 31 janvier 2020. Mais l'accord actuel prévoit juste que rien ne change, ou si peu. Le Royaume-Uni ne participera plus aux réunions de l'UE, il ne participera plus aux instances parlementaires, ni aux instances décisionnelles. Mais, il continuera d'appliquer les décisions prises. Théoriquement le temps qu'on parvienne à un accord. Boris Johnson s'est engagé auprès de son électorat que cette période transitoire ne durerait pas plus d'un an. Ce qui laisse en fait 6 mois pour rédiger un accord de libre-échange entre l'UE et le RU. Donc, c'est en 2021 que le vrai Brexit aura lieu, et on ne sait toujours pas s'il ce sera un hard-brexit ou un soft-brexit.

Autre changement prévu : en 2020 se dérouleront les prochaines élections américaines. Donald Trump surfe en tête dans les sondages, surtout auprès de son futur électorat. Et rien ne semble l'atteindre : ni les scandales sexuels (et on sait combien de candidats prometteurs ont tout perdu pour des faits bien moindres que ceux dont on l'accuse), ni la procédure d'empeachement, ni les révélations sur diverses affaires politiques, financières, ... En fait, voilà quelqu'un qui devrait incarner tout ce que rejettent les anti-systèmes, et il réussit à se faire applaudir par eux. Bref, il sera le candidat républicain, c'est pratiquement sûr. Quel démocrate s'opposera à lui ? On ne sait pas encore. Et aura-t-il une chance ? En fait, il semble bien qu'on aura droit à une réédition de l'élection de 2016, un candidat démocrate premier en nombre de voix et pourtant second à l'élection. Car tout se jouera sur quelques Etats, et c'est ceux-là quel Donald Trump séduit par sa politique actuelle.

Ensuite, il y a l'espoir que le monde se réveille et décide de prendre les bonnes décisions sur le plan écologique pour limiter le réchauffement dans la plage des 2°C. Jusqu'à présent, presque rien n'a été fait, et il n'y a pas de raisons que cela change en 2020.

Cela ne m'empêche pas de souhaiter à tous les lecteurs et intervenants de ce forum une bonne et heureuse année 2020.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 14:35 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 208
Localisation: Lyon-Vénissieux
Personnellement je ne vois pas Trump réélu en 2020
Les électeurs vont se mobiliser....

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 16:16 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Pouzet a écrit:
Personnellement je ne vois pas Trump réélu en 2020
Les électeurs vont se mobiliser....

Oui, c'est ce qu'on cru tous ses adversaires en 2018, à commencer par ses propres concurrents républicains aux primaires. Un type aussi nul ne PEUT PAS être élu. Hé bien on a vu.

(Je ne reviens pas sur l'analyse sociologique, déjà faite, qui lui a valu la majorité dans 4 états de la "Rust Belt" - l'ancienne "Manufacturing Belt" - auparavant farouches démocrates. Ni sur le fameux : "Trump a contraint les démocrates à s'apercevoir qu'il y avait des états entre la côte est et la Californie".)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 18:06 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3006
Localisation: Alsace, Colmar
Pouzet a écrit:
Personnellement je ne vois pas Trump réélu en 2020
Les électeurs vont se mobiliser....


La question est : oui, mais ? Si c'est dans les grandes villes des cotes est et ouest, cela ne changera rien aux résultats. Le candidat démocrate perdra en ayant de 51 à 54, voire 55% des voix. Il faut bien comprendre le système électoral américain, ce qui compte, ce sont les États. Pour être sûr de gagner, il faut arriver en tête d'un maximum d’États. Et encore, cela dépend du poids électoral de l’État, car ils n'ont pas tous le même nombre de Grands Électeurs. Sans compter, que sauf erreur de ma part, dans certains États, le candidat arrivé en tête gagne TOUS les grands électeurs de l’État.

Cela donne d'ailleurs une drôle de campagne. Trump sait que certains États voteront démocrates quoiqu'il arrive. Qu'ils votent à 50,001% ou à 60% ne va rien changer au nombre de grands électeurs. Donc, il n'y fera pas campagne. Il va se concentrer sur les quelques États capables de faire basculer le vote. Toute sa politique actuelle est menée en vue de séduire les électeurs de ces quelques États. La campagne peut se jouer sur quelques dizaines de milliers de voix, si elles sont situées là où il faut.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 20:44 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1294
Une question Trump est il nul ?

Mal élevé, peu cultivé, acariâtre peu prévisible... Mais je note pour ma part qu'il a compris beaucoup de chose au fonctionnement électoral, médiatique, psychologique de la population américaine.

Il a l'air ridicule mais il me semble quand même capable de Proposer un projet politique économique et social cohérent et répondant aux aspirations d'une fraction au moins de sa population. Donc nul ? Pas vraiment ...

Pour le BREXIT le débat sera intéressant à suivre mais sans doute un peu crypté...Johnson a deux atouts : une majorité solide et un objectif clair (imiter le traité UE/Canada).
Au Sud de la manche il y a deux questions : délesté du poids mort britannique, les gouvernements du continent vont ils avancer vers l'Europe unie (sociale ? Militaire?)? La commission von der Leyen sera t elle plus imaginative que celle de Juncker ?

Rendez vous dans un an ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 21:25 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Trump n'a pas inventé l'eau chaude, mais il a saisi le premier qu'il existait un vaste électorat populaire frustré et appauvri par la désindustrialisation.
Menacer GM des pires sanctions s'ils fermaient leur dernières usines dans le Michigan, amener Apple à rapatrier une fraction de l'assemblage de l'ipod, sur lequel ils margent à tour de bras, ses électeurs n'en demandent pas davantage.
Et oui, on peut y voir une certaine cohérence. En revanche il est d'une nullité crasse sur tous les sujets géopolitiques. Je ne développe pas, on en a assez parlé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mer 1 Jan 2020 22:14 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1294
Oui

Osera t il déclencher une crise internationale majeure pendant la campagne électorale dans l idée de créer un réflexe d'union nationale autour de sa candidature ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Jeu 2 Jan 2020 00:18 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 356
pierma a écrit:
Trump n'a pas inventé l'eau chaude, mais il a saisi le premier qu'il existait un vaste électorat populaire frustré et appauvri par la désindustrialisation.
Menacer GM des pires sanctions s'ils fermaient leur dernières usines dans le Michigan, amener Apple à rapatrier une fraction de l'assemblage de l'ipod, sur lequel ils margent à tour de bras, ses électeurs n'en demandent pas davantage.
Et oui, on peut y voir une certaine cohérence. En revanche il est d'une nullité crasse sur tous les sujets géopolitiques. Je ne développe pas, on en a assez parlé.


pierma, je pense que vous avez raison.
Je pense même que les Démocrates "se tirent dans le pied?" (que leur tribulations seront contraproductif) avec "leur" impeachment. Et que Trump va profiter de tous ça, spécialement dans les "swing states" comme Narduccio a expliqué et surtout comme vous expliquez dans votre message "un vaste électorat populaire frustré et appauvri par là désindistrialisation" et ça c'est aussi l'électorat des Démocrates...et les Américains moyens s'enfoutent de la géopolitique et des, dans leur yeux, "enfantillages" des Démocrates...c'est comme Marine Le Pen et notre extrème droite du Nord de la Belgique: "Nous d'abord", "Eigen volk eerst".

Je pense déja que Trump va gagner, parce que les Démocrates semblent avoir pas encore compris ces "réalités".
C'est peut-être une lesson pour l'Europe aussi. On doit d'abord apaiser l"électeur moyen dans ses souffrances réelles ou supposées avant de poursuivre sa politique...dans mon humble opinion...

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Jeu 2 Jan 2020 05:36 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Paul Ryckier a écrit:
C'est peut-être une lesson pour l'Europe aussi. On doit d'abord apaiser l"électeur moyen dans ses souffrances réelles ou supposées avant de poursuivre sa politique...dans mon humble opinion...

Cordialement, Paul.

Tout à fait. L'Europe ignore l'opinion populaire avec un enthousiasme qui fait peine à voir...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Jeu 2 Jan 2020 12:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 20 Juin 2003 23:56
Messages: 163
Localisation: Provinces illyriennes
Trump a déjà gagné, sauf accident majeur de dernière minute.
L'establishment ne lui a jamais pardonné sa victoire de 2016 et a tout fait pour le faire chuter : il a adopté en réaction une posture de victime permanente et cela marche à fond.
Ses résultats économiques et sociaux sont là et confortent son choix d'en finir avec une politique libre-échangiste.
Sa manière de parler aux autres pays de ce monde est un autre problème, mais je pense qu'il compte peu dans le quotidien des simples quidams.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com