Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 24 Sep 2020 14:19

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Ven 3 Jan 2020 16:52 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 1062
Localisation: Région Parisienne
Je pense à peu près comme le Duc. On ne peut guère faire confiance à la presse française pour se faire une idée sur Trump tant elle est partiale, il faut lire celle d'autres pays pour se forger une opinion.

Je pense qu'il a de bonnes chances, sa politique est tournée uniquement dans un but de politique intérieure, et il se fiche du monde extérieur sauf pour câliner son électorat. Le redneck se fiche bien de ce que peut débiter le Washington Post, il ne le lit pas, mais se délecte des tweets de Trump. C'est un nouveau mode de communication, comme la radio l'avait été entre les deux guerres en Allemagne, toutes proportions gardées, bien entendu.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Ven 3 Jan 2020 18:59 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1294
Jean-Marc Labat a écrit:
Je pense à peu près comme le Duc. On ne peut guère faire confiance à la presse française pour se faire une idée sur Trump tant elle est partiale, il faut lire celle d'autres pays pour se forger une opinion.

Je pense qu'il a de bonnes chances, sa politique est tournée uniquement dans un but de politique intérieure, et il se fiche du monde extérieur sauf pour câliner son électorat. Le redneck se fiche bien de ce que peut débiter le Washington Post, il ne le lit pas, mais se délecte des tweets de Trump. C'est un nouveau mode de communication, comme la radio l'avait été entre les deux guerres en Allemagne, toutes proportions gardées, bien entendu.


D'accord avec vous mais avec des réserves.
Le succès de Trump n'est pas encore acquis car l'effet de surprise ne pourra jouer en sa faveur. Il est probable que le parti démocrate choisira un candidat raisonnable et modéré capable de séduire l'électorat centriste et bien élevé. Donc même si trump a pris une position de nature à plaire à un certain type d'électeurs, sa victoire reste incertaine. Et n'oublions pas que face à une candidate aussi médiocre que Clinton il fut minoritaire en voix.
Et je continue de craindre une crise internationale mal gérée (Corée ou Iran). D'un autre côté Trump fait plus peur aux "bad guys" qu'Obama ou Biden, c'est certain ...

Un détail que vous soulignez à juste titre cher jean marc : il ne faut pas lire la presse française car elle est peu informative sur l'étranger. En effet, os journalistes vivent dans les capitales où ils fréquentent des élites francophiles généralement orientées à gauche (ce qu'on appelle "gauche" à l'étranger a souvent des idées assez proches du centre droit français).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Ven 3 Jan 2020 20:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Aigle a écrit:
Et je continue de craindre une crise internationale mal gérée (Corée ou Iran). D'un autre côté Trump fait plus peur aux "bad guys" qu'Obama ou Biden, c'est certain ...

On peut craindre une foucade, et les Kurdes peuvent en dire long sur son absence de sens géopolitique. (On fait la balance, avantages/inconvénients, de jouer la carte Erdogan quand vous voulez.)
Il fait plus peur ? Vous pourriez dire que son imprévisibilité leur fiche une trouille bleue ! :mrgreen:
C'est paradoxal, mais elle est en elle-même un gage de stabilité. On le voit avec l'Iran qui braille sur tous les toits mais n'ose pas bouger un orteil !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Ven 3 Jan 2020 20:12 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1294
Oui bien vu cher Pierma.
Il parait que l'ambassade de France à Washington donnerait Trump favori au motif que le cirque de l'impeachment a victimisé Trump et aurait accru la crédibilité de sa posture d ennemi de l'establishment avec toujours la même idée : le peuple américain "de base" détesterait les intellectuels, les juristes et les financiers qui dominent en Californie et sur la côte Est (avec au sommet les politiciens professionnels du capitole).
je ne suis pas absolument convaincu (les diplomates ont toujours un biais favorable aux gens en place) néanmoins ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Sam 4 Jan 2020 03:09 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Dernière minute : Trump vient d'exploser un haut général iranien, à l'aide d'une frappe ciblée. (j'ignore le procédé utilisé : drone, avion furtif nocturne, missile de croisière ?)
Evidemment le cours du pétrole s'est envolé en bourse.
Mais les Iraniens ne feront rien : le rapport de force le leur interdit.

Le général Mattis, ancien secrétaire à la défense, a raconté que Trump lui avait dit au détour d'une conversation téléphonique :"Assad ? Il n'y a qu'à le buter. Oui, tiens, butez le !" Mattis a raccroché et dit à son entourage :"Nous n'allons rien faire avec ça."
Malheureusement Mattis a démissionné, et c'est dommage : à Washington on le comptait dans les "adultes". :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Lun 6 Jan 2020 23:30 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Jan 2020 00:51
Messages: 18
Narduccio a écrit:
Cela donne d'ailleurs une drôle de campagne. Trump sait que certains États voteront démocrates quoiqu'il arrive. Qu'ils votent à 50,001% ou à 60% ne va rien changer au nombre de grands électeurs. Donc, il n'y fera pas campagne. Il va se concentrer sur les quelques États capables de faire basculer le vote. Toute sa politique actuelle est menée en vue de séduire les électeurs de ces quelques États. La campagne peut se jouer sur quelques dizaines de milliers de voix, si elles sont situées là où il faut.

Pour moi c'est une évidence : Qu'ils votent à 50,001% ou à 60% ne va rien changer au nombre de grands électeurs. Donc, il n'y fera pas campagne.
Mais peut-être que ce n'était pas évident pour tout le monde. Donc ce n'est pas inutile de préciser ces choses.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Lun 6 Jan 2020 23:50 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Jan 2020 00:51
Messages: 18
Aigle a écrit:
Osera t il déclencher une crise internationale majeure pendant la campagne électorale dans l idée de créer un réflexe d'union nationale autour de sa candidature ?

Ce n'est pas une bonne idée. Une crise internationale serait une arme à double tranchant. Trump ne va pas prendre le risque de perdre des électeurs avec une crise qui ferait naitre une grande angoisse dans le pays.
Mieux vaut miser sur une stratégie moins risquée.
Pierma a bien vu la stratégie électorale de Trump : Menacer GM des pires sanctions s'ils fermaient leur dernières usines dans le Michigan, amener Apple à rapatrier une fraction de l'assemblage de l'ipod, sur lequel ils margent à tour de bras, ses électeurs n'en demandent pas davantage. Trump a saisi qu'il existait un vaste électorat populaire frustré et appauvri par la désindustrialisation.
La campagne électorale sera l'occasion pour Trump d'afficher sa volonté de poursuivre la politique menée contre la désindustrialisation.
Je ne suis pas certain que cette politique soit efficace pour l'industrie sur le long terme. Mais les bénéfices électoraux à court terme sont tangibles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mar 7 Jan 2020 17:51 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Je ne me vois aucun mérite à décrypter la stratégie électorale de Trump : c'est celle qui lui a permis de gagner la première fois.

Et comme en face ses adversaires n'ont trouvé aucune parade efficace - plus on critique les âneries de Trump, plus ça fait le buzz en sa faveur ! - je ne vois pas comment il pourrait perdre.

Sauf effectivement à déclencher une guerre qui serait à l'évidence inutile, et perçue comme telle par le public américain. Qui est certes très patriote, mais n'apprécierait pas plus qu'un autre qu'on fasse tuer "les boys" par caprice.

Edit : sur 2020, j'ai une copine "insoumise" qui a posté ainsi ses voeux sur Facebook :
Citation:
L’année 2020 étant mal barrée. Un Macron toujours aussi con. Une guerre en Iran. Australie en feu. Amazonie oubliée. Les réfugiés aussi. Je vous souhaite donc une bonne année 2021 !
:mrgreen:
(je dis pas que je partage, mais c'est amusant.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mar 7 Jan 2020 19:16 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 208
Localisation: Lyon-Vénissieux
Citation:
plus on critique les âneries de Trump, plus ça fait le buzz en sa faveur ! -


Plus on parle de vous, plus vous êtes populaire !
:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2020, une année charnière ?
MessagePosté: Mar 7 Jan 2020 20:54 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 728
Pouzet a écrit:
Citation:
plus on critique les âneries de Trump, plus ça fait le buzz en sa faveur ! -


Plus on parle de vous, plus vous êtes populaire !
:mrgreen: :mrgreen:

C'est plus subtil. Par exemple, avec quelle idée les Représentants démocrates se sont-ils lancés dans une procédure d'empeachment de Trump, sachant que sauf preuve d'une trahison critique, jamais le Sénat, républicain, ne suivrait ?

A l'arrivée, Trump a pris la position de l'innocent outragé, la procédure a fait ou va faire un flop et démontrer qu'il était victime d'accusations fausses. Il en sort gagnant et conforté auprès de l'électorat populaire.

Les démocrates ont cherché à mettre sur la place publique un arrangement avec le gouvernement ukrainien lui demandant - dans un contexte de fourniture de matériel militaire - de trouver des infos contre Jo Biden. Dans l'absolu c'est une forfaiture, en pratique ça n'a eu aucun effet, et donc le public s'en fout.

La gauche américaine n'arrive pas à se défaire de l'idée qu'il faut mettre en évidence les mensonges et les erreurs de Trump, alors que depuis son élection ça n'a jamais rien donné, au contraire.

C'est à se demander s'il y a une cervelle sous ces têtes de démocrates ! Clairement, ils n'ont toujours pas la moindre notion du problème soulevé par leur adversaire : l'appauvrissement de la classe populaire (spécialement ouvrière) blanche. C'est déjà ce que Glucksman disait de Hillary Clinton. Ils doivent changer de paradigme et intellectuellement ils n'y arrivent pas !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com