Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 17 Aoû 2022 18:56

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Affaire Grégory
MessagePosté: Sam 7 Aoû 2021 16:18 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
https://www.lepoint.fr/societe/affaire- ... 404_23.php
https://www.20minutes.fr/justice/296296 ... rtises-adn

Peut-être un signe d'espoir, plus de 36 ans après les faits : la justice a donné son feu vert mercredi 27 janvier pour de nouvelles expertises ADN dans l'affaire Grégory Villemin dont les parents demeurent toujours déterminés à faire éclater la vérité dans l'assassinat de leur enfant en 1984.
Cette décision de la Cour d’appel de Dijon, où le dossier est instruit depuis 1987, fait suite à une demande des avocats de Christine et Jean-Marie Villemin, les parents de Grégory.

Plus de 6 mois se sont écoulés depuis le 27 janvier. Je ne comprends pas pourquoi il faut attendre si longtemps pour obtenir des résultats.
J'espère que nous connaitrons un jour les coupables de l'assassinat.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Sam 7 Aoû 2021 19:57 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 890
Tous les scellés de l'affaire Grégory ont été tripotés et retripotés par les gendarmes, les flics, les magasiniers et je ne sais qui encore. Sans parler du passage du temps.
Ces analyses (de quoi, au fait ?) ne donneront rien, comme les précédentes tentées il y a 3 ou 4 ans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Dim 8 Aoû 2021 19:20 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Citation:
Ces analyses (de quoi, au fait ?) ne donneront rien, comme les précédentes tentées il y a 3 ou 4 ans.

Il ne faut pas tout mélanger. Les précédentes analyses appartiennent au passé.
Les nouvelles expertises porteront sur neuf traces ADN prélevées sur des courriers anonymes, une seringue et les vêtements de l'enfant retrouvé mort le 16 octobre 1984 dans les eaux de La Vologne.
La chambre de l'instruction a également accepté le prélèvement d'ADN de 37 personnes plus ou moins proches de Grégory pour les comparer avec différents profils génétiques.

On ne peut pas dire que ces analyses "ne donneront rien". Il est trop tôt pour le dire.


Par ailleurs, l'enquête a progressé au sujet des "corbeaux".
https://www.20minutes.fr/justice/302190 ... line-jacob
Affaire Grégory : Pour les experts en « stylométrie », le principal corbeau, c’est Jacqueline Jacob
Publié le 23/04/21
INFO « 20 MINUTES » Un rapport d’expertise en « stylométrie » assure qu’il y a une « forte probabilité » que Jacqueline Jacob soit l’autrice de la lettre de revendication du meurtre du petit Grégory


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Lun 9 Aoû 2021 20:58 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Les preuves sont insuffisantes (présomption d'innocence), mais on connait la vérité depuis longtemps.

Affaire Grégory (Patricia Tourancheau, Colonel Etienne Sesmat, Denis Robert)
https://www.youtube.com/watch?v=acGwk2oaA2Y&t=1963s


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Mar 10 Aoû 2021 19:47 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Étienne Sesmat considère que l'affaire est résolue depuis longtemps. Il est l'auteur de "Les deux affaires Grégory" publié en 2006.

Citation:
Victime collatérale de la bérézina judiciaire du dossier Grégory Villemin, le colonel de gendarmerie Étienne Sesmat a déposé le képi en 2006 pour se délier du devoir de réserve et déballer les dessous des « deux affaires Grégory » (du titre de son ouvrage publié en 2006 aux Éditions Belfond), à savoir « le fiasco et le crime ». Le livre est dédié « à Grégory » et « à Maurice Simon, le grand juge », opposé au « petit juge » Lambert, qui l’avait accusé de trahison. Bien avant les rebondissements de l’été 2017, ce livre prémonitoire démontre que ce fait divers prétendument enveloppé « de faux mystères et de divagations dingues » est en réalité résolu depuis bien longtemps. Aux yeux du capitaine Sesmat, « l’énigme n’existe pas », « la piste Laroche était la bonne ». D’ailleurs, la justice l’a reprise en 2008, « là où on [la gendarmerie, ndlr] l’avait laissée », au bout d’un tiers de siècle d’égarements de la police judiciaire et d’écrans de fumée utilisés comme tactiques de défense par des avocats. En février 1985, son service avait été dessaisi et l’enquête confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Nancy. « Or, la gendarmerie, traînée dans la boue, est l’institution qui a le moins de choses à se reprocher et la seule pourtant qui a dû rendre des comptes. »
Source : https://lesjours.fr/obsessions/gregory/ ... ne-sesmat/



Les deux affaires Grégory (Belfond, 2006)
Résumé
Le 16 octobre 1984, le capitaine de gendarmerie Étienne Sesmat se trouve sur les bords de la Vologne, dans les Vosges, alors qu'on retire des eaux le corps du petit Grégory Villemin. Il ne se doute pas en cet instant que ce drame va devenir l'une des plus grandes dérives judiciaires des vingt années à venir...Très vite, " l'affaire Grégory " défraie la chronique et divise l'opinion. Pour le capitaine Sesmat, qui sera le premier à conduire l'enquête, le crime de la Vologne n'est pas seulement une énigme policière, c'est aussi et surtout un monstrueux gâchis.
Pourquoi en effet a-t-il fallu neuf années à la justice pour parvenir aux mêmes conclusions que les gendarmes après trois semaines d'investigations intensives ? Pourquoi les a-t-on dessaisis au profit de la police alors qu'ils touchaient au but ? Pourquoi ce dossier s'est-il enlisé dans l'un des pires chaos judiciaires et médiatiques qu'a connus notre pays ? Aujourd'hui, Étienne Sesmat n'est plus tenu par le devoir de réserve qui s'impose aux militaires d'active.
Parce qu'il peut enfin parler librement, il répond aux accusations dont la gendarmerie a été la cible. En ce sens, son témoignage constitue un document exceptionnel, car s'il apporte une vision objective des faits, il livre aussi la vérité d'un homme confronté malgré lui à un dossier criminel hors du commun, et à un système judiciaire qu'il a toujours servi avec confiance mais qui a failli.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Mar 17 Aoû 2021 00:26 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3265
Localisation: Alsace, Colmar
Arkoline a écrit:
car s'il apporte une vision objective des faits, il livre aussi la vérité d'un homme confronté malgré lui à un dossier criminel hors du commun, et à un système judiciaire qu'il a toujours servi avec confiance mais qui a failli.


Désolé, aucun témoignage n'est une "vision" objective des faits. C'est démontré depuis longtemps, les humains ne peuvent s'empêcher d'interpréter les faits pour les coller à leurs schémas explicatifs.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Mar 17 Aoû 2021 12:48 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 890
Je me souviens, à l'époque, de mon sentiment de colère devant la façon dont les autorités se faisaient balader dans cette histoire. ça me choquait davantage que le crime lui-même. Lorsque les experts mandatés par les gendarmes, qui étaient d'accord sur des conclusions identiques, ont été rejetés pour un motif de procédure (c'est au juge de désigner les experts) et que les nouveaux choisis ont abouti à des conclusions différentes j'ai cru m'étrangler de colère.

(C'est à cette période que Desproges, dans un de ses réquisitoires, parle au passage des experts de l'Affaire "qui ne dessaoulent plus".)

Le pompon a été la mise en examen de Christine Vuillemin par le même juge qui avait d'abord désigné Bernard Laroche, là je me suis dit que ça passait toute mesure.

Le "petit juge" a été écarté, nommé ailleurs, et donc désaisi quelques mois après au profit d'un magistrat chevronné qui a tout repris à zéro : l'institution a certes pris son temps pour cela, mais elle ne pouvait accepter de laisser se fabriquer sous ses yeux ce qui risquait de se révéler une erreur judiciaire quelques années plus tard. Ce juge Simon a commencé par établir (par prouver, plus précisément) l'innocence de Christine Vuillemin et la faire libérer : je me suis dit qu'après des années d'inepties institutionnelles et de comportement révoltant des médias, voire des flics - c'est quoi cette histoire de cordelettes identiques trouvées dans le grenier des Vuillemin ? ça pue la "preuve" fabriquée, ce coup là - on était enfin arrivé à un travail satisfaisant des autorités... mais trop tard pour prouver la vérité.

Vérité qui est d'ailleurs certainement connue des enquêteurs, mais après tant d'années il est difficile d'établir des preuves.

Au passage, avez-vous remarqué que malgré une commission d'enquête parlementaire à propos d'Outreau, nous sommes toujours dans le régime du juge d'instruction solitaire ? Tout change mais rien ne change...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 12:24 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 3265
Localisation: Alsace, Colmar
pierma a écrit:
Au passage, avez-vous remarqué que malgré une commission d'enquête parlementaire à propos d'Outreau, nous sommes toujours dans le régime du juge d'instruction solitaire ? Tout change mais rien ne change...


Des lois avaient été votées ... Mais, c'est au niveau de l'application que cela a péché. Comment monter un collège de juges d'instructions dans une petite juridiction où ils ne sont que 3 ? Comment dégager du temps pour discuter, débattre d'un dossier quand tous les juges traitent des dizaines de dossiers ? Quand on a multiplié les voies de recours ce qui multiplie les délais de traitements des dossiers ?
Bref, il aurait fallu débloquer des sommes pour augmenter le nombre de juges, le nombre de greffiers, mais dans le même temps, on tentait de mener des politiques de réductions des coûts. Une bonne justice à un coût. Il faut que la société accepte de le payer.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 18:51 
Hors ligne

Inscription: Lun 19 Aoû 2019 22:22
Messages: 729
Narduccio a écrit:
Arkoline a écrit:
car s'il apporte une vision objective des faits, il livre aussi la vérité d'un homme confronté malgré lui à un dossier criminel hors du commun, et à un système judiciaire qu'il a toujours servi avec confiance mais qui a failli.


Désolé, aucun témoignage n'est une "vision" objective des faits.

Vous faites une fixation sur une petite phrase au lieu de regarder le texte dans son ensemble.
Pour moi il ne fait guère de doute que le drame s'est déroulé tel que l'a décrit Etienne Sesmat. Tout un faisceau de présomptions conforte les conclusions de Sesmat.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Affaire Grégory
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2021 19:25 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 890
Narduccio a écrit:
pierma a écrit:
Au passage, avez-vous remarqué que malgré une commission d'enquête parlementaire à propos d'Outreau, nous sommes toujours dans le régime du juge d'instruction solitaire ? Tout change mais rien ne change...


Des lois avaient été votées ... Mais, c'est au niveau de l'application que cela a péché. Comment monter un collège de juges d'instructions dans une petite juridiction où ils ne sont que 3 ? Comment dégager du temps pour discuter, débattre d'un dossier quand tous les juges traitent des dizaines de dossiers ? Quand on a multiplié les voies de recours ce qui multiplie les délais de traitements des dossiers ?
Bref, il aurait fallu débloquer des sommes pour augmenter le nombre de juges, le nombre de greffiers, mais dans le même temps, on tentait de mener des politiques de réductions des coûts. Une bonne justice à un coût. Il faut que la société accepte de le payer.

On ne peut à la fois maintenir ce système du juge d'instruction seul sur un dossier et se plaindre régulièrement de scandales judiciaires où un juge incompétent a envoyé un ou plusieurs innocents en prison.

Sur l'affaire Grégory, le carnet de notes personnelles du juge Simon, transmis à la justice par son fils, commente :"On reste effaré par le nombre d'erreurs commises dans ce dossier par le juge Lambert." (Sans investir des sommes folles, on peut imaginer mettre en place un système d'alerte et de vérification lorsqu'il y a une forte suspicion qu'un juge débloque.)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com