Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Sam 18 Nov 2017 13:53

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Ven 10 Oct 2014 21:15 
Hors ligne

Inscription: Mar 8 Sep 2009 22:02
Messages: 311
Carlo,

pour mon opinion concernant la Belgique voir mes contributions au fil:
viewtopic.php?f=2&t=240

"Pourquoi obliger ces gens à subir la dictature d'une seule langue, d'une seule culture? D'ailleurs le cas de la Flandre est très intéressant de ce point de vue. Depuis les années 60 et l'introduction des lois linguistiques (mais encore plus sûrement de la télévision) l'usage du Français y est en recul, mais aussi l'usage d'un Néerlandais standardisé. Celui-ci avait pensait-on fait reculer les dialectes avec un enseignement primaire standardisé. Le fait est qu'aujourd'hui les Flamands cultivent leurs différences au travers de l'accent et de l'utilisation d'expressions dialectales. Mon épouse, "Flamande" de Bruxelles mais ayant évolué dans un milieu "cosmopolite" (école européenne, quartier très francophone du sud de Bruxelles) a parfois beaucoup de mal à comprendre un compatriote du nord du pays. Entendant son accent "pasteurisé", il est même arrivé que l'un ou l'autre commercant, à Gand par exemple, lui réponde en Français. Expérience assez frustrante pour cette descendante d'une figure marquante du mouvement flamand. ;)"

"Celui-ci avait pensait-on fait reculer les dialectes avec un enseignement primaire standardisé. Le fait est qu'aujourd'hui les Flamands cultivent leurs différences au travers de l'accent et de l'utilisation d'expressions dialectales."
Oui, en Flandre les dialectes ont la vie dure, comme d'ailleurs en Angleterre et Allemagne et aussi au Pays-Bas, l'Italie et l'Espagne je n'ai pas assez d'expérience pour juger, et il semble qu'en France on a moins de dialectes...
Mais néanmoins ça change et je pense que les petits-enfants ne sont pas une exception...mais d'accord dans la langue courante ils ont encore des mots dialectiques, seulement entre nous, si c'est dans des entretiens officielles ils parlent un néerlandais standardisé, mais qui se distingue du néerlandais des Pays-Bas dans certain mots comme l'anglais et l'américain...

"Mon épouse, "Flamande" de Bruxelles mais ayant évolué dans un milieu "cosmopolite" (école européenne, quartier très francophone du sud de Bruxelles) a parfois beaucoup de mal à comprendre un compatriote du nord du pays. Entendant son accent "pasteurisé", il est même arrivé que l'un ou l'autre commercant, à Gand par exemple, lui réponde en Français. Expérience assez frustrante pour cette descendante d'une figure marquante du mouvement flamand. ;)"

Carlo, c'est incroyable ce que les gens peuvent distinguer. Par exemple, quand un Hollandais dit trois mots un Belge néerlandophone est déja sûr que c'est un Hollandais. Et ce sont les voyelles qui les trahissent...Et quand un Néerlandophone belge parle on est sûr qu'il est Belge et vaguement on peut discerner auquel des cinq dialectes il appartient. L'intonation par exemple pour les Limbourgeois, la voyelle "ij" et "ei" par exemple pour les Anversois, les "i" pour la Flandre orientale et le "sch" pour la Flandre occidentale, pour le Brabant, je ne le connais pas si bien mais pour moi c'est le néerlandais le plus beau et standardisé...
J'ai de la famille qui à frequenté une école francophone prés de Renaix et après tant d'années on entend encore les consonnes comme le "r" etc...J'ai connu dans ma carrière un Liégois qui était parfaitement bilingue, mais parce qu'il a appris le néerlandais en Hollande, il parlait le néerlandais hollandais...
J'ai connu un type qui est né à Liège et puis déménagé pendant sa jeunesse à Anvers et puis habitait à Schaerbeek et lui était parfaitement bilingue et en néerlandais belge et en français belge...
Et oui j'ai eu un collègue de l'usine de Dijon, qui disait quand les Belges francophones disent un mot...ah, ce sont des Belges...
En Bulgarie j'ai rencontré un jeune Bruxellois et il persiste de parler en anglais, c'est seulement quand j'insistais de parler en français qu'on pouvait prolonger en français...
En Normandie comme on a là bas maintenant beaucoup d'Anglais, lors d'un voyage, je demandait le chemin dans mon français néerlandophone et pourtant les mots étaient corrects et tous du vrai français :) , la dame répondait en anglais, qui est selon moi :) plus précaire que mon français...

Cordialement et avec estime pour tout ce que j'ai déja lu de vous sur Passion Histoire, Paul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Mar 14 Oct 2014 00:36 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
Il semble que definitivement il n y aura pas de referendum le 9N. Le gouvernent autonomique catalan a decider de ne pas continuer le processus.
Il va devoir expliquer pourquoi il a fait tous les pas pour le faire, sachant qu il ne pourrait pas le faire, gaspillant 9 millons d euros, au moins, qui sont partis en fumee, alors que le gouvernemt autonomique doit de l argent a droite et a gauche, effectue des reductions de fonds du service public, a congele les salaires des fonctionnaires...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Ven 7 Nov 2014 19:18 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
Le jeudi 6 novembre, l univerisite de Gerone, l UDG, a debatu si elle retire le titre d Honoris Causa a Encarna Roca, magistrat du Tribunal Constitutionel, nomee par CiU, qui ne la pas defendue, car elle a vote pour declarer ilegalle la nouvelle formule du referendum du 9N.

L argument que les favorables a retirer le titre d Honoris Causa se servent, est qu ell a perdu son compromis avec Catalogne avec sa votation, en clair, qu elle n est pas un "bonne catalane".

Heureusement la votation a ete favortable a Encarna Roca, 100 des 163 votants etant pour qu elle conserve son titre.

Les independentistes se donnent les pouvoirs de decider qui est un bon catalan ou pas, selont si ils sont favobles ou pas au proces independnetiste.

Le secteur independentiste du cloitre de professeurs, declare qu ils ne cesseront pas de demander le retrait du titre a Encarna Roca.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Mer 12 Nov 2014 20:39 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
La justice espagnole est en train de mettre en marche les mechanismes adequats pour permettre que Artur Mas et d autres soient accuses de desobeir la loi.

De plus en pluis de voix s elevent en Espagne pour punir touis ceux qui n ont pas obeis la loi, en depit de la sentence du TC qui interdisait non pas la consulte, mais que l administration, quelle qu elle soit participe dans le proces.

Les declarations des politiciens nationalistes, pretendant avoir trompe le gouvernement, ne sont pas tombees dans l oreille d un sourd.

Aux declarations triomphalistes des nationalistes, on se demande pourquoi, car ils ont a peine atteint un 37%, en depit d une longue campagne publicitaire, ou le vote des moins de 18 ans et des etrangers sont valables, ou des personnes votant plusieurs fois ont etes detectes, ainsi que d autres irregularites, donc aux reactions optimistes des nationalistes, completement illogiques, une reaction de l etat est de plus en plus demande et exiger par l opinion publique.

Les directeurs de lycees catalans qui ont refuse de ouvrir pour la consulte, obeissant la loi, se voient soumis a des fortes pressions, montres du doigt, voire comme une directrice, d un lycee d Hospitalet, Barcelone, menaçee par les independentistes.
D autre part, les mairies ont reçues des lettres de l etat, demandant sous peine de sanctions, de communiquer les noms des fonctionnaires qui ont participes a la consulte, ouvert les portes des lycees, ou mis a disposition de la consulte de moyens publics.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Mar 18 Nov 2014 20:12 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
Les fiscales (procureur) doutent de pouvoir poursuivre Artur MAs en justice, non pas qu ils aient des doutes sur sa volonte de contourner la loi, de desobeir la loi, mais il trouvent difficile de pouvoir l inculper en base a la presque absence de preuves ecrites sur la consulte, ayant eviter de laissez des traces ecrites la Generalitat, ce qui a causer de nombreux problemes aux fonctionnaires de la Generalitat, qui on subis de fortes pressions pour se portes "volontaires" pour participer au proces de votation.

Toutefois, la Fiscalia, reconnait que la Generalitat a fait preuve de deloyaute envers le Tribunal Constitutionel qui avait interdit toute consulte ou la question serait la meme, ou des moyens publics seraient mis a contribution...et que la Generalitat s est servie de moyens sournois pour contourner la loi.

Nombreux son les denonces faites par des particuliers et des associations contre Artur Mas pour son comportement ilegal.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Lun 22 Déc 2014 08:45 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
Baisse d impots en Espagne, l etat reduit les impots aux citoyens.
L IRPF , impots qui est partage entre l etat et les regions, voit la part de l etat reduite, et celle des regions, selont chaque region.
Le gouvernement nationaliste catalan, ne baisse pas sa part du IRPF, devant payer la note de sa politique independentiste...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Lun 22 Déc 2014 10:49 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Là encore, on en revient à des conflits de lignages. Quand une communauté (les soi-disant Catalans) se sent "spoliée" ou "parasitée", et même tout simplement dominée par d'autres communautés (les soi-disant autres Espagnols), elle se rebiffe dans la mesure où elle estime que l'enjeu (les bénéfices escomptés de la séparation de biens et de destins) en vaut la peine (les risques encourus, y compris de violences, de morts et de destruction).

En l'occurrence, les risques semblent minimes (Espagne et UE largement acquises aux émancipations libérales), ce qui place les aspirations autonomistes, sécessionnistes et indépendantistes des petites communautés performantes et isolationnistes à faible coût et investissement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Ven 26 Déc 2014 22:21 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
Que les risques a cause d une separation en Espagne soient minimes, cela n esta pas evident.

A chaque fois qu un politichien nationaliste catalan a eu l"l idee" de lancer un boycott contre n importe quoi venant d "Espagne", par ex. la candidature de Madrid au JO, l impact sur les produits catalans a ete suffisament puissant pour que le politichien local doive se dedire en public, oblige par le secteur industriel, commercial...catalan.


Seat par ex. selon le gouvernement catalan, est une entreprise catalana, car a Barcelone. Or Seat vend principalement en Espagne.
Quel futur pour cette marque, si par ex. l etat esapgnol, decide de ne plus acheter pour ses flottes de vehicules officiels, des Seat?

Plus de la moitie des produits faits en Catalogne sont pour le marche interieur de la peninsule.

Sans oublier que dans les entreprises "catalanes", comment compter la part de travailleurs/ingenieurs..."non catalans", qui apportent leur savoir faire? C est pour cela que les entreprises en Catalogne sont tres prudentes, sinon contraire au proces separatiste?

Si deja actuellement il faut "presque oblige" un cadre espagnol d une filiale, a partir pour la Catalogne, du fait des politiques nationalistes agressives, qu en sera t il dans une Catalogne independante?


On constate une dichotomie enorme entre les politichiens nationalistes et la realite, la classe economique.
Curieux comment la machine de propagande nationaliste, bien graissee a base de subventions est capable de modifier la perception de la realite.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Lun 26 Jan 2015 08:57 
Hors ligne

Inscription: Lun 29 Sep 2014 19:40
Messages: 12
En vue des elections autonomiques du 27 septembre, les nationalistes catalans, exigent au gouvernement central, de respecter le resultat des elections!
On reve ou quoi?
Comment les nationalistes peuvent t ils savoir qu ils vont gagner les elections?

Ils oublient que le referendum du 9N, en depit de toutes les facilites qu ils ont mis pour que tout le monde aille voter: etrangers, jeunes de moins de 18 ans, 15 jours pour voter, campagnes de publicites, porte a porte, bus gratuits, taxis gratuits...a mis en evidence le peu de monde qui est a voter pour leurs idees.

A nouveau les nationalistes sortent les grandes phrases, du genre, "le jour d apres les elections, le 28S, on declare l independance" ou que les elections doivent etre plebiscitaires, en faveur de l indepenance...

A savoir que la loi espagnole ne reconnait pas d elections plebiscitaires. Plebiscitaire equivaut a referendum, et un referendum sur l independance est illegal.

Et pour memoire, les dernieres elections autonomiques ou Artur Mas a voulu que "le peuple" lui donne support, lui ont valu la perte d une bonne part de sa majorite...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La situation en Espagne, le defi nationaliste
MessagePosté: Jeu 7 Sep 2017 20:17 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Le projet de référendum ravive les tensions

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html

Et le gouvernement central s'y oppose fermement. Guerre civile en vue ? Ou simple psychodrame ?

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com