Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 23 Aoû 2017 13:55

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 71 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Culture des ministres
MessagePosté: Jeu 23 Avr 2015 20:13 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1109
Après le ministre de la culture qui n'a pas le temps de lire , voici l'ex ministre qui sait dessiner.

La vulgarité du sujet dépasse l'entendement. Mais ce n'est pas truqué


Mme Bachelot, ancien ministre de la santé a gèré des budgets de la santé de plusieurs dizaines de milliards d'euros, elle a eu des dizaines de milliers de fonctionnaires sous ses ordres et sa responsabilité, elle a, entre autres décisions notoires, fait dépenser à la République des centaines de millions d'euros en vaccins inutiles. Voilà le type de personnage qui nous gouverne

Lien vidéo : [bcove.me]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Jeu 23 Avr 2015 21:34 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Ne pensez pas que je sois un supporter de Mme Bachelot, que je ne connais d'ailleurs pas. Mais cette histoire de vaccin anti-grippe est une mauvaise querelle. Tout le monde connait la vieille rengaine : gouverner c'est prévoir. Or il est du devoir d'un gouvernement responsable d'anticiper les risques pour la population.Il n'y a pas eu de pandémie,tant mieux ! Mais si elle s'était déclarée et que rien ne fut en place, là les Français auraient gueulé dans l'autre sens et vous imaginez dans quels termes :!: J'ai vécu cette époque là en Allemagne et les Allemands avaient pris les menaces très au sérieux avec des conduites à tenir digne du temps de guerre. La seule différence, c'est qu'ils avaient choisi un système plus souple et c'était le médecin généraliste qui faisait le vaccin, alors qu'en France il avait fallu monter à la hâte des centres de vaccination. Etant expatrié, je suis fatigué de ce côté râleur du Français qui est toujours contre ce qui est pour et pour ce qui est contre :lol:

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Dim 13 Sep 2015 17:24 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1109
Et celle la aussi n'est pas mal :


http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/fl ... t-journal/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Dim 13 Sep 2015 22:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2296
Localisation: Alsace, Colmar
Faget a écrit:
Ne pensez pas que je sois un supporter de Mme Bachelot, que je ne connais d'ailleurs pas. Mais cette histoire de vaccin anti-grippe est une mauvaise querelle. Tout le monde connait la vieille rengaine : gouverner c'est prévoir. Or il est du devoir d'un gouvernement responsable d'anticiper les risques pour la population.Il n'y a pas eu de pandémie,tant mieux ! Mais si elle s'était déclarée et que rien ne fut en place, là les Français auraient gueulé dans l'autre sens et vous imaginez dans quels termes :!: J'ai vécu cette époque là en Allemagne et les Allemands avaient pris les menaces très au sérieux avec des conduites à tenir digne du temps de guerre. La seule différence, c'est qu'ils avaient choisi un système plus souple et c'était le médecin généraliste qui faisait le vaccin, alors qu'en France il avait fallu monter à la hâte des centres de vaccination. Etant expatrié, je suis fatigué de ce côté râleur du Français qui est toujours contre ce qui est pour et pour ce qui est contre :lol:

+1

Si elle n'avait pas donné l'ordre d'acheter ces vaccins et que la maladie s'était révélé aussi dangereuse qu'on a pu le craindre un moment, on tirerait à boulet rouges sur son impréparation. Gouverner c'est prendre des décisions. On les prend avec les connaissances du moment et on est parfois contredit dès le lendemain par des faits nouveaux. Mais, de toute façons, on sait qu'il y aura un tas de gens pour juger a-postériori de la pertinence de telle ou telle décision. Mme Bachelot et moi, nous ne sommes pas dans le même camp politique, mais je reconnait qu'elle avait peu de choix possibles au moment où la décision a été prise. Après, il y a eu un problème de gestion surtout avec l'affaire des médecins qui voulaient pouvoir prescrire ou réaliser l'acte de vacciner. Personnellement ... j'ai un avis très nuancé sur la question. J'ai été vacciné 5 fois contre le tétanos, une fois par un infirmier scolaire, une fois à l'armée, une fois par un infirmier EDF, une fois par mon médecin soignant et une fois par un médecin du travail. Je donnerais mon bras sans soucis à n'importe quel infirmier s'il faut une 6ème vaccination, j'hésiterais à le donner à un médecin. ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Mar 15 Sep 2015 20:13 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1211
Localisation: France
marc30 a écrit:

Ah, c'est fabuleux et surréaliste.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Jeu 17 Sep 2015 14:11 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
Les politiciens sont des professionnels spécialisés.
Il semble, d'après le site
http://www.ena.fr/index.php?/fr/formation/Masters
qu'aucune matière se nommant Histoire n'est enseignée, ni d'ailleurs la Géographie. Il s'agit plutôt d"économie, mais vue au sens de la gestion et du Droit.
La culture générale, qui autorise naturellement la transversalité n'y existe pas semble-t-il.

Ce n'est pas le cas des Sciences Po. (http://www.sciencespo-rennes.fr/tout-le ... cours.html)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Jeu 17 Sep 2015 15:38 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Déc 2006 16:45
Messages: 3
Vous prenez là le cas des ministres français qui il est vrais sortent pour beaucoup du même moule (ENA, science po, droit).
Cependant, si on prend le cas des pays du reste du monde, il y a beaucoup plus de diversité, vu qu'il n'existe pas (à ma connaissance) d'équivalent de l'ENA dans d'autres pays. Les politiciens sont donc ''moins professionnels''.

Si on prend le cas de la Belgique, on retrouve, par exemple, une assez grande diversité de formation au sein des présidents de partis:

Elio Di rupo (président du PS): docteur en chimie
Olivier Chastel (président du MR): pharmacien
Benoit Lutgen (président du CDH): sans diplôme universitaire ou de haute école
Zakia Khattabi (présidente d'Ecolo): Licenciée en travail social
Patrick Dupriez (président d'Ecolo): Ingénieure agronome

Wouter Beke (président du CD&V): docteur en sciences sociales et licencié en sciences politiques
Bart De Wever (président de la NVA): licence en histoire
Gwendolyn Rutten (présidente de l'Open VLD): droit et politique internationale
Meyrem Almaci (présidente de Groen): licence en sciences culturelles comparées

Cependant, je n'ai pas l'impression que cette plus grande variété de formation amène une plus grande culture générale au sein de la classe politique belge. Je n'en vois pas un citer du Eluard :mrgreen:

Je pense qu'on a simplement à faire à une autre époque, où la culture générale passe au second plan.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Jeu 17 Sep 2015 18:37 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 906
Autant que je sache madame Bachelot est docteur en pharmacie ....d'accord avec Walsingham : la culture générale devient secondaire au moins aux yeux de la presse et des élus...ce qui explique peut être le discrédit de la classe politique aux yeux des citoyens.

Quant à l'ENA , c'est une école d'application qui comporte une épreuve écrite de culture générale et un "grand oral" (épreuve sans programme) au concours d'entrée.

Pour prendre mon propre cas, j'ai par exemple été interrogé sur Prosper Merimée au "grand oral".

De nombreux énarques sont diplômes de sciences Po ou de Normale sup (Juppé ou Fabius parmi les plus illustres).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Ven 18 Sep 2015 04:20 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Oct 2005 20:12
Messages: 272
Le premier Président de la République a avoir joué la carte de l'inculture (feinte) était Chirac. Jusque lors, le modèle présidentiel était celui du géronte lettré, une sorte de stratège à la hauteur de vue procurée par son érudition. L'évolution s'est poursuivie sous Sarkozy, qui s'est présenté aux électeurs avec une posture proche de celle du patron/cadre de PME, collant à une approche idéologique assez étrange professant, grosso modo, qu'un état était une entreprise et devait être dirigé comme tel. J'avais par ailleurs été frappé lors du débat de l'entre-deux tours par la pauvreté lexicale et syntaxique des candidats (et par conséquent du futur vainqueur), et j'en étais parvenu à la conclusion que la culture n'était plus un attribut incontournable de la crédibilité politique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Culture des ministres
MessagePosté: Lun 21 Sep 2015 09:48 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
Zadrobilek a écrit:
(...) j'en étais parvenu à la conclusion que la culture n'était plus un attribut incontournable de la crédibilité politique.
En fait si, les citoyens attendent toujours d'être dirigé par meilleur qu'eux.
Mais par sens du spectacle, par démagogie comme on dit, et pour donner l'impression d'être "proche du citoyen 'lambda'", d'être "sympa" (cf Chirac qui s'opposa à Balladur puis à Jospin, deux intellos), la Culture n'est plus mise en avant par eux.
Et peut-être aussi pour masquer leur propre désintérêt de la chose publique, qui nécessite d'être capable d'avoir une vue d'ensemble... et donc d'avoir une certaine culture.

Nos politiciens sont comme les sportifs : ils sont passés professionnels, gagnent beaucoup, et n'aiment plus vraiment ce qu'ils font. Ils ne sont donc jamais vraiment engagés à font, s'économisent pour la durée.
Les 'communicants' leurs servent de "coach". D'où une banalité, un manque de profondeur dans la réflexion. Et une absence de vision sinon celle de leur propre carrière.
Mais ils savent produire des performances momentanées afin de rester dans les sélections.

C'est triste mais naturel si l'on se réfère au contexte de notre époque et ses valeurs.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 71 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com