Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Sam 17 Nov 2018 07:48

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 224 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 23  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Sam 30 Mai 2015 12:31 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2473
Localisation: Alsace, Colmar
Désolé de ne pas être d'accord avec votre analyse. Je suis conscient que ce que vous dites vient de votre grande expérience. Mais là, Cameron ne négocie pas : il avale des couleuvres. On l'écoute poliment d'une oreille distraite et on lui file des coups de pieds sous la table, voire au-dessus.

Partout où il est passé depuis qu'il a commencé sa tournée, il a eu droit à ses petites phrases. Parfois lâchées par un ministre, parfois par le chef du gouvernement. Le traitement qu'il a eu le droit de la part de Juncker en aurait froissé plus d'un. Actuellement, aucun des chefs d'états rencontrés n'a manifesté la moindre intention de faire le plus petit geste en sa faveur ou en faveur du Royaume-Uni. Au mieux, on lui a rappelé tout ce qu'il a déjà comme avantages en lui indiquant que si on devait renégocier, il risquait de les perdre ...

Je sais, au premier tour d'une négociation, on a tendance à demander le bras en espérant ne devoir céder que le petit doigt. Là, on lui indique qu'il faudrait à ce qu'il pense à rendre les bagues que ses prédécesseurs ont chouravé ... Et si tous se permettent de faire cela, c'est bien parce qu'ils savent qu'il est en position de faiblesse : le roi est nu. Il s'est avancé inconsidérément au milieu de la scène. Sa base électorale veut pouvoir exprimer son opposition au maintien du RU dans l'Europe, puisqu'on les a convaincus que tous leurs malheurs provenaient de là. Ceux qui financent son parti veulent bien qu'il se sert de cette base électorale pour ramener plus d'avantages, mais ils ne veulent pas que le RU quitte l'Europe : ils ont trop à y perdre.

Or, dans l'état actuel, s'il n'y a pas de référendum, les conservateurs se feront laminer aux prochaines élections. S'il y a un référendum, le NON à l'Europe risque de gagner et ce sont les financiers du parti conservateur qui mettront leur argent ailleurs. Sans compter des autres conséquences. Il faudra beaucoup de diplomatie à Cameron pour se sortir de ce mauvais pas. D'accord, il a annoncé qu'il ne se représenterait pas une nouvelle fois au poste de Premier Ministre, mais sa fin de règne risque d'être chaotique et le parti conservateur risque d'y laisser des plumes.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Sam 30 Mai 2015 14:58 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2473
Localisation: Alsace, Colmar
Voici ce qui parait dans la presse économique : ChallengeS : La Banque d'Angleterre étudie les conséquences d'une sortie de l'Union européenne

La partie intéressante :
Citation:
L'étude faite sur ce sujet par la banque centrale britannique pourrait avoir un important impact sur le débat en cours sur l'avenir des relations entre la Grande-Bretagne et l'UE. Elle aurait dû rester confidentielle, mais des éléments en ont été envoyés accidentellement par email à un journaliste du quotidien The Guardian.

Cette révélation intervient au moment où le Premier ministre britannique David Cameron, vainqueur des élections législatives du 7 mai, a lancé vendredi, lors d'un sommet européen à Riga, sa campagne pour des négociations visant à modifier les termes de l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE.


Accidentellement ? Vraiment ... Comme c'est dommage. Bon, puisque la Banque d'Angleterre déclare que c'est accidentel, on va le croire, n'est-ce pas ?

En fait, une information intéressante est tombée ce matin : Merkel a annoncé qu'il faut introduire une certaine souplesse dans le mode de gouvernance de l'Union Européenne. Ne serais-ce pas le retour à une Europe à plusieurs vitesses et une manière d'exclure la Grande-Bretagne, sans l'exclure ? Pour une partie de la presse, ce serait un accueil favorable aux demandes de Cameron.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Dim 31 Mai 2015 09:04 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 762
Un écho, oui. Une Bonne Nouvelle, pas sûr du tout.

Contrairement au discours officiel, cela fait longtemps que l'Allemagne ne veut plus d'intégration européenne. Ce que l'Allemagne met désormais derrière le vocable "intégration" ce sont des normes pour corseter ses partenaires et éviter ainsi d'avoir à construire un processus démocratique de prise de décision dans lequel see positions seraient mises en minorité.

Ce que préfigure un Brexit, c'est un possible Dexit le jour où l'Allemagne estimera que la note européenne risquera de devenir trop salée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Lun 1 Juin 2015 12:09 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Nov 2006 14:28
Messages: 311
Localisation: Ici, là-bas, ailleurs...
L'intégration européenne a trébuchée sur la rentabilisation financière de l'Union.
Et si le TTIP passe comme cela semble se profiler, c'est l'ensemble de la construction européenne qui pourra partir aux oubliettes de l'Histoire, puisque devenue caduque de fait.
L'actualité de ce TTIP montre que nous pourrions aussi mettre notre mouchoir sur nos Lois, etc.
http://www.euractiv.fr/sections/commerc ... tip-314964
Cela au cas où les demandes de révisions sur ces points ne seraient pas suivies. Les RDIE (ou ISDS en anglais) actuelles ne sont d'ailleurs pas satisfaisantes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Mar 2 Juin 2015 13:53 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 762
Narduccio, je trouve que dans l'évaluation du rapport de forces entre Londres et ses partenaires européens, on n'évalue pas la totalité des enjeux si on se focalise sur la question de ce que Londres aurait à perdre.

Une autre question est aussi de savoir ce que l'UE et les autres pays de l'UE auraient à perdre d'un Brexit. C'est peut-être moins quantifiable que ce que Londres aurait à perdre mais beaucoup plus important. Entre la Grèce et la Grande-Bretagne, cela ferait beaucoup de sortants. Et cela conduirait à acter, d'une part que l'UE n'est finalement qu'une organisation internationale comme les autres, qu'on peut rejoindre et quitter quasiment à son gré, et d'autre part que la question à l'ordre du jour n'est plus l'approfondissement, l'élargissement ou la réforme de l'UE mais bel et bien sa dissolution.

Quant au Royaume-Uni, ses fondamentaux sur lesquels il a construit sa prospérité sont toujours là :
- un environnement particulièrement favorable aux affaires et aux grandes fortunes (système juridique, fiscalité, langue anglaise),
- la seule place financière européenne d'envergure mondiale (c'était le cas avant l'entrée du Royaume-Uni dans la CEE, cela l'est resté malgré l'euro et cela le restera après un éventuel Brexit, tout comme la non-appartenance à l'UE n'empêche pas la Suisse d'être une place financière de premier plan),
- un accès aux grands marchés mondiaux garanti quoi qu'il arrive (via l'OMC et le cas échéant le basculement de l'UE à l'EEE, comme la Norvège ou la Suisse).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Mar 2 Juin 2015 21:29 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2473
Localisation: Alsace, Colmar
Caesar Scipio a écrit:
Narduccio, je trouve que dans l'évaluation du rapport de forces entre Londres et ses partenaires européens, on n'évalue pas la totalité des enjeux si on se focalise sur la question de ce que Londres aurait à perdre.

Une autre question est aussi de savoir ce que l'UE et les autres pays de l'UE auraient à perdre d'un Brexit. C'est peut-être moins quantifiable que ce que Londres aurait à perdre mais beaucoup plus important. Entre la Grèce et la Grande-Bretagne, cela ferait beaucoup de sortants. Et cela conduirait à acter, d'une part que l'UE n'est finalement qu'une organisation internationale comme les autres, qu'on peut rejoindre et quitter quasiment à son gré, et d'autre part que la question à l'ordre du jour n'est plus l'approfondissement, l'élargissement ou la réforme de l'UE mais bel et bien sa dissolution.


Le problème principal est que de nombreux européens ne savent, ne comprennent plus ce que leur apporte l'Europe. Il est intéressant de voir que les premiers à réagir, dans le cas du Royaume-Uni ont été les financiers ... Et la promptitude des réactions est très éclairante à mon sens. Ça n'a pas été 8 jours après, mais quelques heures après ...
Je pense qu'on a plus à gagner en restant dans une Europe sans l'Angleterre qu'en se retrouvant en dehors de l'Union Européenne. Si les Anglais ont envie de sauter dans l'Atlantique après s'être liés les pieds, libres à eux. J'estime que l'on a tellement bien intégré les avancées économiques que nous a apporté l'Europe qu'on n'est plus capable de les voir. On ne voit plus que le négatif. Alors je préfère que les Anglais se prennent la claque plus tôt que nous.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Sam 6 Juin 2015 08:42 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Le commentaire d Yves Daoudal

Suite à son entretien avec David Cameron, Angela Merkel a déclaré qu’on pourrait aller jusqu’à modifier le traité s’il le fallait pour garder le Royaume-Uni dans l’UE. Ça ne va pas plaire à tout le monde…

« Là où il y a une volonté, il y a un chemin », a-t-elle dit, sachant manifestement qu’elle reprenait là un vieux proverbe anglais (et non une citation de Lénine, comme on dit souvent chez nous).

Elle a exprimé « l'espoir évident de voir la Grande-Bretagne rester dans l'Union européenne» et son plein accord pour coopérer avec Cameron dans le processus qu’il souhaite. Au point même d’envisager une modification du traité, à condition que des propositions concrètes l’exigent :

« Cela vaut la peine de parler du contenu, du fond. Nous devons aussi parler de ce qui doit être changé. Est-il nécessaire de modifier le traité, peut-il être modifié via un processus auxiliaire ? Mais, bien sûr, si nous sommes convaincus sur le contenu, sur le fond, alors nous n’allons pas dire Eh bien, changer le traité, c’est totalement impossible. »

Elle a également exprimé la volonté d'accorder au Royaume-Uni l’exemption du principe d’une « Union toujours plus étroite ». L’expression se trouve dans le Traité de Rome, mais Angela Merkel a déclaré qu'elle ne reflète pas la réalité contemporaine. « Une Europe à deux vitesses est de fait notre réalité d'aujourd'hui... Nous avons déjà des vitesses différentes et je n’ai absolument aucun problème pour qu’il y ait à l’avenir ce principe de vitesses différentes. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Sam 6 Juin 2015 11:54 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 30 Sep 2007 13:09
Messages: 415
Localisation: Klow
Dans cette affaire les anglais miroitent la possibilité de ne plus payer de contribution au budget de l'Union Européenne, d'acheter à bon marché leur nourriture en se passant de la politique agricole commune, de se débarrasser d'une montagnes de directives et de réglementations.
Le fait qu'un pays aussi important que le Royaume uni veuillent sortir de l'Union, 40 ans après son adhésion montre l'échec des eurocrates qui ont abusé de leur pouvoir en ne respectant pas assez la souveraineté des pays européens.

L'exemple de Hong Kong par rapport à la Chine, du Qatar par rapport à l'Iran, de Singapour par rapport à la Malaisie, montre qu'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union est réaliste....

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Mer 11 Nov 2015 02:15 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Les propositions précises de Cameron sont sur la table :

http://news.bbc.co.uk/2/shared/bsp/hi/p ... letter.pdf

La lettre est en quatre points.
1- la « gouvernance économique ». Il énumère alors sept principes dont le premier est : « L’UE a plus d’une monnaie. »
2- la compétitivité - en clair la dérégulation.
3- la Souveraineté : Cameron demande la fin de « l’obligation de travailler à une union toujours plus étroite », la création d'un contre pouvoir entre les mains des parlements nationaux et le maintien de la sécurité nationale dans le cadre ... National. Quelle désillusion pour Sarkozy qui justifiait le retour de la France dans l'OTAN par la nécessité de construire une Europe de la défense
4- l'immigration qu'il veut maîtriser

En bref il propose une vaste zone de libre échange ouverte sur le reste du monde, dérèglementée sauf pour les mouvements de personnes . Une synthèse des positions britanniques depuis des décennies.

Mon avis : l'UE ne serait elle pas plus solide et cohérente SANS l'Angleterre ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Brixit ?
MessagePosté: Mer 11 Nov 2015 10:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2473
Localisation: Alsace, Colmar
marc30 a écrit:
Mon avis : l'UE ne serait elle pas plus solide et cohérente SANS l'Angleterre ?


Je pense que ce serait le cas. Depuis que les anglais sont entrés dans l'Europe, ils n'ont cessé de se plaindre, d’exiger, de réclamer et de freiner. Ils veulent, le beurre, l'argent du beurre et le camion de lait pour le même prix.

D'après certains analystes, Cameron ne désirerait pas d'un référendum qui l'obligerait à sortir de l'Europe. En fait, il semblerait qu'il désirait utiliser l'arme du référendum pour obtenir plus de l'Europe... Sauf que les commissaires européens ne semblent plus décidés à accepter une concession de plus. Et que d'après plusieurs sondages, les anglais désirent le référendum, quelque soit le résultat des tractations avec l'Europe et que s'il ne le fait pas, son parti risque d'en pâtir aux prochaines élections. Et pour l'instant, si l'Allemagne semble s'être prononcée pour que l'on fasse le maximum pour que l'Angleterre reste dans l'Union, Merkel ne semble pas vouloir donner raison à Cameron. Et pas mal de pays européens semble s'aligner sur la ligne allemande.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 224 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 23  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com