Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 15 Oct 2018 22:29

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 274 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 24, 25, 26, 27, 28
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Vivre avec le terrorisme
MessagePosté: Mar 12 Déc 2017 18:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 315
Contrairement à ce que certains peuvent penser, je ne suis pas sûr que l'on puisse aller au Paradis en commettant des pêchés au nom de sa foi...
Et il semble qu'il y ait pas mal de musulmans qui partagent mon opinion.
https://www.letemps.ch/monde/2016/07/06 ... tils-enfer

Citation:

Les djihadistes iront-ils en enfer ?

La propagande de l’Etat islamique a mis la mort et le martyr au centre de son message. Pourtant, l’Islam interdit le suicide

Malgré leurs crimes innommables, et aussi absurde que cela puisse sembler, la plupart des djihadistes espèrent que leurs exactions les mènent droit au paradis. Ils justifient leurs actes par leur foi, estiment faire le bien en tuant. Autour d’eux, des prédicateurs les encouragent en expliquant que le djihad et le martyr sont les voies directes vers Allah. Pourtant, docteurs de l’islam, savants et imams reconnus répètent que leur démarche criminelle n’est pas fondée sur l’islam et qu’en aucun cas la foi véritable ne peut mener à de telles exactions. Mais à voir le nombre de nouvelles recrues que l’État islamique (EI) attire chaque mois dans ses rangs, les contre-feux n’ont pas suffi à dévoiler les mensonges de la propagande de l’EI, qui met la mort et le sacrifice au centre de son message. Qu’est-ce qui rend possible une telle subversion des valeurs? Y a-t-il une ambiguïté dans le coran qui facilite des interprétations erronées ?

Djihad, mort, martyr, sacrifice, sont des mots que l’on retrouve souvent dans la bouche des djihadistes. Un Français qui a rejoint l’EI avec sa famille témoignait sur France 24 de ses motivations: « Le djihad, c’est une façon de vivre – et de mourir. […] Allah m’a fait comprendre que ma terre n’était plus ici, en France. Il fallait que j’aille en Syrie pour racheter mes péchés. » Un autre djihadiste français néo-converti et qui lui aussi préfère que son identité ne soit pas divulguée expliquait son engagement par « la nécessité d’une foi vécue de manière plus authentique et plus proche du vrai message coranique». Lui aussi, déçu de la vie, de la sienne au moins, se disait «prêt à mourir pour Allah » et avait la certitude de rejoindre le paradis et ses vierges: « Les 72 vierges existent et attendent le martyr. »

Le Coran mentionne le paradis dans plusieurs sourates: « Il y aura là des ruisseaux d’une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d’un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d’un vin délicieux à boire [Le Coran, Sourate 47, Muhammad, 15]». Si le martyr garantit l’entrée en paradis, cette notion de martyr, chahid en arabe, recoupe plusieurs réalités. Dans l’acception la plus large, la femme qui succombe pendant la grossesse est une martyr. Le sacrifice ultime est aussi mentionné dans le Coran. Il s’inscrit dans la défense de l’islam contre ses détracteurs.

Hafid Ouardiri, ancien porte-parole de la mosquée de Genève et président de la Fondation pour l’entre-connaissance, veut sortir d’une lecture littérale du texte sacré: « Il y a cinq versets qui enjoignent le musulman à se battre jusqu’à la mort pour défendre l’islam. Ces versets sont liés à une situation historique particulière; celle des compagnons du prophète qui se sont battus pour échapper aux persécutions. Extraire ces versets de leur contexte historique c’est dénaturer le Coran. » Rompu à l’exégèse coranique, Hafid Ouardiri interprète le djihad dans un sens symbolique: « Tuer l’égo en soi mais pas ses égaux. Le seul djihad qui compte est un combat intérieur.» Mais pourquoi alors les djihadistes ont-ils une compréhension différente? « Certains prédicateurs ont subverti le message pour embrigader des esprits fragiles. Il s’agit de propagande, de lavage de cerveau, mais pas de religion ».

L’EI a mis au centre de son dispositif de recrutement le message sur la mort. Spécialiste des mouvements djihadistes, Asiem El Difraoui a décrypté la propagande de l’EI: «Au départ le chahid est celui qui témoigne de sa foi. La notion de souffrance que l’on trouve dans le martyr chrétien n’y est pas associée. Mais les chiites, plus exactement le Hezbollah dans sa guerre au Liban et les Iraniens dans le conflit avec l’Irak, ont utilisé le martyr comme arme de guerre. Et diffusé l’idée déviante selon laquelle le Coran encourage que l’on recherche activement la mort dans la lutte contre les mécréants». Ce détournement a autorisé aux yeux de certains djihadistes ce que l’immense majorité des musulmans récuse: l’attentat suicide. Al-Qaida a repris cette hérésie à son compte, puis l’EI qui va plus loin en faisant du martyr le fond essentiel de sa propagande: «L’EI a construit autour du martyr toute une mythologie eschatologique. Et ça marche. Selon l’EI, le martyr irait au paradis avec un billet VIP qui lui permet d’entrer avant tous les autres croyants.»

Pour Hafid Ouardiri, il faut être extrêmement clair: «Ce n’est pas le paradis qui attend les djihadistes.» Les nombreuses voix qui répercutent cette condamnation peinent cependant à se faire entendre par les djihadistes, peut-être parce par manque de clarté. Ismail Poletti, enseignant à la mosquée de Lausanne voit dans le courant déviant suivi par les djihadistes la source du mal. Plus encore que les crimes commis, c’est le fait de suivre le wahabbisme qui interdit le paradis aux djihadistes: «S’ils meurent sans avoir renié cette croyance, ils vont en enfer.» La plupart des candidats européens au djihad ne fréquentent cependant pas les mosquée, ils leur préfèrent des officines où ce qu’on enseigne a peu à voir avec l’islam, déplore Asiem El Difraoui: «Ils soupçonnent les mosquées d’être trop proches des pouvoirs en place, de diffuser un message édulcoré.»


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vivre avec le terrorisme
MessagePosté: Jeu 14 Déc 2017 22:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 402
Citation:
Il y a cinq versets qui enjoignent le musulman à se battre jusqu’à la mort pour défendre l’islam.

Et donc, même aux yeux de musulmans modérés, on donne vraiment une prime aux terroristes à chaque fois que des occidentaux mènent une opération dirigée contre un pays d'islam.

Typiquement :

- les Américains en Irak,

- les Américains en Afghanistan (hé oui, une fois détruit Al Qaeda et viré les talibans, pourquoi des chrétiens ont-ils continué la guerre pendant 15 ans si ce n'est contre l'islam ? Le colonel Goya dit qu'ils ont confondu le contenu - Al Qaeda - avec le contenant - les Talibans. Si les Américains avaient évacué le pays en 2003, il est possible que les Afghans n'auraient pas pour autant redonné le pouvoir aux Talibans, dont ils étaient profondément dégoûtés. Mais s'il faut défendre l'islam, les Talibans redeviennent légitimes.)

- les Français en Libye ? (Je ne sais pas comment c'est perçu dans le monde musulman.)

- Les Russes en Syrie, pour défendre les alaouites.

- Et évidemment les Israéliens chaque jour que Dieu fait, et pire encore quand il leur prend la fantaisie de monter une opération contre leurs voisins palestiniens. Opération "Plomb durci" contre Gaza, guerre contre le Hezbollah... (Où ils réussissent à se mettre à dos la quasi-totalité des Libanais en menant des frappes en profondeur sur tout le territoire libanais, tuant par exemple une centaine de personnes en plein Beyrouth pour frapper... deux camions-grue, qu'ils avaient pris pour des lance-missiles.)

- dernière infamie en date contre l'islam, l'approbation par les USA de l'annexion de Jérusalem Est, c'est à dire de la zone de l'esplanade des mosquées et de la capitale éventuelle d'un éventuel état palestinien. (Mon avis est qu'à long terme Israël paiera cher son arrogance, ça me paraît historiquement inévitable, mais en attendant ça rejaillit sur l'ensemble du monde occidental. Dommage, sur ce coup, que l'extrême-droite israélienne ait reçu l'appui inattendu du président américain le plus arrogant et le plus infantile que les USA aient connu...)

Ce dernier épisode, associé à la sortie de l'accord sur le climat, m'a mené à me poser la question : la notion de "monde occidental" a-t-elle encore un sens en termes géostratégiques ?

Dans l'ensemble il faut convenir que les puissances asiatiques comme la Chine ou le Japon, qui n'envoient quasiment jamais un soldat en terre d'islam, n'ont pas trop de soucis avec les terroristes islamistes... :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vivre avec le terrorisme
MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 00:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 315
pierma a écrit:
Dans l'ensemble il faut convenir que les puissances asiatiques comme la Chine ou le Japon, qui n'envoient quasiment jamais un soldat en terre d'islam, n'ont pas trop de soucis avec les terroristes islamistes... :roll:

A mon avis, les musulmans n'ont pas trop intérêt à vraiment embêter les Chinois, je crois...
http://www.liberation.fr/planete/2017/0 ... et_1560730
http://www.liberation.fr/planete/2017/1 ... ng_1616423


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vivre avec le terrorisme
MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 14:30 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Mai 2005 13:40
Messages: 140
Localisation: Durocortorum
LordFoxhole a écrit:
pierma a écrit:
Dans l'ensemble il faut convenir que les puissances asiatiques comme la Chine ou le Japon, qui n'envoient quasiment jamais un soldat en terre d'islam, n'ont pas trop de soucis avec les terroristes islamistes... :roll:

A mon avis, les musulmans n'ont pas trop intérêt à vraiment embêter les Chinois, je crois...

Disons plutôt que lorsque les chinois écrasent des révoltes ou font le ménage dans leurs populations musulmanes pour se "débarrasser" des éléments extrémistes, ils s'arrangent pour ne pas trop en faire parler. Il y'a un conflit larvé entre les chinois et la minorité ouïghours du Turkestan oriental (Xinjiang). Ce qui était une revendication des ouïghours pour avoir plus d'autonomie, voir demander une indépendance, dérive à cause des tentatives de récupération par Daech, Al qaïda, et autres mouvances extrémistes.

Les chinois n'ont pas à envoyer des soldats en terre d'islam puisque l'on trouve déjà des régions où vivent des musulmans. Il y'en aurait 21 millions d'après un recensement de 2010 (Pew Research Center), une goutte d'eau comparé a 1,4 milliards de chinois, mais ils sont majoritaire au Xinjiang. D'autres avances une fourchette de 21 à 50 millions de musulmans en Chine. J'ai également vu le chiffre (je pense largement exagéré) de 133 millions.

Ce qui inquiète la Chine c'est que l'on sait maintenant que des ouïgours sont partis de Chine pour rejoindre Daech et Al Qaïda.... les autorités chinoises doivent craindre leur retour et une diffusion de l'islamisme radical au Xinjiang. Les ouïgours sont sunnites mais proche du souffisme. Des attentats auraient déjà été commis en Chine par les islamistes chinois.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 274 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 24, 25, 26, 27, 28

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com