Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 12 Déc 2017 02:55

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Jeu 10 Déc 2015 05:13 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Un point de vue israélien qui montre que la séduction de l'extreme droite produit aussi des effets sur la communauté juive

http://fr.timesofisrael.com/les-juifs-d ... -national/


Et l'avis de Liberation sur le vote des jeunes pour le FN ( je confirme l'engagement FN en LR et PACA)

http://www.liberation.fr/france/2015/12 ... es_1419647


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Jeu 10 Déc 2015 05:25 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Le Financial Times relaie les réactions en Europe. Renzi en profite pour critiquer l'UE. C'est mesquin


Matteo Renzi, Italy’s prime minister, said in a Facebook post on Monday that European institutions needed to “change” or they risked becoming the “best allies of Marine Le Pen and those who try to imitate her”.

http://www.ft.com/intl/cms/s/0/00371ad4 ... z3tstlAFZN


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Jeu 10 Déc 2015 11:42 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mar 26 Aoû 2008 08:11
Messages: 621
Localisation: Capicursinu-Sophia
Je condamne très fermement et m’associe aux condamnations des propos de Donald Trump, Tony Abbott et de certains politiques français, tout est clair.

Parallèlement il faudrait aussi se poser des questions sur une partie des causes.
On peut s'étonner que les actes et les déclarations du Calife Abou Bakr al-Baghdadi, et de ceux qui font allégeance comme Boko Haram, ne soulèvent pas au moins autant d’indignation, esclavage, décapitation … ect.
Attention : qui ne dit mot consent, on passe très souvent sous silence les déclarations de al-Baghdadi d’une violence inouïe, comparativement Donald Trump et Tony Abbott sont des agneaux …. en apparence.
Comparativement, le Calife semble bénéficier d’une certaine accoutumance relative par rapport aux actes commis… lui, il humilie en permanence toute l’humanité, c’est normal on est habitué, c’est entré dans les mœurs, serait-il un être supérieur qui mérite un certain respect ?

Ceux qui condamnent très justement publiquement Donald Trump, Tony Abbott et l’extrême droite doivent aussi s'expliquer sur leur éventuelle absence de condamnation de al-Baghdadi.
Attention : qui ne dit mot consent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Jeu 10 Déc 2015 13:24 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 756
Je ne condamnerai ni n'approuverai mais je me contenterai d'analyser et de tenter de déterminer les causes, le sens et les conséquences.
Trump profère des propos extrêmement durs qui sont des appels à la séparation et au rejet des musulmans, dans un pays qui a une tradition de liberté d’expression sans limite. Les média officiels sont certes très policés. Mais sur les nouveaux médias moins institutionnels et pour monsieur et madame lambda, certains se lâchent sans limite. C’est l’Amérique.
L’Amérique a déjà pratiqué des quotas, discriminé des étrangers et même des natifs selon leurs origines migratoires ou selon leurs opinions. L’énormité absolue, c’est que Trump a osé, et ce point n’était probablement pas un dérapage calculé mais un dérapage spontané, puisqu’il a même visé les musulmans américains.
Et pourtant, un sondage d’opinion (ça n’est certes qu’un sondage mais ça dit tout de même quelque chose à chaud de l’état de l’opinion) indiquait à chaud que 56% des américains approuvaient les propos de Trump. Pas étonnant car les USA ont déjà pratiqué des mesures privatives de liberté à l’encontre de certaines de leurs minorités, notamment pendant la seconde guerre mondiale.

La notion d’ennemi intérieur est probablement plus inhérente à ce pays qu’à n’importe quel autre, étant donné que foncièrement, les états-uniens sont des envahisseurs, bien plus que les descendants de colons espagnols et portugais en Amérique latine. Les fondateurs des 13 colonies puis des USA, ce sont les européens qui voulaient faire place nette devant eux. Hormis au début, il y a eu très peu de mélanges avec les indiens. Les indiens, on les pousse, on les parque et on les massacre. Les noirs aussi ont été perçus comme une menace intérieure.
Les espagnols et portugais ont certes commis beaucoup de massacres, mais pas pour faire place nette : c’est juste pour imposer la soumission aux autochtones, les spolier et les exploiter très durement. Mais il y a eu infiniment plus de métissage dans leur sphère.

L’Amérique se raidit contre les musulmans. Il faut dire que quand on voit les photos du couple ayant commis ce dernier massacre, on a l’impression d’être en Irak, en Syrie ou ailleurs au Moyen-Orient, mais pas aux USA. Rapprochez ces photos des actes en question, et cela conduit forcément à une association d’idées très forte sur le thème « cet Islam-là est une menace. »
Aux USA, on ne prend pas de gants comme en Europe. Les gens ne se laissent pas dicter ce qu’ils doivent penser, ce qui ne veut pas dire qu’ils mettent forcément leur vote avec leurs passions.

Vous avez aussi le fait que les descendants d’européens, les « caucasiens » comme on dit là-bas, vont bientôt devenir minoritaires sous l’effet de la poussée démographique des latinos et des asiatiques. Et cela crée un sentiment de dépossession chez une partie de ces « caucasiens » auxquels Trump s’adresse.

Quelles conséquences cela peut-il avoir ? A mon avis, il n’est pas sûr du tout que cela nuise à Trump. Et je pense que ce ne sont sûrement pas les condamnations des politiciens professionnels complètement discrédités et rejetés d’une part, et des vedettes d’Hollywood d’autre part (des « liberals », comme on dit là-bas, c’est-à-dire peu ou prou des gauchistes du point de vue des conservateurs), qui vont changer quoi que ce soit.
Hillary Clinton suscite un très fort rejet dans la droite américaine. Et entre Trump et Clinton, il est vraisemblable que la majorité des électeurs pencheront pour le second.

Et il est bien entendu que tout cela restera largement au stade du discours de campagne car l’exécutif américain a très peu de pouvoirs en la matière et la Cour suprême veille.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Sam 12 Déc 2015 11:21 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Une excellente synthèse ... Suisse :

http://www.tdg.ch/editorial/fn-parti-li ... y/16805151

Une idée clef : le FN est un parti lisible. Ce que ne sont pas les autres


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Sam 12 Déc 2015 16:09 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Un coup de gueule qui n'est pas comique

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 ... egasse.php

Il est vrai que nommer Cahuzac au Gouvernement ne peut que dégoûter la classe ouvrière du PS ..ou laisser proliférer les grandes surfaces ne peut que pousser les petits commerçants à quitter l'UMP


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Mar 15 Déc 2015 22:13 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 982
Au delà des interrogations de détail, je suis étonné de ne pas voir de débat sur le caractère structurel ou conjoncturel de la percée du FN (30%des voix au second tour, 45% en PACA).

Plusieurs éléments penchent pour un caractère conjoncturel et donc temporaire du phénomène FN : le choc créé par les attentats du 13 novembre, la coupure de l'autoroute A1 par les manouches, Calais, les migrants...

D'autres penchent vers un caractère durable : le virage social démocrate du PS ( la loi Macron) coupe la gauche de ses racines populaires, le choix libéral et européen de l'UMP la coupe de son vivier traditionnel (ouvriers, artisans, commerçants), le snobisme show biz des dirigeants les éloignent des classes moyennes ...sans oublier la désindustrialisation nationale.

Je n'ai pas à ce jour d'opinion personnelle arrêtée.

Sauf sur un point : si Daesh tue demain 300 personnes il sera dur de tenir le "barrage républicain"...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Mar 15 Déc 2015 23:26 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 756
Un tel événement ne changerait pas forcément les choses. Hollande, Valls, Le Drian et Cazeneuve ont revêtu leurs costumes de chefs de guerre. D'ailleurs, ils ont plutot limité la casse avec cette posture. Paradoxalement, les évènements les ont forcés à se rapprocher des positions de la droite la plus ferme en matière de sécurité, et même à faire des annonces qui auraient suscité de leur part les plus vives critiques si elles avaient été annoncées par un gouvernement de droite.

D'ailleurs, aux élections, la gauche a plutot correctement résisté par rapport à la raclée que son impopularité d'avant attentats pouvait laisser attendre.

Ce qui fait monter le FN, ce n'est pas tant l'événement dramatique, ce dernier suscitant plutot une forme d'union nationale et de réserve des critiques. C'est plutot le fait de ne pas agir sur les causes structurelles et de ne pas avoir anticipé des choses qui étaient prévisibles depuis longtemps, de n'avoir rien fait avant pour éviter et enrayer la dérive qui a permis que des citoyens français commettent des attentats djihadistes en bénéficiant du soutien de milieux salafistes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Mar 15 Déc 2015 23:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
Les politologues notent toujours la même césure. Les villes, endroits cosmopolites par essence, votent plutôt à gauche ou au centre. Les quartiers populaires adhèrent plus à des votes FN ou FG. Les rurbains votent en majorité FN.

De plus, le vote FN fait le plein au premier tours. Ce qui explique son "problème" avec les seconds tours. Lorsqu'ils ont participé à des discussions entre les 2 tours, de nombreux instituts de sondages on fait référence à une étude qui montre que les "abstentionnistes", s'ils étaient obligés de voter, voteraient comme la majorité des votants. Donc, les pourcentages ne devraient pas changer quand la participation augmente. Or, on constate à chaque fois que c'est le cas. En fait, il apparait que les sympathisants FN qui ne vont pas voter au premier tours n'éprouvent pas le besoin de se déplacer quand bien même ils pourraient équilibrer la balance en se déplaçant. Tandis que de nombreux sympathisants des partis traditionalistes n'hésitent pas à aller voter pour faire barrage au FN.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Poussée à droite ...en France
MessagePosté: Mar 15 Déc 2015 23:50 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 982
Narduccio a écrit:
Les politologues notent toujours la même césure. Les villes, endroits cosmopolites par essence, votent plutôt à gauche ou au centre. Les quartiers populaires adhèrent plus à des votes FN ou FG. Les rurbains votent en majorité FN.

De plus, le vote FN fait le plein au premier tours. Ce qui explique son "problème" avec les seconds tours. Lorsqu'ils ont participé à des discussions entre les 2 tours, de nombreux instituts de sondages on fait référence à une étude qui montre que les "abstentionnistes", s'ils étaient obligés de voter, voteraient comme la majorité des votants. Donc, les pourcentages ne devraient pas changer quand la participation augmente. Or, on constate à chaque fois que c'est le cas. En fait, il apparait que les sympathisants FN qui ne vont pas voter au premier tours n'éprouvent pas le besoin de se déplacer quand bien même ils pourraient équilibrer la balance en se déplaçant. Tandis que de nombreux sympathisants des partis traditionalistes n'hésitent pas à aller voter pour faire barrage au FN.


Cela me semble discutable.

Une ville comme Paris a voté à droite constamment jusqu'en 2001. La Bretagne n'est absolument pas cosmopolite et vote à gauche.

Quant à la mobilisation entre les deux tours elle est délicate à interpréter comme le montre cette analyse du Monde peu suspecte de complaisance pour le FN
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com