Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 20 Aoû 2018 05:23

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Sam 18 Nov 2017 21:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 313
Caesar Scipio a écrit:
Je reste convaincu que le mouvement indépendantiste restera très minoritaire en Corse, sans jamais dépasser le niveau de vote qu’il a obtenu dans un contexte de très forte abst Aux législatives de 2017, pour la bonne raison qu’on ne prend jamais son indépendance quand on est pauvre et qu’on vit aux crochets d’un pouvoir central dont on bénéficie des transferts financiers massifs. Même chose dans les DOM-COM.

Bravo pour l'utilisation de l'expression " vivre aux crochets " : on ne sent pas du tout comme une certaine nuance de mépris...
En cherchant sur le Net, oui, on peut constater que la Corse est pauvre... C'est même la région française où le plus d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté (environ 20% de la population locale).
Et là, on serait tenté de se demander : si la Corse serait réellement un poids mort totalement inutile, pourquoi le conserver ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Sam 18 Nov 2017 23:30 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 762
Ni mépris ni affect de ma part. Juste un constat. Tout cela est juste une affaire de gros sous. Les riches n’ont pas plus de mérite que les pauvres.

Les corses voudraient se barrer s’ils étaient plus riches. Et je trouve que c’est une motivation tout sauf honorable de la part des flamands, catalans, italiens du nord, ... etc. Je méprise bien plus ce genre d’egois Localiser de la part de ceux qui ont bien profité d’avoir des marchés captifs et qui, une fois qu’ils ont sucé toute la moelle possible, veulent larguer les amarres.

Le cas italien est à cet égard le plus édifiant : les italiens du nord ont forcé une unification dont le centre et le sud ne voulaient pas. Et une fois que ce n’est plus assez profitable, ils dénigrent leurs compatriotes et veulent larguer les amarres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Dim 19 Nov 2017 00:41 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2402
Localisation: Alsace, Colmar
Caesar Scipio a écrit:
C’est dans les territoires/régions riches d’un pays que la volonté de sécession à plus de chances d’être très forte : Flandre, Catalogne, Italie du nord, Bavière, Californie, Texas, ... etc.


Sauf que dans le cas de la Catalogne, il semble bien que ce soit une impression de richesse. Les catalans se croyaient la région la plus riche d'Espagne qui était injustement taxée par le pouvoir central au profit des régions pauvres de l'Espagne. Bref, les catalans étaient persuadés qu'eux travaillaient et qu'on leur piquait les bénéfices de leur travail ... Sauf que la réalité économique comme on la découvre actuellement est très loin de cette image idyllique. Et en plus, une partie de cette richesse provient de la transformation des produits agricoles de ces régions pauvres. Or, en Espagne, il y a d'autres régions qui peuvent tenir ce rôle. Surtout si une frontière se met en place entre l'Espagne et la Catalogne ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Dim 19 Nov 2017 08:57 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 762
Je dirais, plutôt qu’une impression de richesse, que c’est une richesse réelle mais fragile, conditionnelle, dépendante.

Cette richesse est réelle. Les chiffres sont là. Si on procède par analogie avec les relations budgétaires entre États membres de l’UE, la Catalogne est un gros contributeur net au budget de l’Espagne, et sa contribution nette bénéficie aux autres généralités moins riches de l’Espagne.
Cette situation n’est en outre pas nouvelle. Hormis de rares éclipses, la Catalogne a presque toujours, depuis le Moyen-Age, été une des régions économiquement les plus riches et les plus dynamiques d’Espagne. C’est probablement ce qui a contribué à ce que l’identité catalane perdure au lieu d’être assimilée dans l’iden espagnole.

Mais cependant, au 21ème siècle, les capitaux sont devenus extraordinairement mobiles. Ils n’obéissent pas à une volonté politique contraire à leurs intérêts. Et par ailleurs, la concurrence est tellement intense que les environ 40 millions d’espagnols non-catalans qui ont contribué fortement à la prospérité catalane par leurs achats de biens et services vendus ou produits par des agents économiques catalans (comme vous le décrivez, Narduccio) pourraient fort légitimement se venger s’ils étaient répudiés comme des malpropres après avoir été dénigrés pendant des décennies par les indépendantistes catalans. Ils pourraient fort bien boycotter les entreprises catalanes et se fournir ailleurs.

Et alors là, adieu veaux, vaches, cochons, ... etc.

On peut dérouler le même raisonnement avec la Californie et Hollywood qui n’est le centre mondial du cinéma que parce que la Californie est un État fédéré des USA.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Dim 19 Nov 2017 15:41 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2402
Localisation: Alsace, Colmar
Caesar Scipio a écrit:
Cette richesse est réelle. Les chiffres sont là.


Justement, j'ai posté les chiffres un peu plus haut. La Catalogne fait partie des régions riches de l'Espagne, mais ce n'est pas la plus riche, et une bonne part de sa richesse provient de gestion des flux. ... Bref, elle a tout à perdre d'une mise en place de barrières douanières. Et sur le même versant des Pyrénées, mais sur la facade atlantique, il y a le pays basque qui s'en sort mieux et qui pourrait recueillir les transits qui s'éloigneraient de la Catalogne. En fait, si on peut comprendre qu'il y ait des indépendantistes de gauche ou des nationalistes catalans, on a du mal à comprendre qu'une partie des indépendantistes soient des entrepreneurs et des gens qui se situent plutôt au centre-droit...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Dim 19 Nov 2017 19:51 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 762
Nous sommes évidemment d’accord sur les chiffres.

En revanche, il n’est pas incompréhensible qu’il y ait des indépendantistes y compris parmi les entrepreneurs ou les cadres supérieurs.

Il n’y a pas que l’avantage économique qui motive les êtres humains. Et même parmi ceux qui sont mus principalement par des motivations économiques, il y en a qui font des choix économiques nuisibles. La théorie des anticipations rationnelles est assez souvent démentie au par l’expérience quotidienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Ven 24 Nov 2017 19:28 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2402
Localisation: Alsace, Colmar
Caesar Scipio a écrit:
En revanche, il n’est pas incompréhensible qu’il y ait des indépendantistes y compris parmi les entrepreneurs ou les cadres supérieurs.


Ce n'est pas le fait qu'il y ait des indépendantistes parmi les entrepreneurs qui me surprenne. C'est le fait qu'ils soient assez nombreux pour qu'il y ait un parti indépendantiste de centre-droit... Théoriquement, les valeurs véhiculées par de tels partis vont plutôt dans le sens d'alliances profitables à l'industrie et au commerce que vers les morcellements et la multiplication des autorités indépendantes ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Dim 10 Déc 2017 20:38 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1089
La question de l'avenir de l'ile se pose à nouveau - au vu du résultat des élections territoriales comme au vu de la crise catalane ...

Cher Kurnos : quelle est votre analyse , vous qui êtes aux premières loges ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Lun 11 Déc 2017 21:13 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mar 26 Aoû 2008 08:11
Messages: 634
Localisation: Capicursinu-Sophia
Aux premières loges on n'a pas forcément une bonne vue d'ensemble et du recul.
Mon ignorance du sujet risque bien de vous décevoir, je n’ai aucun contact avec les hommes politiques actuels qui comptent pour la Corse.
Avec une situation confortable de retraité résident à mi temps en Corse et en région PACA j’ai tendance à être modéré en évitant donner un avis personnel trop tranché. A mon modeste niveau j’essaye avec mes économies de donner du travail régulier à des amis artisans de mon village sans trop les mettre en concurrence avec l’extérieur. J'aurais pu gagner plus d'argent, ou en perdre moins, en investissant en région PACA ... ou Paris.

Une évolution vers une certaine autonomie peut être bénéfique compte tenu des spécificités insulaires. Les mesures anti spéculatives qui ont pour objectif de limiter la hausse du foncier ne peuvent pas faire de mal.
Avec des réserves et des conseils de prudence contre des excès à tendance nationalistes qui viseraient à faire des discrimination en fonction des origines.
Il faut trouver un juste équilibre.
Il y a de nombreux corses partout ailleurs qui ne souhaiteraient pas faire l’objet de discriminations.

Pour les aspects économiques les difficultés sont de taille comme pour toutes les régions, déjà en 70 j’ai du aller à Paris pour avoir du travail, la famille de mon arrière grand mère était déjà partie au Venezuela pour des problèmes économiques.
Je n’ai pas suffisamment de connaissance pour faire des comparaisons avec la Sardaigne, la Sicile ..etc.

Quelques soient les évolutions espérons qu’elles puissent se faire démocratiquement en toute sérénité et sans violence.

Pour la petite histoire certains académiciens et hommes politiques semblent apprécier l’authenticité de la région du Cap Corse qui ne connaît pas l’affluence touristique du reste de la Corse. Ce sont de bons touristes ils ne viennent pas uniquement en haute saison et ils sont assez discrets.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Corse : quel avenir ?
MessagePosté: Lun 11 Déc 2017 21:45 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 762
Je relève que ces élections à l’assemblée de Corse donnent un bel exemple de l’ambiguité possible d’une élection.

En quoi l’offre électorale correspondait-elle aux attentes du corps électoral ?

50% seulement de participation n’empechent pas d’avoir une majorité légale sans qu’on sache les motivations ayant conduit la moitié des 50% de votants à élire cette majorité.

Quel est le sens d’une volonté d’autonomie accrue voire d’indépendance quand on vit massivement de transferts de celui dont on veut s’émanciper. Je conseille vivement à cet égard de lire les dossiers de l’INSEE sur la situation de l’économie de Corse, essentiellement composée de TPE. Les importations de la Corse représentent plus du double de ses exportations et sont financées par le contribuable continental.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com