Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 21 Aoû 2017 01:12

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Jeu 8 Juin 2017 01:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 285
No comment : on est déjà en pleine discussion d'opinions politiques - j'y ai d'ailleurs contribué - alors que ce n'est pas la vocation du forum.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Jeu 8 Juin 2017 06:40 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1109
pierma a écrit:
No comment : on est déjà en pleine discussion d'opinions politiques - j'y ai d'ailleurs contribué - alors que ce n'est pas la vocation du forum.



On peut toujours tout réduire à de la politique politicienne. Mais il est possible et pertinent de saisir les évolutions à l'oeuvre à l'échelle du continent.

De quelles réformes parle t on ? Des réformes Schroeder en Allemagne par exemple. Ou de la fléxi sécurité danoise. Il y a à l'échelle du continent un mouvement de fond qui consiste à abandonner la rigidité des statuts issus de l'économie administrée et industrielle des années 50 ou 60 pour aller vers des systèmes plus souples mais pas aussi libéraux qu en Amérique du Nord. Je n'approuve pas. Je constate.

Et pour mettre en place cette souplesse il faut des forces politiques nouvelles :
- des partis de gauche moins à gauche ("sociaux démocrates ')
- un engagement pro UE bien assumé

Le Brexit d'aujourd'hui fait oublier que Blair était europhile.

Donc ce qui se passe en France c'est ce qui s'est passé chez nos voisins il y a 15 ou 20 ans ...

Et ce sont ces idées qui sous tendent une évolution du système institutionnel vers une sorte de tripartisme avec
- une droite bien à droite nostalgique de la Nation isolée et fermée d'hier
- une gauche bien à gauche restée marxiste
- un centre europhile, libéral mais pas ultra libéral

C'est ce qui se met en place en Allemagne avec les grandes coalitions. En France avec Macron.
Mais pas en Espagne . Je n'approuve pas. J'observe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Jeu 8 Juin 2017 19:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 285
marc30 a écrit:
pierma a écrit:
No comment : on est déjà en pleine discussion d'opinions politiques - j'y ai d'ailleurs contribué - alors que ce n'est pas la vocation du forum.



On peut toujours tout réduire à de la politique politicienne. Mais il est possible et pertinent de saisir les évolutions à l'oeuvre à l'échelle du continent.
[....]

C'est ce qui se met en place en Allemagne avec les grandes coalitions. En France avec Macron.
Mais pas en Espagne . Je n'approuve pas. J'observe.

Je vous donne le point et je partage votre analyse.
Moi aussi j'observe, sans trop savoir quoi en penser pour l'instant, si ce n'est que les choses ne pouvaient pas rester éternellement à l'immobilisme qui prévalait depuis... depuis longtemps !

Mais je répondais à Zadrobilek, dont la réponse était en pleine politique politicienne - du moins dans la forme où il l'a exprimée, parce qu'il aurait pu le dire autrement - et ce n'est pas dans ce registre que doit fonctionner le Salon.

Je vous rappelle cette réponse :
Zadrobilek a écrit:
@ Pierma : Je suis un peu surpris devant votre discours, qu'on croirait tiré d'un édito de l'Express, de l'Obs, ou d'un débat dans la navrante émission C dans l'Air. Ce n'est pas le manque de "pédagogie" qui a rendu tant de français hostiles aux "réformes"', mais tout simplement parce qu'elles ont un impact négatif sur leurs conditions de travail, leurs revenus, leur vie tout court. Les gens ne sont pas totalement abrutis, ils comprennent bien de quoi il retourne et toute la pédagogie © lénifiante et hypocrite n'y peut rien. Concrètement si les prochaines "réformes" sont aussi intenses que prévu, c'est-à-dire purge austéritaire + pulvérisation du Code du Travail, alors la réponse sera à la hauteur, c'est-à-dire plus intense elle aussi. J'aurais tendance à penser que l'activisme social échouera cette année encore, mais sur le long terme, il apparaîtra de plus en plus clair que les intérêts du peuple (ou plutôt : des peuples) sont fort distincts des intérêts des grands détenteurs de capitaux (= pas l'artisan du coin).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Jeu 8 Juin 2017 22:05 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Oct 2005 20:12
Messages: 272
Enfin au risque de continuer la dérive, j'ai un peu de mal à capter en quoi la perpétuation d'une politique pratiquée depuis plusieurs décennies relève de la "fin de l'immobilisme". J'ai absolument pas l'impression qu'en France un Jospin était si éloigné que ça d'un Blair ou d'un Schröder, sans parler de ses successeurs. Là ce à quoi on assiste, en France, c'est plutôt la marginalisation/fin des débouchés parlementaires des forces d'opposition. Larcher déclarait ce matin dans le Parisien qu'au vu du couplage Présidentielle/Législative + l'absence de proportionnelle pour le second scrutin, on risquait de se retrouver avec un nombre infime de députés FN ou Insoumis alors qu'on parle de mouvements dont les candidats ont réalisé, à eux deux, 40% des sufrages à la Présidentielle. Il a également évoqué, à juste titre à mon sens, les risques d'instabilité induits par cette situation ainsi que le discrédit jeté sur les institutions de la Vè République.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Jeu 8 Juin 2017 22:52 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1109
Zadrobilek a écrit:
Enfin au risque de continuer la dérive, j'ai un peu de mal à capter en quoi la perpétuation d'une politique pratiquée depuis plusieurs décennies relève de la "fin de l'immobilisme". J'ai absolument pas l'impression qu'en France un Jospin était si éloigné que ça d'un Blair ou d'un Schröder, sans parler de ses successeurs. ue.


JOSPIN mais enfin c'est l'homme des 35 heures : on est aux antipodes de Blair et Schroeder


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Jeu 8 Juin 2017 23:41 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Oct 2005 20:12
Messages: 272
marc30 a écrit:
Zadrobilek a écrit:
Enfin au risque de continuer la dérive, j'ai un peu de mal à capter en quoi la perpétuation d'une politique pratiquée depuis plusieurs décennies relève de la "fin de l'immobilisme". J'ai absolument pas l'impression qu'en France un Jospin était si éloigné que ça d'un Blair ou d'un Schröder, sans parler de ses successeurs. ue.


JOSPIN mais enfin c'est l'homme des 35 heures : on est aux antipodes de Blair et Schroeder


Mesure emblématique qui ne contrebalance pas le reste de sa politique qui a consisté en une série de privatisations et d'une manière générale le respect scrupuleux de la ligne politique dictée par Bruxelles et les "partenaires européens". Rien à voir avec la période 1981-83 beaucoup plus interventionniste, keynésienne, et à rebours des partenaires de l'époque.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Ven 9 Juin 2017 03:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 285
Zadrobilek a écrit:
marc30 a écrit:

JOSPIN mais enfin c'est l'homme des 35 heures : on est aux antipodes de Blair et Schroeder


Mesure emblématique qui ne contrebalance pas le reste de sa politique qui a consisté en une série de privatisations et d'une manière générale le respect scrupuleux de la ligne politique dictée par Bruxelles et les "partenaires européens". Rien à voir avec la période 1981-83 beaucoup plus interventionniste, keynésienne, et à rebours des partenaires de l'époque.

Il y a un moment où il faut arrêter de mettre sur le dos de Bruxelles le fait que TOUTES les relances keynésiennes depuis Miterrand ont été faites à crédit.

Aujourd'hui, et depuis longtemps, à partir du mois d'octobre on paie les fonctionnaires à coup d'emprunts. On en est là !
Et on emprunte depuis si longtemps que le "service de la dette" - c'est à dire le paiement des intérêts - est devenu le deuxième budget de l'Etat (40 Md €) derrière l'éducation (80 Md €) et devant l'armée. (31 Md €)

Et donc Bruxelles nous demande de limiter notre déficit, qui dépasse chaque année qui passe 3% de PIB supplémentaires... qu'on doit emprunter. Le plus étonnant c'est que cette situation folle n'inquiète pas les Français, et que Bruxelles est rendu responsable de l'obligation de faire des économies. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Ven 9 Juin 2017 09:09 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 416
Pierma, ll faut quand même relever que très souvent les discours sur le thème "il faut faire des économies" relèvent d’une sacré hypocrisie et tartufferie… (Mais oui le fameux : "Il y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public (dixit... Fillon... François... :lol: :roll: )

Ainsi en terme de gabegie on se cantonne au social alors que si l’on prend un peu de recul et que l’on prend par exemple le RSA cela coûte environ 10 milliards par année pour 2 millions de personnes… Bien évidemment que parmi les bénéficiaires il y a des feignasses profiteurs-es... En terme de gaspillage ils ne feront jamais aussi fort que la poignée d’individus qui a trafiqué les marchés publics de l’ile de France (juste les lycées cela représente 3 milliards de perdus pour la collectivité…)… Combien Chirac a ponctionné à la Mairie de Paris ? Et les contrats d’armements ?

Sans parler de la débâcle du Crédit Lyonnais qui (selon Thierry Jean-Pierre) a coûté 120 milliards aux contribuables..

Quant aux recettes tout le monde feint de s’indigner qu’on pressurise les PME et les classes moyennes supérieures en oubliant juste que 500 milliards sont soutirés chaque année aux économies européennes sans que personne ne veuille sincèrement remédier au problème au-delà des envolées lyriques…

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Ven 9 Juin 2017 09:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 285
Moujik Looping a écrit:
Pierma, ll faut quand même relever que très souvent les discours sur le thème "il faut faire des économies" relèvent d’une sacré hypocrisie et tartufferie… (Mais oui le fameux : "Il y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l'argent public (dixit... Fillon... François... :lol: :roll: )


Comme dit Guillaume Meurice : (chroniqueur humoriste sur France Inter, avec Nicole Ferroni et d'autres)

"Avec 550 euros t'es assisté, avec 6000 euros t'es assistant." :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crises institutionnelles en Europe ?
MessagePosté: Ven 9 Juin 2017 09:34 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mer 29 Nov 2006 19:35
Messages: 416
je trouve encore plus drôle ceux qui ont évoqué un coup d'Etat institutionnel. Le problème est qu'il le disait sérieusement...

_________________
Dix pourcent de chômage en France, c'est encore 90 % d'actifs qui s'enrichissent en travaillant
Geopolis


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com