Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 16 Juil 2019 21:23

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Mer 15 Fév 2017 16:53 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Le parlement européen a ratifié le Ceta, accord se libre-échange entre le Canada et l'Union européenne. Qu'est ce que cela amènera de positif ? Personnellement je crains un envahissement des importations à bas prix de la viande de bœuf et de porc, sans parler des céréales (blé, orge, seigle). Je suis inquiet pour les agriculteurs français qui n'avaient pas besoin de ça. En revanche on exportera plus facilement nos vins et alcools vers le Canada et l'Allemagne ses automobiles ?
Si mon analyse est fausse dites moi quel avantage peut on tirer de cet accord.
Je ne demande qu'à m'instruire :P

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Mer 15 Fév 2017 17:33 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 156
Localisation: Lyon
Comme vous le dites on paiera moins cher certains produits agricoles ce qui nous fera un gain de pouvoir d'achat, le problème étant ces espèces de tribunaux d'arbitrages qui définiront des normes en lieu et place des gouvernements élus....

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Mer 15 Fév 2017 19:21 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Oui, mais nos agriculteurs ont le droit de vivre ! Il y a des familles qui sont peut-être sur leur terres depuis le néolithique (d'accord, je pousse le bouchon un peu loin). Ainsi que vous la rappelez, comme dans le défunt TAFTA (là, on peut dire merci Donald Trump), les litiges sont réglès en dehors des magistrats par une sorte de tribunal privé.

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Sam 6 Mai 2017 15:47 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1269
Localisation: France
Le sirop d'érable et les Canadair coûteront moins cher.

Et c'est tout.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Lun 22 Mai 2017 13:43 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Mai 2005 13:40
Messages: 140
Localisation: Durocortorum
Faget a écrit:
Oui, mais nos agriculteurs ont le droit de vivre ! Il y a des familles qui sont peut-être sur leur terres depuis le néolithique (d'accord, je pousse le bouchon un peu loin). Ainsi que vous la rappelez, comme dans le défunt TAFTA (là, on peut dire merci Donald Trump), les litiges sont réglès en dehors des magistrats par une sorte de tribunal privé.

Tout à fait d'accord... et puis il y'a aussi les normes qui ne sont pas les mêmes. Les produits d'Amérique sont généralement de basses qualités truffées d'hormones et de pesticides. Laissons aux américains cette mauvaise nourriture à laquelle ils sont habitués.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Lun 31 Juil 2017 17:38 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Le Conseil constitutionnel vient de déclarer, après examen du texte, qu'il n'était pas contraire à la Constitution. Alors, si c'est eux qui l'on dit, il n'y a plus qu'à subir dans la légalité :!:

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Mar 1 Aoû 2017 21:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 489
Quand il faut lire des insanités pareilles :
Le Monde a écrit:
Dernier point sensible : l’application provisoire. Après un processus de négociations long de sept ans, retardé par l’opposition de certains Etats membres, le CETA, a été validé le 15 février dernier par le Parlement européen. Même s’il doit encore obtenir l’assentiment des trente-huit Parlements nationaux et régionaux des pays membres pour entrer en vigueur, le feu vert des eurodéputés permettra son application partielle à partir du 21 septembre.

Là encore, cette mesure est vivement contestée par les opposants au CETA. Elle portera uniquement sur les dispositions relevant de la compétence exclusive de l’UE (soit plus de 90 % du traité), comme celles concernant l’accès au marché. Le très controversé volet sur l’arbitrage, avec des tribunaux privés censés trancher des différends entre multinationales et Etats, n’en fera pas partie. Dès lors, le Conseil, qui ne s’oppose pas à cette application,...

J'adore le terme d'application partielle... à 90% ! :shock:

Ou alors je lis de travers ? Corrigez-moi si je me trompe...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Ven 19 Avr 2019 12:32 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2531
Localisation: Alsace, Colmar
Il est temps de faire le service après-vente de cet accord. Le titre de cet article est très explicite : Le CETA risquait de ruiner les agriculteurs français ? Pour l'instant, c'est tout l'inverse

Citation:
En 2017 entrait en vigueur le traité de libre-échange entre l’Europe et le Canada, le CETA. Certains politiques prévoyaient une invasion de viandes canadiennes… et la catastrophe pour nos agriculteurs. "Le CETA, c'est moins 100 000 emplois en Europe, moins 40 000 en France !" assurait l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot en 2017. "N'avez-vous pas honte de détruire ainsi ceux qui vous nourrissent ?", accusait Marine Le Pen la même année. Et si finalement, un an et demi après, le CETA était plus au goût des agriculteurs français que de leurs homologues du Grand Nord ?

Pour vérifier les effets du CETA sur certains agriculteurs français, on a eu une petite envie de fromages. Alors Philippe Delin, PDG de la fromagerie du même nom, nous a emmené dans son usine bourguignonne, charlotte rose sur la tête.

"20% d'exports en plus en un an" (Philippe Delin, fromager)

Cette fromagerie familiale produit 2200 tonnes de pâtes molles par an, du Brillat-Savarin essentiellement. Ici, 40% du chiffre d’affaires, c’est l’export. Depuis son entrée en vigueur en septembre 2017, le CETA a autorisé plus d’exportations de fromages de l’UE vers le Canada : 18 500 tonnes supplémentaires jusqu’en 2022.

Le patron n’a jamais expédié autant de palettes outre-Atlantique. “Depuis le CETA, on fait pratiquement 20% d’export en plus, en un an”, se réjouit-il devant ses pallettes de fromages prêtes à partir au Canada. Résultat : huit nouveaux salariés ont été embauchés l’an passé.

Les producteurs de lait mieux payés

Plus d’activité à la fromagerie, cela fait aussi le bonheur des éleveurs locaux qui fournissent l’usine. A 45 minutes de là, Sarah et Julien Gandrey, et leurs 50 vaches laitières, ont retrouvé le sourire. “On apprécie d’aller travailler tous les jours dans notre exploitation parce qu’on est rémunérés de notre travail, note Sarah Gandrey. Avant on travaillait à perte et c’était un peu démoralisant d’aller travailler pour ne rien gagner.”

Depuis le CETA, la fromagerie peut mieux rémunérer ses producteurs comme Sarah et achète le lait de sa ferme 15% plus cher. Traduction sur sa feuille de paie : elle gagnait à peine 800 euros par mois avant le CETA. Elle se paye désormais un SMIC, autour de 1200 euros.

Selon Eurostat, depuis le CETA, la France continue d’exporter toujours plus de produits agricoles vers le Canada : +14% l’an passé. Voilà pour les exportations...
L'invasion de viandes canadiennes ? Un fantasme (pour l'instant)

Qu’en est-il des importations ? Moins chères, les viandes canadiennes devaient déferler dans nos assiettes et concurrencer nos éleveurs. C’était la mise en garde de Marine Le Pen. En réalité, du Canada vers la France, c’est moins 58% de 2017 à 2018 selon Bruxelles.

“Eh bah tant mieux !, réagit la présidente du Rassemblement national en découvrant nos chiffres. J’espère que les gens n’achèteront pas de la viande canadienne mais achèteront de la viande française." Avant de poursuivre. "Ces chiffres m’étonnent d’autant plus qu’au salon de l’agriculture, nous avons évoqué ce sujet avec les éleveurs. Ils ont évidemment des inquiétudes. Ils expliquent qu’il n’y a d’ailleurs pas de contrôles sur les viandes qui sont importées. Tout cela nécessite que nous conservions une grande acuité sur ces sujets-là.”

Et l’écologiste Yannick Jadot, qui prédisait des dizaines de milliers d’emplois perdus à cause du CETA ? Même si les chiffres lui donnent tort pour l’instant, il pense toujours que l’invasion de viandes canadiennes est à venir. “On sait que le Canada met en place en ce moment une filière sans hormones, interdites sur le marché européen, mais des bovins bourrés aux antibiotiques, élévés dans des conditions effroyables !, alerte la tête de liste Europe-Écologie-Les Verts (EELV) aux élections européennes. La viande canadienne qui va arriver sur le marché européen sera beaucoup moins chère que la viande française et c’est nos éleveurs qui vont crever.”

Le CETA rend possible l’arrivée chaque année d’un peu plus de viande canadienne en Europe. Leurs bisons, bœufs et caribous finiront-ils par déferler dans nos assiettes ? Promis, nous garderons l’oeil bien ouvert...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Ven 19 Avr 2019 12:43 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2531
Localisation: Alsace, Colmar
Pour le fond, comme à chaque fois, le public oublie que les "lanceurs d'alertes" sur ces grands accords sont souvent les lobbyistes des différentes filières concernées. Ils sont dans leur rôle : obtenir le meilleur pour leurs donneurs d'ordre. Donc, ils font du lobbying auprès des politiques pour faire valoir leurs arguments. Là-dessus, pour des raisons souvent bassement politiciennes, certaines des personalités politiques concernées décident d'axer leur communication sur tel ou tel aspect. Cela pour augmenter leur visibilité et brosser leurs électeurs dans le sens du poil. Et on le voit clairement à l'intervention des responsables politiques sur cette vidéo.

Jadot, par exemple, remue la peur de nombreux consommateurs pour les viandes engraissées à coup d'antibiotiques. Viandes pas chères qui devraient déferler sur le marché. Sauf que s'il s'intéresse bien à l'actualité de ce marché, il devrait savoir que la tendance en Europe est juste l'inverse : moins de viande, mais de la viande de meilleure qualité, et si possible sur des circuits courts. Donc, si la filière bovine canadienne se lance sur le marché de la viande "bon marché", elle risque de faire chou blanc.

Coté citoyen, le problème est souvent le communautarisme. Celui qui ne recueille les idées que dans sa communauté d'idée devient convaincu des "vérités" véhiculées par cette communauté. Pour lui, c'est la vérité. ET on voit bien que les discussions sont difficiles entre les endoctrinés des divers bords. On devrait d'ailleurs plutôt parler "d'auto-endoctrinés". On ne le répètera jamais assez, si vous désirez être bien informés, croisez les sources et essayez de comprendre, si vous trouvez des écarts conséquents, d'où il viennent et qui vous dit la vérité. Au risque de trouver que personne ne vous dit vraiment la vérité, mais que chacun a la sienne.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le CETA, que faut-il en attendre ?
MessagePosté: Ven 19 Avr 2019 12:53 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2531
Localisation: Alsace, Colmar
Sur un plan plus général, on sait que ces accords sont plus ou moins équilibrés. Les durées des discussions sont souvent longues, justement pour trouver ces points d'équilibres filières par filières. En sachant souvent qu'ensuite le "meilleur" gagnera. En fait, ce ne sera pas le "meilleur", mais ceux qui sauront le mieux adapter à la demande des marchés. Et parfois on a des surprises.

Mais, il y a un enseignement qui nous vient de périodes les plus anciennes : c'est le plus fort qui arrive souvent à imposer son point de vue. Le plus fort au sens propre dans le cas des empires anciens ou des empires coloniaux. Le plus fort économiquement parlant à l'heure actuelle. Il semblerait que les négociateurs anglais sont en train de s'en rendre compte. Comme ils doivent renégocier les traités avec la plupart des autres nations ou communautés hors UE, ils découvrent que les USA, mais aussi la Chine et d'autres marchés ne leurs font pas les mêmes propositions que celles auxquelles ils avaient droit en faisant partie de l'UE. Hé oui, dans l'UE, ils faisaient partie du plus gros marché économique du monde, et pour y accéder, pas mal de pays sont prêt à faire des concessions. Là, ils ne sont plus que 65 000 000 de britanniques, et à l'échelle mondiale, ils sont un petit pays. Même s'il a encore un certain poids économique, il a de la peine à exister.

Au fait, si on tient compte de cela, l'UE a mieux traité les 36 millions de canadiens que les USA et la Chine ne traitent les 65 millions de britanniques. ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com