Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 20 Oct 2017 07:08

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Lun 5 Déc 2016 22:44 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Bon on ne va pas se lancer dans un débat sur l'intérêt de la candidature de X ou de Y mais il serait utile à tous de regarder un peu la vision qu'ont les candidats à propos de la stratégie internationale de la France. Quelle contribution à l'UE ? quelle attitude face au BREXIT ? quelles relations avec les USA, l'OTAN, la Russie, le monde arabe, etc ...

Pour commencer cet article de l'opinion sur FFillon jugé par H Védrine ex ministre de Jospin et qui estime que Fillon reviendrait à des fondamentaux gaullistes un peu perdus de vue depuis 2007

http://www.lopinion.fr/edition/internat ... nne-115248


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Mar 6 Déc 2016 08:52 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
la proposition de Montebourg aussi dans la référence à De Gaulle mais en y ajoutant Mitterrand et Chirac. Désolé pour les majuscules, elles viennent du site du candidat


RECONQUÉRIR LEUR CAPACITÉ D’AGIR ET DE DÉCIDER PAR EUX-MÊMES.

DANS CETTE RÉPUBLIQUE QUE L’ON POURRA NOMMER VIE TANT ELLE EST UNE TRANSFORMATION MAJEURE, PLACERA LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE SOUS CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE ET ELLE PERMETTRA DE REDÉFINIR NOTRE POLITIQUE ÉTRANGÈRE.

CAR LA FRANCE, DANS LES MOMENTS LES PLUS AFFIRMÉS DE SON HISTOIRE A TOUJOURS DÉFENDU UNE POLITIQUE ÉTRANGÈRE EN RAPPORT AVEC SON HISTOIRE ET SA GÉOGRAPHIE. SON GOÛT PRONONCÉ POUR L’INDÉPENDANCE NATIONALE, SON REFUS DE L’ALIGNEMENT SUR D’AUTRES PUISSANCES MÊMES ALLIÉES, SA CONSTRUCTION AUTONOME DES OUTILS MILITAIRES DE SA PUISSANCE ONT FAIT D’ELLE UNE GRANDE NATION INDÉPENDANTE PARLANT D’UNE VOIX SINGULIÈRE ET ASSURANT LE TRAIT D’UNION ENTRE LES NATIONS.

POURTANT, DEPUIS 10 ANS D’EXPÉDITIONS EN AVENTURES MILITAIRES AUX CONSÉQUENCES PARFOIS HASARDEUSES, NOTRE PAYS S’EST ALIGNÉ SUR LES VUES DES NÉOCONSERVATEURS AMÉRICAINS QUI VOUDRAIENT CIVILISER LE MONDE AVEC DES AVIONS DE CHASSE ET DES BOMBES. LA FRANCE S’EST LAISSÉE ENTRAÎNER DANS LES GUERRES DE LA FAMILLE OCCIDENTALE, ALORS QUE CE N’EST NULLEMENT SON INTÉRÊT NATIONAL.

DU GÉNÉRAL DE GAULLE À FRANÇOIS MITTERRAND EN PASSANT PAR JACQUES CHIRAC, LA FRANCE A SU DIRE, COMME EN 2003 DEVANT L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES EN REFUSANT DE S’ALIGNER SUR LES BUTS DE GUERRE DE L’ADMINISTRATION AMÉRICAINE BUSH EN IRAK, ELLE A SU DIRE D’ELLE-MÊME PAR LA VOIX DE SON MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES : « LA FRANCE EST UN VIEUX PAYS QUI N’A CESSÉ DE SE TENIR DEBOUT FACE À L’HISTOIRE ET DEVANT LES HOMMES. »

LA FRANCE EST EN EFFET UNE PUISSANCE D’ÉQUILIBRE QUI ASSURE UN PONT ENTRE LES NATIONS, ELLE N’EST PAS BELLIQUEUSE ET DOIT ORGANISER LE DIALOGUE. ENTRE L’IRAN ET L’ARABIE SAOUDITE, ELLE DOIT ASSURER L’ÉQUILIBRE. ENTRE LES ETATS-UNIS ET LA RUSSIE, ELLE DOIT SE TENIR FIÈREMENT AU MILIEU, ENTRE ISRAËL ET LA PALESTINE, ELLE N’A PAS VOCATION À ÊTRE POUR L’UN OU POUR L’AUTRE, MAIS À LA FOIS SOUTENIR LA SÉCURITÉ DE L’ETAT D’ISRAËL TOUT EN DÉFENDANT L’AVÈNEMENT D’UN ETAT VIABLE POUR LE PEUPLE PALESTINIEN.

LA FRANCE N’A PAS DAVANTAGE VOCATION À SIGNER TOUS LES TRAITÉS DE LIBRE ÉCHANGE CONCOCTÉS PAR LES ADMINISTRATIONS AMÉRICAINES. CAR SI JE N’OUBLIE PAS CE QUE NOUS DEVONS À NOS AMIS AMÉRICAINS POUR NOTRE LIBERTÉ, JE SAIS AUSSI QUE LE MOT « ALLIÉ » NE VEUT JAMAIS DIRE ALIGNÉ.

http://www.arnaudmontebourg-2017.fr/ind ... positions/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Ven 9 Déc 2016 23:49 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Qu'est ce qu'ils parlent bien et qu'ils disent des choses justes quand ils sont en campagne électorale (ou pré campagne électorale) ! :roll:

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Sam 10 Déc 2016 09:09 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Faget a écrit:
Qu'est ce qu'ils parlent bien et qu'ils disent des choses justes quand ils sont en campagne électorale (ou pré campagne électorale) ! :roll:


eh oui ... mais c'est surtout vrai des outsiders qui se sentent moins liés par le politiquemnt correct. le programme de Juppé sortait tout droit du quai d'Orsay et était bien moins lyrique

je n'ai pu trouver le programme de Benoit Hamon . seulement quelques notations ici ou là : il serait pro palestinien, anti Bachar et anti Poutine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Sam 10 Déc 2016 13:39 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Je ne trouve pas de position de Macron sur la politique étranger. Qui peut m'aider ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Sam 10 Déc 2016 14:27 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2323
Localisation: Alsace, Colmar
marc30 a écrit:
Je ne trouve pas de position de Macron sur la politique étranger. Qui peut m'aider ?


Vous qui suivez de très prêt le monde politique français, vous devriez le savoir... Sur de nombreux sujets Emmanuel Macron a déclaré être à l'écoute des français et des membres de son mouvement. D'ailleurs, cela a déjà créé des malaises lors de réunions d"En Marche". De nombreuses personnes pensaient arriver et trouver un programme tout fait où ils n'auraient qu'à adhérer ou s'opposer. Au lieu de cela, on leur demande de s'exprimer et de dire ce qu'ils pensent des divers sujets. Voire de proposer des solutions. Et puis, comme dans toutes les réunions publiques, on se rend vite compte que seules quelques individualités fortes accaparent le temps de parole. Alors, soit ils disent ce que pense la majorité de la salle, et ça ce passe bien. Soit, ils ont des avis divergents et la polémique s'installe.

Donc, vu d'aujourd'hui, la position de Macron sur la politique étrangère devrait être celle de son mouvement et elle est en cours d'élaboration.

C'est un schéma qu'on trouve pas mal dans le monde de l'entreprise. On fait des réunions pour décrire les problèmes. Éventuellement, on peut proposer des pistes d'amélioration. La direction choisit celles qui semblent les plus pertinentes et choisit de les travailler. Puis, on fait des réunions-ateliers, où l'on présente d'abord ce sur quoi on va travailler, puis on présente, au sein des ateliers, les stratégies envisagées. On laisse les gens débattre. C'est pour cela que ça doit être fait en petits groupes, donc en atelier. Il y a eu des tentatives pour réaliser cela en viséoconférence ou en audioconférence et ça fonctionne nettement moins bien. Après, ceux qui doivent élaborer les solutions se remettent au travail. On peut recommencer le processus des réunions de travail autant de fois qu'il est nécessaire pour la réussite du projet. Puis, à la fin, on fait une grosse réunion pour annoncer le plan issu de tout ce travail commun.

Alors, il y a de nombreuses critiques sur des démarches de ce type. D'abord, c'est un processus lourd avec de nombreux renoncements au fur et à mesure que l'on se rend compte que certains YAKA ne sont pas aussi facile que cela à mettre en œuvre. Ces renoncements viennent aussi du fait que l'on cherche aller au plus efficaces. Donc, on va déterminer les 20% de projets qui devraient amener les 80% de bénéfice. La démarche se comprend, mais les porteurs des projets non-éligibles ont tendance à se mettre en repli et à s'estimer non-écoutés. Voire à prétendre que de toutes façons, cela était déjà joué d'avance.

Je participe à un projet de ce type. Il dure depuis 2012 et devrait apporter un gain de productivité assez conséquent pour mon entreprise. Il y a eu plusieurs erreurs de stratégies (on a choisi, entre autre, un fournisseur qui s'est avéré ne pas répondre à nos attentes, d'où un retard de 18 mois dans le déploiement des solutions). Il y a des réunions ateliers tous les 15 jours à Paris... C'est chronophage et il y a des gens qui se démotivent car ils ont l'impression de perdre 2 jours pour aller changer la place d'un mot dans une des 2 ou 3 phrases du compte-rendu. Donc, cela est frustrant et entraîne de la désaffection qui peut se communiquer à tout le service d'origine des ces personnes. Puis, il y a la masse des gens qui vont quitter le processus car ils sont déçus que l'on n'a pas choisit la seule bonne solution : celle qu'ils proposaient. Bref, en tout, nous étions 80 à l'origine, nous sommes environ 10 qui reste du noyau primitif. Mais, environ 10 de ces personnes ont été remplacées à cause de départs à la retraite. Donc, les vrais déçus doivent être "seulement" 60.

Je me suis étendu là-dessus, par pour étaler mes états d'âmes, mais pour faire comprendre les dangers de la méthode. Au début, elle soulève un grand enthousiasme, car les gens ont l'impression qu'on les écoute enfin. Après, l’enthousiasme faiblit, faiblit, faiblit .... S'ils mènent bien leur projet, les gens d'En Marche seront en plein dans la phase d'adhésion maximale au projets élaborés vers la fin du printemps 2017. C'est l'effet recherché. Mais, s'ils le gèrent mal, la désaffection risque de débuter plus tôt et cela va poser problème à la candidature Macron.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Sam 10 Déc 2016 16:14 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Pourquoi pas nous verrons bien à quoi ça conduira Macron cette méthode un peu marketing ...il y aura le risque d'opposer ses soutiens médiatiques et les aspirations de la,population ...

À l'extrême droite de l'échiquier j'appelle la famille Le Pen qui présente l'avantage d'un discours très bien structuré

http://www.frontnational.com/le-projet- ... etrangere/


Ici le préambule

Ces dernières décennies, tous les gouvernements, les uns après les autres, ont contribué au déclassement européen et mondial de la France. Leur politique a mis en péril notre équilibre intérieur et notre sécurité extérieure. Elle a gravement compromis notre liberté. Elle a abaissé notre rang.

Nos adversaires politiques ont fondé leur action sur un contresens historique. Ils ont décrété, car prisonniers de leur idéologie mondialiste, que l’histoire nous emmenait vers un monde globalisé sans Etats dans lequel allait s’imposer universellement le « modèle occidental américain ».

Ils se sont trompés et leur erreur est l’origine même de notre déclin

De l’Asie à l’Amérique Latine, en passant par le monde musulman, un nouveau monde émerge, fondé sur l’affirmation des identités et des souverainetés nationales.

Le retour de l’Asie, en particulier, annonce la fin de la primauté de l’Occident sur le monde. Nous marchons vers un monde multipolaire et nous devons nous en réjouir.

En conséquence, nos grandes orientations de politique étrangère doivent être refondées, et les clés de cette refondation se trouvent dans nos fondamentaux historiques, dans les constantes géopolitiques de la France.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Sam 10 Déc 2016 16:17 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Dupont Aignan serait assez proche de Fillon

http://www.non-stop-politique.fr/actu/d ... e-francois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Sam 10 Déc 2016 23:35 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Grâce à Marc30,je découvre le programme du FN sur la question. Oui, en effet, très bien construit et argumenté .Donc, il doit y avoir un think-tank dans l'ombre que l'on ne soupçonnait pas, ou plutôt que je ne soupçonnais pas. Car pour moi, je pensai que c'était le point faible de ce parti.

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Dim 11 Déc 2016 10:08 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 948
Merci Marc

À suivre ...et à débattre !

Cher Faget ne croyez vous pas qu'in trouve pas mal de généraux en retraite au FN capables de produire des analyses précises et argumentées ? Et depuis que ce parti n'est plus homophobe il doit aussi compter quelques diplomates ...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com