Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 22 Sep 2017 13:37

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Dim 23 Juil 2017 20:26 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Gloups :oops: L'homme du "bouton de guêtre" est le maréchal Le Bœuf, ministre de la guerre de Napoléon III en 1870.

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Lun 24 Juil 2017 12:23 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 734
Faget a écrit:
La dernière trouvaille de Macron et de son porte parole fait sourire : le CEMA ne s'occupe pas du budget qui est du rôle du domaine du ministre. Le CEMA est pour la stratégie. J'imagine donc devant la commission de la DN, un général gesticulant devant une carte , dessinant des flêches et des olives et concluant que " l'on vaincra parce que nous sommes les plus forts". Si un député pose une question sur les moyens, il devra répondre selon M.Macron "qu'il ne manque pas un bouton de guêtre". Si j'ai cité Paul Reynaud et Emile Ollivier, c'est pour montrer que notre histoire est riche en couillonnades de ce genre. Dans la prestation du Général de Villiers, on n'a retenu que le fait qu'il ne voulait pas se faire baiser. Mon Dieu, quelle vulgarité :roll:Ce que les journalistes ignares (pléonasme) ont oublié de rapporter, c'est qu'il avait tout de suite pensé aux conditions déplorables de logement des sous-officiers célibataires. C'est là que l'on voit le vrai chef qui sait se mettre à l'oreille de la troupe qui souffre et qui n'a que ses chefs pour espérer que les choses aillent mieux. Et le CEMA étant le numéro un, c'est le dernier recours.


Cette affirmation de Macron est surtout juridiquement fausse.

Le code de la défense nationale confère expressément au chef d'état-major des armées la responsabilité de définir le format et les besoins des forces armées, sous l'autorité du ministre de la defense.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... e=20170724

Bien entendu, le CEMA doit faire valider par le ministre ou par le président de la république les éléments de cadrage de ses déclarations devant les commissions as hoc du Parlement car il a un devoir de loyauté et d'obéissance envers le pouvoir politique.

Mais le CEMA a aussi l'obligation légale de ne pas mentir lorsque les représentants de la Nation l'interrogent conformément à leurs prérogatives constitutionnelles. Et si on lui demande s'il pense que le budget raboté permet de tenir durablement les missions assignées aux forces armées, il est obligé de donner un avis sincère et de dire le cas échéant si on a dans le mur, sur quel point et à quelle échéance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Mar 25 Juil 2017 21:55 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1126
Caesar Scipio a écrit:

Cette affirmation de Macron est surtout juridiquement fausse.


Mais le CEMA a aussi l'obligation légale de ne pas mentir lorsque les représentants de la Nation l'interrogent conformément à leurs prérogatives constitutionnelles. Et si on lui demande s'il pense que le budget raboté permet de tenir durablement les missions assignées aux forces armées, il est obligé de donner un avis sincère et de dire le cas échéant si on a dans le mur, sur quel point et à quelle échéance.


C'est toujours rigolo de voir qu'il y a des gens pour croire que ce qui est écrit dans les livres correspond aux réalités de la sphère politique

Vous êtes comme les militaires : vous vivez dans un univers enfantin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Mar 25 Juil 2017 23:39 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 734
Étant juriste, j'ai tendance à penser que l'état de droit n'est pas seulement un truc rigolo pour amuser la galerie.

Le droit attribue à un certain nombre d'autorités un certain nombre de missions et de pouvoirs propres, que ce soit à des procureurs ou à un CEMA quand bien même sont-ils soumis à une hiérarchie politique. Le pouvoir politique nomme ces gens pour accomplir les missions que la loi leur assigne.

Et si le pouvoir politique n'est pas content de la manière dont les personnes en question exercent ces missions, soit il les vire soit il change la loi pour leur retirer cette responsabilité propre, fut-elle sous hiérarchie politique.

Même un supérieur hiérarchique n'a pas le droit de donner un ordre illégal, dans l'entreprise comme dans la sphère publique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Mer 26 Juil 2017 00:13 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 320
Ce n'est pas rigolo mais plutôt triste de lire de tels propos sur un forum qui se veut un peu au-dessus du café du commerce. Le code de la Défense, ce n'est pas n'importe quel livre, c'est la loi et, comme nous sommes dans un Etat de droit, la loi est, dans l'ensemble, respectée. Quand on la méconnaît, on se fait recadrer. C'est arrivé même à de Gaulle dont une ordonnance a été annulée par le Conseil d'Etat (arrêt du 19 octobre 1962). Cela pourrait aussi arriver à Macron qui, dans cet épisode, a tort, d'une part en méconnaissant les attributions exactes du CEMA, d'autre part en oubliant qu'il y a un contrôle du législatif sur l'exécutif, ce qui implique une liberté de parole devant les commissions parlementaires.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Mer 26 Juil 2017 07:55 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 734
Ah ! Vous devez avoir un niveau élevé d'expertise en niveau de café du commerce ou un seuil d'attristepent bas, alors, car je ne vois modestement pas en quoi il y a matière à l'un ou à l'autre. Peut-être n'avez-vous pas perçu qu'il y avait là un simple souci de précision et de rigueur.

Voyez-vous, le conseil d'Etat ne fait que rendre des jugements ou des avis sur des actes juridiques (en projet ou en vigueur), pas sur les déclarations, fussent-elles juridiquement fausses, d'autorités politiques.

Néanmoins, il arrive parfois que les hautes autorités juridictionnelles (president du conseil constitutionnel, vice-président du conseil d'Etat, 1er président de la cour de cassation, président de la cour des comptes), fassent des déclarations publiques pour dire ce qu'ils pensent quand l'autorité politique dit ou fait n'importe quoi.

Bref, pour en revenir au cœur du sujet qui est tout de même plus intéressant que de s'amuser à distribuer bons ou mauvais points aux propos des autres quand on n'est pas d'accord avec eux sur le fond, Macron semble avoir décidé de rééquilibrer la stratégie internationale de la France pour redonner à la France un poids qu'elle avait perdu en s'alignant trop sur les positions américaines et saoudiennes.

Il entend le faire passer par une relance et un rééquilibrage de l'UE. Et il semble vouloir refaire de l'UE non pas une simple fin en soi mais aussi un levier d'Archimède de la puissance française.

J'attends de voir ce que Macron entend faire vis-à-vis de l'Asie, Chine comme Inde, et qu'il n'a pas encore précisé.

Mais pour cela, il n'y a ni miracle ni tour de passe-passe.

Il faut payer pour conserver un outil militaire à la hauteur de nos ambitions politiques. Comme l'a dit le général Vincent Desportes, Jupiter doit avoir la foudre. Et ailleurs dans le monde, les dépenses d'équipement militaire et d'entraînement des forces augmentent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Mer 26 Juil 2017 13:19 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 320
Il vous a visiblement échappé que mon intervention ne visait pas vos propos mais ceux de Marc30 : C'est toujours rigolo de voir qu'il y a des gens pour croire que ce qui est écrit dans les livres correspond aux réalités de la sphère politique.

Vous êtes comme les militaires : vous vivez dans un univers enfantin


Je n'ai pas l'expertise de Jean-Marie Gourio en matière de propos de comptoirs mais, durant toute ma vie, j'ai suffisamment entendu de déclarations d'ignares conspuant ceux qui ont un bagage intellectuel pour en être excédé. L'intervention de Marc30 est d'autant plus malvenue que l'allocution du président de la République dont il est question est tout à fait étrangère aux usages de « la sphère politique » et que les militaires ne sont en rien de grands enfants.

J'ai donné comme exemple de recadrage du chef de l'Etat l'arrêt du Conseil d'Etat du 19 octobre 1962 parce que c'est le plus marquant de toute l'histoire de la Cinquième République. De Gaulle s'est mis en fureur mais s'est néanmoins incliné, ce qui n'aurait pas été le cas dans un Etat moins démocratique. Mais évidemment, les décisions de justice ne sanctionnent que les actes. Les paroles sont, elles, sanctionnées par d'autres paroles ou par l'opinion publique. Ce faux-pas du président n'aura que des conséquences minimes s'il reste sans suite, mais, s'il doit s'inscrire dans une constante, peut-être annonce-t-il un échec de la méthode Macron, ce qui ne sera pas sans conséquence à l'échelle internationale.

Pour l'instant, je ne sais pas si Emmanuel Macron a l'intention de rééquilibrer la stratégie internationale de la France. Il a su faire entendre la voix de la France avec à la fois fermeté et habilité. Je ne vois pas ce qu'on peut dire de plus et je ne distingue pas de prémisses de revirements que ce soit à l'égard des Etats-Unis, de la Russie ou de l'Arabie Saoudite. Le plus net est qu'il s'accorde bien avec la chancelière allemande, d'une part parce que cette dernière s'assouplit peu à peu au grand dam de son ministre des finances et d'autre part parce que les réformes annoncées en France, en premier lieu la réforme du droit du travail, présentent des similitudes avec les réformes engagées naguère par le chancelier Gerhard Schröder, ce qui ne peut qu'être bien vu par le gouvernement allemand, la Commission Européenne et le FMI. Il semble avoir convaincu le gouvernement allemand de la nécessité d'accroître ses budgets militaires. Peut-être est-ce l'amorce d'un futur axe Paris-Berlin sur la scène internationale. En ce qui concerne le conflit israëlo-palestinien, aucun changement : déclarations de principe sur les deux Etats, mais aucune initiative concrète. La reconnaissance de l'Etat palestinien annoncé par François Hollande ne semble plus d'actualité. Les initiatives sont laissées à la discrétion des Etats-Unis lesquels ne feront rien qui puisse pousser à un règlement du conflit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 06:32 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1126
Pour mieux comprendre la vision dE Macron, on peut lire cette interview

https://www.letemps.ch/monde/2017/06/21 ... tin-commun


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2017 : quelle stratégie internationale pour la France ?
MessagePosté: Lun 4 Sep 2017 22:06 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 920
marc30 a écrit:
Pour mieux comprendre la vision dE Macron, on peut lire cette interview

https://www.letemps.ch/monde/2017/06/21 ... tin-commun


Merci cher Marc

Ces thèmes sont repris dans la grande interview au Point. Elle m'a assez plu je dois vous l'avouer. Hélas elle est payante ...

Nous avons manifestement trouver un chef qui a une vision globale et cohérente de ses objectifs. Un homme qui semble déterminé tout en restant réaliste... Maintenant je m'étonne que malgré la qualité de ses ministres (en particulier le Drian mais aussi Le Maire qui sont tous deux très expérimentés en matière internationale) ils se mettent à ce point en avant...au risque de devoir porter seul la responsabilité d'éventuels insuccès ...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com