Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 15 Déc 2017 10:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Dim 11 Déc 2016 10:11 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 982
"Les prévisions sont difficiles surtout quand elles portent sur l'avenir" a dit un comique ...

Mais actuellement elles sont particulièrement difficiles : ni le Brexit, ni les succès de Trump et de Fillon ni le résultat autrichien n'ont été prévus ...

On nous annonçait la victoire du Brexit et de Clinton...et des scores trop serrés pour prévoir un résultat en France et en Autriche ...on a vu ce qu'il en était ...

Évidemment l'art est difficile. Aux États Unis le système électoral est fédéral et donc complexe...mais enfin ce n'est pas nouveau et les instituts de sondage le savent parfaitement ...

En France la primaire de droite était une nouveauté difficile à modéliser ...certes mais de Là à sous estimer la poussée de Fillon parfaitement perceptible dans certains milieux (catholiques notamment)...

Qu'en pensez vous ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Dim 11 Déc 2016 18:05 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 756
En fait je pense qu'il y a surtout un biais cognitif. Certains sondages, très sérieux, ont longtemps donné le Brexit et Trump gagnants. Beaucoup d'articles et de sondages des autres grands medias ont prévu le Bremain et Clinton gagnants parce que c'était le résultat qu'ils voulaient, et qu'ils ont abandonné en cours de route leur déontologie et, avec elle, leur compétence et leur crédibilité.

Pour la primaire de la droite et du centre, comme vous l'avez relevé, Aigle, c'était très difficile de faire des sondages parce que le corps électoral etait inconnu. Mais au final, dans les dernières semaines, les sondeurs ont détecté la tendance avec Fillon à la hausse et Juppé à la baisse. Mais qui pouvait prévoir que Fillon ferait un tel carton ? Personne. Il fallait deviner que l'électorat qui se mobiliserait serait un électorat nettement marqué à droite et donc ne voulant pas d'un Juppé porté par le centre et la gauche, ni d'un Sarkozy discrédité et faisant un peu honte à cet électorat à cause de ses méthodes gros rouge qui tâche.

Ce résultat pose de grands problèmes à la droite parce qu'il n'y a pas plus d'enthousiasme pour Fillon qu'il n'y en avait pour Juppé. Fillon a été élu sur la conjugaison de 2 rejets, le TSJG-TSS :
- Tout Sauf Juppé et la Gauche,
- Tout Sauf Sarkozy.

Mais le problème est que le programme économique de Fillon le rend virtuellement inéligible. C'est un programme qui convient à une petite minorité de CSP + parmi lesquels surtout des retraités et rentiers qui veulent que les jeunes suent sang et eau pour leur garantir leurs rentes.

L'état-major des LR et de l'UDI sont en train de tirer le signal d'alarme sur le fait qu'un tel programme rend Fillon inéligible à l'élection présidentielle de 2017. Une toute récente enquête d'opinion indique que 80% des français ne veut pas de purge thatchérienne.

L'enjeu pour Fillon est d'accepter de tourner casaque et de le faire sans avoir l'air de se renier par pur opportunisme.

L'électorat de droite veut de la réforme économique modérée (le programme de Fillon provoquerait une crise telle qu'en connaît l'Italie depuis 2011) et une politique régalienne et societale radicalement de droite, en rupture avec le consensus radical-socialiste qui règne depuis les années 1970.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Dim 11 Déc 2016 20:33 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
assez OK avec vous Caesar

mais pour les erreurs des sondages je crois que l'explication vient aussi du fait que les sondages sont de moins en moins scientifiques et de plus en plus des prévisions subjectives qui refletent donc les préjugés des instituts


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Lun 12 Déc 2016 05:50 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Ça me rappelle le duel Delors/Balladur annoncé pour 1995. Là, nous devions avoir un Juppé/Le Pen et nous nous dirigeons vers un Macron/Fillon.

Bon, Macron a intérêt à avoir les reins solides contre le PS, la gauche, l'extrême gauche et LR, ne serait-ce que pour avoir ses signatures et passer au-dessus des menaces de morts qui pleuvront sur ses divers systèmes de messageries.

(Voilà un sujet journalistique absolument légitime : qui adresse des menaces de morts aux candidats ?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Lun 12 Déc 2016 14:22 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
On peut lire quelques éléments d'analyse pas mal faits sur

http://www.causeur.fr/fillon-trump-guil ... 41491.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Lun 12 Déc 2016 19:01 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mar 26 Aoû 2008 08:11
Messages: 621
Localisation: Capicursinu-Sophia
Les médias et les instituts de sondage sont complètement déphasés par rapport à la réalité.
Volontairement et involontairement ils sous estiment l’importance des facteurs terrorisme islamique et radicalisation.
Les médias et les instituts de sondage se sont décrédibilisés, ils sont inaptes à analyser la situation, à nommer correctement les faits. Complétement à coté de la plaque !
C’est la radicalisation religieuse islamique qui remet en cause le mode de vie qui est le facteur déterminant.
Exemple : Fillon a commencé à émerger à compter de la publication de son livre : "Vaincre le terrorisme islamique", il va certainement durcir cette tendance si il veut vaincre MLP.
Quand aux idéologues de gauche irresponsables, les nantis qui vivent dans des quartiers sécurisés, qui prêchent les bienfaits du communautarisme, ils sont complètement hors course. Il vivent dans un autre monde virtuel, ils utilisent un vocabulaire usé et inapproprié.
Il ne faut pas être devin pour faire ces constats.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Mer 14 Déc 2016 21:54 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Causeur a trouvé un surdoué de la prévision

http://www.causeur.fr/l’homme-qui-a-prevu-l’election-de-trump-et-la-defaite-de-juppe-41424.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Jeu 15 Déc 2016 10:09 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 98
Localisation: Lyon
Votre lien ne marche pas...

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Jeu 15 Déc 2016 10:44 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Pouzet a écrit:
Votre lien ne marche pas...



http://www.causeur.fr/l%E2%80%99homme-q ... 41424.html

Il avait aussi prévu le Non en 2005


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Mer 21 Déc 2016 09:03 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Citation:
Lors de la première élection au suffrage universel, en 1965, de Gaulle est présenté comme élu haut la main dès le premier tour ; il finit en ballottage. En 1969, Poher doit sortir triomphant ; Pompidou le bat au premier tour. En 1974, Chaban, le favori, n’est pas au second tour. En 1981, Giscard doit l’emporter sans difficulté face à Mitterrand ; vous savez ce qu’il en a été. Et en 1995, je n’ai pas besoin d’insister sur ce qu’il s’est passé. Jusqu’aux deux derniers mois, j’étais donné favori. Je n’ai pas été élu au premier tour. En revanche, 2007 et 2012 ont été plus conformes aux sondages. Sur neuf élections, dans trois cas les sondages ont donné les résultats et dans six ils se sont trompés.

Édouard Balladur, Le Point 2305, 11


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com