Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 22 Aoû 2017 20:45

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Jeu 22 Déc 2016 00:07 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Je me souviens que fin 1994, ce n'était même plus la peine d'aller voter, Edouard Balladur était le futur président de la République. A cette époque, ou début 1995, un professeur de Sciences politiques était venu faire une conférence dans ma ville universitaire d'Allemagne sur les futures élections françaises. Je me souviens lui avoir posé la question suivante : "Comment se fait-il qu'il y ait cet engouement dans la nation pour ce candidat qui ressemble à un notaire de province ou à un archevêque ? ". La réponse du professeur a été : " Monsieur , je me suis posé la même question que vous et je n'ai pas trouvé de réponse ". En quelques semaines la situation a basculé en faveur de Chirac.

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Jeu 22 Déc 2016 09:27 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2296
Localisation: Alsace, Colmar
Quand on regarde les prévisions de la primaire de la droite et du centre pour le premier tour, on voit que de nombreux instituts de sondages avaient vu la formidable remontée de Fillon les 2 dernières semaines avant le vote. On voit le retournement des futurs votants. On voit que Fillon siphonne non seulement le vote des indécis, mais aussi celui de la plupart des petits candidats et d'une partie de l'électorat de Sarkozy. Mais, au moment des derniers sondages, il est encore 3ème, presque à égalité avec Sarkosy.

Les sondeurs reconnaissent qu'ils ont toujours des difficultés pour saisir les mouvements rapides d'opinions. Là où en quelques heures une opinion en devenir se cristallise et devient un acte qui va se formaliser par un bulletin dans l'urne. De nombreux éléments, subjectifs et objectifs, entrent en ligne de compte. C'est quelque chose de difficile à saisir car l'opinion des gens change très vite et que le sondage saisit un instantané d'une situation qui évolue. Mais aussi car cet instantané dure en lui-même un temps trop long. Réaliser un sondage prend du temps, et si on sondait la même personne aux premières minutes du sondage ou à la dernière, il est possible que son opinion ai changé. C'est comme si on prend la photo d'une course automobile avec un appreil photo qui a une trop grande ouverture, la photo est floue. Là, le sondage créée une espèce d'illusion, car il n'arrive pas à saisir cette situation instable

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Dim 25 Déc 2016 08:08 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1211
Localisation: France
Narduccio a écrit:
Réaliser un sondage prend du temps, et si on sondait la même personne aux premières minutes du sondage ou à la dernière, il est possible que son opinion ai changé.

Il est même possible qu'elle change d'avis en raccrochant.

C'est rassurant de conserver un peu de mystère, comme une sorte d'indépendance individuelle, face à ces prédictions algorithmiques.
Narduccio a écrit:
C'est comme si on prend la photo d'une course automobile avec un appreil photo qui a une trop grande ouverture, la photo est floue. Là, le sondage créée une espèce d'illusion, car il n'arrive pas à saisir cette situation instable

En somme, c'est comme en physique quantique qui, me semble-t-il, stipule que plus la localisation d'un objet subatomique est précise, moins la vitesse de l'objet est connue (et vice versa).

À méditer pour les futurs modélisateurs. ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Dim 25 Déc 2016 17:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 285
J'en profite pour rappeler la prévision de Michael Moore (que quelqu'un a déjà postée) pour souligner la qualité de son analyse :
http://www.huffingtonpost.fr/michael-moore/cinq-raisons-pour-lesquelles-trump-va-gagner/

Sans ordinateurs et sans modèle, Michael Moore a tapé juste, notamment en mettant en évidence deux facteurs :
1. Le basculement du Midwest, ruiné par la disparition de l'automobile, vers les Républicains. Ce basculement de ce que les Américains appellent la Rust Belt suffisait à lui seul à apporter à Trump son quota excédentaire de grands électeurs.
2. Ce qu'il appelle "l'effet Jesse Ventura", c'est à dire l'envie de nombreux électeurs de voter pour un outsider pour le simple plaisir de rebattre les cartes : "ne sous-estimez pas la capacité des gens à se conduire comme des anarchistes malicieux lorsqu'ils se retrouvent seuls dans l'isoloir."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Lun 26 Déc 2016 02:06 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
L'analyse de Michael Moore a une sacré gueule et on l'apprécie d'autant plus que ses prédictions se sont réalisées.

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Lun 26 Déc 2016 10:57 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2296
Localisation: Alsace, Colmar
Faget a écrit:
L'analyse de Michael Moore a une sacré gueule et on l'apprécie d'autant plus que ses prédictions se sont réalisées.


Parfois, les personnes qui vont sur le terrain et qui "sentent" le public, font de meilleures prévisions que les sondages les plus sophistiqués. Le seul soucis est de les percevoir au milieu du brouhaha médiatique.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Ven 30 Déc 2016 21:40 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 13 Mai 2006 23:36
Messages: 49
Localisation: Toulouse
Narduccio a écrit:
Faget a écrit:
L'analyse de Michael Moore a une sacré gueule et on l'apprécie d'autant plus que ses prédictions se sont réalisées.


Parfois, les personnes qui vont sur le terrain et qui "sentent" le public, font de meilleures prévisions que les sondages les plus sophistiqués.


Pas parfois : toujours. Et c'est tout à fait normal.

Toutes les critiques et accusations ci-dessus envers les instituts de sondage sont essentiellement injustes : un sondage ne sert pas plus à prévoir le résultat d'une élection que mon thermomètre ne me sert à savoir le temps qu'il fera demain. Dois-je pour autant jeter mon thermomètre ?

Dans la grande majorité des cas, les sondeurs se gardent bien de prévoir quoi que ce soit. Ce sont les analystes (y compris les sondeurs lorsque par malheur ils sortent de leur rôle) qui font des prévisions et qui se trompent. Cela ne veut pas dire que les sondages soient mal faits, ni qu'ils soient truqués.
Ils peuvent être faussés par des biais parmi les populations sondées : ainsi en France les électeurs du FN ont longtemps rechigné à se reconnaître comme tels, et les sondeurs ont peu à peu appris à corriger ce biais en comparant sondages et résultats réels des élections ; il est probable que les Brexistes et les électeurs de Trump ont eu un biais similaire qui par définition n'a pas pu être corrigé.

Et puis il y a tout le reste qui, par définition, est encore plus impossible à estimer par les sondages : les changements d'avis, les indécis qui se décident, les dynamiques qui prennent de la vitesse, les corps électoraux qu'on ne connaît pas, la tentation d'aller à la pêche quand il fait beau, la paresse de sortir de chez soi quand il fait mauvais, le goût de faire mentir les sondages, et bien sûr comme le dit Moore "la capacité des gens à se conduire comme des anarchistes malicieux lorsqu'ils se retrouvent seuls dans l'isoloir".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Sam 31 Déc 2016 00:34 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2296
Localisation: Alsace, Colmar
Dupleix a écrit:
Narduccio a écrit:
Faget a écrit:
L'analyse de Michael Moore a une sacré gueule et on l'apprécie d'autant plus que ses prédictions se sont réalisées.


Parfois, les personnes qui vont sur le terrain et qui "sentent" le public, font de meilleures prévisions que les sondages les plus sophistiqués.


Pas parfois : toujours.


Dommage, mais ce n'est pas toujours. En fait, cela dépend de l'état d'esprit dans lequel on va sur le terrain. Par exemple, de nombreux députés tiennent des permanences dans leurs circonscription. Voit-ils mieux le terrain que les gens qui travaillent sur le terrain au quotidien ? Hé bien, parfois oui, parfois non. En fait, il faut être à l'écoute des bonnes personnes.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Sam 31 Déc 2016 10:52 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 729
pierma a écrit:
J'en profite pour rappeler la prévision de Michael Moore (que quelqu'un a déjà postée) pour souligner la qualité de son analyse :
http://www.huffingtonpost.fr/michael-moore/cinq-raisons-pour-lesquelles-trump-va-gagner/

Sans ordinateurs et sans modèle, Michael Moore a tapé juste, notamment en mettant en évidence deux facteurs :
1. Le basculement du Midwest, ruiné par la disparition de l'automobile, vers les Républicains. Ce basculement de ce que les Américains appellent la Rust Belt suffisait à lui seul à apporter à Trump son quota excédentaire de grands électeurs.
2. Ce qu'il appelle "l'effet Jesse Ventura", c'est à dire l'envie de nombreux électeurs de voter pour un outsider pour le simple plaisir de rebattre les cartes : "ne sous-estimez pas la capacité des gens à se conduire comme des anarchistes malicieux lorsqu'ils se retrouvent seuls dans l'isoloir."


Autant je n'ai pas d'objection sur le 1er point, autant je suis plus dubitatif sur le fait que l'élection de Trump puisse se ranger dans la catégorie effet Jesse Ventura.

Jesse Ventura, c'est l'archétype de "Mr Deeds goes to Washington" : un gars éminemment sympathique et bleu en politique.

Trump avait certes une grande notoriété mais il n'était et n'est pas du tout sympathique : il est la quintessence du rejeton de l'élite affairiste qui finance les politiciens professionnels, ces derniers étant rejetés par l'opinion publique.

Si Trump a été élu, d'ailleurs d'extrême justesse, c'est principalement pour 3 raisons :
- il a atomisé les politiciens professionnels abhorés par l'opinion et leurs copains des grands medias,
- il a su enfourcher le bon cheval de bataille, à savoir l'opposition à la mondialisation qui broie les classes moyennes et populaires, et l'opposition à une immigration trop débridée,
- bien qu'étant lui-même un repoussoir, il avait face à lui une candidate encore plus repoussoir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prévision électorale : c'est difficile
MessagePosté: Dim 1 Jan 2017 08:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Nous sommes sur le forum Europe, que vient faire l'élection américaine ici ?

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com