Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 15 Déc 2017 10:19

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La France en 2017
MessagePosté: Lun 19 Juin 2017 08:52 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Dans une perspective de comparaison internationale, on peut dire que les Français ne ressemblent pas totalement aux autres peuples.

1- à la différence des autres grands pays (USA, GB, Allemagne, Espagne) la France a aujourd hui un président revêtu d'une autorité incontestée et appuyé sur une majorité parlementaire claire - c'est le triomphe d'une conception gaullienne des institutions : un homme/un peuple
2- comme les autres grands pays elle a rompu avec l'extrémisme de gauche, En marche pouvant se présenter comme un parti de centre gauche, social libéral, proche du New labour de Blair ou du SPD allemand, le PS officiel étant en voie de marginalisation
3- à la différence des autres grands pays, elle souffre toujours d'un extrémisme de droite important même s'il sera peu présent à l'assemblée.

On peut aussi se demander si le degagisme d'en marche n'a pas des points communs inattendus avec Trump et le Tea party. Pas dans les idées mais dans le rejet de la classe politique officielle. Alors qu'en Allemagne et en GB, le système parlementaire rend presqu impossible la création d'un nouveau parti et l'élection d'un leader hors parti.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Lun 19 Juin 2017 10:25 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 982
Bien vu cher Marc. Je pense que nous voyons là l'effet de la Constitution de 1958.

Il n'est pas absurde d'effectuer un parallèle entre notre pays et les Etats Unis : dans les deux cas, l'élection présidentielle au suffrage universel permet de choisir un outsider. Ce fut déjà le cas en 1974 avec Giscard.

Dans la longue durée française - disons depuis 1958, on peut dire que les élections de 2017 ont conduit à
- invalider complètement (et probablement définitivement) l'idée de "primaires à la française"
- rétablir entièrement l'orthodoxie gaulliste sur la prééminence du Président et la subordination du parlement (on a oublié que Sarkozy en 2008 avait pris l'initiative d'une révision constitutionnelle anti gaullienne affaiblissant l'exécutif)
- discréditer la gauche "marxiste" (si j'ose dire) au profit d'une gauche "centriste" (expression vague mais enfin vous voyez ce que je veux dire) qui n'a jamais eu droit de cité dans notre pays sauf en marge (Delors, Rocard, ...)
- mettre la droite libérale devant un choix cornélien : ou s'allier au FN ou rejoindre tôt ou tard la majorité EM...ou éclater dans ces deux directions...

L'essentiel n'est néanmoins pas là : il est dans le programme des vainqueurs. Un programme assez modéré mais néanmoins clair ...qui nous place en phase avec l'Allemagne et la Commission. Ce qui va permettre de faire pas mal de choses ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mar 20 Juin 2017 06:36 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 756
Autant je partage tout à fait le point de vue d'Aigle sur la force extraordinaire des institutions de la 5ème république que Macron a parfaitement saisie et dont il joue remarquablement. Il faut à cet égard se souvenir de l'interview qu'il avait donnée voici un peu plus d'un an où il avait eu la lucidité et l'audace d'affirmer que la France souffrait de l'absence d'une figure du monarque.

Autant j'ai un point de vue différent sur certaines autres appréciations et critiques que vous portez tous deux, Marc et Aigle.

La gauche marxiste et radicale, la gauche de la gauche, comme on dit, celle qui va des frondeurs socialistes aux trotskistes, est tout sauf discréditée. Elle connaît même une résurgence remarquable. Elle a atteint 25% des voix. Simplement elle est éclatée à ce stade. Hollande, Valls et Macron ont fait éclater le PS qui rassemblait 2 gauches de plus en plus divergentes : la gauche socialiste héritière de la SFIO et le centre-gauche héritier du parti radical et radical-socialiste (le PRG n'étant qu'une coquille vide).

Les données électorales les plus significatives, ce sont celles du 1er tour de l'élection présidentielle qui ont montré un pays coupé en 4.

Macron a cassé l'union de la gauche de gouvernement que constituait le PS et de la droite de gouvernement que constituait l'UMP puis l'alliance LR-UDI pour constituer une union des centres, laquelle pèse en fait un quart de l'électorat.

S'agissant de la réforme constitutionnelle de 2008, je porte dessus un regard très favorable, en particulier sur la QPC qui ôte enfin aux seuls partis politiques ayant au moins 60 députés ou 60 sénateurs la possibilité de saisir le conseil constitutionnel.

Je suis beaucoup plus critique et même sévère avec les réformes constitutionnelles de l'ère Chirac : le désastreux passage au quinquennat et la constitutionnalisation du catastrophique principe de précaution.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mar 20 Juin 2017 07:11 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Caesar Scipio a écrit:
Autant je partage tout à fait le point de vue d'Aigle sur la force extraordinaire des institutions de la 5ème république que Macron a parfaitement saisie et dont il joue remarquablement. Il faut à cet égard se souvenir de l'interview qu'il avait donnée voici un peu plus d'un an où il avait eu la lucidité et l'audace d'affirmer que la France souffrait de l'absence d'une figure du monarque.

Autant j'ai un point de vue différent sur certaines autres appréciations et critiques que vous portez tous deux, Marc et Aigle.

La gauche marxiste et radicale, la gauche de la gauche, comme on dit, celle qui va des frondeurs socialistes aux trotskistes, est tout sauf discréditée. Elle connaît même une résurgence remarquable. Elle a atteint 25% des voix. Simplement elle est éclatée à ce stade. Hollande, Valls et Macron ont fait éclater le PS qui rassemblait 2 gauches de plus en plus divergentes : la gauche socialiste héritière de la SFIO et le centre-gauche héritier du parti radical et radical-socialiste (le PRG n'étant qu'une coquille vide).

Les données électorales les plus significatives, ce sont celles du 1er tour de l'élection présidentielle qui ont montré un pays coupé en 4.

Macron a cassé l'union de la gauche de gouvernement que constituait le PS et de la droite de gouvernement que constituait l'UMP puis l'alliance LR-UDI pour constituer une union des centres, laquelle pèse en fait un quart de l'électorat.
on.


Pourquoi pas ?

C'est vrai que
1- la gauche a éclaté entre ses deux tendances irréconciliables
2- la droite aussi avec un MODEM qui s'allie à la gauche pour la première fois depuis la IVe République

Mais c'est aussi vrai que
1- Macron a été élu avec 66% des voix
2- les députés en marche ont chacun d'entre eux été élus dimanche avec >50% des voix

Maintenant
1- Macron réalise ce que Giscard avait rêvé : deux français sur trois ou le gouvernement des centres
2- de là à se réjouir du renforcement du pouvoir des juges non élus face aux élus, on peut le faire mais alors c'est dire que la démocratie présente des points faibles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mar 20 Juin 2017 07:38 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Accessoirement le pouvoir ne se limite pas à la sphère des élus

Il y a aussi celle des médias

Par exemple France télévision choisit de donner son journal de 20hoo à une journaliste mariée au patron de la plus grande agence de pub française et dont l'actionnaire est notoirement proche de certains hommes politiques. Hasard certainement

En tout cas aux USA ça aurait déclenché un scandale majeur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mar 20 Juin 2017 08:34 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 18 Mar 2004 00:16
Messages: 756
Les provocations sont parfois les vérités les plus vraies. Macron n'a pas été élu à 66%. Macron a été porté au second tour par 24% des voix. Et au second tour, 66% des suffrages exprimés, c'est-à-dire une fois défalqués les presque 5 millions de bulletins blancs ou nuls, ont viscéralement rejeté que Le Pen puisse être élue présidente.

Même chose en 2002. Les 82% de Chirac étaient un choix de rejet : chiffre énorme mais conférant néanmoins une faible légitimité politique.

Macron doit encore gagner par son action et par des résultats l'adhésion qu'il n'a pas encore eue. Je rappelle qu'au 1er tour des législatives, les candidats LREM-Modem n'ont remporté les suffrages que de 15% des inscrits. Jamais cela n'avait été aussi bas pour le parti majoritaire à l'Assemblée nationale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mar 20 Juin 2017 11:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 308
Caesar Scipio a écrit:
Macron doit encore gagner par son action et par des résultats l'adhésion qu'il n'a pas encore eue.

Tout à fait d'accord : au premier tout il passe en tête grâce à l'élimination de Fillon, au second grâce à celle de Le Pen.

Macron fait l'objet d'un engouement massif et d'attentes très fortes, alors qu'il a très peu annoncé ce qu'il voulait faire. (C'est l'effet "majorité au centre" : tout le monde s'y retrouve un peu.)

Au total, Macron a obtenu un chèque en blanc, et ce n'est qu'à l'usage qu'on verra s'il le mérite.

Avec un risque de déception éventuelle qui serait cette fois encore plus violente que pour Hollande.

Perso, j'attends pour voir. Pour l'instant il me semble très habile. (La façon dont il a casé Bayrou dans un ministère régalien où il ne pourra pas faire de mal... - Bon, Bayrou a déjà montré en paroles qu'il est insupportable, mais c'est un moindre mal.)

Habile aussi d'annoncer une violente réforme des retraites alignant le public sur le privé - donc disparition des régimes spéciaux - mais qui ne prendrait effet qu'au début d'un second quinquennat. Bonne formule pour réformer en évitant la grève générale immédiate, habitude franco-française. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mar 20 Juin 2017 11:36 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
On oublie que tous les députés de la République En Marche ont signé une lettre où ils s'engagent à ne jamais être contre le gouvernement... Macron a été très marque par les divers épisodes des frondeurs où la contestation la plus virulente de l'action des gouvernements qui se sont succédé sous la présidence Hollande étaient le fait de députés PS.... Députés qui étaient réputés soutenir ce gouvernement qui était sensé être leur émanation. Certains disent que c'est le retour des godillots de la République, mais les godillots, cela permet souvent d'avancer ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mer 21 Juin 2017 18:10 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Antoine Vauchez est un chercheur iconoclaste qui dit que les vérités sur la gouvernance contemporaine

http://doyoulaw.blogs.liberation.fr/201 ... au-commun/

Et

http://plunkett.hautetfort.com/archive/ ... .html#more


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La France en 2017
MessagePosté: Mer 21 Juin 2017 21:12 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 13 Mai 2006 23:36
Messages: 55
Localisation: Toulouse
marc30 a écrit:
Accessoirement le pouvoir ne se limite pas à la sphère des élus

Il y a aussi celle des médias


C'est vrai que pour l'élection présidentielle, on aurait gagné du temps et de l'énergie si on avait remplacé les 500 signatures par celles de la rédaction du Canard Enchaîné. :lol:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com