Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mar 17 Oct 2017 06:05

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Ven 23 Juin 2017 22:47 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
Aigle posait la question de l'enjeu géopolitique de la folie. Liberation nous donne une analyse assez complète de l'épidémie de SIDA à Paris qui revêt une dimension géopolitique absolument inattendue
http://www.liberation.fr/france/2017/06 ... da_1578522

1- Libération souligne que cette maladie n'est ni neutre ni impartiale et frappé d'abord deux populations : les homosexuels masculins et les migrants.

"Les cas parisiens représentent un cinquième du chiffre pour toute la France, alors que les Parisiens représentent un peu plus de 3% de la population. Ce sont plus d’un millier de nouvelles contaminations par an. Et à Paris encore, l’épidémie y est très particulière, fortement concentrée – à près de 90% – dans deux groupes : les hommes ayant des rapports sexuels entre hommes (52%) et les migrants, principalement de pays à forte prévalence (38%). "

2- l'article insiste sur le fait que les beaux quartiers sont exclus
"l’épidémie est surtout forte dans les quartiers centraux (Ier à IVe arrondissements) et dans le nord-est (Xe, XIe, XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements) mais aussi dans le XIIIe."

Bref une maladie qui frappé certains (les homosexuels masculins, les migrants, les habitants du centre et de l'est) et pas d'autres ( les hétérosexuels, les français de souche, les habitants du XVIe arrondissement).

En revanche Liberation ne donne aucune explication sur les causes de ces inégalités ethniques, sociales et sexuelles devant la maladie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Sam 24 Juin 2017 09:42 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 946
Assez étonnant en effet : un virus d'extreme droite qui tue les noirs pauvres et évite les riches blancs ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Sam 24 Juin 2017 11:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 294
Aigle a écrit:
Assez étonnant en effet : un virus d'extreme droite qui tue les noirs pauvres et évite les riches blancs ?

:mrgreen:

Je pense qu'il peut y avoir deux causes différentes pour les deux populations concernées :

- Pour les homosexuels, il semble que se soit répandue l'idée que le Sida ne tue plus et qu'il est donc inutile de se protéger. Les associations de lutte contre le sida se battent contre cette idée reçue, mais il est possible qu'elles soient davantage entendues - au sens de "message qui passe" - dans les arrondissements où se trouvent les populations les plus éduquées.

- pour les immigrants, je dirais tout simplement le manque d'information, ou des représentations fausses, comme en Afrique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Mar 11 Juil 2017 02:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 275
marc30 a écrit:
2- l'article insiste sur le fait que les beaux quartiers sont exclus
"l’épidémie est surtout forte dans les quartiers centraux (Ier à IVe arrondissements) et dans le nord-est (Xe, XIe, XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements) mais aussi dans le XIIIe."

Bref une maladie qui frappé certains (les homosexuels masculins, les migrants, les habitants du centre et de l'est) et pas d'autres ( les hétérosexuels, les français de souche, les habitants du XVIe arrondissement).

En revanche Liberation ne donne aucune explication sur les causes de ces inégalités ethniques, sociales et sexuelles devant la maladie

Le plus curieux est que vous trouverez sûrement des similitudes au 19e siècle, où des maladies comme la tuberculose frappaient principalement les populations pauvres vivant dans des conditions insalubres et avaient tendance à épargner les bourgeois des beaux quartiers.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Mar 11 Juil 2017 10:53 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2323
Localisation: Alsace, Colmar
marc30 a écrit:
En revanche Liberation ne donne aucune explication sur les causes de ces inégalités ethniques, sociales et sexuelles devant la maladie


C'est quelque chose qui a été déjà étudié pour plusieurs maladies.

Le premier point est que la "promiscuité" est souvent un facteur qui augmente la transmission des maladies. Bref, plus il y a d'habitants au m2 et mieux les virus et bactéries voyagent des uns aux autres. Il y a ensuite une question de "charge contaminante". Diverses études ont montré que quelqu'un de bien nourri et en bonne santé avait, ans certains cas, d'être en contact avec une plus grande quantité de microbes actifs qu'une personne qui ne l'était pas. Et la variation de la charge peut atteindre un facteur de 1 à 1000, voire plus. C'est à dire qu'une personne mal-nourrie peut tomber malade si elle est en contact avec 10 000 agents pathogènes, tandis que pour une en bonne santé, il en faudra 10 millions. Les défenses du corps h'un humain en bonne santé pouvant se défendre contre un certain nombre d'attaques d'agents pathogènes.

Donc, si des populations se trouvent mal nourries, fragiles, elles tomberont plus facilement malade.

Mais, il y a d'autres facteurs. Certaines études montrent que nos médicaments sont souvent plus efficaces pour les hommes que pour les femmes. En fait, les études pharmacologiques n'ont pas été menées de manières différenciées. On considéraient les populations humaines dans leur ensemble. Or, quand on a fait des méta-études, des études en se servant de moteurs de recherches pour fouiller dans les immenses bases de données accessibles, on s'est rendu compte que certains médicaments ont une efficacité moindre pour les femmes. Cette différence d’efficacité étant dans certains cas moindre d'un facteur assez important. Des chercheurs sont en train d'étudier cela et il est possible que l'on voit apparaitre des médicaments "sexués" avec des dosages différents ou avec des molécules différentes pour traiter certaines maladies.

Pour finir, on s'est rendu compte que les différences génétiques influaient aussi sur la survenue des certaines maladies ou sur leur traitement. Aux USA, certains professionnels de la santé avaient lancé des médicaments spécifiques pour certaines populations. Les résultats sont assez discutables parce qu'ils se basaient sur des critères raciaux. Bref, ils ont fait des médicaments pour les noirs. Médicament qui ne fonctionnent pas avec tous les noirs, simplement parce qu'ils ont tenu compte des noirs afro-américains qui sont très métissés et dans la plupart des cas originaires de l'Afrique de l'Ouest. En fait, c'est médicament fonctionnent si on se base sur la génétique, bref, il faut avoir certaines combinaisons de gènes. SI on a lea bonne combinaison génétique, le médicament est efficace. Or, dans certains cas, 2 frères peuvent ne pas avoir la même combinaison génétique. Il est donc possible que l'on voit apparaitre dans un certain avenir des médicaments couplés avec un test génétique qui servirait à déterminer si le médicament sera efficace.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Mer 19 Juil 2017 06:54 
Hors ligne

Inscription: Jeu 12 Nov 2009 22:24
Messages: 1138
LordFoxhole a écrit:
marc30 a écrit:
2- l'article insiste sur le fait que les beaux quartiers sont exclus
"l’épidémie est surtout forte dans les quartiers centraux (Ier à IVe arrondissements) et dans le nord-est (Xe, XIe, XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements) mais aussi dans le XIIIe."

Bref une maladie qui frappé certains (les homosexuels masculins, les migrants, les habitants du centre et de l'est) et pas d'autres ( les hétérosexuels, les français de souche, les habitants du XVIe arrondissement).

En revanche Liberation ne donne aucune explication sur les causes de ces inégalités ethniques, sociales et sexuelles devant la maladie

Le plus curieux est que vous trouverez sûrement des similitudes au 19e siècle, où des maladies comme la tuberculose frappaient principalement les populations pauvres vivant dans des conditions insalubres et avaient tendance à épargner les bourgeois des beaux quartiers.


@lord Foxhole : êtes vous conscient de ce que vous écrivez ? Il est parfaitement irresponsable de comparer le SIDA à la tuberculose. C'est le meilleur moyen de stigmatiser les sidéens et de paralyser toute politique efficace de prévention à l'heure où ce fléau redémarre

http://www.liberation.fr/france/2017/07 ... is_1584683

http://www.liberation.fr/france/2017/07 ... et_1584633


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Mer 19 Juil 2017 11:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2323
Localisation: Alsace, Colmar
@marc30 : vous vous rendez compte du danger qu'il y a, ne pas comprendre ce que disent les gens ?

Relisez bien l'intervention de LordFoxhole, il se place dans le champ de l'histoire, et plusieurs sociologues ont des raisonnements identiques sans que les exaltés ne leurs sautent à la gorge. Car les associations ont bien compris une chose : les mêmes causes causent les mêmes effets. Une bonne partie de la propagation actuelle du sida est due à des causes sociologiques. Et ces causes touchent effectivement en priorité les populations mal-informées. Les populations mal-informées étant aussi celles qui vivent en situation de précarité. Ce qui fait que les associations anti-sida ont toutes un gros programme de prévention. Programme qui est souvent attaqué pour ceux qui y voient de la propagande en faveur de la liberté des mœurs. Effectivement, si on ne papillonne pas, on a pas besoin de mettre un préservatif ... Mais, c'est un autre débat et il faut être pragmatique et utiliser des moyens de lutte efficaces

Pour ce qui est de la comparaison de la progression du sida par rapport à d'autres épidémies du passé, en réalité, à part le fait qu'elle touche des populations similaires, il y a peu de comparaisons. La tuberculose se propageait à travers les taudis parce que les gens vivant les uns sur les autres étaient sans-cesse en contact avec les agents pathogènes. De plus, les organismes mal alimentés résistaient moins.

Alors que dans le cas du sida, ce n'est pas la promiscuité qui tue, c'est le fait de ne pas se protéger. C'est aussi le fait de ne pas aller voir un médecin assez rapidement après un rapport non-protégé. L'idée de base est de soigner ceux qui ont contacté la maladie, et on sait très bien le faire de nos jours. Puis de faire en sorte de limiter les nouveaux cas. Pour cela, il faut que les 2 populations, ceux qui sont déjà infectés et ceux qui ne le sont pas encore, comprennent bien que les seuls rapports qu'ils doivent avoir, ce sont des rapports protégés. Bref, il faut faire entrer cette information au sein d'une population qui s'informe pas et qui parfois croit que les informations qu'on lui apporte sont sujettes à caution ...

Oui, c'est bien le même type de population, mais les raisons en sont différentes. Donc, les moyens d'agir ne sont pas identiques. Il faut continuer à faire des recherches sur comment mieux soigner le sida, et il y a eu de gros progrès. Mais, mal soignée, cela reste une maladie mortelle. Il faut aussi faire en sorte de diminuer la progression de la maladie. En ce qui concernait la tuberculose, on a essayé de séparer les malades des valides, mais cette solution n'a pas eu les résultats escomptés. Ce qui apporte aussi des enseignements en ce qui concerne le sida. Il y a eu des mouvements d'opinions qui demandaient une espèce de ségrégation entre les sidéens et le reste de la population. Non seulement ce n'est pas éthique, mais, il y a de fortes chances que cela conduise à un échec. La seule solution est l'usage généralisé du préservatif dans les populations à risques

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Ven 21 Juil 2017 00:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 275
marc30 a écrit:
@lord Foxhole : êtes vous conscient de ce que vous écrivez ? Il est parfaitement irresponsable de comparer le SIDA à la tuberculose. C'est le meilleur moyen de stigmatiser les sidéens et de paralyser toute politique efficace de prévention à l'heure où ce fléau redémarre

Il faudra m'expliquer ce qu'il y a de « stigmatisant » dans l'affaire...
Pour rappel, jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, la tuberculose a pratiquement été un fléau mondial au même titre que le SIDA à l'heure actuel. C'était (c'est toujours) une maladie mortelle, restée incurable jusqu'à l'invention des antibiotiques... Donc, nous ne parlons pas ici de quelque-chose de bénin.
Bien sûr, ce n'était pas - comme le SIDA - une MST (Maladie sexuellement transmissible) mais les principaux facteurs de la propagation sont les mêmes : comme l'explique Narduccio ci-dessus, la misère, la malnutrition, le manque d'hygiène, l'ignorance, etc.

Donc, il n'y a - à mon humble avis - pas grand mystère dans le fait qu'il y a inégalité des individus devant la maladie... Que ce soit au 19e ou au 21e siècle.
Si, au lieu de vous focaliser sur Paris, vous vous intéressez à l'épidémie de SIDA au niveau mondial, vous constatez que ce n'est pas la France mais l'Afrique subsaharienne qui est la région la plus touchée...
Et sans être un grand spécialiste de la question, je suis certain que vous découvrirez que les populations les plus atteintes sont les plus précarisées...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Ven 21 Juil 2017 01:22 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2323
Localisation: Alsace, Colmar
Et que les pays les plus touchés parc ce fléau sont les pays qui cherchent à museler l'information pour diverses raisons ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le SIDA : un enjeu géopolitique ?
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 01:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 275
Le SIDA : un enjeu géopolitique ? Pour certain, c'est surtout un enjeu financier...
Surtout quand quelques petits malins sans scrupules augmentent le prix des médicaments de 5000 % du jour au lendemain.
http://www.lci.fr/international/pour-de ... 15291.html
http://www.lemonde.fr/big-browser/artic ... 32693.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com