Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Lun 17 Déc 2018 06:03

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Mer 23 Mai 2018 19:19 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Narduccio a écrit:
Kurnos a écrit:
Il n'y a pas que l'immigration, les mesures préconisées dans le programme commun sont anti-immigrés et anti-islam.


Euhh, dans la bouche de nombreux italiens, ces 2 termes sont similaires ...


Oui

Un autre aspect est que le pape François s'etait fortement engagé en faveur des migrants et avait tenu aussi des propos modérés sur l'Islam. On peut dire qu'il a été désavoué par ces élections. Et que les électeurs et élus italiens semblent bien indifférents aux orientations papales...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Lun 28 Mai 2018 07:16 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Aux dernières nouvelles l'hypothèse d'une alliance 5S et ligue tomberait à l'eau.

C'est peut être un moment historique puisque l'échec de ce projet est du au refus du Président de la République d'admettre un ministre des finances eurosceptique.

On peut considérer que le président avait deux bons arguments : l'âge du candidat (82 ans) et la réaction très négative des marchés....mais d'un autre côté on aurait pu penser que dans un régime parlementaire le Président ne devait pas faire la fine bouche devant la liste de noms présentée par le candidat à la présidence du conseil ...

Certains vont penser que la Commission et les marchés pèsent plus que les électeurs ...voilà de quoi alimenter la campagne eurosceptique ... On peut aussi y voir le signe de l'interaction croissante des niveaux national et communautaire dans la gouvernance des États de l'Union européenne...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Lun 28 Mai 2018 17:14 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2475
Localisation: Alsace, Colmar
Il me semble que dans la Constitution Italienne, le Président est le garant du respect des Traités Internationaux...

Le régime italien est un régime parlementaire, mais où le Président a un rôle d'arbitre surtout en cas de crise parlementaire. IL fait son job, il arbitre... Mais, les critiques pleuvent :

Image
Allons à Rome ainsi (quand on pense à la marche sur Rome de Mussolini ...)

Image
"Quand le gouvernement ne fait pas ce que veux le peuple, il faut le chasser à coups de pierres..." Quand un mouvement populiste récupère un président de gauche (socialiste) qui était très apprécié par la population ...)

Image
L'Italie, un pays où tu peux voter qui gagne Sanremo (concours de chanson,, très prisé par les italiens), qui reste sur l'île, qui entre au GF (?), mais pas qui entre au gouvernement ...

Je pourrais continuer sur des pages et des pages ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Lun 28 Mai 2018 19:28 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 129
Localisation: Lyon
J'ai l'impression que le nouveau gouvernement italien est un mélange de Benoit Hamon et de Marine Le Pen, brrr... :geek: :geek:

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Lun 28 Mai 2018 22:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2475
Localisation: Alsace, Colmar
Pouzet a écrit:
J'ai l'impression que le nouveau gouvernement italien est un mélange de Benoit Hamon et de Marine Le Pen, brrr... :geek: :geek:


Ce serait plus juste de dire un mélange de Jean-Luc Mélenchon et Jean-Marie Le Pen. La Ligue et certains de ses alliés ont un programme qui n'aurait pas déplu au FN de Jean-Marie. Le mouvement 5 étoiles se prétend anti-capitaliste, anti-mondialiste, populaire, un mouvement pour le peuple et par le peuple. Laissant la place au bon sens populaire ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Lun 28 Mai 2018 22:20 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 5 Oct 2005 21:39
Messages: 129
Localisation: Lyon
Ok
Peut-être aussi que les difficultés économiques de l'Italie depuis 20 ans (très faible croissance, chômage) ont dû décrédibiliser les hommes politiques traditionnels.

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
Winston Churchill.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 17:12 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2475
Localisation: Alsace, Colmar
Pouzet a écrit:
Ok
Peut-être aussi que les difficultés économiques de l'Italie depuis 20 ans (très faible croissance, chômage) ont dû décrédibiliser les hommes politiques traditionnels.


Il y a eut un certain mouvement "de girouettes" avec des campagnes électorales aux relents très populistes. Il y a un gouvernement qui avait mis en place une taxe d'habitation. La principale mesure martelée durant la campagne suivante par Berlusconi fut la suppression de cette taxe. Or, la fiscalité locale est très insuffisante. Ce qui explique l'état de certaines voies publiques, la propreté de certaines villes .... Bref, si on désire diminuer la fiscalité, mais qu'on veut un pays conforme à un attendu moderne ... il ne reste que l'emprunt. Le problème est que les crédits, il faut les rembourser. La politique italienne a abusé de l'emprunt, ce qui explique la dette. Cette emprunt ne fut pas toujours au bénéfice du développement du pays. Bref, la dette s'est creusée. Or, les électeurs italiens ont du mal à comprendre où est allé l'argent, puisqu'ils n'en voient pas les bénéfices attendus : développement et croissance...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 21:22 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Aux dernières nouvelles, le nouveau président du conseil aurait l'appui d'une centaine de députés (sur 630). Ancien de la Banque d'Italie, passé par le FMI, adepte de la rigueur budgétaire , voire de l'austérité la plus radicale, ce serait ... Un homme de gauche (en Italie tout est possible).

De nouvelles élections se profilent à l'horizon et nous verrons bien ce qu'elles donnent ...

Deux choses sont certaines : l'Italie n'est pas la Grèce et une crise financière dans la péninsule aurait un impact bien supérieur à la crise grecque ...l'Italie ne peut plus désormais être tenue pour l'État indéfectiblement attaché à la construction européenne qu''elle était depuis 1957 - il existe en son sein une force eurosceptique influente (et peut être majoritaire ?)...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 21:26 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Pouzet a écrit:
Ok
Peut-être aussi que les difficultés économiques de l'Italie depuis 20 ans (très faible croissance, chômage) ont dû décrédibiliser les hommes politiques traditionnels.



On lit souvent cela mais les derniers séjours m'ont plutôt donné l'impression d'un pays plus prospère que la France si j'en jugeait par l'aspect des villes et des habitants ...il est vrai que je ne suis allé que dans le Nord et le Centre .

Mais Gênes par exemple est bien mieux "tenue" que Marseille..et San Remo que Nice ...pour ne donner que ces exemples (ne parlons pas de Turin, Milan ou Florence et des petites villes qui les entourent).

J'imagine que le travail au noir et la fraude fiscale doivent fausser les statistiques ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Et l'Italie ?
MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 23:17 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2475
Localisation: Alsace, Colmar
Aigle a écrit:
Pouzet a écrit:
Ok
Peut-être aussi que les difficultés économiques de l'Italie depuis 20 ans (très faible croissance, chômage) ont dû décrédibiliser les hommes politiques traditionnels.



On lit souvent cela mais les derniers séjours m'ont plutôt donné l'impression d'un pays plus prospère que la France si j'en jugeait par l'aspect des villes et des habitants ...il est vrai que je ne suis allé que dans le Nord et le Centre .

Mais Gênes par exemple est bien mieux "tenue" que Marseille..et San Remo que Nice ...pour ne donner que ces exemples (ne parlons pas de Turin, Milan ou Florence et des petites villes qui les entourent).

J'imagine que le travail au noir et la fraude fiscale doivent fausser les statistiques ...


En fait, l'Italie cumule quelques régions très riches et des régions nettement plus pauvres. Les régions riches ont l'impression de donner plus que nécessaire (et votent plutôt pour la Ligue), les régions pauvres ont l'impression que les riches ne partagent pas assez et s'enrichissent sur leur dos (et en accaparant les aides européennes) et votent plutôt pour le M5S

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com