Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 13 Déc 2018 23:41

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Mer 19 Sep 2018 02:30 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Le Monde à publié voilà quelques jours un grand dossier sur les élections intermédiaires de novembre prochain. J'en retiens ceci.

Jamais les deux partis n'ont adopté des stratégies aussi opposées.

Les républicains mettent en avant leur réussite économique apparente (le taux de chômage n'a jamais été aussi bas depuis 1972) et le respect des engagements pris (ambassade à Jérusalem, nomination de juges conservateurs à la Cour suprême). Cette stratégie devrait leur assurer le vote de l'électorat populaire (attaché au plein emploi) et des chrétiens évangéliques...

Les démocrates contre attaquent en multipliant les candidatures féminines et en se fondant sur le dégoût éprouvé par les classes sociales supérieures et une fraction des classes moyennes (surtout les femmes) à l'égard du comportement du Président. Le quotidien du soir en déduit que la victoire des démocrates est possible voire probable...

Il est clair que le parti démocrate ne peut guère faire autre chose même s'il devra faire oublier qu'il est le parti de Clinton et Weinstein, d'Hollywood et New York, pas franchement des noms synonymes de féminisme ...

Nous verrons bien...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Dim 23 Sep 2018 16:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juin 2014 16:09
Messages: 316
Aigle a écrit:
Il est clair que le parti démocrate ne peut guère faire autre chose même s'il devra faire oublier qu'il est le parti de Clinton et Weinstein, d'Hollywood et New York, pas franchement des noms synonymes de féminisme ...

Il faudrait donc croire que Barack Obama, président démocrate de 2009 à 2017, est déjà largement tombé dans l'oubli...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Dim 23 Sep 2018 18:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 416
LordFoxhole a écrit:
Aigle a écrit:
Il est clair que le parti démocrate ne peut guère faire autre chose même s'il devra faire oublier qu'il est le parti de Clinton et Weinstein, d'Hollywood et New York, pas franchement des noms synonymes de féminisme ...

Il faudrait donc croire que Barack Obama, président démocrate de 2009 à 2017, est déjà largement tombé dans l'oubli...

Effectivement, Obama est monté en première ligne - alors qu'il est rare que les anciens présidents US gardent un rôle politique - parce que les démocrates manquent de leaders.

Mais sa voix porte !

A titre personnel, j'ai toujours trouvé que Barak Obama avait une classe folle.
(En plus, il est comme Fonzie. Et il est comment Fonzie ?) :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Lun 24 Sep 2018 07:57 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
pierma a écrit:

A titre personnel, j'ai toujours trouvé que Barak Obama avait une classe folle.
(En plus, il est comme Fonzie. Et il est comment Fonzie ?) :lol:


Je pense que Vous faites de l'humour ...si on l'analyse politique est bien faible...

Plus sérieusement, un ami américain me disait que les chances de Trump étaient faibles car les élections intermédiaires sont traditionnellement mauvaises pour le parti au pouvoir. En outre les Américains sont très attachés aux apparences du pouvoir : il n'est pas question de beauté ni d'élégance aux sens stricts mais plutôt d'une dignité associée à la fonction (les Français ne sont pas très éloignés de cela : voyez le ressenti des présidence Sarkozy et Hollande).

Plus sérieusement encore je souligne que Trump n'a pas mis en œuvre ses promesses essentielles : mur du Mexique et fin du libre échange ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Lun 24 Sep 2018 17:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 416
Aigle a écrit:
pierma a écrit:

A titre personnel, j'ai toujours trouvé que Barak Obama avait une classe folle.
(En plus, il est comme Fonzie. Et il est comment Fonzie ?) :lol:


Je pense que Vous faites de l'humour ...sinon l'analyse politique est bien faible...

Plus sérieusement, un ami américain me disait que les chances de Trump étaient faibles car les élections intermédiaires sont traditionnellement mauvaises pour le parti au pouvoir. En outre les Américains sont très attachés aux apparences du pouvoir : il n'est pas question de beauté ni d'élégance aux sens stricts mais plutôt d'une dignité associée à la fonction (les Français ne sont pas très éloignés de cela : voyez le ressenti des présidence Sarkozy et Hollande).

En somme, les Américains attendent de leur président qu'il ait une certaine classe ? (Vous devriez lire les choses au delà de l'humour.) La comparaison avec les mésaventures de Sarkozy et Hollande en termes d'image est assez claire.

Et il n'est tout de même pas anodin que Barack Obama soit quasi obligé de monter en ligne, parce que "la chute de la maison Clinton" a laissé le parti démocrate sans leader national faisant l'unanimité. (Un Bernie Sanders est peut être encore un peu clivant.)

Citation:
Plus sérieusement encore je souligne que Trump n'a pas mis en œuvre ses promesses essentielles : mur du Mexique et fin du libre échange ...

Certes. Toutefois, vis à vis de son électorat, il a agit sur certains points qui correspondent bien à sa ligne :
- une hausse spectaculaire des frais de douane sur les produits chinois (pouvant atteindre jusqu'à 25%) qui constitue un véritable acte de guerre économique.
- la pression mise sur Apple, qui s'est engagé à rapatrier la fabrication de ses nouveaux modèles. Et la même chose auprès d'un constructeur automobile (Chrysler ou Ford ? j'ai oublié) pour qu'il conserve une usine dans le Michigan, qu'il s'apprêtait à délocaliser.

Pour les ouvriers ou anciens ouvriers de la "Rust belt", qui lui ont fait gagner la présidentielle, ce sont des choses qui comptent.
(Les analystes politiques soulignent à quel point ses électeurs restent fidèles à Trump, dès l'instant où il a conservé la même rhétorique, sans trop se préoccuper de ses foucades.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Dim 25 Nov 2018 15:56 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1109
Personne n'a commenté le résultat des élections intermédiaires sur ce salon ?

Je pense qu'un tel exercice est difficile. Trump a sauvé le sénat et perdu la Chambre. On peut donc dire que le résultat est moyen. Ce qui est finalement relativement positif au vu de l'expérience habituelle (défaites fréquentes voire quasi systématiques du parti présidentiel) et aussi au vu de la fureur anti Trump qui a animé le part démocrate (on a rarement vu une opposition aussi haineuse - même Reagan n'avait pas eu droit à une telle agressivité ..).

Il est clair qu'ont joué en faveur de Trump la prospérité économique (taux de chômage tombé au niveau de 1969) et certainement le choix démocrate de ses positionner comme le parti des femmes, des noir, les Latinos, des homosexuels, etc ...et laissant au républicain le "beau rôle" du parti patriotique défendant l'intérêt général face aux lobbies.

Trump a aussi bénéficié d une configuration assez facile au sénat.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trump : une stratégie politique new look
MessagePosté: Lun 26 Nov 2018 00:07 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2475
Localisation: Alsace, Colmar
Aigle a écrit:
et aussi au vu de la fureur anti Trump qui a animé le part démocrate (on a rarement vu une opposition aussi haineuse - même Reagan n'avait pas eu droit à une telle agressivité ..).


L'inverse est vrai aussi. Les USA offraient le spectacle d'une opposition ferme, mais respectueuse. On n'était pas du même avis, mais quand on avait perdu, on félicitait le vainqueur et on lui laissait la place. Sachant que quelques années plus tard, on reviendrait. Ces dernières années, les attaques se ont faites plus frontales, et de folklorique, le combat est devenu inamical, puis franchement haineux. Oui, de nombreux démocrates sont virulents contre Trump ... Mais, c'est un peu l'arroseur arrosé. Durant toute la campagne électorale pour la présidentielle, il n'a pas mâché ses mots contre le président Obama ou contre le clan Clinton. Dans ses meetings, la foule scande encore "Qu'on la mette en taule!", et vous savez bien de qui il s'agit : Hillary Clinton, qui pourtant ne représente plus grand chose sur le plan politique aux USA. Alors, je ne vais pas verser une larme sur le bouteur de feu qui se plaindrait que de quelques retours de flammes.

Le problème, comme je l'ai déjà indiqué dans de nombreux posts, c'est que les USA sont de plus en plus clivés. Entre les petits blancs qui rêvent de recouvrer leur grandeur passée, les rejetés du système issus des anciennes classes laborieuses ou de l'immigration, et la partie de la population qui réussi, on a déjà 3 groupes, dont un qui ne vote pratiquement pas (les exclus du système). Ceux qui réussissent, ce partagent eux-mêmes en 2 groupes, l'un votant démocrate et appelant à une certaine justice sociale, l'autre votant républicain et défendant une politique plus libérale. Ces clivages entrainent une vraie césure au sein de chacun des partis. Les démocrates ont une aile gauche, très à gauche (même si en Europe leurs idées seraient considérées comme de centre gauche) et une aile plus proche de establishment. Cette aile est en train d'être marginalisée au sein du parti, d'où peut-être l'acharnement de l'aile droite des Républicains à vouloir faire l'amalgame entre le parti démocrate et le clan Clinton qui représente cette aile.

Coté Républicain, il y a aussi une césure entre l'aile populiste qui défend les intérêts des petits blancs et des rednecks, et l'appareil du parti d'obédience très libérale. Certains auraient espéré que les ailes policées des 2 partis se retrouvent... Mais, les membres de ces 2 groupes pensent que leurs électeurs risquent de ne pas les suivre. Donc, ils restent dans des schémas traditionnels de l'opposition démocrates vs républicains. Tout en déplorant les commentaires qui viennent des 2 extrêmes des partis

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com