Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 28 Sep 2022 04:12

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Ven 16 Avr 2021 11:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1432
Localisation: France
Enfin ! les vieillards crapuleux qui tiennent l'île dans un poussiéreux musée marxiste-léniniste sont sur le point de disparaître...
Citation:
C'est historique : d'ici à quelques jours, plus aucun Castro ne sera au pouvoir à Cuba. Le congrès du Parti communiste, qui s'ouvre ce vendredi 16 avril, mettra fin à six décennies de règne d'une fratrie qui laisse désormais place à une nouvelle génération. Après la mort de Fidel en 2016, le départ en retraite de Raul, bientôt 90 ans, qui passe le relais au président Miguel Diaz-Canel, 60 ans, une page historique se tourne pour l'île et ses habitants, dont presque tous n'ont jamais connu d'autre famille dirigeante que celle des célèbres révolutionnaires.

« Raul ne va plus être à la tête du parti, mais en cas de problème Raul sera là, il n'est pas mort », veut croire Ramon Blande, militant communiste de 84 ans, masque en tissu sur le visage pour se protéger du coronavirus. Et certes, Miguel Diaz-Canel est « encore assez jeune », selon lui, mais « il affronte vraiment les problèmes ».

[...]

Avec Raul Castro devraient aussi partir en retraite certains des grands noms de la génération historique – ceux qui ont fait la révolution de 1959 –, dont le numéro deux du parti, José Ramon Machado Ventura, 90 ans, et le commandant Ramiro Valdés, 88 ans. Dans les rues de La Havane, désertées de touristes en raison de la pandémie, les Cubains semblent surtout préoccupés par les pénuries alimentaires, les files d'attente face aux magasins et l'inflation vertigineuse provoquée par la récente unification des deux monnaies locales.

www.lepoint.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 11:58 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
Je n'ai aucune sympathie pour les Castro. Mais il ne faut pas oublier que Cuba vit sous embargo américain depuis 1962. Et Cuba possède l'un des meilleurs système de santé d'Amérique latine et d'éducation grâce aux Castro. La crise sanitaire y a été bien gérée pour le covid.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 12:56 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1432
Localisation: France
Artigas a écrit:
Je n'ai aucune sympathie pour les Castro. Mais il ne faut pas oublier que Cuba vit sous embargo américain depuis 1962. Et Cuba possède l'un des meilleurs système de santé d'Amérique latine et d'éducation grâce aux Castro. La crise sanitaire y a été bien gérée pour le covid.

Les systèmes de santé et éducatifs de Cuba étaient déjà les meilleurs d'Amérique latine avant les Castro.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 18:07 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 890
Geopolis a écrit:
Artigas a écrit:
Je n'ai aucune sympathie pour les Castro. Mais il ne faut pas oublier que Cuba vit sous embargo américain depuis 1962. Et Cuba possède l'un des meilleurs système de santé d'Amérique latine et d'éducation grâce aux Castro. La crise sanitaire y a été bien gérée pour le covid.

Les systèmes de santé et éducatifs de Cuba étaient déjà les meilleurs d'Amérique latine avant les Castro.

Mais ils le sont restés malgré l'instauration du communisme, dont on connaît la capacité à couler toute activité d'état par la bureaucratie, le manque de financement et la corruption.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Lun 5 Juil 2021 19:52 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Sam 1 Déc 2007 13:34
Messages: 170
Geopolis a écrit:
Artigas a écrit:
Je n'ai aucune sympathie pour les Castro. Mais il ne faut pas oublier que Cuba vit sous embargo américain depuis 1962. Et Cuba possède l'un des meilleurs système de santé d'Amérique latine et d'éducation grâce aux Castro. La crise sanitaire y a été bien gérée pour le covid.

Les systèmes de santé et éducatifs de Cuba étaient déjà les meilleurs d'Amérique latine avant les Castro.
Quelle est votre source? Car avant la révolution castriste, les systèmes de santé et d'éducation n'avaient rien de notable à Cuba. Comme le démontrent ces deux articles sur Persée intitulé pour le premier "La mortalité par cause a Cuba avant et après la révolution" et le second article toujours sur Persée intitulé "Éducation et développement a Cuba". Les deux articles comparent les systèmes de santé sur l'île avant et après la révolution castriste ainsi que le système éducatif.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Mar 12 Juil 2022 14:42 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1432
Localisation: France
Des nouvelles de Cuba, musée du communisme, à travers leurs médecins exportés dans le monde...
Citation:
Or les Cubains sont en retard, en radiologie notamment. […] « Ils ont des techniques à l’ancienne, utiles sur un champ de bataille, parce qu’ils n’ont pas les machines. »

N’en déplaise à Jean-Luc Mélenchon, qui avait clamé « un peu vite » que Cuba possédait un vaccin contre le cancer du poumon, la fameuse excellence de sa médecine est invérifiable. Les médecins qui ont profité de missions pour déserter nous ont tous confié, au Brésil, avoir menti sur les chiffres. […] « Au Venezuela, ils exigeaient qu’on voie un nombre énorme de patients. Je ne pouvais pas les obliger à venir, je les inventais. Tout était supervisé, il fallait tout noter, même les patients inventés, ils vérifiaient les médicaments utilisés. On les cachait, on les rapportait à Cuba, ou on les donnait. » Cette pratique est aussi répandue à Cuba. Ana, à São Paulo, était à la polyclinique de Santiago : « Il fallait qu’on mente tout le temps ; par exemple, il ne fallait pas reporter les cas de dengue. C’était une véritable humiliation. Sur le Covid, c’est impossible de savoir combien de cas ils ont, ils mentent sur tout. »

[…] En mai 2003, Fidel, communicant de génie, proclame : « […] Mais nous serions capables d’envoyer les médecins nécessaires dans les zones les plus reculées. » En 2015, ils étaient 50 000, et, depuis 1960, les chiffres officiels en recensent plus de 400 000 dans 164 pays. […] Mais, en 2010, il a fallu expliquer l’importance des exportations dans les finances et le manque de médecins sur l’île. En 2018, les revenus des missions médicales, selon le Bureau national des statistiques, s’élèvent à 7,7 milliards de dollars, loin devant le tourisme, 1,25 milliard, et les transferts de la diaspora, 3,716 milliards en 2019 (The Havana Consulting Group). […]

Le pays hôte paie l’argent de poche sur place et les salaires au gouvernement cubain, qui reverse entre 5 et 25 % aux médecins, sur un compte sur l’île. Maguy Marie-Jeanne refuse de donner les chiffres, FO parle de 23 euros par jour. […] N’importe quel agent de ménage gagne plus. […] On nous interdisait de demander combien gagnaient les médecins locaux. […] Il était interdit de leur dire combien on gagnait. » […] Certes, le salaire d’un médecin en mission est supérieur aux quelques 50 euros qu’il touche sur l’île, où les Cubains paient 14 euros par mois en charges, 84 euros pour un forfait Internet, 170 euros un studio en centre-ville. Mais la population « lutte », sans transports, médicaments ou nourriture. Les sanctions n’expliquent pas tout : depuis la réforme de 2000, Cuba importe des produits agricoles et médicaux des États-Unis. Elle commerce avec la Chine, l’Espagne, la Russie… « On accepte de partir en mission pour améliorer l’économie de la famille, mais quand on rentre sur l’île, on voit que la situation empire. Je me demandais : “Que fait le gouvernement avec l’argent des missions ?” Quand on sort, on voit les photos des enfants des dirigeants qui vivent comme des millionnaires… », peste Yarennis.

La ponction des salaires est l’un des motifs de deux plaintes à la Cour pénale internationale contre Cuba pour « crimes contre l’humanité pour faits d’esclavagisme ». Les ONG Prisoners Defenders et Union patriotique de Cuba se sont appuyées sur 622 déserteurs. […] Angelo, au Brésil, relate : « Tu dois être rentré à 18 heures et le signaler au coordinateur. Sinon, s’il l’apprend, tu es sanctionné et tu perds ton salaire. Les gens nous demandaient comment était la réalité cubaine, on nous interdisait de répondre qu’on n’avait rien à manger, qu’il était impensable d’acheter une voiture. » […] La désertion entraîne le bannissement de l’île pendant huit ans, beaucoup ont été privés de l’enterrement de leurs parents.

[…] À l’hôtel, les quinze prennent leurs repas ensemble, dans un espace séparé. […] « J’ai tenté de parler aux médecins seuls, il y en a toujours un des deux qui surveille, décrit Mehdaoui. […] Un praticien du CHU a parlé en anglais d’un sujet technique avec l’une des médecins de la brigade, elle a été sommée par les surveillants de traduire la conversation en espagnol.

2020, Le Point 2506, 36-38


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Jeu 14 Juil 2022 21:57 
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2021 11:50
Messages: 21
Difficile de dire qui est le plus responsable de la pauvreté du pays, entre le terrible régime castriste et le terrible embargo américain depuis 60 ans qui finit d'écraser ce petit pays. En tout cas la responsabilité est largement partagée. Espérons que cet embargo inique arrive aussi à sa fin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Jeu 14 Juil 2022 22:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 890
Il me semble que ça fait beau temps que les pays européens ne tiennent plus aucun compte de cet embargo.

Dans un reportage, j'ai vu un garagiste qui refaisait le moteur d'une de leurs super voitures des années 50, tout bonnement en commandant un moteur de Golf en Allemagne !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Dim 24 Juil 2022 09:46 
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2021 11:50
Messages: 21
La difficulté touche les Cubains notamment pour le matériel médical et les médicaments, et le matériel technique (ordinateurs)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cuba sans les Castro
MessagePosté: Dim 24 Juil 2022 19:46 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 890
Beaumont a écrit:
La difficulté touche les Cubains notamment pour le matériel médical et les médicaments, et le matériel technique (ordinateurs)

Les ordinateurs c'est sans doute encore une interdiction US. PEndant la Guerre Froide, il y avait des listes interminables de matériel de pointe -électronique, typiquement - qu'on ne pouvait envoyer vers les pays communistes.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com