Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 19 Nov 2017 08:45

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 132 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Dim 14 Nov 2010 12:55 
Hors ligne

Inscription: Sam 26 Juin 2010 12:40
Messages: 80
Narduccio a écrit:
aynazppr a écrit:
sauf qu'il a le cursus "réglementaire"


Il y a des "cursus réglementaire pour avoir une carrière politique ? Il suffit de faire des stats sur les représentants politiques de la plupart des démocraties pour comprendre combien cette idée est risible.



Evidemment ! En France c'est Sciences Po puis l'ENA et aux USA c'est Harvard qui a formé 8 présidents américains. Vous avez vu beaucoup d'hommes politiques qui ont un CAP à part Bérégovoy ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Dim 14 Nov 2010 12:56 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2334
Localisation: Alsace, Colmar
Regardez le pourcentage de non-énarques ... à commencer par notre Président. Il est hors cursus. Je ne sais même pas s'il a fait Science Po.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Dim 14 Nov 2010 13:05 
Hors ligne

Inscription: Sam 26 Juin 2010 12:40
Messages: 80
Narduccio a écrit:
Regardez le pourcentage de non-énarques ... à commencer par notre Président. Il est hors cursus. Je ne sais même pas s'il a fait Science Po.



2 Présidents de la Ve, 7 premiers ministres, des dizaines de ministres, d'inspecteurs des finances, les PDG des plus grandes SA, des parlementaires et hauts fonctionnaires ... ne venez pas me dire que je tente d'imposer mes vues après l'ENA était le parcours privilégié des Hommes politiques depuis des dizaines d'années pas le BTS action commerciale ou une Ecole de commerce


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Dim 14 Nov 2010 13:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2334
Localisation: Alsace, Colmar
2 présidents sur 6...

Coté députés, les plus gros contingents sont les fonctionnaires et les professions libérales. Mais, on s'éloigne du sujet.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2010 19:02 
Hors ligne

Inscription: Sam 26 Juin 2010 12:40
Messages: 80
Fonctionnaires issus de l'ENA .... bref oui on s'éloigne du sujet surtout quand cela ne va pas dans votre sens d'ailleurs.

En janvier 2008, Nicolas Sarkozy a remis en cause le principe du classement de sortie[17]. Le président de la République estime anormal que les mieux classés bénéficient d'une présomption de supériorité tout au long de leur carrière et se voient très souvent offrir les postes les plus importants, alors qu'à l'inverse les moins bien classés ne voient pas toujours leurs mérites professionnels reconnus à leur juste valeur. À ce stade, cependant, ni le calendrier ni les modalités d'une éventuelle suppression du classement n'étaient précisés. La difficulté de cette suppression tient en partie au risque de népotisme en cas de recrutement libre des jeunes énarques par les différents corps de l'État.

Le 22 avril 2008, les élèves de la promotion Willy Brandt ont malgré cela voté en assemblée générale la suppression du classement de sortie pour leur promotion à une forte majorité (76 % des exprimés et 79 % de participation[18],[19]), mais le conseil d'administration de l'École a réaffirmé peu après le maintien du classement pour les promotions en cours de scolarité.

Néanmoins le 24 septembre est annoncée sa suppression dès 2011[20] ; le classement serait remplacé par un « dossier d'aptitude » et complété par un entretien de recrutement. Les élèves seraient par ailleurs davantage spécialisés : l'école envisage de créer, en complément du tronc commun, cinq filières (droit, économie, finances, international, social) en partenariat avec les administrations[21].

Wikipédia


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 15 Nov 2010 19:45 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Et merde, le sujet est le parti républicain aux USA, pas l'ENA

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Ven 7 Sep 2012 08:39 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 969
Tonnerre a écrit:
Le GOP peut-il faire son come back?
Beaucoup d'observateurs, y compris dans les rangs conservateurs, s'accordent pour constater qu'il est en piteux état:
Dans cet article récent, Paul Krugman souligne qu'il est devenu le parti d'une minorité; cela semble peu discutable, ne serait-ce que pour des raisons démographiques--alors que les blancs seront devenus minoritaires dans 15 ou 20 ans, le PR reste obstinément un parti de blancs, et un parti de blancs du Sud qui plus est---il n'est que d'observer le public des meetings républicains pour réaliser à quel point les minorités en sont absentes.
.



Au vu des résultats des midterm election de 2010 on peut se dire que cette analyse était erronnée en totalité.
Au vu de la campagne actuelle on peut dire que BO a de bonnes chances de conserver sa blanche maison mais que Romney n'a pas encore perdu toute perspective de succès.

Comme souvent en politique les commentateurs confondent leurs préjugés avec les analyses prospectives (ou plutôt polluent les secondes par les premiers).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Ven 7 Sep 2012 09:28 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Citation:
Au vu des résultats des midterm election de 2010 on peut se dire que cette analyse était erronnée en totalité.
Au vu de la campagne actuelle on peut dire que BO a de bonnes chances de conserver sa blanche maison mais que Romney n'a pas encore perdu toute perspective de succès.


C'était l'analyse de Krugman, pas la mienne, quoiqu'elle me paraissait intéressante, et juste au moins sur plusieurs points.
J'ai déjà insisté à plusieurs reprises sur le fait qu'une opinion rapportée n'est pas nécessairement une opinion professée.
Apparemment ce concept académique élémentaire présente pour certains une complexité insurmontable :mrgreen: .
Krugman serait à la gauche d'Obama, il est trop libéral (au sens progressiste) pour moi, mais ses analyses économiques sont stimulantes.
Si vous vouliez bien éviter de me citer de façon erronnée et tronquée, vous auriez pu faire remonter cela:

"C'est surtout le fait que les US peinent à sortir de la crise qui incite les gens à voter TP ou GOP, c'est plus un vote d'exaspération et de rejet pour l'impuissance du pouvoir en place à les sortir du marasme qu'un vote à portée clairement idéologique. ...
De même que si la gauche arrive au pouvoir en France en 2012, cela ne voudra pas dire que les idées de gauche ont gagné sur le fond à ce moment, juste que les Français ont rageusement rejetté le pouvoir en place en tant qu'ils l'identifient à leurs difficultés économiques.
Et ce petit jeu de girouette politique pourra continuer jusqu'à ce que la sortie de crise soit visible au niveau de l'emploi."
et ceci:
"Le parti républicain a t'il vraiment remonté la pente? Si l'on veut.
En fait, c'est plutôt Barack Obama qui l'a descendue. Si les Reps étaient au pouvoir, avec la situation de crise persistante actuelle, ils auraient également été sanctionnés à mi-mandat.
Aux US, aucun parti au pouvoir en période de crise économique aigue et persistante ne peut gagner ces élections. FDR aussi a été sévèrement sanctionné: moins 74 sièges pour les dems aux élections de midterm de 1938."
...
"les experts en analyses électorales prédisent des pertes modérées à lourdes pour les Dems lors des élections législatives de 2010."

et cela :
"Obama va laisser des plumes dans la bataille, on voit maintenant clairement ses faiblesse, mais sans rival sérieux en face, il pourrait être réélu (post d'alain).

Ma réponse: C'est ce que je pense: sa principale chance de réélection est l'absence (pour le moment) de candidat républicain sérieux. "

Qui était parfaitement pertinent selon moi :mrgreen:

Et à long terme, le parti Républicain a un problème démographique fondamental avec les minorités et les femmes, même si les hispaniques votent moins massivement démocrate qu'auparavant.
Si Romney perd, ce sera largement à cause de ce gender et minority gap.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Ven 7 Sep 2012 16:56 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 30 Sep 2007 13:09
Messages: 415
Localisation: Klow
On dit souvent que le parti républicain est remplie d'extrémistes mais le fait est que les reps ont désigné un candidat des plus modéré.

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Sam 8 Sep 2012 09:52 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Citation:
On dit souvent que le parti républicain est remplie d'extrémistes mais le fait est que les reps ont désigné un candidat des plus modéré.


Parmi les conservateurs, il n'est pas vu comme modéré mais comme opportuniste, flip flopper (girouette).
Son colistier, Ryan, n'est pas modéré: c'est un ultra-libéral libertarien, qui veut le moins d'Etat possible, couper dans les programmes sociaux (aux EU, contrairement à la France, le cout des programmes sociaux n'est pas disproportionné), de nouvelles réductions d'impôts pour les tranches supérieures, c'est aussi un militant catholique anti-avortement radical etc.
Il veut également privatiser totalement les retraites, il avait introduit une loi en ce sens sous Bush.
Il se pose en 'fiscal conservative" mais il a soutenu les baisses d'impôts de Bush sans contrepartie, le renflouement des industries automobiles, les guerres d'Irak et d'Afghanistan, des subventions à son état du Wisconsin, donc il est vu comme fiscalement conservateur seulement pour les dépenses sociales ("deficit hawk").
Ca ressemble assez à un retour à l'Amérique du XIXème siècle: pas de protection sociale, pas d'impôt sur le revenu :mrgreen: .

Ce parti très blanc sera de plus en plus en porte à faux avec la réalité démographique de l'électorat américain, où les minorités vont rapidement déborder les populations caucasiennes.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 132 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com