Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Ven 17 Aoû 2018 09:28

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 132 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Sam 6 Nov 2010 14:50 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Le questionnement de Jean-Marc en tête de la précédente page est pourtant de la plus haute importance, et autrement plus pertinent que de palabrer sur de la petite politique politicienne réductible à l'actuel débat sur l'avenir des républicains. Et ce n'est pas tant d'obsessions "anti-capitalistes" dont il s'agit pour ma part, vous m'auriez mal lu, mais beaucoup plus de perte progressive de souveraineté nationale au profit d'autres entités (sur un forum de géopolitique rappelons-le), de dissolution du pouvoir politique dans un économisme totalitaire, et de dérives menaçantes de tendance très largement oligarchique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Sam 6 Nov 2010 16:42 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Citation:
Le questionnement de Jean-Marc en tête de la précédente page est pourtant de la plus haute importance, et autrement plus pertinent que de palabrer sur de la petite politique politicienne réductible à l'actuel débat sur l'avenir des républicains


C'est votre opinion qu'il s'agit de petite politique politicienne.
S'il vous parait indifférent pour le sort du monde que le parti républicain domine la politique américaine pour une autre décennie et qu'un autre politicien plus d' extrême-droite que Bush arrive à la présidence, disons que votre notion de ce qui est important ou pas en politique internationale est passablement bornée.
Et surtout, vous n'avez pas à décider de ce qu'il est licite ou intéressant , ou pas, de discuter sur le forum.
De plus, vous détournez systématiquement tous les fils vers vos dadas personnels; si vous voulez débattre uniquement des ravages du néolibéralisme et des solutions marxistes qu'il convient d'y apporter, ayez au moins la courtoisie d'ouvrir un fil ad hoc et de ne pas venir parasiter systématiquement tous les autres fils avec vos idées-fixes.
Non seulement, vous voulez imposer vos obsessions à tout le monde, mais vous prétendez interdire à ceux qui ne les partagent pas de vouloir discuter d'autre chose. Cette attitude d'intolérance aux opinions différentes des leurs est hélas typique des gens qui professent les vôtres . :roll:
Je vais faire ce que JML et plusieurs autres sages sur ce forum font depuis longtemps: refuser de discuter avec vous, purement et simplement ne plus lire vos interventions. Vu le recyclage en boucle de deux ou trois idées à quoi se ramènent vos posts-quand on en a lu un, on en a lu cent--, je n'y perdrai pas grand chose.
C'est juste le forum qui y perd à être ainsi instrumentalisé par des gens comme vous qui ne s'en servent que comme d'une caisse à savon sur laquelle grimper afin d' haranguer les foules.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Sam 6 Nov 2010 19:43 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Je plussoie.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Dim 7 Nov 2010 20:43 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Tonr a écrit:
S'il vous parait indifférent pour le sort du monde que le parti républicain domine la politique américaine pour une autre décennie et qu'un autre politicien plus d' extrême-droite que Bush arrive à la présidence

Ca m'est indifférent pour la raison simple que le pouvoir réel n'est manifestement pas ou plus, contrairement à ce que vous semblez croire, entre les mains du président élu. Inutile comme vous savez si bien le faire de convoquer l'histoire des Etats-unis pour contredire cette thèse, vous seriez instantanément démenti par le volontarisme politique d'un FDR ou d'un JFK. Et comment se passer, pour comprendre l'incurie sans précédent de nos classes dirigeantes actuelles, d'une analyse fine des déterminismes qui en sont les causes latentes, sans faire référence expressément aux bouleversements intellectuels opérés depuis les années 70 ? Manquer ces corrélations évidentes, c'est ni plus ni moins se donner les moyens de ne strictement rien comprendre aux événements que vous tentez pourtant de démêler.

Tonr a écrit:
De plus, vous détournez systématiquement tous les fils vers vos dadas personnels; si vous voulez débattre uniquement des ravages du néolibéralisme et des solutions marxistes qu'il convient d'y apporter

Tout le monde le sait: de Gaulle (dont j'assume tout à fait l'héritage) était un zélateur de solutions marxisantes. Et c'est moi qui ferait preuve d'obsessions !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Dim 7 Nov 2010 21:54 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Tonr a écrit:
Cette attitude d'intolérance aux opinions différentes des leurs est hélas typique des gens qui professent les vôtres . :roll:

Au fait, j'oubliais: la bonne blague. Il est vrai que les opinions qu'il me plaît de défendre sont en odeur de sainteté chez les médiats dominants: protectionnisme, reflux migratoire, souverainisme, biens communs, critique de l'eurolibéralisme, etc...

A tel point que nous assistons à un recul significatif de la liberté d'expression et d'un verrouillage concomitant de l'information par les mass-médias. Mais, bien entendu, nul apitoiement de votre part les concernant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 8 Nov 2010 05:19 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 5 Jan 2008 17:29
Messages: 365
Localisation: France
kelk1 a écrit:
A tel point que nous assistons à un recul significatif de la liberté d'expression et d'un verrouillage concomitant de l'information par les mass-médias. Mais, bien entendu, nul apitoiement de votre part les concernant.


Ils sont bien maladroits tous ces verrouilleurs, qui ne sont même pas capables d'étouffer une bête affaire de financement politique impliquant un ministre.

Idem pour les baillonneurs de la liberté d'expression qui n'ont pas su empêcher la diffusion des idées qui ont mené au vote NON au TCE.

Vous avez raison : nous sommes vraiment gouvernés par des incompétents.

_________________
Qui, a fait quoi, et à quelle date ?

- Alaric, a éteint le feu sacré, à Rome, en 410.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 8 Nov 2010 13:49 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Dans cet article du site progressiste Truthdig, l'auteur signale que, selon un dernier sondage Rasmussen, le Tea Party est vu favorablement par plus de 50% des Américains. Il analyse ce soutien comme une descente dans l'irrationnel de populations désemparées et maltraitées par la crise économique et pose que le TP représente un risque réel de dérive fasciste.
Et il ajoute:
"Notre échec à penser la globalisation nous a laissés dans un vide intellectuel. Les régulations que nous avons démantelées étaient une barrière contre la brutalité sans frein et le pillage des puissants qui protégeait la démocratie. C'est une économie largement régulée ainsi que des syndicats et des institutions démocratiques solides qui ont fait du travailleur américain l'envie du monde entier. C'est la perte de ces syndicats et celle de notre industrie qui a transformé en sous-prolétariat cette classe rivée à des jobs à temps partiel ou mal payés et sans protection sociale."

http://www.truthdig.com/report/item/a_r ... _20101108/

Ce qu'il devrait aussi mentionner pour compléter le tableau, c'est que les syndicats, par leur corruption et leur gestion souvent irresponsable des mouvements sociaux, ont coopéré à leur propre déclin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 8 Nov 2010 15:06 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 1089
Tonr a écrit:
Dans cet article du site progressiste Truthdig, l'auteur signale que, selon un dernier sondage Rasmussen, le Tea Party est vu favorablement par plus de 50% des Américains. Il analyse ce soutien comme une descente dans l'irrationnel de populations désemparées et maltraitées par la crise économique et pose que le TP représente un risque réel de dérive fasciste.
Et il ajoute:
"Notre échec à penser la globalisation nous a laissés dans un vide intellectuel. Les régulations que nous avons démantelées étaient une barrière contre la brutalité sans frein et le pillage des puissants qui protégeait la démocratie. C'est une économie largement régulée ainsi que des syndicats et des institutions démocratiques solides qui ont fait du travailleur américain l'envie du monde entier. C'est la perte de ces syndicats et celle de notre industrie qui a transformé en sous-prolétariat cette classe rivée à des jobs à temps partiel ou mal payés et sans protection sociale."

http://www.truthdig.com/report/item/a_r ... _20101108/

Ce qu'il devrait aussi mentionner pour compléter le tableau, c'est que les syndicats, par leur corruption et leur gestion souvent irresponsable des mouvements sociaux, ont coopéré à leur propre déclin.


D'accord avec votre ultime remarque. pour le reste ce "progressiste" (comme beaucoup d'analystes politiques) projette ses propres idées sur le paysage politique qu'il voudrait analyser sans chercher à le comprendre.

De mon côté j'ai plutôt entendu dire que les TP sont souvent protectionnistes et expriment l'angoisse fréquente chez les Américains (cela m'a frappé lors de mon dernier séjour là-bas) d'importer une trop large part de leurs produits manufacturés. Il n'y a ni irrationnalité ni fascisme chez des gens qui sont fondamentalement imprégnés de l'esprit brutal mais individualiste de gens imprégnés de la culture "cow boys" (expression commode pour faire court) et pleins de mépris pour les combinaisons complexes des politiques, des juristes et des financiers (tous mis dans le même sac) non seulement de Washington mais aussi de New York (et de toute la côté Est).

Ce n'est pas en les traitant de fascistes (et pourquoi pas de nazis ?) qu'on pourra les comprendre - et alors soit les approuver soit les contredire avec des arguments pertinents.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 8 Nov 2010 16:30 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Citation:
D'accord avec votre ultime remarque. pour le reste ce "progressiste" (comme beaucoup d'analystes politiques) projette ses propres idées sur le paysage politique qu'il voudrait analyser sans chercher à le comprendre.


Vous savez bien aigle qu'une certaine gauche fait un usage très large du mot "fascisme" :mrgreen:
Pour le reste, ce mouvement me laisse perplexe; certains de ses objectifs semblent en effet tout à fait rationnels, sinon raisonnables, comme la modération fiscale et la réduction des dépenses de l'Etat; la ponction fiscale fédérale, il faut le rappeler, a déjà beaucoup baissé, et a rarement été aussi basse que maintenant donc la vision d'un Etat tentaculaire pompant sans cesse davantage des ressources de la Nation est largement un fantasme aux US.
Ce qui m'inquiète, c'est l'irrationnalité constatable et la médiocrité intellectuelle de nombre de ses leaders; sans être élitiste, on peut tout de même avancer que des personnes sans diplôme et/ou sans expérience politique, ni même professionnelle à un certain niveau, soient capables d'exercer efficacement des fonctions lourdes et complexes telles que celles de gouverneur ou de sénateur. Qui plus est quand elles ont manifestement un grain et un CV très chaotique , comme O'Donnell, ou quelques autres.
On a l'impression d'une espèce de faux populisme, artificiellement fabriqué, avec des leaders qui pour certains, comme Palin et O'Donnell par exemple, sont des espèces de pures célébrités médiatiques, uniquement "famous for being famous", sans vraies références ni CV ni épaisseur politique, produites par l'usine du buzz et des shows télé, ayant plus à voir avec les people qu'avec le peuple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le parti Républicain peut-il remonter la pente?
MessagePosté: Lun 8 Nov 2010 19:15 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Huyustus a écrit:
Ils sont bien maladroits tous ces verrouilleurs, qui ne sont même pas capables d'étouffer une bête affaire de financement politique impliquant un ministre.

Idem pour les baillonneurs de la liberté d'expression qui n'ont pas su empêcher la diffusion des idées qui ont mené au vote NON au TCE.

Vous avez raison : nous sommes vraiment gouvernés par des incompétents.

Allez, une dernière dédicace pour finir en beauté 8-)

http://www.rue89.com/2010/10/20/liberte ... nte-172128


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 132 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com