Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 13 Déc 2017 15:08

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Dim 25 Juil 2010 22:26 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
Mais dans le même temps, il dit aux groupes "révolutionnaires" armés de Colombie qu'ils sont les témoins d'une époque révolue et que leur lutte est contre-productive.

http://www.tdg.ch/depeches/monde/chavez-guerillas-colombiennes-doivent-reconsiderer-lutte-armee

Désolé de copier l'info chez les Suisses, mais pour l'instant, il me semble que les médias français n'aient pas décidé d'en parler.

Citation:
AFP | 24.07.2010 | 05:02

Les guérillas colombiennes devraient "reconsidérer leur stratégie (de lutte) armée" pour cesser de servir de "prétexte" à la "pénétration" des Etats-Unis en Colombie, a déclaré vendredi le président vénézulien Hugo Chavez.

Au lendemain de sa rupture unilatérale des relations diplomatiques avec la Colombie, le chef de file de la gauche radicale latino-américaine, accusé par Bogota d'héberger dirigeants et combattants des guérillas colombiennes, a jugé que celles-ci étaient restées figées dans "les années soixante".

"Je crois que la guérilla colombienne devrait considérer sérieusement l'appel que certains d'entre nous ont lancé avec tout notre respect. Le monde d'aujourd'hui n'est pas le même monde que celui des années soixante", a déclaré le chef de l'Etat lors d'un meeting retransmis à la télévision.

"Je crois que les conditions n'existent pas en Colombie pour qu'ils (les guérilleros) puissent prendre le pouvoir dans un avenir prévisible. En retour, ils sont devenus le principal pretexte pour l'empire (les Etats-Unis, ndlr): pénétrer complètement la Colombie et depuis elle, agresser le Venezuela, l'Equateur, le Nicaragua, Cuba", a ajouté Hugo Chavez.

"Les mouvements armés en Colombie devraient reconsidérer leur stratégie (de lutte) armée", a souligné le président vénézuélien, qui se veut l'héritier spirituel de Fidel Castro en Amérique latine.


Pourtant, c'est une info AFP.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Lun 26 Juil 2010 02:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 10 Déc 2009 01:20
Messages: 114
Aigle a écrit:
Il semble que Chavez hausse le ton depuis peu : il veut fermer la télévision catholique, rompre le concordat avec l'Eglise, ...

Je n'ai rien entendu au sujet d'une télévion catholique.
Le concordat date des années 1954, maintenant que la Venezuela est un état laïque l'Eglise Catholique n'a plus a avoir des privilèges par rapport aux autres religions.

Le problème est la hiérarchie catholique. La hiérarchie catholique a ouvertement soutenu le coup d'état de 2002 un cardinal allant jusqu'a signer un décret des putschistes.
Le Cardinal Urosa a déclaré il y a quelques semaines que le projet politique du gouvernement était "socialiste, communiste et totalitaire". Il avait auparavant pris la défense des commisaires comdamnés pour meurtes pour les victimes du coups d'état car "il n'avait fait que leur devoir" et toutes une liste d'autres déclarations. D'autres membres de la hiérachie catholique ont émis d'autres déclarations de ce genre.

Chávez n'a aucun problème avec la base de l'Eglise, il se déclare lui même catholique. C'est le genre de prêtres qui recommandent de lire Marx et crient Patria Socialismo o Muerte.

Citation:
Plus le temps passe et son caractère agressif, voire paranoïaque s'affirme publiquement.

Cela n'a rien d'une paranoïa.
Au début du mois le terroriste Francisco Chávez Abarca a tenté de rentrer au Venezuela. Ce terroriste avait participé à une campagne terroriste à Cuba en 1997 sous les ordres du terroriste Luis Posada Carriles (qui vit actuellement à Miami protégé par le gouvernement des Etats-Unis alors qu'il est réclamé par Cuba, le Venezuela et Panama). Il a tenté de récidivé pour gener les élections du 26 septembre.
Il y a aussi une longue liste de dirigeants opposés aux Etats-Unis qui ont été assassinés par la CIA.

En 2004 des dizaines de paramilitaires colombiens furent découverts dans la propriété Daktari avant qu'ils n'essaient d'attaquer le palais présidentiel. En 2008 des militaires projettaient de détourner des avions de chasse pour le bombarder, et il y en a d'autres.

Les réseaux cubano-vénézuéliens refont parler d’eux

Les Etats-Unis avancent leur pions dans la régions pourtenter de reprendre le contrôle de la Région : occupation d'Haïti, 7 bases militaires en Colombie, tentative de coup d'état en Bolivie, coup d'état au Honduras, bombardement de l'Equateur par la Colombie, Panama, flotte au Costa Rica pour "lutter contre le narco traffic" :lol: Voir la liste des navires. Les violations de l'espace aérien venezuelien par des avions étasuniens sont fréquentes.

Narduccio a écrit:
Mais dans le même temps, il dit aux groupes "révolutionnaires" armés de Colombie qu'ils sont les témoins d'une époque révolue et que leur lutte est contre-productive.

En Colombie l'oligarchie ne veut pas la paix, elle ne connait que la violence pour se maintenir. Durant les années 1980 l'Union Patriotique (un parti politique fondé par des FARC démobilisés et d'autres membres de la gauche colombienne) fut massacré (entre 3000 et 5000 morts). Les FARC n'ont envie de revivre ceci. La Colombie est un pays très dangeureux pour faire de la politique de gauche chaque année des milliers de personnes disparaissent. Uribe est impliqué jusqu'au cou dans le narcotraffic et le paramilitarisme comme tout les dirigeants de ce pays (cf scandale de la parapolitique), les élections sont trucquées.

Les FARC avaient tenté de négocier avec Pastrana mais Uribe a rompu les négociations une fois "élu". Il semble que ces négociations n'étaient qu'un cessez le feu tactique de l'oligarchie colombienne pour se réorganiser car les FARC ont portés des coups durs à l'armée colombienne à la fin des années 1990. Les FARC font toujours part de leur envie de déposer les armes et de se transformer en parti politique mais Uribe refuse la paix et Santos est sur la même ligne.

Si les guérillas n'existaient pas les Etats-Unis inventeraient un autre prétexte.

Le problème n’est pas l’insurrection colombienne pour l’Amérique Latine

Un des buts des accusations d'Uribe semble être de détourner l'attention du début de l'enquête officielle sur la fosse commune de la Macarena (2000 cadavres enterrés entre 2005 et 2009). L'existance de cette fosse fut dénoncée en décembre 2009 (7 mois pour ouvrir l'enquête, la "justice" est très lente en Colombie). Les médias n'en ont pas beaucoups parlé (ils ont préféré se concentrer sur un délinquant de droit commun qui s'est suicidé par grève de la faim à Cuba).
Voir l'article : Découverte de la plus grande fosse commune du continent : face au comble de l’horreur, la Colombie appelle à la solidarité
Il faut aussi mentionner le scandale des faux positifs (les militaires tuent des jeunes gens et leur mettent des uniformes de guérilléro et des armes pour toucher une récompense) dans lequel est impliqué le président "élu" José Manule Santos.

Voici les déclarations des autres dirigeants d'Amérique Latine : Réactions des chefs d’Etat d’Amérique latine devant la crise entre le Vénézuela et la Colombie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Lun 26 Juil 2010 06:00 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Honnêtement, vous me fatiguez. Je me fais du souci pour votre avenir sur ce forum sur lequel vous ne venez pas pour réfléchir, mais pour déverser de la propagande, grossière de surcroît.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Lun 26 Juil 2010 08:57 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 982
Tupac Katari a écrit:
Aigle a écrit:
Il semble que Chavez hausse le ton depuis peu : il veut fermer la télévision catholique, rompre le concordat avec l'Eglise, ...

Je n'ai rien entendu au sujet d'une télévion catholique.
Le concordat date des années 1954, maintenant que la Venezuela est un état laïque l'Eglise Catholique n'a plus a avoir des privilèges par rapport aux autres religions.

Le problème est la hiérarchie catholique. La hiérarchie catholique a ouvertement soutenu le coup d'état de 2002 un cardinal allant jusqu'a signer un décret des putschistes.
Le Cardinal Urosa a déclaré il y a quelques semaines que le projet politique du gouvernement était "socialiste, communiste et totalitaire". Il avait auparavant pris la défense des commisaires comdamnés pour meurtes pour les victimes du coups d'état car "il n'avait fait que leur devoir" et toutes une liste d'autres déclarations. D'autres membres de la hiérachie catholique ont émis d'autres déclarations de ce genre.

Chávez n'a aucun problème avec la base de l'Eglise, il se déclare lui même catholique. C'est le genre de prêtres qui recommandent de lire Marx et crient Patria Socialismo o Muerte.



Voici la position de Rome donnée par le site (officieux) ZENIT (www.zenit.org) :

Venezuela : Hugo Chávez retirera à l'Église sa chaîne TV Et remet en cause l'accord de 1964

ROME, Jeudi 22 juillet 2010 (ZENIT.org) - Le président du Venezuela, Hugo Chávez, a demandé au ministre de l'intérieur, Tarek El Aissami, de « revoir » la concession d'une chaîne de télévision à l'archevêché de Caracas pour « la récupérer » et « la mettre aux ordres du peuple » . Voilà est un autre motif de tension avec l'Église après une série d'attaques directes du gouvernement contre elle, plus particulièrement contre le cardinal Urosa, archevêque de Caracas.Cette demande du président Chavez concerne la chaîne de télévision Vale TV (Valores Educativos Televisión), après que celui-ci eut exprimé sa volonté de revoir l'accord du Venezuela avec le Vatican et d'inviter le nonce apostolique, Pietro Parolin, à « parler » de cette question.

« Nous revoyons cette concession [de Vale TV], Tarek, pour récupérer cette chaîne et la mettre aux ordres du peuple » a dit Hugo Chávez dans une intervention diffusée à la télévision avec des membres de la police nationale bolivarienne. Sur sa page web, Vale TV se définit une chaîne ouverte et sans buts lucratifs, consacrée à la culture, qui succède à la chaîne 5, la première chaîne publique de télévision du Venezuela, fondée en 1952.

En 1998, le président de l'époque, Rafael Caldera, avait donné la concession de cette chaîne à l'archevêché de Caracas, qui avait commencé à diffuser ses émissions le 4 décembre de la même année. Hugo Chavez affirme que Rafael Caldera « a remis » la chaîne 5 à la « hiérarchie de l'Église », « violant une série de procédures ». « Ayant moi-même été élu président en décembre 1998, cette chaîne a été remise (aux évêques) sans suivre exactement les procédures », a-t-il souligné.

La polémique actuelle entre la hiérarchie ecclésiastique vénézuélienne et le gouvernement a commencé début juillet, quand l'archevêque de Caracas, le cardinal Jorge Urosa, a dit que le président Chavez violait la constitution en voulant imposer « une dictature communiste » dans le pays. Le chef de l'État a aussi révélé que le secrétaire d'État du Saint-Siège, le cardinal Tarcisio Bertone, avait appelé cette semaine son ministre des affaires étrangères, Nicolás Maduro, « préoccupé » par certaines déclarations récentes sur la révision de l'accord de 1964. « Il semblerait qu'au Vatican on soit préoccupé car j'ai annoncé, et nous l'appliquerons, une révision de l'accord », a dit Hugo Chávez, faisant allusion à la signature du Modus Vivendi du 6 mars 1964 entre l'État vénézuélien et la nonciature apostolique. Hugo Chavez a tenu à précisé qu'il était catholique, mais qu'au Venezuela « toutes les religions sont sur le même pied d'égalité » et qu'il ne peut « y avoir de privilège ».

Nieves San Martín


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Dim 22 Aoû 2010 23:41 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
On imagine difficilement l'inverse: "concocter en secret" un accord entre le ministre des affaires étrangères états-uniens et l'ambassadeur colombien, dans l'intention d'autoriser l'armée colombienne à opérer librement sur des bases implantées sur le sol américain. On est très très loin ici de l'impératif kantien. Commander l'application et/ou le respect des principes démocratiques les plus élémentaires incessamment à la face du monde serait-il donc, pour l'Empire, à géométrie variable en fonction de son interlocuteur (je pense bien entendu à l'Iran), ou plus exactement, en fonction de la servitude de ses supplétifs ?

Bases militaires américaines en Colombie, un accord « anticonstitutionnel »

Le 17 août, la Cour constitutionnelle de Colombie a invalidé l’accord de défense signé le 30 octobre 2009 entre la Colombie et les Etats-Unis. Celui-ci autorisait l’armée américaine à opérer à partir de sept bases militaires colombiennes dans le cadre de la lutte contre la « narcoguérilla ». Selon la Cour, l’approbation d’un texte qui touche à la « souveraineté nationale » relève d’une décision du Congrès de la République. Or, concocté en secret, l’accord avait été signé par le ministre des affaires étrangères colombien, M. Jaime Bermúdez, et l’ambassadeur américain, M. William Brownfield.

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet ... olombie-US


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 06:44 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
Et quel est le rapport avec le sujet ? A force de faire de l'amalgame entre tous les sujets, on ne sait plus de quoi on parle où !

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 10:03 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Dans la mesure où il est renseigné dans l'article, ainsi qu'en page 4 du présent document du DoD donné en lien, que le Pentagone comptait mettre en oeuvre un "spectre complet d’opérations dans une sous-région critique de (leur) hémisphère", au prétexte notamment que s'y trouverait explicitement des gouvernements anti-américains, Venezuela de Chavez en tête (frontalier de la Colombie dois-je le rappeler) ; je pensais pertinent de poster l'info selon laquelle leur volonté avait achoppé, pour des motifs qui, de surcroît (un malheur ne venant jamais seul), ont tout à voir avec les supposés hautes valeur morales et autres principes démocratiques avec lesquels se drapent continûment les mêmes par devant l'opinion et les institutions internationales pour faire pression sur des pays qui manifestement ne souhaitent pas se soumettre aux desiderata géopolitiques de l'Imperium. Et de mettre au jour par la même le double discours diplomatique comme de démystifier l'imposture morale des "droits de l'hommiste" de pacotille. C'est plus clair ?

http://justf.org/files/primarydocs/091104pal.pdf


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 15:19 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
kelk1 a écrit:
Dans la mesure où il est renseigné dans l'article, ainsi qu'en page 4 du présent document du DoD donné en lien, que le Pentagone comptait mettre en oeuvre un "spectre complet d’opérations dans une sous-région critique de (leur) hémisphère", au prétexte notamment que s'y trouverait explicitement des gouvernements anti-américains, Venezuela de Chavez en tête (frontalier de la Colombie dois-je le rappeler) ; je pensais pertinent de poster l'info selon laquelle leur volonté avait achoppé, pour des motifs qui, de surcroît (un malheur ne venant jamais seul), ont tout à voir avec les supposés hautes valeur morales et autres principes démocratiques avec lesquels se drapent continûment les mêmes par devant l'opinion et les institutions internationales pour faire pression sur des pays qui manifestement ne souhaitent pas se soumettre aux desiderata géopolitiques de l'Imperium. Et de mettre au jour par la même le double discours diplomatique comme de démystifier l'imposture morale des "droits de l'hommiste" de pacotille. C'est plus clair ?

http://justf.org/files/primarydocs/091104pal.pdf


Chaque fois, vous avez une raison capillotractée pour justifier vos manquements au bon ordre du forum.

La discussion sur ce fil se nomme "Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela. Vous postez une information qui démontre que le système colombien a su réagir et bloquer quelque chose qui n'était pas conforme à leur constitution. Vous noterez qu'ils ne se sont pas déclarés opposés sur le fond, mais sur le non-respect des procédures légales de leur pays. De là, vous en extrapolez que cela démontre que Chavez est un gars mieux que les colombiens.

Ce que vous avez posté n'a qu'un rapport lointain avec le sujet, et ce rapport est seulement le fait que vous pensez qu'il y a un rapport. Et oui, à la place d'analyser la situation géopolitique entre la Colombie et le Venezuela, vous prenez parti et vous décidez qu'il y a un clan des gentils et un clan des méchants. Vous avez une vision trop manichéenne de la situation et vous refusez de voire les implications géopolitiques locales ou régionales entre 2 pays voisins et visant chacun une suprématie régionale.

Bref, vous êtes tellement obnubilé par votre vision que vous en oubliez de faire de la vraie analyse géopolitique. Au demeurant, grâce à cette approche, vous tendez à pourrir tous les sujets auquel vous participez. Je pense que la solution va être simple. Je vais proposer à mes collègues modérateurs une modification de notre manière de faire, je pense qu'on va supprimer simplement toutes les interventions qui n'auront pas un fondement géopolitique. Si mon estimation est bonne, j'ai peur que 75%, au moins, de vos contributions vont disparaitre.

Vous désirez parle de politique ? Allez sur un forum politique! Ici, nous sommes sur le Salon Géopolitique, je sais qu'on a une approche assez laxiste de ce qu'est la géopolitique, mais même dans ce cadre, la plupart de vos interventions n'en sont pas.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Mar 24 Aoû 2010 03:35 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Sauf votre respect, vous êtes dans la projection psychanalytique cher Narduccio. Je vous mets au défie de démontrer que dans le court commentaire que j'ai pu faire par rapport à l'information qui concernait à la fois militairement la Colombie, mais aussi très directement le Venezuela dans un sujet qui se nomme "Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela", j'aurai pris parti pour l'un ou l'autre des protagonistes ! Ainsi "extrapole" n'est pas celui qu'on croit. En revanche j'en ai profité pour fustiger (une fois de plus) l'attitude des américains et leur posture faussement morale sur la scène internationale, en effet. Que mes analyses vous agacent, rassurez-vous, je le comprends très bien. Et j'attends que vous les contestiez sur le fond. Dois-je vous signifier qu'il m'arrive quant à moi de vous lire avec intérêt ? Visiblement ce n'est pas réciproque et je ne m'en formalise pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rivalité armée entre la Colombie et le Venezuela ?
MessagePosté: Mar 24 Aoû 2010 04:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
kelk1 a écrit:
En revanche j'en ai profité pour fustiger (une fois de plus) l'attitude des américains et leur posture faussement morale sur la scène internationale, en effet.



Le problème, c'est que vous fustigez partout... Ça tourne à la marotte et franchement, il y a pas mal de monde qui fait l'impasse. Vos propos sont trop formatés.

Franchement, vos propos, le fond ne me gène pas. Ce qui est pénible, c'est que vous mélangez tout ! Et c'est pénible.

Quand je modère, ce n'est pas ce que vous dites qui est important, c'est comment vous le dites. Il semble que vous ayez du mal à comprendre ce que ça implique.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com