Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 17 Déc 2017 00:20

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 44 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Obama est-il usé sur le plan international?
MessagePosté: Jeu 18 Mar 2010 20:57 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Citation:
Je partage entièrement votre avis. Nous subissons l'effet de deux déformations : d'une part, Obama a été présenté par tous lse médias comme uen sorte de sauveur universel qui allait faire régner la paix dans le monde et donner à chaque américain une bonne santé gratuite. La désillusion actuelle est pour une part un retour à la normal : quoique Noir, quoique beau et sympathique, quoiqu'intelligent et ouvert, Obama n'est pas le Christ (le Christ d'ailleurs n'a pas changé grand chose dans l'Empire Romain de son vivant


Il y a eu emballement et le président a été déraisonnablement considéré comme un faiseur de miracles mais la déception par rapport à BO va bien au-delà et ne se limite pas à un simple effet de retour sur terre; BO, en plus d'annoncer d'assez vagues mais mirobolants changements pendant la campagne électorale a annoncé des réformes bien précises, qu'il a abandonnées dès ou peu après son arrivée au pouvoir. Sur la réforme santé avec la public option à laquelle il a renoncé pour pouvoir passer un accord avec les grandes compagnies de santé, sur la régulation des banques, sur le manque de mesures sur les foreclosures (maisons saisies ar les banques en cas de problème de remboursement d'emprunt), sur Guantanamo, et j'en passe.
Certes, les promesses politiques sont connues pour n'engager que ceux qui les croient, mais néanmoins il y a des limites à la latitude qu'a tout politicien démocratique de promettre la lune pour se faire élire: si les promesses essentielles et précises d'un programme électoral sont toutes non seulement passés à la trappe par le candidat après son élection mais que le président fait exactement le contraire de ce qu'avait annoncé le candidat, les électeurs sont en droit de considérer qu'ils ont été trompés, qu'on leur a délibérément menti. Et vous savez que les électeurs US sont particulièrement chatouilleux sur le thème du mensonge délibéré --Bill Clinton en a fait l'expérience.
Et surtout BO s'est présenté comme le champion des intérêts des classes moyennes, alors que presque toutes ses décisions (ou refus de prendre des décisions) depuis son élection sont interprétées aux yeux de beaucoup d'électeurs comme la preuve que ces gesticulations populistes n'étaient qu'un leurre qu'il a agité aux yeux des électeurs, et qu'il ne s'est fait élire que pour défendre en fait les intérêts des banksters et des HMOs.
C'est plus qu'un simple retour sur terre, c'est le sentiment --qui alimente les Teabaggers--d'avoir eu affaire à un pompier pyromane ou si vous préférez à un suppôt de Lehman Brothers qui s'est fait passer pour Robin des Bois.
Un sentiment de trahison en fait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Obama est-il usé sur le plan international?
MessagePosté: Jeu 13 Mai 2010 14:51 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Obama fait ce que ses collaborateurs et ceux qui l'ont fait roi lui disent de faire, il n'a pas l'étoffe d'un Président et a été élu pour son charisme et son talent d'orateur. Ses dernières interventions le montrent: reprise des plate-formes pétrolières au large des EU, laisser-faire Israel, coup de fil à Zapatero pour être rigoureux ...

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Obama est-il usé sur le plan international?
MessagePosté: Jeu 13 Mai 2010 15:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
Alain.g a écrit:
reprise des plate-formes pétrolières au large des EU.


Moi, je pense que vous faites une très mauvaise analyse sur ce sujet-là. Revenons aux origines. Obama est contre la prédominance de l'industrie pétrolière dans la politique énergétique américaine. Il fait le constat que le pétrole est dépassé et qu'il faut préparer l'avenir en partant sur de nouvelles bases. D'où l'une de ses grandes promesses de campagne : une loi énergétique qui permette de construire cet avenir futur. Dans son programme initial, il y a l'abandon des recherches pétrolières où plutôt du forage de nouveaux puits surtout des nouvelles plate-formes offshores.

Or, les réalités politiques font que son texte ne pouvait pas être voté en l'état, mais quelques représentants républicains ne voteraient pas contre, voire voteraient pour s'il y a quelques amendements et l'un des amendements réclamés est/était justement la poursuite des recherches pour la construction de nouvelles plate-formes offshores. Pour obtenir un revirement du présidents, ils ont présentées celles-ci comme très fiables et justement, ils ont présentés les fameuses vannes de têtes comme des garantes de cette fiabilité. Il peut y avoir des problèmes sur la plate-forme, mais pas de soucis, il suffira de fermer les vannes de tête et tous les problèmes seront résolus.

A part que dans le cas présent, les vannes de tête ont été abimées, peut-être détruites, lorsque la plate-forme à coulé et que pour l'instant, on n'est pas capable de les manœuvrer. ... Gênant, n'est-ce pas pour des organes de sécurité devant garantir la sécurité maximale.

Donc, Obama fait le constat que cet amendement n'est pas viable. Il le fait, aussi, poussé par une opinion publique favorable. Quel représentant, républicain, ou démocrate, soutenu ou non par un lobby pétrolier pourrait prétendre que les plates-formes sont des ouvrages dont la sécurité est garantie par ces fameuses vannes de tête ? Quel représentant pourrait dire que le taux de pannes des plates-formes est très faible et c'est ce qui garanti leur non-nocivité ? Ce représentant verrait tout de suite ses propos infirmés par les faits.

J'ai l'habitude de ce qu'on nomme la sureté nucléaire. Pour ce qui porte à conséquences, nous n'acceptons pas de travailler avec des taux de pannes de 1%, nous travaillons à 10 puissance-8, pour les taux d'occurrences. Et pour cela, nous doublons, triplons les moyens d'isolement ou d'interventions. Pour ma part, ces vannes devaient être doublées avec des moyens de protections permettant d'envisager leur fermeture dans tous les cas de figure.

Cette marée noire lui redonne la main sur un sujet qui avait été un de ses cheval de campagne. S'il sait l'exploiter rapidement, personne ne pourra contrer une proposition de loi proches de ses propositions de campagne.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Obama est-il usé sur le plan international?
MessagePosté: Dim 16 Mai 2010 12:49 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Obama, le vrai président de l'Union Européenne?
Quelque chose comme ça selon Jean Quatremère, l'habituellement bien informé auteur des "Coulisses de Bruxelles". Selon les informations qu'il rapporte, BO aurait multiplié les coups de téléphone aux leaders européens récemment et exercé une influence décisive dans le réglement de la crise grecque et de la mise en place de plans d'austérité dans différents pays européens, faisant ainsi face énergiquement à la division, aux atermoiements et à la pusillanimité européenne.
Van Rumpoy (qui touche pourtant un salaire présidentiel plus élevé que celui de Sarkozy) , lui, aurait été largement aux abonnés absents, ainsi que la Commission.
Il semblerait donc que BO s'intéresse plus à l'Europe qu'on ne l'avait écrit dans la presse européenne, et sur ce forum (moi compris :mrgreen: ); mais est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle?
Intéressant aussi de noter que l'intérêt d'Obama pour l'UE s'est accru à partir du moment où la crise de la dette européenne devient une menace pour la (timide) reprise américaine.
Si les réticences européennes de BO n'étaient pas dues à un désintérêt fondamental pour ce continent mais à un manque de confiance dans le projet européen dans son fonctionnement actuel et pour ceux qui le pilotent, c'est au moins rassurant en ce qui concerne la solidité de son jugement politique :mrgreen:

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/co ... .html#more

La solution aux graves problèmes dans lesquels se débat l'UE ne serait-elle pas tout simplement une fusion UE/US? :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 44 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com