Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 14 Déc 2017 21:09

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 204 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Déclin américain : mythe ou réalité ?
MessagePosté: Mer 31 Aoû 2011 02:10 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
Tonr a écrit:
C'est bien évidemment absurde, ne serait-ce que d'un point de vue purement comptable: les impôts des riches ont été considérablement réduits, d'où transferts sociaux moindres, d'où facteur d'augmentation de la dette privée, etc.

Vous savez Tonr, il se trouvera des gens parmi certains courants de pensée (que je ne citerai pas :D) qui vous affirmeront avec l'assurance des sachants qu'il est profondément stupide de percevoir l'économie comme un jeu à sommes nulles. Et que par conséquent il est improbable sinon impossible que l'accaparement des ressources par une infime minorité ne profite tôt ou tard à l'écrasante majorité ! N'est-ce pas d'ailleurs ce que l'on observe empiriquement sur la dernière période ? :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déclin américain : mythe ou réalité ?
MessagePosté: Mer 31 Aoû 2011 09:24 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
C'est vrai, en très gros,que l'économie n'est pas un jeu à somme nulle.
Mais le problème de l'économie US, est qu'à partir du Reaganomics et de l'effondrement du communisme (utopie certes mais qui avait le mérite de faire peur aux classes dirigeantes et de faire contrepoids à leurs appétits), les "corporate interests" sont devenus très gourmands: ils ont voulu le beurre, l'argent du beurre etc.
Autrement dit, les baisses d'impôts et le démantèlement corrélatif des responsabilités économiques de l'Etat ET les baisses de coût obtenues par les délocalisations à l'étranger et le recours à la main d'oeuvre immigrée pesant sur les salaires sur le territoire national ET les dérégulations diverses qui ont fait disparaître tous les gardes-fous légaux (et moraux) qui pouvaient restreindre leur liberté de manoeuvre.
Les classes moyennes et inférieures se sont ainsi trouvées attaquées économiquement sur plusieurs fronts: stagnation ou baisse de leur pouvoir d'achat, dépenses accrues du fait de la privatisation de pans entiers de l'Etat, et des états; plus des phénomènes comme la bulle immobilière qui s'est développée dans certaines régions, rendant plus difficile l'accès à la propriété.
L'endettement extraordinaire des particuliers, vivement encouragé par les banques, est le résultat de ce déclin économique des classes moyennes.
La dette de l'Etat étant évidemment due au fait que les dépenses de l'Etat, sociales mais aussi militaires, ont néanmoins continué à être trop fortes par rapport à ses rentrées fiscales.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déclin américain : mythe ou réalité ?
MessagePosté: Mar 20 Sep 2011 11:19 
Hors ligne

Inscription: Jeu 7 Jan 2010 06:01
Messages: 564
En attendant la situation ne s'arrange pas non plus aux Etats-unis, qui retrouve un taux de pauvreté inconnu depuis près de vingt ans, et dont le nombre de pauvres atteint un niveau jamais vu depuis la création du Bureau de la statistique US:

http://www.bbc.co.uk/news/business-14903732


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déclin américain : mythe ou réalité ?
MessagePosté: Ven 6 Jan 2012 12:37 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Changement de cap drastique pour les US: BO proclame que les US ne peuvent pas mener deux guerres à la fois, et toutes les batailles du camp occidental plus généralement; après le retrait des troupes américaines d'Irak, il annonce que les effectifs de l'armée vont être réduits de 500 000 hommes.
Ce repli était d'ailleurs visible de loin; néanmoins, c'est pourtant le moment que choisit un intellectuel français pour sortir un livre dénonçant les US comme puissance intrinsèquement, génétiquement belliciste (Thomas Rabino, "De la guerre en Amérique").
C'est curieux comme, quand il s'agit des US , l'intelligentsia française a toujours un train de retard.

http://www.independent.co.uk/news/world ... 85629.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 204 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com