Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Jeu 14 Déc 2017 21:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La fantasme du complot 11/9: révélateur d'antiaméricanisme ?
MessagePosté: Ven 12 Nov 2010 16:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
aynazppr a écrit:
Narduccio a écrit:
aynazppr a écrit:
A ce que je sache et à moins que cela ait changé depuis en quoi faut-il attendre l'ordre du Président des USA pour confirmer ou infirmer un ordre d'éliminer un terroriste ? Cela relève de la libre appréciation des militaires et des services secrets je suppose, s'il fallait téléphoner au Président à chaque opération pour demander l'autorisation d'abattre un terroriste je vois mal comment faire une guerre ... Vous parler de scrupules ???? Au nombre de coups d'Etats fomentés je vois mal une administration US avoir des scrupules et qui plus est pour l'homme le plus recherché au monde, donc là encore il y a quelque chose qui cloche. Ensuite selon les sources BL aurait pu être capturé ou tué plus d'une fois depuis 2001 à Tora Bora. Ca commence à faire beaucoup.


Suite à quelques scandales, la liberté des agences fédérales a été de plus en plus restreinte. Cela est expliqué dans le rapport. Cela est aussi expliqué dans plusieurs livres faits par des experts ou des historiens sur l'histoire de l'espionnage.
Donc, avant le Patriot Act, les services secrets US devaient avoir des accords pour supprimer même un terroriste de la trempe de Ben Laden. Cela ne relève pas de la libre appréciation. Les militaires et les agents secrets opèrent en respectant des ordres de missions. Et ces ordres de missions n'autorisaient pas à tuer à distance Ben Laden sans l'aval du Président. Aval formel et pas un simple : "Débarrassez moi du problème." Depuis, je ne me souviens plus quel scandale, aucun membre d'un service secret officiel n'accepterait d'obéir à un ordre aussi généraliste.

En fait, à vous lire, on se rend bien compte que vous ne savez pas grand chose du sujet. Ou plutôt, que vos sources semblent être des feuilletons et des films de série B.




Oui c'est vrai que vous connaissez parfaitement le sujet pardon.



Voici encore un des cas de conscience posés par la « guerre contre le terrorisme » et dont l’administration Obama se serait volontiers dispensée. Nasser al-Aulaqi, père de l’imam Anwar al-Aulaqi, soutenu par l’ACLU (American Civil Liberties Union) et le CCR (Center for Constitutional Rights), a lancé un recours en justice contre la Maison Blanche et la CIA pour tenter d’empêcher les services secrets américain de tuer son fils. Anwar al-Aulaqi est citoyen américain mais il n’en figure pas moins sur une liste de terroristes présumés dont Barack Obama a approuvé d’avance la capture ou la mise à mort si seulement les services américains parviennent à les localiser.

Parfois surnommé le "Ben Laden de l'internet" pour ses prêches enflammés via facebook ou son blog, Anwar al-Aulaqi aurait été en relations avec plusieurs des terroristes qui ont commis des attentats aux Etats-Unis ces dernières années. Mais le fait qu’un citoyen américain soit ainsi prédestiné à la mort est extrêmement « rare », soulignent les experts. La plainte déposée par l’ACLU et le CCR demande au gouvernement américain de préciser à quel titre il cherche à assassiner des citoyens américains, sans procès, et loin de tout théâtre de guerre (Anwar al-Aulaqi serait réfugié au Yémen). L’ACLU et le CCR voudraient faire « interdire au gouvernement de mener des assassinats ciblés en dehors des conflits armés ».

Sur CNN, Nasser al-Aulaqi a aussi pris la défense de son fils : « J’ai peur de ce qu’ils veulent faire avec mon fils, il n’est pas Osama Ben Laden, a plaidé ce père. Ils veulent faire de lui quelque chose qu’il n’est pas ». Né au Yémen, Nasser al-Awlaki est arrivé aux Etats-Unis dans les années 1960 pour y poursuivre ses études. Il a épousé une femme qui avait la nationalité américaine et leur fils, Anwar, est né aux Etats-Unis. La famille est retournée vivre au Yémen en 1978, où Anwar se cacherait aujourd'hui. « Que voulez vous que fasse mon fils ? Les missiles pleuvent sur son village. Il doit se cacher. Mais il ne se cache pas avec al-Qaïda. Notre tribu le protège actuellement » avait expliqué son père en janvier sur CNN. Selon les experts de la chaîne, la famille al-Aulaqi est issue d’une large et puissante tribu du sud du Yémen: elle a des relations hauts placés au gouvernement, le Premier ministre lui même est apparenté à la famille.

L’administration Obama a rétorqué ce week-end en invoquant le « secret d’Etat ». Devoir justifier pourquoi elle veut abattre Anour Al-Aulaqi l’obligerait à révéler des informations confidentielles a plaidé, par écrit, le directeur de la CIA Leon Panetta : « Ce cas ne peut être évoqué devant la justice sans risquer de devoir rendre publics des renseignements classés secrets ». Comme le rappelle le Washington Post, c’est au moins la troisième fois que l’administration Obama invoque le « secret d’Etat » pour justifier des entailles à l’Etat de droit, très critiquées du temps de Bush mais prolongées sous son successeur.



Et vous, vous pratiquez l'amalgame. Je vous parle de la situation d'avant le 11/09/2001 ou de plus en plus de lois avaient mis un frein au permit de tuer cher à James Bond. Malgré le fait que j'ai signalé que cela avait changé depuis la promulgation du Patriot Act, vous faites un amalgame avec la situation actuelle pour essayer de convaincre les gens que je dit n'importe quoi. Ces procédés sont inqualifiables et indignes d'une discussion normale. Ce sont des procédés utilisés en permanence par les négationnistes et je tiens à les dénoncer. Si vous ne retirez pas tout de suite cela, je demanderais votre exclusion immédiate du Salon !

Si vous avez raisons, pourquoi êtes-vous obligé de mentir et d'utiliser l'amalgame ? Pourquoi chercher à discréditer ceux qui ne sont pas de votre avis en utilisant de si bas procédés ?

Ces procédés sont interdits ici.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fantasme du complot 11/9: révélateur d'antiaméricanisme ?
MessagePosté: Ven 12 Nov 2010 17:19 
Hors ligne

Inscription: Jeu 8 Juil 2010 20:43
Messages: 1020
Citation:
Non vous n'avez pas saisi, c'est le fait que sa mort soit camouflée qui provoquerait une haine de la rue arabe qui penserait qu'elle a été une fois de plus dupée sur les motifs de l'invasion en Afghanistan pour traquer les terroristes et BL en tête.


Désolé, les occidentaux pourraient, si l'on se place dans votre approche, avoir caché sa mort si c'est eux qui l'ont tué.
Si il est mort de maladie, c'est AQ qui a caché cette mort.
Et donc pourquoi la rue arabe s'en prendraient aux occidentaux des mensonges d'AQ? :shock:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fantasme du complot 11/9: révélateur d'antiaméricanisme ?
MessagePosté: Ven 12 Nov 2010 18:55 
Hors ligne

Inscription: Sam 26 Juin 2010 12:40
Messages: 80
Et vous, vous pratiquez l'amalgame. Je vous parle de la situation d'avant le 11/09/2001 ou de plus en plus de lois avaient mis un frein au permit de tuer cher à James Bond. Malgré le fait que j'ai signalé que cela avait changé depuis la promulgation du Patriot Act, vous faites un amalgame avec la situation actuelle pour essayer de convaincre les gens que je dit n'importe quoi. Ces procédés sont inqualifiables et indignes d'une discussion normale. Ce sont des procédés utilisés en permanence par les négationnistes et je tiens à les dénoncer. Si vous ne retirez pas tout de suite cela, je demanderais votre exclusion immédiate du Salon !

Si vous avez raisons, pourquoi êtes-vous obligé de mentir et d'utiliser l'amalgame ? Pourquoi chercher à discréditer ceux qui ne sont pas de votre avis en utilisant de si bas procédés ?

Ces procédés sont interdits ici.
[/quote]


Ou là là faut pas vous enflammer comme ça "négationniste" vous êtes ridicule, c'est à vous de faire attention à ce que vous dites et vous ne citez aucune source et êtes dans le vague pour confirmer vos propos et vous me faites la leçon sur les sources et me reprochez d'être imprécis dans mes propos et m'accusez d'amalgames et de mensonges ! Vous ne parlez pas de l'après Patrioct Act qui d'ailleurs a légitimé la torture mais qui n'a rien à voir avec un quelconque permis de tuer tout au plus il le banalise ce que vous avez dit n'est pas clair du tout alors employez l'imparfait ou le présent à ce moment là mais pas les 2 dans la même phrase.

Ensuite il ne s'agissait pas d'un scandale comme vous dites mais de la décision de Ford dans les années 70 suite aux tentatives d'assassinat sur Castro. Ensuite c'est Dick Cheney qui a fait pression sur la Cia pour mentir au Congrès ce qui n'a rien à voir avec le Patriot act, alors avant de m'accusez de dire n'importe quoi et de ne pas connaitre mon sujet faites le ménage chez vous et respectez moi j'ai 67 ans monsieur je ne suis pas votre camarade de classe ou de travail









L'ex-vice-président américain Dick Cheney a fait pression sur les responsables de la CIA pour que ceux-ci omettent d'informer les parlementaires de leur programme secret. Crédits photo : AP
L'ex-vice-président américain a dissimulé pendant des années un programme visant à abattre les dirigeants d'al-Qaida, alors que la loi interdit à l'agence de commettre des assassinats.

Décidé par un comité restreint, un programme antiterroriste de la CIA, gardé secret pendant les huit années de la présidence Bush, visait à tuer ou capturer les dirigeants d'al-Qaida. Ce dispositif caché qui fait aujourd'hui polémique avait été déclenché au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, lorsque le gouvernement américain cherchait les moyens de décapiter l'organisation terroriste.

Le président Bush signe alors un document de dix pages donnant mission à la CIA de poursuivre, de capturer ou d'assassiner des leaders d'al-Qaida où qu'ils se trouvent. Cette clause vient juste d'être révélée au public. Le nouveau patron de la CIA, Leon Panetta, l'aurait lui-même découvert le 23 juin et y a mis fin aussitôt, avant d'en informer le Congrès à qui il avait été caché sur ordre de l'ex- vice-président Dick Cheney.

L'armée américaine et la CIA avaient lancé une série de raids aériens pour tenter d'éliminer des cibles terroristes avec des missiles tirés depuis des drones. Parallèlement, il a été décidé de constituer des équipes paramilitaires d'élite pour mener des incursions sur le terrain à la recherche de hauts responsables d'al-Qaida.

Mais le dispositif n'a jamais vraiment été appliqué, faute de stratégie claire. «Cela fait bien dans les films mais ce n'est pas si facile à faire en vrai, raconte un ancien responsable du renseignement cité par le New York Times. Où est-ce qu'on base les équipes ? À quoi ressemblent-elles ? Doivent-elles être en alerte 24 heures sur 24 en attendant qu'on les appelle ?» L'opération visait surtout à se donner les moyens légaux d'agir en cas de capture d'Oussama Ben Laden ou d'un de ses adjoints.

Permis de tuer

Après les révélations dans les années 1970 sur les missions secrètes de la CIA pour éliminer des leaders comme Fidel Castro, le président Ford avait interdit à l'agence de commettre des assassinats. L'ordre de George Bush en 2001 rétablissait ce permis de tuer des ennemis de l'Amérique, même dans des pays où elle n'était pas en guerre.

Ce souci de quête de légalité internationale approximative a dans le même temps enfreint la loi américaine. Le président Ford avait en effet créé des commissions du renseignement dans les deux chambres du Congrès afin de mettre un terme à l'opacité dans laquelle la CIA agissait. Or, sur pression de Dick Cheney, les responsables de l'agence ont négligé d'informer les parlementaires de leur programme secret comme ils auraient dû le faire. Plusieurs élus démocrates réclament une enquête sur la question, voire des poursuites des responsables qui ont délibérément omis d'informer le Congrès.

Après la torture des prisonniers, les accusations se multiplient sur les méthodes de la CIA sous l'ère Bush. Barack Obama vient de demander une enquête sur la couverture par l'Administration Bush de la mort de plus d'un millier de prisonniers talibans aux mains d'un chef de guerre afghan soutenu par la CIA. Le gouvernement avait alors résisté aux pressions du FBI, du département d'État et de la Croix-Rouge pour mener une investigation sur la question.





Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fantasme du complot 11/9: révélateur d'antiaméricanisme ?
MessagePosté: Ven 12 Nov 2010 19:03 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 27 Avr 2004 18:38
Messages: 866
Localisation: Région Parisienne
Je ferme, le sujet a largement dévié de sa problématique d'origine.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fantasme du complot 11/9: révélateur d'antiaméricanisme ?
MessagePosté: Ven 12 Nov 2010 21:08 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2341
Localisation: Alsace, Colmar
@ aynazppr

Quand j'écris en Rouge gras, j'écris comme modérateur. Vos remarques, si vous en avez, vous les faites en MP à la modération.

Second point, merci de confirmer dans votre réponse que vous saviez que depuis le président Ford, les règles avaient changé et surtout que vous le saviez. Ce qui prouve bien que vous pratiquiez la méthode de l'amalgame pour me discréditer.

Ces méthodes ne sont pas autorisées sur le forum ! Parce qu'elles sont utilisées par des gens qui ne cherchent pas la vérité, mais à embrouiller les gens.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com