Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 24 Sep 2017 08:44

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 195 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Jeu 18 Oct 2012 20:25 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Obama a fait un bon second débat, et les sondages post-débat indiquent qu'il est perçu par une majorité comme ayant dominé cette rencontre, face à Romney qui a de nouveau gaffé, au sujet de la participation des femmes aux instances politiques.
Utilisant un langage "patronizing" (condescendant) que les Démocrates se sont empressés de souligner.
Cette élection , qui intéresse assez peu les Américains, ne manque pas de suspense.

Voilà pourquoi, entre autres, Romney ne passe pas avec les femmes:

http://www.alternet.org/election-2012/m ... page=0%2C0

Selon ce témoignage , lorsqu'il était évêque mormon, il a voulu forcer une femme souffrant d'un problème de santé très grave (embolie) à refuser l'avortement que lui recommandaient pourtant les médecins mormons pour sauver sa vie, n'exprimant, selon la femme en question, aucun souci pour sa survie ni aucune compassion pour elle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Ven 19 Oct 2012 21:43 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Intéressant petit article de Marianne sur Romney:

http://www.marianne.net/Qui-est-vraimen ... 23481.html

qui continue à remonter dans les sondages, au coude à coude avec Obama, qui ne garde son avantage que dans les swing states.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Sam 20 Oct 2012 11:13 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Un article totalement à charge, qui n'a rien à voir avec le Romney qu'on a découvert lors du 1er débat. Il semble qu'il soit maintenant le favori des sondages et que beaucoup des soutiens d'Obama changent de camp ou vont vers l'abstention, le désastre du 1er débat n'étant peut-être pas rattrapable pour cet ancien favori qui fait maintenant le pitre pour se rendre sympathique!
Romney aurait 7 points d'avance. Mais tout peut encore changer.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Sam 20 Oct 2012 14:15 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Citation:
Romney aurait 7 points d'avance. Mais tout peut encore changer.


Voici les derniers sondages, publiés par Politico:

National '12 President General Election
Mitt Romney 51%
Barack Obama 45%
Gallup10/12/2012-10/18/2012
2700 likely voters

National '12 President General Election
Barack Obama 47%
Mitt Romney 45%
Not sure 7%
IBD/TIPP10/13/2012-10/18/2012
929 likely voters

National '12 President General Election
Barack Obama 48%
Mitt Romney 45%
Undecided 6%
University of Connecticut/Hartford Courant
likely voters 1023


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Sam 20 Oct 2012 15:53 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 9 Aoû 2006 07:30
Messages: 712
Localisation: Allemagne
Une fois encore , on voit qu'Alain G. assène des vérités sans donner de sources chiffrées et vérifiables :roll:

_________________
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie "
(Renan à Déroulède)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Sam 20 Oct 2012 20:46 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
SVP, doucement, j'ai reproduit ce que j'ai entendu sur plusieurs chaines de TV, dont une chaine d'information en boucle du matin au soir, évoquait 7 points pour Obama et une autre disait une avance dans les sondages dont également une avance de 7 points pour un institut.
Et j'ai ajouté par prudence, tout peut changer.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Dim 21 Oct 2012 10:05 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Citation:
favori qui fait maintenant le pitre


Je ne saisis pas ce à quoi vous faites allusion. Vous pouvez préciser? Merci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Dim 21 Oct 2012 10:54 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Oui, j'ai cherché un autre mot, conscient de l'excès, mais sans y parvenir.
L'origine est dans les reportages des chaines d'information continues d'hier matin qui précisaient qu'Obama semblait avoir changé de style de campagne en multipliant les plaisanteries et en serrant des mains comme jamais, d'une manière enjouée et avec une nouvelle gestuelle de joyeux jeune homme, comme s'il jouait un rôle à mon avis.
Une gestuelle qui m'a paru façonnée, artificielle, sur les extraits présentés. En Auvergne on aurait dit qu'il faisait le clown, j'ai remplaçé par pitre, comme on dit en classe d'un élève qui se singularise par des attitudes: "X, cessez de faire le pitre".
On sentait un certain désarroi. je crois toujours qu'il est impossible de prévoir l'issue des désignations de délégués, Romney domine toujours dans une moyenne de sondages mais de peu et le résultat est d'autant plus imprévisible qu'en nombre de délégués - c'est là qu'est l'élection - Obama résisterait bien et conserverait un avantage.
Tout est possible, surtout avec ce mode indirect de désignation par des délégués élus dans chaque Etat.

Image

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Dim 21 Oct 2012 11:53 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Dim 4 Juin 2006 13:47
Messages: 1758
Localisation: RP
Je ne sais pas si Obama a vraiment changé son style, sans doute peut être un peu, tout comme Romney, en ce sens que, alors que la date du vote se rapproche, les deux candidats essaient d'apparaître plus humains, plus "citoyen ordinaire", de s'attirer la sympathie, l'adhésion émotionnelle des électeurs.
La présidence américaine ne comporte pas de relents monarchiques comme la présidence française, et les Américains aiment que leurs présidents restent (ou aient l'air de rester) simples et sans prétention; ceux qui projettent une image élitiste ou trop sophistiquée le font à leurs risques et périls (cf Kerry en 2004).
Romney ayant davantage besoin de casser son image de businessman dur et froid qu'Obama la sienne, qui a toujours été un peu distante mais cool. Cool qui correspond à un vieux stéréotype racial: les noirs américains par définition sont supposés être cool, décontractés, pas coincés comme les (supposés) puritains blancs.
Dans le cadre de ce travail sur leur image, vous avez sans doute noté que les deux candidats se sont prêtés côte à côte à l'exercice rituel du "roasting": lors d'un diner de l'organisation charitable catholique Alfred E. Smith, les deux candidats ont échangé des plaisanteries, rompant pour un soir avec les tensions et les affrontements de la campagne pour se moquer gentiment de leur rival et d'eux mêmes, dans la tradition anglo-saxonne du ''self deprecating humor" (alors que l'ironie française ne prend que les autres pour cible).
Les questions d'image restent essentielles dans une campagne électorale; autant voire plus que sur son programme, c'est sur l'image du candidat que les électeurs font leur choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections présidentielles américaines de 2012
MessagePosté: Dim 21 Oct 2012 17:48 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2310
Localisation: Alsace, Colmar
Alain.g a écrit:
Oui, j'ai cherché un autre mot, conscient de l'excès, mais sans y parvenir.
L'origine est dans les reportages des chaines d'information continues d'hier matin qui précisaient qu'Obama semblait avoir changé de style de campagne en multipliant les plaisanteries et en serrant des mains comme jamais, d'une manière enjouée et avec une nouvelle gestuelle de joyeux jeune homme, comme s'il jouait un rôle à mon avis.
Une gestuelle qui m'a paru façonnée, artificielle, sur les extraits présentés. En Auvergne on aurait dit qu'il faisait le clown, j'ai remplaçé par pitre, comme on dit en classe d'un élève qui se singularise par des attitudes: "X, cessez de faire le pitre".
On sentait un certain désarroi. je crois toujours qu'il est impossible de prévoir l'issue des désignations de délégués, Romney domine toujours dans une moyenne de sondages mais de peu et le résultat est d'autant plus imprévisible qu'en nombre de délégués - c'est là qu'est l'élection - Obama résisterait bien et conserverait un avantage.
Tout est possible, surtout avec ce mode indirect de désignation par des délégués élus dans chaque Etat.

Image


À ma connaissance, les pitreries qui ont envahi l'autre jour les écrans sont le fait d'une soirée de charité o*ù les deux candidats (et pas seulement Obama) ont faits les "pitres" pour aider à gagner des dollars pour une œuvre caricative. http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2012/10/19/barack-obama-et-mitt-romney-comiques-d-un-soir_1777986_829254.html

Citation:
Le dîner de la fondation Alfred Smith se tient dans le salon d'apparat de l'hôtel Waldorf Astoria. Pour les présidentiables, l'exercice consiste à livrer les blagues préparées par les "speechwriters" avec l'aisance d'un pro.

La bonne tenue exige que l'orateur se moque autant de lui-même que de l'adversaire, mais de ce point de vue Mitt Romney a accusé un net déficit dans l'autodérision. Tout juste a-t-il livré le secret de sa préparation pour les débats ? "D'abord : ne pas boire d'alcool pendant 65 ans". Les meilleurs traits sont ceux qui ont visé Obama. Il a imaginé le président – et chantre du socialisme – songeur devant assistance aussi huppée : "Si peu de temps... Et tellement à redistribuer." La baisse du chômage ? Rien du tout. "Cela veut juste dire que vous êtes mieux qu'il y a quatre semaines". Selon lui, la presse n'est pas objective à son égard : "Je suis en tête dans les sondages ? Qu'est-ce que je lis ? Obama mène de l'arrière". Ou pour ce dîner par exemple. Titre des journaux : "Obama reçoit le soutien de catholiques. Romney dîne avec les milliardaires."

Barack Obama s'est installé au podium sous les applaudissements. "Asseyez-vous, prenez vos chaises, a-t-il recommandé. Sinon Clint Eastwood va leur crier dessus". La fortune du candidat républicain est évidemment une source inépuisable de plaisanteries :

"DEUXIÈME PRÉNOM"

"Cet après-midi, je suis allé faire les magasins de Midtown. D'après ce qu'on m'a dit, le gouverneur Romney, lui, est allé en acheter quelques-uns". Mais il a plus en commun avec Mitt Romney qu'il n'y paraît. Ces noms inhabituels par exemple. "En fait Mitt est son deuxième prénom", a-t-il noté, avant de soupirer : "J'aimerais bien utiliser mon deuxième prénom."

Barack Obama s'est réjoui de sa bonne performance du deuxième débat. Il était bien reposé, il est vrai, "après cette longue et bonne sieste du premier débat". Il a rappelé que le prochain, lundi 22, sera consacré à la politique étrangère. "Spoiler alert, a-t-il lancé. Je vais vous dire la fin : on a eu Ben Laden."

Corine Lesnes - Washington, correspondante


Si votre source d'information ne cite que les priteries d'Obama : changez de source, elle est trop partiale !

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 195 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com