Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 23 Aoû 2017 15:47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 31 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Sam 27 Nov 2010 19:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mai 2010 14:57
Messages: 22
Localisation: Notre si beau pays...
Demain c'est le deuxième tour.
Voici un article publié sur mon blog à ce sujet : http://www.blogactualite.org/2010/11/el ... -cote.html

Pensez vous que Gbagbo va repasser ? Va t-il y avoir des troubles ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Dim 28 Nov 2010 10:46 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1211
Localisation: France
Vindex a écrit:
Pensez vous que Gbagbo va repasser ? Va t-il y avoir des troubles ?

Je doute que les Jeunes patriotes, la milice d'extrême-droite qu'il a créée et imposée dans son ethnie chrétienne du sud, accepte la souveraineté d' "étrangers musulmans" du nord. La simple candidature de "non-ivoiriens" à la présidence constitue déjà une provocation pour ce mouvement raciste et ultra-nationaliste.

Jeunes patriotes et présence d'étrangers honnis, le comburant et le carburant réunis : je vois mal comment éviter la conflagration.

***

Au point où se trouve la Côte d'Ivoire, les populations du nord pourraient légitimement finir par réclamer leur indépendance. Celle-ci serait difficilement acceptée par l'Union africaine et l'Union européenne, France en tête.

Cela dit :

1. On voit mal comment les Jeunes patriotes, qui submergent et dominent l'ethnie de Gbagbo au sud, pourraient empêcher l'émancipation de fait du nord lorsqu'ils peinèrent à s'y imposer lorsqu'ils étaient soutenus par les armées ivoiriennes et françaises.

2. On verrait bien quelques pays sahéliens (Mali, Burkina Faso) accepter une indépendance du nord sur la base d'ethnies et d'une religion (islam) commune, en réponses aux violences racistes et xénophobes des Jeunes patriotes de Gbagbo et avec la bénédiction d'autres pays africains musulmans.

3. On verrait même la France abandonner son allié ivoirien en réponse, d'une part, aux trahisons répétées de Gbagbo depuis 2002, d'autre part, au fait que les populations nord-ivoiriennes restent plus modérées et favorables à la France en dépit de l'opposition française à la rébellion nordiste de 2000.

Le bémol à cette prédiction est le statut économique des nord et sud ivoiriens, que je ne connais pas.

Le sud fut riche mais sa richesse provenait des étrangers (investisseurs français ou ouvriers du nord) qui ont été chassés depuis la guerre civile ouverte en 2000. Je pense que son économie ne s'en est pas relevée, ce qui le rend beaucoup moins attractif pour le nord ivoirien.

Par contre-coup, la richesse relative du nord ivoirien peut s'en trouver relevée, ce qui aiderait les nord-ivoiriens à considérer une indépendance, une autonomie, peut-être un rattachement à d'autres Etats frontaliers sur des bases, donc, ethniques et religieuses.

Néanmoins, la participation des nord-ivoiriens aux élections atteste qu'ils ne sont pas ceux qui enterrent volontiers l'unité ivoirienne, malgré les nombreuses fourberies du fossoyeurs Gbagbo.

Celui-là, je crois qu'il se sent malin en instrumentalisant une jeunesse sud-ivoirienne qui, hélas, domine démographiquement ses aînés, pour rester au pouvoir, mais qu'il est incapable de voir, comme ses miliciens excités, les coups de hache qu'il applique sur l'unité ivoirienne. J'entends que Gbagbo et les Jeunes patriotes entendent se partager l'ensemble du pays débarrassé des nord-ivoiriens mais qu'ils n'ont guère compris qu'ils n'ont pas les capacités politiques ou militaires de dominer le nord.

A la rigueur, Gbagbo s'est peut-être aperçu qu'il nageait dans le sens du courant mais vers un précipice.

De manière plus distante, le conflit civil ivoirien semble aller à contre-courant des regroupements européens qui faisaient fi des ethnies et traçaient les frontières actuelles des Etats africains.

Il est possible que ces frontières ne tiennent pas les siècles et que réapparaissent une multitude de micro-Etats plus ou moins fédérés ou vassalisés, à bases ethniques, tribales ou claniques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Mar 30 Nov 2010 00:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mai 2010 14:57
Messages: 22
Localisation: Notre si beau pays...
Merci pour cette réponse claire, nette et précise.

Mais qui va gagner les élections ? FPI ou RDR ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Jeu 2 Déc 2010 21:56 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1211
Localisation: France
Vindex a écrit:
Merci pour cette réponse claire, nette et précise.

Mais qui va gagner les élections ? FPI ou RDR ?

Vu que le gouvernement sortant refuse d'anoncer le résultat et que tous les Ivoiriens se regardent en se disant qu'ils n'ont pas voté pour Gbagbo, je suppose qu'il a perdu.

Un Ivoirien croisé ce soir pense que Gbagbo partira d'ici une semaine. Moi, je n'en suis pas certain et je pense même que du sang va couler pour qu'il s'en aille. Peut-être le sien ?

En tout cas, même s'il part, les Ivoiriens vont devoir se prémunir contre des Jeunes Patriotes et s'en purger.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Ven 3 Déc 2010 12:50 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2296
Localisation: Alsace, Colmar
Les résultats ont été proclames et tout de suite, le Conseil Constitutionnel a décidé de les invalider. J'ai peur qu'une partie de la réponse dépende de l'armée et des forces de l'ordre... Il risque donc d'y avoir des morts.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Ven 10 Déc 2010 00:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mai 2010 14:57
Messages: 22
Localisation: Notre si beau pays...
Et oui Gbagbo grand vainqueur de cette plaisanterie... :lol:
Mais les négociations internationale vont probablement aboutirent à des pressions. Ce n'est pas complètement fini pour Alassane Ouattara.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Lun 10 Jan 2011 19:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mai 2010 14:57
Messages: 22
Localisation: Notre si beau pays...
Pour un suivis de la question : http://www.blogactualite.org/search/lab ... 20d'Ivoire

Qu'en pensez vous ? Que va t-il se passer à présent ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Lun 10 Jan 2011 21:58 
Hors ligne

Inscription: Mer 4 Aoû 2010 18:55
Messages: 11
Rien.
Les ivoiriens sont retournés travailler, frustrés certes, mais je pense que rien ne changera, c'est comme tous ces événements qui s'essoufflent faute de moyens : Il y eut l'Iran, où même peut on faire référence plus proche de nous au mouvement de revendications sociales de l'automne, la grève ça a un coup.
Après la réelle question c'est que va devenir Ouassara, enfin ceci n'engage que moi :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Mar 11 Jan 2011 06:58 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1211
Localisation: France
Vindex a écrit:
Pour un suivis de la question : http://www.blogactualite.org/search/lab ... 20d'Ivoire

Qu'en pensez vous ? Que va t-il se passer à présent ?

Le parti de Gbagbo pense qu'en s'incrustant il obtiendra des concessions en terme de partage de pouvoir.

Ouattara fait preuve d'une suprenante résolution à rester en Côte d'Ivoire, en dépit du danger qu'il y encourt et d'un passé plus en salon que sur le terrain.

J'imagine que les Ivoiriens sont à la croisée de plusieurs scénarios :

1. Gbagbo s'incline et part du pays avec quelques consistants subsides, misant éventuellement sur un retour électoral.

2. Gbagbo veut partir mais ses partisans l'assassinent avant par dépit (option : complice ou non de cet assassinat, son épouse Simone fait assassiner sa dernière épouse et rivale conjugale ; elle se présente aux prochaines élections présidentielle avec une option d'image de veuve éplorée).

3. L'armée ivoirienne, aux ordres de Gbagbo, est défaite, éparpillée ou retournée par une coalition militaire internationale, notamment africaine dans le sens où les pays occidentaux n'accepteront pas de jouer aux bouc émissaires colonisateurs. Après quelques actes de massacres à caractères génocidaires (préméditation, ciblage de groupes ethniques donnés) seulement modérés par leur propre incompétence, les miliciens de Gbagbo connaissent à leur tour les affres des combattants civils opposés à des soldats ennemis peu regardant. Gbagbo se rend ou part sans se rendre ou est tué par des opposants ivoiriens ou est capturé puis essuie un étrange procès (ses conseillers relationnels étrangers sur place auront du souci à se faire en cas d'échec de leur poulain ; les images d'un Vergès ou d'un Dumas rudoyés ou lynchés par la foule ivoirienne jetteraient un curieux éclairage sur leurs biographies futures).

4. Gbagbo tient (mort ou départ d'Ouattara en option). La Côte d'Ivoire se scinde entre populations pro-Ouattara et électeurs de Gbagbo. La partie de Gbagbo souffre du départ des mains d'oeuvre immigrées et expatriées. La chute socio-économique qui en résulte dégrade son charisme et il devient contesté dans sa propre zone de souveraineté, d'autant qu'il y empêchera probablement de nouvelles élections. Bien ingrats mais conscients d'un minimum d'intérêt général, même local et intra-ethnique, des soldats le débarqueront comme Bédié en 1999. Union des deux zones, désillusion envers le mouvement des Jeunes Patriotes et ses idéaux racistes. La Côte d'Ivoire, assagie ou non, lèche ses plaies, se reconstruit et regrette le temps, le confort et les richesses perdus.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les élections en Cote d'Ivoire
MessagePosté: Sam 19 Fév 2011 20:39 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Dim 7 Sep 2008 16:55
Messages: 906
erreur


Dernière édition par Aigle le Sam 19 Fév 2011 20:40, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 31 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com