Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Mer 20 Sep 2017 09:32

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Jeu 20 Nov 2008 17:33 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2309
Localisation: Alsace, Colmar
Selfmademan 3 pourtant dans votre argument, il y a en partie la réponse. Prenons l'URSS, c'était une dictature, et une dictature qui exploitait son peuple dans le but avoué de conquérir le monde. Même si on peut se poser la question de savoir s'ils ont vraiment eu cette intention, mais je crois que cela relève plus de PH que du salon. Or, pour cette raison, il fallait développer l'industrie. Ils ont fait des choix, en 1985, la partie de leur industrie qui devait satisfaire aux besoins de la population avait des méthodes qui en Occident avaient été abandonnées dans les années 50. Mais les industrie du complexe militaro-industriel sortaient des objets qui n'avaient pas à rougir de la comparaison avec la production de l'industrie américaine de 1985 !
Ils auraient pu faire des choix différents, et faire vivre mieux leurs gens. Ou ils auraient pu choisir de s'enrichir plus et disparaitre plus tôt de la face politique mondiale.

Les despotes africains détournent à leur profit les ressources de leurs pays. J'aurais pu écrire détournent aussi, d'ailleurs. Mais, ils se contentent de détourner ce qu'ils peuvent sans éprouver le besoin de développer des secteurs de leur économie. L'argent des matières premières africaines aurait pu servir dans un monde vertueux a développer ces populations, il aurait pu contribuer à l'enrichissement général. Or, il contribue au bien être de certains et ceux qui désirent que les choses évoluent le font pour 2 raisons : une minorité qui désire qu'elles évoluent pour l'ensemble de la population, et une partie qui désire qu'elles évoluent pour eux en particulier. Au cours de notre histoire, nous avons aussi connu cela. Les mines du nord de la France, par exemple, en sont un bon exemple. Oui quelqu'uns se sont enrichis sur le dos des mineurs. Mais, vu les populations en cause, ils ont compris qu'il fallait partager un peu avec les mineurs, c'est ce qui a entrainer le développement du reste de la région. Parce que les mineurs gagnants mieux leur vie, ils purent acheter plus et ainsi d'autres pans de l'économie régionale se sont développé. Or, en Afrique, quand quelqu'un gagne mieux sa vie, qu'est-ce qu'il fait ? Il achète des objets technologiques provenant d'autres continents, des voitures européennes, ou japonaises, des produits technologiques provenant d'Asie, ... Il faudrait en fait que plus de monde gagne moins d'argent pour faire développer une industrie locale offrant des articles moins porteurs de prestiges, mais adaptés à plus de monde.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Jeu 20 Nov 2008 22:03 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Mar 6 Mar 2007 17:27
Messages: 25
Narduccio a écrit:
Les despotes africains détournent à leur profit les ressources de leurs pays. J'aurais pu écrire détournent aussi, d'ailleurs. Mais, ils se contentent de détourner ce qu'ils peuvent sans éprouver le besoin de développer des secteurs de leur économie. L'argent des matières premières africaines aurait pu servir dans un monde vertueux a développer ces populations, il aurait pu contribuer à l'enrichissement général. Or, il contribue au bien être de certains et ceux qui désirent que les choses évoluent le font pour 2 raisons : une minorité qui désire qu'elles évoluent pour l'ensemble de la population, et une partie qui désire qu'elles évoluent pour eux en particulier. Au cours de notre histoire, nous avons aussi connu cela. Les mines du nord de la France, par exemple, en sont un bon exemple. Oui quelqu'uns se sont enrichis sur le dos des mineurs. Mais, vu les populations en cause, ils ont compris qu'il fallait partager un peu avec les mineurs, c'est ce qui a entrainer le développement du reste de la région. Parce que les mineurs gagnants mieux leur vie, ils purent acheter plus et ainsi d'autres pans de l'économie régionale se sont développé. Or, en Afrique, quand quelqu'un gagne mieux sa vie, qu'est-ce qu'il fait ? Il achète des objets technologiques provenant d'autres continents, des voitures européennes, ou japonaises, des produits technologiques provenant d'Asie, ... Il faudrait en fait que plus de monde gagne moins d'argent pour faire développer une industrie locale offrant des articles moins porteurs de prestiges, mais adaptés à plus de monde.


Je ne suis pas vraiment d'accord. La question est plus complexe selon moi. Depuis la décolonisation, les états africains ont sous la pression des états occidentaux persévérés dans le même système de développement que pendant la colonisation (qui n'est d’ailleurs pas un système qui conduit au développement) c'est-à-dire, la spécialisation dans certaines productions rentières. Production de cacao, café, pétrole, minerais... Pour simplifier, dans les années 60-70, chaque pays a bien souvent concentré tous ses efforts dans une seule et même spécialité. Le Cacao de Cote d'Ivoire, le pétrole du Nigéria, le café de Tanzanie... Le miracle ivoirien témoigne de la réussite de ce système pendant une vingtaine d’années. Avec la crise des années 80, les prix de ces productions n'ont cessé de baisser depuis. C'est à partir de ces années là que de nombreuses crises sont apparues. Les gens n’ont plus d’argent, par exemple, ils ne peuvent donc plus acheter les produits alimentaires importés d’Europe, ils doivent donc se retourner vers les productions locales qui étaient les bases même de l’autosuffisance alimentaire avant la colonisation, mais comment faire si tous les agriculteurs se sont mis à produire du café ? Le café, ça ne vous nourrie pas un homme. Bien sûr je simplifie, je caricature, mais c'est le schéma global.

Le rôle des présidents africains est, selon moi, minime dans cette crise. Toutefois, il est vrai qu'ils n'ont pas su ou plutôt pas pu imposer un autre modèle de développement (parce que sinon, ils se faisaient renverser par d'autres hommes soutenus par les puissances occidentales, Lumumba, Sankara…). Omar Bongo et certains membres de sa famille ont une trentaine de propriétés en France. D'accord, mais à quoi cela correspond-il? Il a chapardé combien à votre avis? 200? 300? 500 millions d'euros? A l'échelle du Gabon, ça ne représente pas grand chose. Ce n'est pas parce que certains présidents africains confondent une partie des finances publiques avec leurs portes-monnaies perso que la situation est telle qu'elle est. Attention, je ne cautionne en aucun cas cette corruption mais je ne pense pas que cela soit un des facteurs primordiaux du non-développement.

A titre personnel je pense que l’autosuffisance alimentaire est le premier pilier à développer. Depuis, une quinzaine d’années, la plupart des ONG qui travaillent en Afrique axent leur démarche dans ce sens. On assiste à un retour des productions vivrières qui sont essentielles.
Elles tentent également de tirer les leçons de leurs erreurs. En effet, pendant de nombreuses années, elles ont eu tendance à apporter une aide alimentaire dans de nombreuses régions sans que cela soit nécessaire. Ainsi, les gens se tournaient vers ses denrées gratuites et délaissaient les productions locales, ce qui, à cause de l’action des ONG, déstabilisait tout le système.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Jeu 20 Nov 2008 23:06 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 3 Avr 2008 21:40
Messages: 22
Vitalis a écrit:
Ce qui freine le développement de l'Afrique c'est le faible taux d'alphabétisation du continent. Quand les gens ne savent pas lire et écrire il leur est très difficile de 'décoller' économiquement.


Mais s'il n'y a pas de "décollage" économique, on ne voit pas l'intérêt d'investir dans l'éducation si l'avenir n'est pas assuré.

Bref, l'Afrique peut décoller, à condition que la communauté internationale agisse sur le fond, c'est à dire aide l'Afrique à mettre en place des politiques cohérentes, soit adaptées, dans les domaines de sécurité, de commerce et de gouvernance. L'aide économique, c'est bien, mais pas suffisant. La transparence doit être de mise pour le domaine de l'industrie d'extraction. La Chine a un rôle à jouer par sa nouvelle place sur le continent, mais ça risque d'être très difficile alors qu'elle est incapable de comprendre la notion de syndicat et de démocratie dans les pays où elle investit.

Il ne faut pas se leurrer, les subventions de l'Union Européenne à ses agriculteurs n'est pas sans impact pour l'Afrique, notamment lorsque les Maliens qui sont incapables de vivre de leur récolte en viennent à quitter les champs pour la déforestation qui, elle, est plus rentable ! La déforestation est d'ailleurs un gros problème pour le continent et pour le monde à plus ou moins long terme. Peut-on empêcher ce processus dans les pays d'Afrique équatoriale (là où se trouve le "deuxième poumon du monde") sans compensation ?

Enfin, vis à vis de ma première remarque et au regard de ma dernière, il y a le problème des maladies. Le paludisme qui progresse sous l'effet du recul des forêts. Le SIDA est un véritable fléau, en Afrique australe plusieurs pays ont une population vivant avec le VIH qui dépasse les 30% ! Il est compréhensible que l'éducation, donc les bénéfices se font sur long terme, ne soit pas autant privilégié pour un continent au champ de vision dans le temps réduit.

Sinon, le problème des mouvements rebelles peut aussi inciter à s'interroger sur le commerce des armes et leur géographie... Mais bon.

_________________
" Le nicolaïsme ? C'est le mariage entre clercs ! "


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Ven 21 Nov 2008 03:13 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 5 Jan 2008 17:29
Messages: 365
Localisation: France
Sorcere a écrit:
L'aide économique, c'est bien, mais pas suffisant.


C'est vrai. C'est même souvent la charrue avant les boeufs. Une aide économique pour un pays dont la société n'est pas constituée en nation se vivant un destin commun, et ayant bâti un état présent et relativement fort, ça ne sert en rien au développement.

Je ne dis pas que c'est inutile, cette aide permet des progrès sanitaires, éducatifs, etc...

Mais elle ne permet pas d'enclencher le développement si les pré-requis nationaux et étatiques ne sont pas acquis ; ce qui implique également une classe dirigeante et une fonction publique qui soit non pas forcément démocratiquement élue, mais au moins qui poursuive l'objectif de faire se développer le pays. Ce qui n'est pas si simple ; la classe dirigeante d'un pays clanique et corrompu a un meilleur niveau de vie que celle d'un pays plus riche, mais qui se développe...

_________________
Qui, a fait quoi, et à quelle date ?

- Alaric, a éteint le feu sacré, à Rome, en 410.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Ven 21 Nov 2008 15:18 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
On peut lire dans un quotidien de ce matin que Madagascar vient de confier à la Corée du Sud pour 99 ans un territoire vaste comme la moitié de la Belgique pour le mettre en valeur et cultiver des produits alimentaires. Un bail de longue durée pour permettre des travaux et des investissements. Une solution audacieuse, politiquement surtout, mais qui pourrait apporter des résultats spectaculaires et devenir un modèle de concession en Afrique. On peut supposer qu'il y aura obligation d'employer des malgaches et les former, avec un management et un encadrement coréen. Probablement une solution efficace pour nourrir les malgaches, échaudés par l'échec de l'expérience communiste après l'indépendance et l'effondrement de l'économie! Vous allez voir, le colonialisme va revenir en Afrique sous des formes nouvelles et acceptables, sans pouvoir politique, faute d'autre solution car il semble y avoir, actuellement du moins, un blocage total d'une possibilité de développement en Afrique.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Ven 21 Nov 2008 15:35 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH

Inscription: Jeu 3 Avr 2008 21:40
Messages: 22
Citation:
Vous allez voir, le colonialisme va revenir en Afrique sous des formes nouvelles et acceptables, sans pouvoir politique


Pendant que la France lui jette un regard misérabiliste ? ;)

_________________
" Le nicolaïsme ? C'est le mariage entre clercs ! "


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Ven 21 Nov 2008 18:02 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 28 Avr 2007 00:13
Messages: 109
Localisation: Vesoul (70) et Besançon (25)
Selfmaderman 3, je ne dis pas qu'on doit tout mettre sur le dos des dirigeants juste que ceux-ci ne contribuent pas forcément au développement de leur pays.

_________________
" Ne cherche pas à faire que les événements arrivent comme tu veux, mais veuille les événements comme ils arrivent, et le cours de ta vie sera heureux. " Epictète

"Le savoir est la plus grande richesse, l'ignorance la plus grande pauvreté" Ali Ibn Ali Talib

Al Andalus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Mar 25 Nov 2008 22:19 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Une question: est-ce que la propriété des terres agricoles en Afrique est collective ou individuelle ?
Ce qui me fait poser la question - question essentielle - c'est un article de presse précisant qu'en Afrique du sud des essais de transfert de terres à des collectivités noires a échoué, les terres sont restées en déshérence. L'apartheid aurait interdit la propriété par des noirs ? Le nouveau président envisage de tels transferts à nouveau mais le gouvernement sait qu'il va falloir trouver une solution pour motiver les futurs exploitants.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Mer 26 Nov 2008 01:43 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription: Jeu 15 Avr 2004 23:26
Messages: 2309
Localisation: Alsace, Colmar
Alain.g a écrit:
Une question: est-ce que la propriété des terres agricoles en Afrique est collective ou individuelle ?

A l'échelle d'un continent, une telle question ne veut pas dire grand chose.
Alain.g a écrit:
Ce qui me fait poser la question - question essentielle - c'est un article de presse précisant qu'en Afrique du sud des essais de transfert de terres à des collectivités noires a échoué, les terres sont restées en déshérence. L'apartheid aurait interdit la propriété par des noirs ? Le nouveau président envisage de tels transferts à nouveau mais le gouvernement sait qu'il va falloir trouver une solution pour motiver les futurs exploitants.


Je sais que dans certains pays, on ne peut pas acheter la terre, elle appartient à la communauté et est une propriété inaliénable. Les "propriétaires" louent en fait à long terme. Je l'ai entendu à la radio sur France Inter de la part d'un gars qui est allé s'installer au Sénégal ou à la Cote d'Ivoire. On lui a prêté un lopin de terre (même pas loué ...) pour 99 ans.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Afrique décollera t-elle un jour?
MessagePosté: Mer 26 Nov 2008 15:25 
Hors ligne
Membre PH
Membre PH
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Juil 2007 16:02
Messages: 1238
Localisation: Montrouge
Narduccio a écrit:
Alain.g a écrit:
Une question: est-ce que la propriété des terres agricoles en Afrique est collective ou individuelle ?

A l'échelle d'un continent, une telle question ne veut pas dire grand chose.
Alain.g a écrit:
Ce qui me fait poser la question - question essentielle - c'est un article de presse précisant qu'en Afrique du sud des essais de transfert de terres à des collectivités noires a échoué, les terres sont restées en déshérence. L'apartheid aurait interdit la propriété par des noirs ? Le nouveau président envisage de tels transferts à nouveau mais le gouvernement sait qu'il va falloir trouver une solution pour motiver les futurs exploitants.
Je sais que dans certains pays, on ne peut pas acheter la terre, elle appartient à la communauté et est une propriété inaliénable. Les "propriétaires" louent en fait à long terme. Je l'ai entendu à la radio sur France Inter de la part d'un gars qui est allé s'installer au Sénégal ou à la Cote d'Ivoire. On lui a prêté un lopin de terre (même pas loué ...) pour 99 ans.

1/ Oui, mais qui sait quelque chose sur le fond, pour plusieurs pays d' Afrique noire ? Déjà on a l'Afrique du Sud ( propriété collective recherchée), quid du Zimbabwé lors des transferts de propriété à des non-blancs, transferts qui ont créé un désastre agricole, social et et financier.
L'enjeu est important car si la propriété collective est une règle plutôt répandue en Afrique noire, on a la réponse à la question du non-décollage de l'Afrique, sachant que l'Occident a réussi son enrichissement sur la base de l'initiative et de la responsabilité individuelle, sauf quelques exceptions (monastères ...). On pense au contre-exemple russe et aussi à des exceptions comme Israël qui a créé un miracle agricole grâce à une motivation particulière dans les Kiboutz.
2/ Pour le Sénégal ou la Côte d' Ivoire, ce que vous décrivez, Narduccio, c'est semble t-il quelque chose qui ressemble à un bail non écrit traditionnel (?) et emphytéotique de 99 ans, c'est à dire un droit "réel" qui permet de s'investir personnellement. Mais il s'agit peut-être d'un cas particulier?

On peut se demander si ce n'est pas le droit coutumier privilégiant la vie en groupes, tributs, villages, qui expliquerait dans beaucoup de pays, leurs difficultés à créer un développement??

[Vous êtes prié de ne pas utiliser de lettres exagérèment grosses qui rendent la lecture désagréable. A.T.]

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com