Le salon géopolitique de Passion-Histoire

Comprendre et penser la géopolitique du monde contemporain.

Revenir à Passion-Histoire
Visiter Le Blog de l'histoire
Nous sommes le Dim 24 Sep 2017 07:09

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 205 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 14:25 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 320
Le problème syrien est un problème sans solution. Par solution, j'entends un compromis négocié et accepté par les parties en cause. Il ne peut qu'y avoir un règlement imposé soit par une victoire nette d'une partie sur les autres soit par des parties extérieures qui ont les moyens de contrainte suffisants. Jusqu'à présent, du fait de positions inconciliables entre les puissances occidentales et la Russie, la voie du règlement est bloquée. Ce que peut espérer entreprendre le président français est un rapprochement entre les principaux intervenants extérieurs : Etats-Unis et alliés européens, Russie, Turquie. Le dialogue avec la Russie est difficile sans être impossible.

Un: la lutte absolue contre tous les groupes terroristes.

Dans le principe, c'est simple et il y a consensus. Concrètement, c'est compliqué. Mais surtout, le problème du terrorisme est un problème connexe. Ce n'est pas le cœur du problème syrien qui est la recherche d'un régime politique acceptable.

Deux: la stabilité de la Syrie, car je ne veux pas d’un Etat failli.

C'est rappeler l'objectif qu'on a peut-être perdu de vue au fil du temps. Mais Emmanuel Macron ne dit pas comment il compte oeuvrer pour l'atteindre. Il se contente de répéter des lieux communs communs sont certains sont discutables.
Avec moi, ce sera la fin d’une forme de néoconservatisme importée en France depuis dix ans. C'est une formule de campagne électorale qui permet de disqualifier ses prédécesseurs et d'annoncer que le changement attendu est pour maintenant, mais c'est au fond plutôt creux. Qu'est-ce que le néoconservatisme et en quoi Nicolas Sarkozy et François Hollande étaient-ils des néoconservateurs ?
La démocratie ne se fait pas depuis l’extérieur à l’insu des peuples. On le sait et c'est ce qui a guidé la politique française au moins depuis 2003. Emmanuel Macron est sur ce point dans la continuité de ses prédécesseurs.
Et elle a eu tort de faire la guerre de cette manière en Libye. Quel fut le résultat de ces interventions? Des Etats faillis dans lesquels prospèrent les groupes terroristes. Je ne veux pas de cela en Syrie. C'est très discutable et je me suis déjà exprimé à ce sujet. Car il faut aussi se demander quel aurait été le résultat de la non-intervention : probablement une situation à la syrienne. La France et le Royaume-Uni sont intervenus dans un pays qui était déjà en état de faillite, ils n'ont pas causé cette faillite.

Trois: j’ai deux lignes rouges, les armes chimiques et l’accès humanitaire.

Il y a consensus international sur ce principe. Il faut donc commencer par en exiger le respect. Barak Obama et François Hollande l'avaient fait mais n'ont pas, ou insuffisamment, joint les actes aux paroles. Se montrer intransigeant est positif. Encore faut-il en avoir les moyens et en accepter les risques. Les armes chimiques sont le fait de l'armée de Bachar-el-Assad qui a l'appui de la Russie. Emmanuel Macron annonce donc qu'il sera ferme à l'égard du régime el-Assad et aussi qu'il sera ferme à l'égard de la Russie. Il a raison de le faire parce que la fermeté est le langage le mieux entendu par Vladimir Poutine à la condition que la fermeté dans les actes suivent la fermeté du langage.

Quatre: je veux une stabilité syrienne à moyen terme. Cela veut dire un respect des minorités.

C'est le vœu de tout le monde, on est près du truisme. On revient en fait au point deux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 18:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 12 Fév 2009 19:50
Messages: 290
Une vision saine et des objectifs clairs, ça nous change !

La question principale est de savoir si les USA vont suivre. C'est la première condition, à mon avis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mer 16 Aoû 2017 13:30 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Barbetorte a écrit:
Le problème syrien est un problème sans solution. Par solution, j'entends un compromis négocié et accepté par les parties en cause.

Un compromis s'établira au pire sur l'épuisement des belligérants. Après tout, le "parti alaouite" a bien mouché les autres partis jusqu'en 2011, et avant lui, les partis français et ottoman, et bien d'autres encore auparavant.
Barbetorte a écrit:
Il ne peut qu'y avoir un règlement imposé soit par une victoire nette d'une partie sur les autres soit par des parties extérieures qui ont les moyens de contrainte suffisants.

Admettons qu'en cela l'Orient n'est pas plus compliqué que les autres régions du monde.
Barbetorte a écrit:
Jusqu'à présent, du fait de positions inconciliables entre les puissances occidentales et la Russie, la voie du règlement est bloquée.

Je pense que le conflit que le conflit perdure à cause de la faiblesse (armée et politique) relative et absolue de tous les intervenants.
Barbetorte a écrit:
Ce que peut espérer entreprendre le président français est un rapprochement entre les principaux intervenants extérieurs : Etats-Unis et alliés européens, Russie, Turquie. Le dialogue avec la Russie est difficile sans être impossible.

Le conflit n'est qu'une guerre d'indépendance des Arabes sunnites et des Kurdes. Les extrémistes arabes sunnites la compliquent avec leurs ambitions conquérantes sur les territoires non arabes sunnites. Pathologiquement, leur seule existence condamne l'indépendance des Arabes sunnites syriens. Pour accéder à l'indépendance, les Arabes sunnites syriens doivent éliminer tous les extrémistes sunnites en Syrie mais cela leur est impossible car une très grande partie des Arabes sunnites syriens sont extrémistes (par extrémisme, j'entends favorable à l'utilisation de la violence pour contraindre, à commencer par une simple baffe pour, par exemple, diriger la vie sexuelle d'une sœur ou d'un homosexuel).

Il s'ensuit que le conflit perdurera jusqu'à l'écrasement des extrémistes arabes sunnites syriens, lequel ne peut provenir que d'autres partis (pro-gouvernemental et alliés locaux et internationaux, kurde, voire une hypothétique puissance étrangère), lesquels ne devraient pas être assez futés ou puissants pour accorder aux Arabes sunnites syriens leur indépendance.

Pour que le conflit cesse après-demain, il faudra qu'une puissance d'envergure internationale impose la paix par la terreur (c'est ainsi que procédait le père Assad et les anciennes puissances tutélaires), puis divise l'État syrien entre ses différentes nations et partis (alaouites, chiites, Arabes sunnites, Kurdes, etc.), puis écrase, encore par la terreur, toute initiative de revanche personnelle ou collective.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mer 16 Aoû 2017 20:44 
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Jan 2014 10:15
Messages: 320
Geopolis a écrit:
Pour que le conflit cesse après-demain, il faudra qu'une puissance d'envergure internationale impose la paix par la terreur (c'est ainsi que procédait le père Assad et les anciennes puissances tutélaires), puis divise l'État syrien entre ses différentes nations et partis (alaouites, chiites, Arabes sunnites, Kurdes, etc.), puis écrase, encore par la terreur, toute initiative de revanche personnelle ou collective.
Le conflit est né de ce que la majorité des Syriens ne supportaient plus la dictature de la dynastie el Assad. La politique de la terreur a échoué en Syrie comme elle a échoué en Irak et en Libye.

Il n'y a aucune puissance d'envergure internationale qui soit en mesure d'imposer la paix.

Diviser la Syrie pour donner l'indépendance à toutes ses entités ethniques, tribales ou religieuses nécessiterait un découpage village par village. C'est totalement impossible. L'indépendance des Kurdes est peut-être envisageable mais à condition qu'elle soit acceptée par la Turquie qui craint la contagion.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etat islamique et conflit en Syrie
MessagePosté: Mer 16 Aoû 2017 22:12 
Hors ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 26 Déc 2004 21:46
Messages: 1216
Localisation: France
Barbetorte a écrit:
Le conflit est né de ce que la majorité des Syriens ne supportaient plus la dictature de la dynastie el Assad. La politique de la terreur a échoué en Syrie comme elle a échoué en Irak et en Libye.

Elle perdure bien en Algérie, en Iran ou à Gaza.
Barbetorte a écrit:
Il n'y a aucune puissance d'envergure internationale qui soit en mesure d'imposer la paix.

Si des puissances étrangères y parvenaient entre l'Antiquité et le XXe siècle, de nombreuses puissances en ont aujourd'hui les capacités matérielles. C'est faute de détermination et d'intérêt politiques qu'elles préfèrent rester au large.
Barbetorte a écrit:
Diviser la Syrie pour donner l'indépendance à toutes ses entités ethniques, tribales ou religieuses nécessiterait un découpage village par village. C'est totalement impossible.

C'est ce que l'Europe a fait en 1918, et c'était un problème autrement plus terrible.
Barbetorte a écrit:
L'indépendance des Kurdes est peut-être envisageable mais à condition qu'elle soit acceptée par la Turquie qui craint la contagion.

La permission turque perd de son importance à mesure de l'effondrement géopolitique de l'État turque.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 205 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 17, 18, 19, 20, 21

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com